Lutte Queb. – FLQ – No Hard Feelings

#GalaLutteQueb – FLQ – No Hard Feelings

Si tu aimes cet article, on t’encourage à le partager

texte par :@Cestjusteguillaume

crédit photo : Josianne Tétreault.

La dernière sortie de C’est juste de la lutte pris place au Bain Mathieu pour le gala No Hard Feelings, présenté par la FLQ Wrestling le 21 Avril 2018. L’invité spécial de la soirée était le champion actuel des poids lourds de la ROH Dalton Castle, qui allait se mesurer au champion de la FLQ Stu Grayson. Encore une fois, on a eu le droit à de la grande visite pour un combat de lutte au Québec.

Arrive le 21 Avril 2018.

Nous sommes arrivé sur place peu avant le début de du gala. L’endroit en tant que tel est bien organisé pour recevoir un gala de lutte. Le ring est situé dans une ancienne piscine et il y a un balcon qui en fait le tour.  Il y a une dizaine de rangées de chaises en face du ring avec le groupe de fan de la FLQ qui se nomme: La Lutte C Vrai. Les tables de merchs sont bien placées et le bar aussi… pouce en l’air pour le setup. Après avoir regarder deux galas de la IWS debout (voir nos deux derniers articles de gala), j’avais pris la peine de réserver des places avec tabourets, mais, comble de malheur, il n’en restait plus pour nous quand je suis arrivé avec Nico. On allait donc rester debout à nouveau. Chez CJDLL, on est habitué de se faire des jambes tout en regardant de la lutte. On pourrait presque appeler ça une tradition.

No Hard Feelings

La lutte c vrai

 

Evil Uno vs Scott Parker 3,25/5

On avait déjà vu le méchant Scott Parker auparavant dans la IWS dans un match hardcore, mais c’était notre première chance de voir Evil Uno en action, bien qu’à en juger la réaction de la foule à son arrivée, il semble être un brin connu sur le circuit indie. Parker commence tout cela avec une promo heel classique,dans le laquelle il revient sur son dernier match à la FLQ où il a perdu par soumission contre Tyson Dux. La foule réagit  rapidement avec un chant “You Tapped Out !”. Evil Uno, quant à lui, est arrivé en parcourant la foule à coup de “high five”. Les deux gars ont fait leur job pour réveiller la foule dès le début.

Le match était solide d’un bout à l’autre, j’ai bien aimé le bout où est-ce qu’Uno demande le silence pour que l’on puisse bien entendre le “Nose Snap”. Parker a fait le classique move heel de crisser son camp du match et d’aller backstage. C’est finalement Tyson Dux qu’il le ramènera sur le ring pour continuer l’escarmouche, et quelques instants plus tard, Uno remportera le match. Bonne performance des deux protagonistes.

https://www.instagram.com/p/Bh6bumIgSi0/?taken-by=evil.uno

 

Montreal Elite (Brad Alekxis/Benjamin Tull) vs Kevin Blackwood/Leon Saver 4/5

Celui qui m’a le plus impressionné est M. Alekxis. Il a fait une solide performance de heel, à la fois ultra désagréable avec la foule et avec ses adversaires. Il a su capter mon attention à chacune de ses présences. Je questionne cependant la décision de le faire commencer le match pour ensuite se faire dominer un bon bout. Cela me donnait l’impression qu’on construisait une hot tag, mais comme il est heel, ça n’a pas vraiment levé. Mais bon, seul point “négatif” que je pourrais souligner, pour le reste, chacun des lutteurs à eu ses moments et tout était bien.

Mention spéciale à Benjamin Tull qui a joué à merveille avec la foule pour recevoir de la chaleur sur un pas pire temps. Blackwood et Saver ont fait un solide job in-ring avec un enchaînement de prises bien rythmées, mais ça n’aura finalement pas été suffisant :  victoire de la Montreal Elite.

No Hard Feelings

Montreal Elite

 

 

Tarik vs Kevin Blanchard 3.75/5

Si vous avez suivi mon épopée concernant mes visites de gala de lutte québécois, vous avez pu conclure que le lutteur que j’ai vu le plus souvent est Kevin Blanchard. Si vous avez pas remarquer, je vous pardonne. Il m’avait fait bonne impression lors de son match contre Black Dynamite à l’événement IWS avec Pete Dunn et, encore une fois, il a livré une solide performance, cette fois-ci avec Tarik. Il y a eu de la manoeuvre sur un moyen temps… je ne ne peux tout vous énumérer mais sachez qu’on a pu voir ce que je me permets d’appeler une Crucifix Turnbuckle Powerbomb (Razor Ramon aurait applaudi), un Canadian Piledriver suivi d’un Double Foot Stomp.

Lorsque Tarik  a kick-out du tombé après la série de moves incluant le marteau-pilon canadien, je n’ai pas pu m’empêcher de lâcher un BEN VOYONS DONC ! Dans mon livre à moé, c’est toujours impressionnant de voir quelqu’un se relever d’un move qui s’approche dangereusement de la magie tellement je suis pas sûr de comprendre ce qui se passe. Après un solide match très intense, une bonne dose de claques su’es cuisses, le méchant Tarik nous a fini cela avec un coup dans fourche pour se sauver avec la victoire et laisser M.Blanchard en douleur dans le ring.  Ça rappelle ce qu’on voit à Smackdown dans la rivalité entre Shinsuke Nakamura et les testicules de AJ Styles.

FLQ

Kevin Blanchard

 

 

Matt Angel vs Marko Estrada vs Brent Banks vs Tyson Dux pour déterminer le nouvel aspirant au championnat de la FLQ 4.25/5

Encore une fois, je souligne le talent de high-flyer de Matt Angel, qui impressionnera avec un flip vers l’extérieur du ring sur Marko Estrada (un homme que je soupçonne d’aller au gym plus de sept fois par semaine) et Brent Banks. Mention honorable à Tyson Dux et sa solide Stalling Suplex de la 3e corde sur Angel. Pour ce qui est du  déroulement du match, Banks a éliminé Dux, Angel a sorti Banks du match suite à un roll-up pour qu’on en arrive à ce que la foule attendait visiblement : un duel entre Angel et Marko. Les deux gars ont livré la marchandise.

Voici les moves qui auraient pu recevoir la mention #GrosWow: le désormais classique Spanish Fly de la 3e corde de Angel, le Frog Splash parfait de la part de Marko Estrada, une Suplex qui vire en Double Knee Back Breaker (Estrada), et le  Super Fisherman Buster (Estrada). Il y a eu aussi une combinaison de coups qui s’est terminée par une citron de grosse corde à linge. Au final, Matt Angel a remporté la victoire par un compte de trois sur son adversaire. Matt Angel contre Marko Estrada est un affrontement qui pourrait être un main event fiable à n’importe quel gala donné.

https://www.facebook.com/MattangelFlying/videos/947608705398863/

 

Sebastien Suave vs Travis Toxic vs Kevin Bennett 3.5/5

Suave souris à pleine bouche et dégage une arrogance qui fait déjà réagir la foule. D’ailleurs, les gros sourires, est-ce qu’on pourrait pas laisser ça aux heels pis arrêter de faire sourire bêtement Bàlor à chaque fois qu’on y voit un bout de face? Mais je m’égare, retour aux choses sérieuses….

Travis Toxic est celui qui m’a le plus impressionné pendant le triple threat – sorry pour les deux autres, mais c’était une grosse soirée de lutte et j’ai une mémoire sélective. Il nous a sorti un de ces Backflips vers l’extérieur du ring pour ensuite retomber  sur ses pieds, tout simplement. Ce qui est, je te le confirme, impressionnant. Il a aussi fait un Canadian Piledriver et un 450 splash, mais cela n’a pas été suffisant pour l’emporter sur Kevin Bennett et Sebastien Suave, alors que ce dernier réussira finalement à se sauver avec la victoire, le sourire aux lèvres.

TravisToxic

TravisToxic

 

 

Tabarnack de Team (Mr. St-Jacques et Mr. Dubois) vs Fight or Flight (Vertigo et Fuerza) 4/5

Bon c’est le moment où que je me mets à me répéter. Le TDT est massivement over dans un gala de lutte québécois. Si tu me poses la question, ils ont tout: le look, le chhharisme, une maudine de bonne chanson d’entrée (Émeute dans la prison de Pagliaro), une gimmick efficace et, surtout, un talent indéniable dans le ring. Ils affrontaient une équipe de High-Flyers et le mélange des deux styles étaient cool à voir.

L’un des deux membres de Fight or Flight, Fuerza je pense, a certainement  réalisé un rêve de jeunesse en faisant un backflip sur un homme habillé en bûcheron du haut d’une échelle de piscine asséchée. Mention spéciale aussi à M. Dubois, qui a impressionné avec un Hurricanrana sur l’un de ses adversaires, pour tomber, en moonsault, sur l’autre. Gros pop de la foule, bien mérité. Les barbus ont gagné et on nous a ensuite annoncé un match le 9 Juin entre le Tabarnack de Team et les Briscoe Brothers de la ROH. Holy Shit, comme dirait l’autre….

Tabarnack de team

TDT

Dalton Castle vs Stu Grayson 4.25/5

Le champion de la FLQ Stu Grayson affrontait le monarque de la division des poids lourds de la ROH dans le combat final de la soirée. Fin observateur, j’ai pu noter que  Castle avait deux doigts dans le plâtre pendant le match, sans que ça ait une influence sur la qualité de ce dernier. Les deux lutteurs nous ont livrés un match technique de haute qualité et présentaient aussi une bonne intensité. Il faut dire que je suis un amateur de Castle, tant au niveau de son personnage qu’à celui de ses qualités sur le ring et j’ai bien aimé ce que j’ai vu en personne.

Après un certain temps, Grayson prend le dessus sur Castle et  alors qu’il semble certainement se diriger vers une victoire, la Montreal Elite est apparu pour attaquer le champion FLQ! Maudit méchants, toujours là pour mettre la foule en colère. Les membres de Heavy Metal Chaos et actuellement champions par équipe FLQ, Alextrême et James Stone, ont accouru au ring pour sauver leur collègue Grayson. Un combat impromptu 3 contre 3 est alors annoncé sur le spot. Tout cela se termine par une victoire de Grayson et ses acolytes. Le move de la soirée: Stu et Dalton se battent dans la foule, et ça se termine par un backflip du balcon de Stu Grayson sur les autres lutteurs. Spot complètement fou que tu peux voir ci-dessous. Chapeau.

https://www.instagram.com/p/Bh3HUbDg74y/?taken-by=cestjustedelalutte

Le gala s’est terminé, on a fini nos boéssons et on est reparti avec, encore une fois,  la satisfaction d’avoir assisté a un divertissement de très bonne qualité, qui plus est pour un prix des plus raisonnables. Tu aime la lutte? Tu te cherche de quoi une fin de semaine prochaine? Y’a une fédération près de chez vous qui organise un gala tout aussi intéressant. Va faire un tour, c’est impossible que tu le regrettes.

 

Supporte ta lutte locale.

 

About the Author
Famille, lutte et baladodiffusion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.