Chronique: Wednesday Night Dynamite – Épisode 1 (2 Octobre 2019)

Au Canada, ça s’écoute sur TSN. Si tu n’as pas TSN: https://lmgtfy.com/?q=watchwrestling+aew

Après une couple de pétards, le show débute avec un match. Ça fait changement. Cody étant évidemment un favori de la foule, Sammy est rapidement présenté comme le heel.  Déjà, la foule est en feu.  Il y a une ambiance de PPV, si ça fait du sens.  Aux commentaires, Tony Schiavone évite de nommer directement WCW et fait plutôt référence au premier match d’un show qui s’appelait Nitro entre Jushin Thunder Liger et Brian Pillman. JR prend la parole et nomme directement WCW. LOL. 

Les commentateurs AEW. On a déjà connu JR moins confu, mais on l’aime pareil.

Cody vs Sammy Guevara

Malgré qu’il n’y ait pas de surprise quant à l’issue du match, j’ai tout de même été surpris par quelques near-falls, surtout quand Sammy a réussi a kick-out d’un coup de talon haut donné par Brandi Rhodes. Ça doit faire mal. Il y a eu quelques plans de caméras plus intéressants, entre autres lorsque Cody exécute un reverse suplex de la 3e corde et pendant le shooting star press de Sammy.

Tous les gif sont récupérés sur TDE Wrestling: https://twitter.com/tde_wrestling

Somme toute un solide premier match pour All Elite Wrestling. Je serais surpris que Sammy reste heel ben ben longtemps. C’était obligé contre Cody parce que la foule est en amour avec lui, mais je verrais bien Sammy adopter le rôle du face underdog. On peut aussi voir une volonté de protéger Sammy dans la défaite, ayant perdu après une intervention de brandi rhodes et d’un tombé suprise par Cody.

Beau sell sur un Disaster Kick

Entrevue avec Tony Schiavone et attaque de Y2J

Après le match, Tony Schiavone est sur le ring pour une entrevue avec le gagnant du match. Sammy les interrompt pour… serrer la main à Cody. Dommage. Quelques secondes plus tard, Chris Jericho attaque Cody par derrière, lui enfile un code breaker et c’est la pause publicitaire.

De retour de la pause, on voit LE CHAMPION envoyer Cody en powerbomb sur deux chaises. Yay! Un peu de construction d’histoire par le biais d’un bump violent!

Brandon Cutler vs MJF

Réception tiède dans la foule pendant l’arrivée de Cutler. MJF arrive, demande qu’on arrête sa musique et s’empare d’un micro.  Tant mieux, parce que MJF est plus intéressant sur un micro que sur un ring ¯\_(ツ)_/¯. MJF reçoit une grosse réaction de la foule, alors qu’il insulte son adversaire, qu’il ne considère visiblement pas à son niveau et qu’il termine avec sa catchphrase : (…) Because I’m better than you and you know it.  Au départ, Cutler prend l’avantage et réussit à executer un sunset flip à partir des cordes. Cutler fait un suicide dive, tombe sur MJF et le frappe au visage pour le seul pop du match. Il monte à la 3e corde pour un shooting star press… mais il tombe et vend une blessure à la jambe. MJF se cache derrière l’arbitre, garroche un punch au visage de Cutler et emporte rapidement le match avec un soumission au bras.

Turnbuckle Cam. Intéressant!

Clairement pas un match au niveau du précédent. Il me semble que ce match servait à établir MJF comme une menace et un tricheur. Pas exactement un squash, car on protège Cutler avec la mauvaise chute et une blessure à la jambe. Pas sûr que ça a fonctionné, il a eu l’air un peu bête à mon avis.

Entrevue ringside avec Kevin Smith et Jason Mewes

Un reboot de Jay & Silent Bob sort au cinéma dans deux semaines et  Chris Jericho a participé au film. Pendant que Kevin Smith vante les mérites de Le Champion, une entrevue est interrompue pour une deuxième fois en une heure, cette fois-ci par Angelico et Jack Evans. Moins hot un peu. Ils insultent le film Morris Day & The Time, Jason Mewes réplique en disant qu’ils sont trop pourris pour gagner un match. Là, Private Party arrive pour… donner des verres de bière déjà bus à la moitié à Kevin Smith et Jason Mewes et, ce faisant, les protège. Drôle de segment ayant pour but de promouvoir le tournoi pour le titre Tag Team AEW qui débutera la semaine prochaine. On se rappelle que Dark Order passe automatiquement à la demi-finale, ayant gagné leur match contre The Best Friends à ALL OUT.

SCU et Lucha Brothers

Promo à l’extérieur avec SCU. Ils disent This Is The Worst Town I’ve Ever Been In puis ça termine. Meh. Je trouve ça un peu redondant cette catchphrase personnellement. On retourne à l’intérieur et Scorpio Sky annonce que ce sera Frankie Kazarian et Christopher Daniels qui représenteront SCU dans le tournoi tag team. Les Lucha Bros arrivent, Fenix dit qu’ils sont le meilleur tag team DE L’UNIVERS. Pentagon dit CERO MIEDO et la foule est contente. Les deux équipes se tapochent un peu pour la forme et le segment termine. Ce segment était plus efficace que le dernier et servait aussi à faire la promotion du tournoi. Aussi, le prix #CarteDeMode est remis à Pentagon. Tellement frais.

Adam Page vs PAC

AEW = Pétards

D’abord, c’est à mentionner que JR ne comprend pas du tout de qui Tony Schiavone parle quand il formule un commentaire à propos de The Bastard. Tony doit lui expliquer que c’est PAC et qu’un bon indice est que c’est son nom sur Twitter (@BASTARDPAC). LOL. C’est aussi le nom affiché dans sa vidéo d’entrée. M’enfin.

Adam Page contre PAC ça pourrait être un main event. C’est intense dès le début. Échange de coups qui se termine par une solide corde à linge de Page. Les deux gars vont se garrocher dans les barrières à l’extérieur, puis Adam Page fait un suicide dive bien exécuté. À ce point dans le match, la foule est complètement divisée et les fans de chacun des lutteurs se font entendre. PAC exécute un 450 splash de l’extérieur du ring sur Adam Page à l’intérieur comme si c’était rien.  Adam Reprend l’avantage avec une avalanche block buster de la 2ecorde.

Il enchaîne avec un dropkick au coin et un espèce de flap jack modifié. Je manque de vocabulaire. La pause publicitaire embarque. En tout petit dans le coin, on peut voir les deux gars se tapocher à l’extérieur du ring un peu. C’est PAC qui a le dessus. Il ramène Adam Page sur le ring pour un dropkick de la 3e corde. De retour de la pub, Adam Page se réveille, hulk-up, fait un spine buster puis un Dead Eye, que PAC évite. Le Bastard (c’est PAC, ça) tente un flying nothing que Page contre avec un poing dans poire puis un powerbomb, pour un near-fall. PAC sort du ring, Adam Page fait un beau petit moonsault de la 3e corde, ramène PAC sur le ring pour son finisher, le Buckshot, qui manque la cible. Ça termine avec PAC qui frappe Adam Page dans la fourche à l’insu de l’arbitre Earl Ebner et qui fait un Black Arrow et sa soumission le Brutalizer. Bon match, mais on sent qu’on en garde pour une prochaine fois.

La combinaison mortelle de PAC, Black Arrow + Brutalizer

AEW Women’s World Championship: Riho vs Nyla Rose

D’abord, on voit arriver Dr. Britt Baker, qui sera aux commentaires pour le match. On nous montre un petit vidéo qui montre qu’elle a du beef avec Nyla Rose, qui a gagné le Casino Battle Royale en l’éliminant par surprise. Note à part, j’aime qu’on affiche les victoires et les défaites des compétiteurs pendant leur entrée. Ici, voir que Riho a 2 victoires et 0 défaite la rend plus crédible.

Riho donne une couple de coups de poing qui doivent chatouiller plus ou moins, deux dropkicks et un head scissors pour faire tomber Nyla Rose, qui réplique rapidement avec un shoulder tackle, puis un splash. Riho s’en sort rapidement et tente un double foot stomp sur Nyla, qui se lève pendant que Riho est sur son dos, ce qui la fait tomber. Bon coup de pied, puis Nyla Rose ralenti le tempo avec un STFU sur Riho. Elle atteint les cordes pour un rope break. Rose place Riho en suplex, mais elle s’en sort, pour manger un coude dans la face. Puis un autre. Riho exécute deux running knees pour faire sortir Nyla du ring, puis elle saute en crossbody de la 3e corde, mais Nyla l’attrape.

Smooooooth

Pour des raisons obscures, Nyla Rose prend une chaise et tente de frapper Riho avec, mais l’arbitre l’en empêche. Ben gentil de sa part, parce qu’elle aurait été disqualifiée et aurait perdu sa chance au titre… En tout cas,  pendant qu’elle se fâche après l’arbitre, Riho l’attaque, sans succès. Fâchée d’avoir perdu sa chaise, La Native Beast lance Riho dans les barrières à deux reprises… puis elle sort quatre chaises d’en dessous du ring. Elle place Riho dessus et fait un swanton bomb, Riho se tasse, Nyla Rose meurt.

Premier chant HOLY SHIT de l’histoire d’AEW à la télé s’en suit!

Riho enchaîne avec un double foot stomp à partir des marches. Elle ramène Nyla sur le ring, double foot stomp sur son dos à partir de la 3e corde pour un near-fall. Elle fait une soumission et c’est la pause publicitaire. De retour de la pub, Riho est placée le ventre sur la 3e corde et sa tête est fracassée par le genou de Nyla Rose qui saute de la 3e corde à son tour pour un near-fall, puis une soumission.

Petit spot et/ou botch qui look bien finalement : Riho tente de contrer un piledriver et elle s’effondre.  Échange de coups, Riho tombe. Elle se relève, échange de coups, puis big boot de Nyla Rose. Cette dernière place Riho en powerbomb, qui contre avec un rollup pour un near-fall très très crédible. Corde à linge de Nyla Rose, Death Valley Driver pour un autre bon near-fall. La foule est en feu. Nyla Rose monte à la 3e corde, Riho la rejoint, la martèle de coup et fait un superplex! Near-fall!

Elle tente un running knee, qui manque. Deux genoux dans le dos et un autre running knee. C’est son finisher, même si là ça semblait manquait un peu d’impact. Nyla lève l’épaule trop tard et Riho remporte le match pour devenir la première championne AEW! Gros pop dans la foule.

De loin le meilleur match de Nyla Rose jusqu’à maintenant. J’ai hâte de voir ce qui va se passer avec elle dans les prochaines semaines.

Michael Nakazawa passe pour faire un entrevue avec Riho. Si tu as suivi jusqu’à maintenant, tu sais ce qui s’en vient. Nyla Rose interrompt Nakazawa et lui fait un sit-out powerbomb. Elle s’empare alors de Riho et s’apprête à lui faire un Death Valley Driver vers l’extrérieur du ring quand Kenny Omega vient sauver Riho. Rendu là, personne ne se frappe et Nyla Rose repart. Et ben.

Main Event: Young Bucks & Kenny Omega vs Chris Jericho, Santana & Ortiz

Premier Main Event AEW à la télé.

Kenny Omega débute le match contre Ortiz. Ortiz tag Chris Jericho. La foule est contente. Chris Jericho tag Ortiz. La foule est contente de s’être fait avoir. Pour faire ça court, Kenny Omega domine Ortiz, qui tag Santana. Omega domine Santana, qui sort du ring. Jericho surprend Omega avec un couple de chops. Omega tente un hurricanrana que Y2J contre avec son fameux Walls of Jericho. Rapidement, les Youngs Bucks stoppent la soumission avec un superkick. Puis un autre sur Santana et Ortiz. Un saut à l’extérieur sur eux. Kenny Omega se prépare à un faire un dive lui aussi, mais…

Place au théâtre!

Omega et Jon Moxley partent se battre dans la foule. Pendant ce temps, c’est du 3 contre 2 sur le ring. Omega attaque Moxley avec une moppe. Il est The Cleaner, après tout. Ils vont alors se battre dans ce qu’Excalibur appelle le Vip Area, zone avec quelques sofas et une table en vitre. En parlant de table en vitre…

À la WWE, c’est un Dirty Deeds. À la NJPW, c’est un Death Rider. À All Elite Wrestling, c’est un Paradigm Shift!

De retour de la pause publicitaire, Y2J, Santana & Ortiz dominent. Matt tente de tag Nick, mais Ortiz fait tomber ce dernier. Puis ils font un peu de magie pour un near-fall.

Un peu de magie

Santana tag Y2J, qui tente un Lionsault, interrompu par les genoux  à Matt Jackson. Il manque à nouveau le hot tag. Là, c’est un match des Young Bucks et c’est le moment où j’abandonne l’idée de tout énumerer les moves, mais faites-moi confiance quand je vous dis qu’il y a eu de l’action pas mal. En rafale, Matt Jackson enchaîne les Northern Light Suplex…

… pendant que Nick Jackson fait des flips.

Ensuite, quand ils préparent le Meltzer Driver, Y2J vient gâcher le party avec un Codebreaker.

Finalement, Jericho l’emporte avec un Judas Effect.

Après le match, ils continuent à taper sur les Young Bucks, pis ça, ça tape sur les nerfs à Cody, qui débarque pour les sauver.

Sammy Guevara rapplique et frappe Cody dans la fourche. Bon ben, je me suis trompé, il est heel pour un boute encore.

Dustin Rhodes arrive aussi et frappe Sammy dans la fourche à son tour.

Et là, SURPRISE, c’est Jack Hager (FKA Jack Swagger dans la WWE) qui vient vraiment gâcher le party. Pis il est méchant. Un podium est placé sur le ring et Jack Hager, assisté par Chris Jericho, fait tomber Dustin Rhodes en powerbomb sur le podium. Un dernier Judas Effect sur Cody et l’épisode se termine sur un close-up de la face à Jack Hager, alors que le mal domine. Solide match/segment télé qui accumule les surprises. Excitant.

VERDICT

Bon. En gros, j’ai trouvé que c’était un bon épisode. Il y a des défauts et certains éléments manquent de direction (je te regarde, division tag team), mais ce n’est pas dramatique considérant qu’on est littéralement au premier épisode.

Cody vs Sammy était un excellent opener et le match féminin m’a beaucoup surpris. Surtout, on nous garde intéressés envers le haut de la carte; Omega vs Moxley, Cody Vs Jericho, je trouve que c’est très bien fait. On dirait presque que Y2J est en train de se construire une faction.

Petit hic, personnellement, je ne trouve pas que Jack Hager est une surprise super appréciable, mais la foule a semblé aimer son apparition.

Du début à la fin de la soirée, il y a eu des réactions à tout ce que les lutteurs ont fait ou ont essayé de faire. Je n’ai pas l’impression que c’est quelque chose qui va s’estomper. Pour moi, cette énergie palpable ajoute beaucoup au produit et rend mon expérience pas mal plus agréable. Un peu comme à NXT, dans le fond ?.

Ce sera une chaude lutte les mercredi et c’est le fan de lutte qui en sort gagnant.

Meilleur match: Riho vs Nyla Rose.
– Gab.

As-tu écouté AEW Dynamite? Quel était le meilleur match de la semaine selon toi? Qu’est-ce que tu as le plus apprécié? Qu’est-ce que tu veux voir la semaine prochaine? Sinon, as-tu des suggestions pour moi? Écris-moi par mail (cestjustdelalutte@gmail.com) ou sur Twitter (@Cestjustegab) pis je plug ta réponse à la prochaine chronique.

About the Author
Famille, lutte et baladodiffusion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.