Des québécois en action !– RAW 27 avril 2020

Par Benny is Money – la révision des comptes

Au menu de RAW ce soir :

  • Signature du contrat pour le match de championnat à MITB entre Drew McIntyre et Seth Rollins
  • Match triple menace entre Asuka, Nia Jax et Shayna Baszler

Une de ces deux choses n’arrivera pas, mais je ne vous dit pas laquelle…

Bienvenue à la Révision des comptes!

RAW débute dans le VIP lounge aménagé dans le ring. MVP nous explique comment va se dérouler le Money in the Bank cette année. Merci MVP… Il invite Rey Mysterio, Aleister Black et Apollo Crews à venir un après l’autre le rejoindre. Il n’y a rien de plus beau que de voir Aleister Black hésiter à savoir sur quel sofa 2 places il va s’asseoir. MVP parle tout seul et finalement demande à Apollo Crews pourquoi il pense qu’il peut gagner la valise. C’est le moment de gloire où Apollo peut enfin parler au micro. Mais voilà qu’il est rapidement interrompu par Zelina Vega et sa bande.

Elle dit que personne ne veut rien savoir des gars qui sont dans le ring. C’est gentil pour le gars qui se cherchait un coussin confortable tantôt. Elle dit même que les trois devraient abandonner leur place à MITB et les donner à ses trois protégés… Rey Mysterio n’est pas impressionné et part la bataille. On se revoit tout le monde après la pause.

Aleister Black, Apollo Crews, Rey Mysterio vs Andrade, Angel Garza et Austin Theory

Comme dans le bon vieux temps des matchs de salon, on tasse les divans et les meubles, et le match peut commencer. Fait à noter que Jerry Lawler est remplacé par Samoa Joe à la table des commentateurs. Peut-être une indigestion de ramens pour le roi des nouilles.

Le match va bon train, et le clan de Vega se retrouve à l’extérieur du ring. Apollo et Black se synchronisent pour faire un double tope con hilo et obtiennent autant de succès que les Brésiliens aux plongeons synchronisés à Rio… (C’est très niché).

Au retour de la pause, les pas vraiment ignobles prennent le contrôle du match, tour à tour sur Black et ensuite sur Mysterio. Garza en profite pour enlever ses culottes et envoyer Mysterio plonger tête première à l’extérieur comme une planche de surf. Garza a du style.

Deuxième retour de pause et tout va bien pour le trio des pas fins, quand soudain, Apollo Crews renverse un headlock DDT d’Andrade en sit-up powerbomb…
Compte de 3 et victoire d’Apollo, qui vient clairement de prendre le momentum pour MITB. Note du match 3$/5

Match correct dans l’ensemble, mais beaucoup trop long. Tant qu’à nous titiller avec le fait de donner les places pour le match MITB, pourquoi ne pas les avoir mises à l’enjeu, question de rendre ce match plus intéressant? À ce moment, on pensait qu’Apollo venait de gagner du momentum… Mettons ça dans la colonne des actifs… Pour le moment…

45 minutes après le début de l’émission, on nous annonce que les célébrations pour le 25e anniversaire de Triple H se poursuivent ce soir. Pour remplir des segments dont on n’avait aucune idée quoi faire, on nous présentera un Top 10 des meilleurs moments de Triple H. Il me manquait Yvan Ponton pour me faire apprécier…

Pour ceux qui n’ont pas eu assez de Vega et Andrade depuis le début de l’heure, on les retrouve, fâchés noir en coulisses. Charlie Carusso essaie de les interviewer mais Andrade n’est pas content que ses amis l’aient laissé tomber. Zelina est d’accord. Apollo, lui, petit ratoureux, entend ça et trouve ça très drôle. Il dit à Charlie qu’il peut battre Andrade à nouveau, n’importe où, n’importe quand. Andrade lui dit qu’il n’aura jamais la chance et paf, Apollo lui assène une solide gifle. Zelina n’est pas contente. Elle accepte son challenge pour la ceinture et ce sera ce soir!

Enfin un peu de vie dans le personnage d’Apollo! Un push en vue? Qui sait! Actif!

Asuka vs Nia Jax vs Shayna Baszler

Asuka fait son entrée la première et prend le micro. Elle y va d’une promo digne d’un vendeur automobile japonais, pour nous expliquer que même si Kairi Sane fait bien pitié, elle a fait taper Nia Jax souvent durant les deux dernières années. Enfin, pardonnez mon japonais rudimentaire.

Nia Jax fait son entrée, suivie de Shayna Baszler qui décide de tirer Asuka en bas du ring au lieu d’y monter. L’action commence donc à l’extérieur où les trois pugilistes s’échangent les coups dans les échelles et les barricades installées aux abords du ring. Les annonceurs nous rappellent que ce match est un triple menace et qu’il n’y a pas de disqualification. Un téléspectateur à l’œil averti aurait aussi remarqué qu’il n’y avait pas plus d’arbitre présent. Peut-être qu’il ou elle attend sa musique d’entrée pour arriver? On verra après la pause… Ah! Euh… Eh bien non! Une fois toutes les pugilistes remontées dans le ring, Nia Jax se permet de projeter ses deux adversaires à l’extérieur avec l’aide d’une échelle. Sa musique retentit et on comprend qu’elle a gagné un match qui n’a jamais eu lieu… Note de : WTF/5

Ma parole… Pour ne pas dire, quessé ça barnaque! Passif… Très passif…

Au retour, Bobby Lashley… Bon, on dirait que tout va bien…

Retour de pause et Lana vante les mérites de Bobby, quand celui-ci l’interrompt. Il préfère qu’elle ne soit pas dans son coin ce soir. Elle est trop belle. Il perd le focus quand elle est là. Lana est compréhensive.

Bobby Lashley vs Denzel Dejournette

Oui, Bobby a besoin de focaliser toute son attention s’il veut vaincre le dangereux Denzel Dejournette. Oui le redoutable lutteur au costume tout droit sorti de son collège communautaire est de retour cette semaine, mais cette fois pour être le sac à patate de Bobby.

On remarquera les énormes bandages autour du bicep droit de Bobby; blessure probablement survenue alors qu’il soulevait des pneus de tracteurs. Heureusement que la lutte est un service essentiel sinon qui pourrait faire confiance à Bobby comme mécanicien pour changer ses pneus  d’hiver?
Victoire de Bobby, pendant que Dejournette continue sa fulgurante ascension… Presque…

L’histoire entre Bobby et Lana avance à petits pas… C’est dommage… Passif…

Parlant d’histoire qui n’avance pas vite, on nous présente un vidéo récapitulatif de la rivalité entre Liv Morgan et Ruby Riott. Moi qui pensait que c’était déjà fini. Si vous aviez manqué leur fulgurant match de la semaine dernière, n’ayez crainte. On recommence tout ça après la pause.

Ruby Riott vs Liv Morgan

Un autre classique de 3 minutes entre les deux lutteuses. Ruby réussit un Riott Kick et ça, personne ne peut se relev… Oh mon Dieu, Liv a soulevé son épaule! Incroyable! Liv tente l’Oblivion sorti de nulle part et voilà!
Liv Morgan remporte un 2e match en autant de semaine.
Après coup, Byron Saxton l’interview dans le ring et lui demande ce qu’elle pense. Elle nous dit, sans rire, qu’elle se cherche encore mais qu’elle a confiance qu’elle va bien finir par se trouver… Était-ce un work, un shoot?!… Mais non, la WWE aime bien faire des resets à toutes les semaines avec les gimmicks, particulièrement dans sa division féminine… Oui, je pense à toi, Emmalina… ou Emma… en tout cas… Tenille Dashwood…

Toute cette histoire nous montre à quel point la division féminine n’est pas tellement mise de l’avant dans la WWE. La plupart stagnent et ne sont que des faire-valoir pour celles que la WWE veut promouvoir. Espérons que Liv et Ruby sauront se trouver… Passif…

Entrevue en coulisses où Charlie essaie de faire croire aux téléspectateurs que tout le monde ne parle que des gestes de Nia Jax dans le ring cette semaine. Non, non, Charlie, c’était la semaine passée ça, et il fallait mieux ne pas en parler. Nia nous confirme que personne ne peut rien contre elle et crie un gros « nothing » dans le micro. Ça nous rappelle les folles années d’Alicia Fox, même si on pensait que la boisson allait nous faire oublier… À ne plus recommencer, svp.

Les Vikings Raiders tentent eux de nous faire oublier le karaoké avec un spot rouge et de la boucane. Ils challengent les Street Profits pour un match de championnat et terminent leur laïus en disant : « We want the smoke… » Il était temps que ça finisse puisque la machine à boucane n’avait plus grand-chose dans le réservoir, et ça commençait à devenir malaisant.

Après 1h35 d’émission, on nous annonce tout bonnement que Jinder Mahal sera là après la pause… Je n’étais pas prêt à ça! Faut faire quelque chose pour célébrer ça!

Retour de pause et Akira Tozawa est dans le ring. Laissez tomber les confettis et les ballounes. Il y a encore quelqu’un de talentueux qui va se faire enterrer… Snif…

Jinder Mahal vs Akira Tozawa

Comme dirait NostradaNic, Jinder est très sec, mais les veines de ses biceps ne sont plus aussi apparentes et son acné dorsale a disparu; sa santé cutanée semble aller à merveille.  Le saviez-vous qu’il était un ancien champion du monde?

Khallas… victoire de Jinder Mahal.

Tozawa a eu plus d’attention médiatique quand Jerry commentait ses matchs. Passif.

Entrevue de Charlie avec nul autre qu’Andrade, pour ceux qui s’ennuyaient de ce segment. Mais pauvre Charlie, Zelina coupe court à tout ça. Un moment donné, ça fera. Ils quittent. Mais Angel Garza lui, attendait Charlie dans le détour pour continuer sa cruise hebdomadaire. Cette semaine, il lui offre une rose… Charlie a un sourire aucunement professionnel.

Andrade vs Apollo Crews – Championnat des USA

Pareil comme dans Rocky 3, Apollo et Andrade sont surement tannés de se battre, mais s’il faut le faire devant personne, il faut ce qu’il faut. Les genoux sont à l’honneur dans ce match où Andrade tente de frapper Apollo avec un genou dans le coin, mais rate son coup et virevolte à l’extérieur. Apollo veut en profiter et tente un moonsault. Il tombe sur sa jambe et se blesse au genou. Prenons une pause.

Au retour, les genoux sont encore à l’honneur alors qu’Andrade tente de frapper les deux genoux cette fois dans le coin sur Apollo. Crews se tasse et veut en profiter, mais son Gorilla press est renversé en DDT. Après des tombés 2 et ¾ de chaque côtés, Apollo « je viens de te dire que j’ai mal au genou » Crews décide de monter sur la 3e corde. Il tente un splash ou une manœuvre quelconque, mais Andrade se tasse et Apollo se blesse encore au genou en tombant. L’arbitre est bien tanné de voir qu’Apollo ne prend aucune précautions pour sa santé et arrête le match.

Victoire d’Andrade par arrêt de l’arbitre. Note du match 3,25$/5

C’est dommage que le match se soit terminé comme ça parce que c’était tout de même un bon match et on commençait à croire qu’Apollo avait peut-être une chance de gagner. Compte tenu des circonstances, on doit être clément. Il reste qu’un deuxième match pour les mêmes lutteurs, devant personne, où le rythme est plus lent, le résultat en souffre aussi un peu. Actif…

Promo des Street Profits, qui nous rappelle que le segment des Vikings Raiders, la semaine dernière, ce n’était pas très bon, mais que ça ne les empêchera pas de les affronter la semaine prochaine, parce qu’ils n’ont rien d’autre à l’agenda de toute façon…

On nous présente ensuite un segment du WWE 24 de Becky Lynch sur sa victoire à WrestleMania 35… Le dernier WrestleMania avec du monde… Oui, oui, ça va bien aller…

Ricochet et Cedric Alexander vs Ever-Rise

On salue les Québécois Matt Martel et Chase Parker qui nous offrent de la bonne lutte comme dans le temps, avec des revirements qui  ne marchent pas, des hot tags prévisibles et des fleur des lys sur les culottes. Au moins ils ont été capables d’avoir le dessus pendant quelques secondes. C’est déjà ça de prit! Actif.

Victoire de Ricochet et Cedric Alexander

Après le match, MVP nous réapparait à l’écran et nous dit qu’il va remettre deux superstars sur la map. Un nouveau gérant pour Ricochet et Alexander? Non pas du tout. Il parle plutôt de Shane Thorne et Brandon Vick, qui ont perdu la semaine dernière, mais ça ne veut rien dire. On souhaite bonne chance à tout ce beau monde de nous intéresser dans un avenir rapproché…

Retour de pause et ça y est, le moment qu’on redoutait depuis déjà un bon 20 minutes, Apollo est en béquilles. Charlie qui se dit que finalement quelqu’un va lui donner une entrevue, est tellement désolée de voir Crews dans cet état. Crews ne peut pas parler. Il va pleurer… Il quitte…

Le push d’Apollo Crews vient de mourir. Il devrait logiquement ne pas faire partie de MITB…

Segment final : Seth Rollins et Drew McIntyre vont signer le contrat pour MITB. Surprise!

C’est Jerry Lawler, qui semble s’être refait une santé intestinale, qui anime cette rencontre-signature. Il nous explique ce que sera MITB, pour tous ceux qui s’étaient endormis en début d’émission. Merci Jerry. Seth Rollins est le premier à arriver sur le ring. Il arbore le look Hitman, le jeu vidéo, non pas Bret Hart, enfilant un seul gant à la main droite; car en temps de Covid-19, il aime vivre dangereusement, mais à moitié. Vient ensuite Drew, manteau de cuir, McIntyre, qui indique à Jerry, qu’on n’a pas vraiment besoin de lui. Jerry comprend assez vite le message.

Drew ne perd pas de temps et signe immédiatement le contrat. Seth hésite un peu, dans son cas. Il ne veut pas vraiment avoir à battre Drew. Pour lui, la ceinture est un fardeau. Il a souffert pour ce titre. Il ne veut pas que Drew souffre comme lui. Mais la WWE a besoin d’un guide. Seth va se sacrifier et sera la lumière. Mais après coup, il aura toujours du temps pour éveiller la conscience de Drew et prendre soin de lui. Drew voit maintenant très clair. C’est de la belle bullshit pareil… Drew dit à Seth qu’il a le talent de se mettre le pied dans la bouche et la tête dans le cul en même temps. C’est un exploit. Il dit à Seth d’arrêter de parler à tout jamais et que s’il veut sa peau, il est aussi bien d’aller pour sa gorge à MITB et de finir le travail, car sinon, c’est lui qui finira Seth… Rollins signe le contrat à son tour et lui dit d’avoir confiance, mais bang! Drew lui éclate le front contre la table avant de faire voler le mobilier. Il envoie Seth dans le coin avant d’entamer son décompte. Heureusement pour Seth, son buddy Murphy passait par là et il attaque Drew. Seth vient ensuite à la rencontre de Murphy et lui sert un gros câlin. Mais Drew revient à la charge et Seth a juste le temps de se tasser pour laisser Murphy recevoir un claymore en plein front. Une belle séquence d’agneau sacrifié…

 Un segment de signature est un segment de signature et celui-ci n’était au final pas plus original que tous ses prédécesseurs. Mais les deux ont dit ce qu’ils avaient à dire et on fait progresser l’histoire. Seth plonge de plus en plus dans sa gimmick de messie. Arrivera-t-il à trouver des nouveaux croyants? Actif…

Actifs

  • Aleister Black, Apollo Crews, Rey Mysterio vs Andrade, Angel Garza et Austin Theory
  • Le push d’Apollo Crews
  • Andrade vs Apollo Crews – Championnat des USA
  • Ricochet et Cedric Alexander vs Ever-Rise
  • Segment final : Seth Rollins et Drew McIntyre

Passifs

  • Asuka vs Nia Jax vs Shayna Baszler
  • Bobby Lashley vs Denzel Dejournette
  • Ruby Riott vs Liv Morgan
  • Jinder Mahal vs Akira Tozawa
  • La fin du push d’Apollo Crews

On dirait que RAW ne s’est pas endetté cette semaine. Mais ce n’est en fait qu’une mesure de santé publique. La WWE fait de la distanciation sociale et évite que trop de monde participe à émission ou écoute RAW en même temps… Un épisode qui ne passera pas à l’histoire… 3$/5

#Superbe : Apollo Crews vs Andrade

#PausePisse : Bobby Lashley vs Denzel Dejournette

#Niaise-Moé : Le pas de match où les commentateurs ne sont même pas au courant entre Asuka Nia et Shayna

#ClapdeGolf : Le sit-up powerbomb d’Apollo Crews sur Andrade pour la victoire

#JeanAiroldi : Zelina Vega, qui a des chevilles incroyables pour tenir sur des plateformes

#BeaucoupBien : Apollo Crews… I will remember you…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.