La Révision des Comptes – RAW 4 mai 2020

Par Benny is Money

Au menu à RAW :

  • Drew McIntyre affronte Murphy
  • Les Viking Raiders affrontent Street Profits
  • Ricochet et Cedric Alexander vs Shane Thorne et Brendan Vick
  • Match de la dernière chance en vue de se qualifier pour le Money In the Bank et remplacer Apollo Crews blessé

Épisode religieux ce soir, avec le Messie, l’agneau sacrifié et la résurrection…

Bienvenue à la révision des comptes!

RAW débute ce soir dans le VIP lounge de MVP comme la semaine dernière, car cet épisode a lui aussi été enregistré la semaine dernière. Vous vous dites « Ah non… pas encore! La semaine passée, il a présenté les lutteurs masculins du match Money in the Bank. Quoi? Il va présenter les femmes cette semaine? » Vous avez tout à fait vu juste, mais vous n’avez aucune idée de ce qui s’en vient! Plaisir garanti!

MVP invite Asuka, Shayna Baszler et Nia Jax à faire leurs entrées respectives. Asuka danse comme pas une avant de choisir son sofa. Shayna Baszler fait son entrée et choisi l’autre sofa, sans trop d’émotion. Vient ensuite Nia Jax, qui profite de l’occasion pour blesser un des poteaux qui sert à la file d’attente du VIP lounge. C’est ici que le plaisir débute!

Le VIP lounge consiste en 2 sofas 2 places ainsi qu’une petite table entre les deux pour mettre son drink. Nia voit bien que Shayna a pris un sofa et Asuka, l’autre sofa. Visiblement mal-à-l’aise de s’asseoir à côté de quiconque, elle s’assoit sur la table… À ce stade-ci, tous les paris sont ouverts à savoir si c’est intentionnel ou pas. MVP demande à Nia si elle a les atouts pour gagner le MITB. Elle dit simplement être implacable et que rien ne peut l’arrêter. Asuka répond tel un quiz japonais, avec beaucoup de Kairi, et que Nia est impoli et non pas VIP. Ensuite MVP se tourne vers Baszler, qui a visiblement du mal à se souvenir de son latin. Elle finit par lâcher un « acta non verba » ce qui signifie qu’elle agit plus qu’elle ne parle. Asuka se fâche encore en gameshow japonais, et elle confronte Shayna dans un face-à-face. Aucune manière, pas une VIP… On se demande où cela va nous mener. Eh bien, c’était un plan diabolique pour kicker Nia Jax et par le fait même, la passer au travers de la petite table à martinis, cul par-dessus tête. C’est tellement comique que MVP intervient pour empêcher Asuka et Shayna de se battre, mais est incapable de retenir son fou rire…

Je sais que je devrais mettre ce segment dans les actifs, parce que c’est le segment à voir de RAW cette semaine… Mais c’est tellement mal fait… Au moins, on rit encore… Passif

Last chance Money in the Bank qualifying gauntlet match

On apprécie le travail de l’annonceur maison qui a eu à dire le titre de ce match sans s’enfarger. Question qu’on soit confus à la fin, on ne nous annonce aucun participant, ni le nombre de participants pour ce match. Ça promet! On sait que c’est Bobby Lashley qui débutera les hostilités, après la pause…

Restez attentifs, on va apprendre des choses durant une des pauses, mais je vous dis pas laquelle…

Bobby Lashley, sans Lana pour ne pas être distrait, débute le match face à… Titus Oneil! Je ne me souvenais plus si la dernière fois que Titus avait lutté à RAW c’était au lancement de la ceinture 24/7 ou en nous remontrant la reprise de la fois qu’il s’est planté en courant vers le ring en Arabie. En tout cas, ça part fort. 1 minute plus tard, spear de Bobby et le tour est joué.

3e participant… Akira Tozawa. Bon, espérons que Tozawa fasse mieux que contre Jinde… Eh bien non, 30 secondes et pouf… Spear… Bobby est l’enfant illégitime de Roman Reigns et Brock Lesnar…

4e participant… Sheldon Benjamin! Bobby tente de le surprendre rapidement, mais Benjamin a été partenaire de Brock et après ce qui est arrivé au Royal Rumble, il ne se fera pas prendre à nouveau. Après quelques minutes, Bobby tente un spear, mais c’est raté. Benjamin semble faire un Trouble in paradise, mais c’est pas convaincant. Bobby réplique avec un spear et voilà.

5e participant… Humberto Carillo, aussi connu sous le sobriquet de Mexicain pas dans la gang… Il donne une bonne opposition à Bobby, mais Bobby est beaucoup trop fort. Bobby martèle Humberto de coups dans le coin. L’arbitre fait son compte inutile de 5. Mais Bobby ne lâche pas le morceau. L’arbitre intervient, mais Bobby le repousse. L’arbitre n’aime pas se faire manquer de respect. Disqualifié! Bobby est en beau fusil! Il laisse aller sa rage sur Humberto, plutôt que de risquer une amende salée. Ce n’est pas le moment en temps de confinement. Les autres arbitres interviennent pour qu’on puisse poursuivre.

6e participant… Angel Garza! On verra s’il a encore ses culottes au retour de la pause!

Eh bien oui! Il a gardé son enlevage de culottes pour nous, révélant des bobettes jaune très saillant. Angel domine solidement son cousin Humberto VO5, tellement qu’on se dit que c’est dans la poche pour Garza, mais une erreur d’inattention et hop un roll-up… Garza est éliminé.

En mortaise, on voit que Lana essaie de dire à Bobby que si elle avait été là, elle aurait pu l’aider. Mais Bobby ne veut rien savoir. Ne lâches pas Lana, ton contrat vient probablement à échéance bientôt… On vous le souhaite…

7e participant…  Austin Theory contre un Humberto épuisé. Difficile de prédire le résultat. Pause.

Au retour, Humberto se fait prendre dans un superplex de la 3e corde, mais l’atterrissage ne l’affecte en rien, si bien qu’il réussit à agripper la jambe de Theory, pour un petit paquet victorieux… Les poulains de Zelina ont toute une fiche depuis leur arrivée à RAW… Ouch…

8e participant… AJ Styles! Samoa Joe croit voir un fantôme! Est-ce le vrai AJ Styles!? On prend une pause…

Au retour, Tom Philips nous rappelle qu’AJ a été enterré vivant. C’est gentil. Carillo, lui, a encore de l’énergie, si bien que Styles n’arrive pas à le dominer, même si Humberto en est déjà à son quatrième match et qu’il s’est fait dominer 3 fois. On se croirait en Arabie Saoudite. AJ se souvient finalement qu’il a une prise de soumission dans son arsenal et applique le calf crusher à Humberto. Carillo abandonne et est donc éliminé.

9e participant… Ah non? La cloche sonne! Bon, eh bien, AJ Styles a gagné! Pas d’Undertaker cette fois. AJ doit être content.
Note du match : 2,75$/5

AJ prend le micro et nous dit que cette fois, il a gagné et qu’Undertaker n’est pas là pour tout gâcher. Bon, qu’est-ce que je vous disais. AJ n’est pas un zombie, ni un fantôme. Oui, il admet qu’il a été enterré, mais il n’y avait pas de règles dans le « Boneyard match ». Donc techniquement, il n’a rien perdu. Je veux mes points dans le pool! Il a donc saisi l’opportunité de revenir et de faire partie du Money in the Bank. S’il faut garrocher Rey ou Black en bas du building, il va le faire. De cette façon, Monsieur Money in the Bank sera phénoménal!

Un long gauntlet match, pour le retour d’AJ Styles, mais au final, rien de plus qu’une grande perte de temps. C’aurait été plus intéressant de voir Bobby jusqu’à la fin. Ce n’est pas peu dire. Passif…

Entrevue exclusive de Seth Rollins

Charly Caruso a sorti ses chaises de cinéma au milieu du ring pour interviewer Seth Rollins. Rollins a confiance que son disciple Murphy vaincra Drew ce soir. Si vous avez écoutez ses propos la semaine dernière, Seth récite presque verbatim le même texte. Pratique, puisque tout a été tourné le même soir. Il est un leader et il va se sacrifier pour enlever le fardeau du titre des épaules de Drew. À MITB, le destin de Seth sera une réalité. Charly est visiblement mal-à-l’aise.

Rien de très convaincant cette semaine de la part de Rollins. On comprend la direction de son personnage, mais gros manque de créativité de lui faire dire encore une fois le même texte, sans réelle saveur. Rollins est difficile à prendre au sérieux dans ce contexte. Passif…

Shane Thorne et Brendan Vick vs Cedric Alexander et Ricochet

Avant d’aller à la pause, Thorne et Vick ont reçu les mots d’encouragements de MVP, mais au retour, on ne prend pas la peine de les laisser faire leur entrée. Ce n’est jamais bon signe.

Murphy est en entrevue avec Charly. Elle s’excuse de faire son travail. Elle demande à Murphy pourquoi il est fidèle à Seth. Car il l’a pris sous son aile quand chacun avait besoin l’un de l’autre. Murphy veut être aussi bon que Seth. Et un jour, il sera meilleur que lui. Seth le sait. Mais ce soir, même s’il pense que Seth va battre Drew dimanche, il sait qu’il peut battre Drew ce soir.

Bonne façon d’introduire la future tension entre Murphy et Rollins. Actif…

Alexander et Ricochet font leur entrée, eux qui sont les nouveaux venus qui prennent d’assaut la division tag team de RAW. Leurs belles manœuvres acrobatiques leur permettent de prendre le dessus rapidement. Thorne ne s’en laisse pas imposer et fait la boule de canon sur Alexander. Mais Ricochet le superkick au visage pour l’empêcher de nuire. Mais oh! Vink avec un big boot… 1… 2… Bin non… Ça se peut pas… 3… Brendan Vick et Shayne Thorne l’emportent.
Note de ce match : 3$/5

L’enterrement de vie de lutteur se poursuit pour Ricochet qui pourra se vanter d’avoir les meilleurs matchs de tous les kickoffs shows de 2020… Décourageant… Passif

L’heure Tag Team se poursuit avec les Street Profits qui font leur entrée dans le ring. Avant leur match, ils nous rappellent que c’est dans le Performance Centre qu’ils sont nés et sont devenus frères. Ils veulent la fumée! Mais dans la WWE, on sait ce qui arrive à ceux qui luttent à la maison.

Street Profits vs Viking Raiders

Dès les premiers instants du match, Ivar décide de monter sur la 3e corde et d’effectuer un splash. 300 livres de pilons de dindons viennent s’écraser contre Montez Ford gisant au sol. Qu’à cela ne tienne, Montez se relève avant le compte de 3. Quel jour sommes-nous? Est-ce la WWE ou la AEW? Je suis confus. Les Vikings continuent leur domination sur Montez, mais celui-ci réussit le premier de “4 hots tags” à Angelo. Celui-ci envoie tout le monde hors du ring et nous à la pause!

Pendant la pause, on apprend que *Spoiler Alert* Becky Lynch sera de retour à RAW, la semaine prochaine, et qu’elle viendra confronter la gagnante du match Money In the Bank… Eh bien…

Le match par équipe se poursuit et chacun y va de grosses manœuvres. Montez réplique à Ivar avec son splash.  Erik réussit à sauver Ivar et au final, les Vikings Raiders donnent un billet à Dawkins pour le Viking Experience. Viking Raiders remportent le match!

Un bon match dans l’ensemble, avec une fin prévisible. Malheureusement, ils ont peut-être trop fait dans ce match pour nous intéresser ce dimanche, advenant un match entre les deux équipes où les titres seraient à l’enjeu. La foule manquait grandement à ce style de lutte spectaculaire. Note du match 3,5$/5 Actif

Charly interview Drew McIntyre en coulisses. Elle s’excuse de faire son travail et de le déranger. Drew est trop cool pour être dérangé. Charly rapporte les propos de Murphy et Drew s’étonne. Il pense qu’il a peut-être tapé trop fort la tête de Buddy ou Murphy. Ça doit être pour ça qu’il ne sait plus son nom… Si Murphy est l’agneau sacrifié, Drew est prêt pour l’abattage…

Les Vikings Raiders sont interviewés par Charly, mais cette fois, tout semble prévu et elle ne les dérange pas. Charly est tout sourire. Les Vikings Raiders ont dominé et sont très heureux de l’avoir fait. Encore un petit manque de synchronisation entre Erick, qui parle en semblant de Viking, et Ivar qui ne fait aucun effort. Ils ont beaucoup de respect pour Street Profit, mais ils viennent d’éteindre la fumée. Charly doit être en train de penser à Angel Garza, parce que son sourire est beaucoup trop fendu…

Aleister Black est dans une pièce sombre et met AJ Styles en garde. S’il veut le lancer en bas du building à MITB, il est mieux de s’assurer qu’il ne se relève pas. Parce que s’il remonte et met la main sur la valise MITB, AJ va prier d’être enterré plus creux que 6 pieds sous terre.

Aleister Black a un look, la mimique et la manière de parler d’un curé satanique. Ne soyez pas surpris si on lui fait affronter le messie sous peu…

Ne bougez pas, après la pause c’est Charlotte Flair! Woo!

Au retour de la pause, c’est plutôt Rey Mysterio en coulisse. Il regarde RAW depuis le début et a réalisé que personne n’avait expliqué ce qu’était le MITB de cette année. Merci de le faire Rey, c’est trop gentil. La fin de sa carrière approche. Aura-t’il la chance de gagner d’autres titres? Une erreur et il peut être lancé en bas du building. Mais le risque en vaut la chandelle… Ah OK… Le slogan… Rey était obligé de dire le slogan… Encore une fois, beau travail les auteurs…

Promo Charlotte Flair

Charlotte Flair fait son entrée sur le ring, pour une promo, mais son habillement cache toujours se véritables intentions. Elle est en habit de travail sous sa robe de chambre… Elle dit être la femme la plus travaillante de toutes les industries. (Ses mots, pas les miens). Elle doit travailler les lundis et les mercredis, incroyable! Charlotte serait une excellente déléguée syndicale. Elle va affronter Io Shirai mercredi et va la faire mettre à genoux… La musique de Liv Morgan retentit. Si vous avez suivi la carrière de Liv assidûment, elle avait perdu un match contre Charlotte avant de déclarer au micro qu’elle ne savait plus qui elle était, et qu’elle devait changer. Probablement quelque part en 2019… Eh bien nous revoici en 2020 et Liv ne sait toujours pas qui elle est, mais elle n’a pas peur d’être désagréable avec Charlotte. Elle lui manque de respect en faisant des “pfft… wow… Je n’ai pas besoin de ton attention. Je ne suis pas né avec une cuillère en argent dans le c.. la bouche…” Charlotte s’en fout et on s’invite au combat après la pause.

Liv Morgan vs Charlotte Flair

Le mot d’ordre, ces temps-ci à la WWE, est de se servir de Charlotte pour faire lutter les vedettes montantes. Liv Morgan n’échappe pas à cette tradition. Charlotte a systématiquement le dessus, mais Liv réussit à la surprendre quelques fois avec des attaques. Au final, Liv rate son Oblivion, ce qui donne une ouverture à Charlotte d’appliquer son Figure 8. Victoire de Charlotte Flair.  Note du match 3$/5

Le but du match était de montrer que Liv pouvait se battre avec Charlotte et lui donner du fil à retordre. Bien que Liv s’améliore, elle n’est aucunement du même niveau. Son personnage qui se cherche est déprimant. Pourquoi ne pas l’avoir retourné à NxT question de développer un nouveau personnage? On devrait être content de la performance de Liv, mais il y a quelque chose en demi-teinte qui ne fonctionne pas… Passif.

Belle vidéo corporative, où on nous montre tous les étages de la tour de la WWE. Est-ce que quelqu’un va aboutir dans le bureau de Vince McMahon? Prendre l’ascenseur ou les escaliers? La version extrême de Dilbert, c’est ce dimanche!

Drew McIntyre vs Murphy

La musique de Drew se fait entendre et je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais chaque fois, elle me donne la nostalgie de Fort Boyard. Vas-y Drew! Prends ton temps, mais fait ça vite!

Murphy, lui est accompagné de Seth qui observera le match du haut de la rampe. Drew s’attaque rapidement à Murphy, qui retourne à l’extérieur du ring, chercher conseil auprès de Seth. Cette stratégie finira par distraire Drew, permettant à Murphy de prendre le dessus.

Après quelques échanges, Drew monte sur la 3e corde pour ensuite appliquer une corde à linge à Murphy. Il le soulève ensuite sur ses épaules et monte dans le coin, mais Buddy s’esquive et réussit à faire une powerbomb sur Drew. Compte de 1 seulement. Drew a perdu le souffle, mais il ne la trouve pas drôle. Murphy jette un regard à Seth et se place en position dans le coin. Il fait le décompte de 3-2-1… mais bang! Il reçoit le claymore kick au visage. Drew McIntyre l’emporte. Note du match : 3,25$/5

Après le match, Seth descend aux abords du ring et feint de vouloir monter dans le ring. Drew supplie Seth de venir se battre avec lui. Il se met même à genoux. Seth part en courant en coulisses. Drew regarde la caméra et n’est pas surpris. Rollins est un peureux. Et… Superkick dans le visage! Grâce à la magie de l’édition, Seth est revenu dans le ring. Drew ne pouvait pas s’attendre à ça! Seth en profite pour narguer Drew et lui dire que tout ça est plus gros que lui. Seth s’élance dans les câbles pour appliquer le stomp… Mais Drew saisit Rollins à la gorge et lui donne le baiser de Glasgow! Drew S’élance pour un claymore kick, mais Rollins roule sous les câbles et prend la fuite.

Un bon match dans l’ensemble. Murphy est un excellent lutteur et joue son rôle à merveille, beaucoup mieux que Rollins. Disons que c’était un épisode décevant pour lui. Mais encore une fois, on met l’emphase sur la domination de Drew. Actif…

Actifs

  • Entrevue de Murphy avec Charly
  • Street Profits vs Viking Raiders
  • Drew McIntyre vs Murphy

Passif

  • VIP Lounge
  • Last chance Money in the Bank qualifying gauntlet match
  • Entrevue exclusive de Seth Rollins
  • Shane Thorne et Brendan Vick vs Cedric Alexander et Ricochet
  • Liv Morgan vs Charlotte Flair

RAW, cette semaine, s’est largement endetté, simplement parce qu’on a misé sur des recettes, mais sans les ingrédients. 1h30 avant de voir quelque chose de bon… Pas certain que le retour d’AJ Styles ait été suffisant.
Au moins, Nia Jax nous a bien fait rire…

AWARDS

#LeSuperbe : Street Profits vs Viking Raiders

#ClapDeGolf: Les splash d’Ivar et Montez Ford

#NiaiseMoi : Ricochet et Alexander qui perdent encore

#JeanAiroldi : Angel Garza

#PausePisse : Entrevue exclusive de Seth Rollins

#BeaucoupBien : Buddy Murphy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.