La Révision des Comptes – RAW édition du 22 Juin 2020

Par Benny is Money

Au menu à RAW :

  • 4 matchs de championnats :
    • Sasha Banks et Bayley vs IIconics
    • R-Truth vs Akira Tozawa
    • Street Profits vs Viking Raiders
    • Asuka vs Charlotte
  • Edge et Rey Mysterio font leur retour à RAW…

J’espère qu’un jour, nos deux filles à moi et ma douce ainsi que toutes celles dans vos maisons, pourront œuvrer dans un environnement de travail qui leur permettra d’être à l’aise et d’aller au bout de leur potentiel; merci à toutes celles qui ont raconté leurs histoires et tous ceux et celles qui feront changer les choses. Et espérons que dans 20 ans, une d’elle puisse enfin mettre fin au 128e règne de Charlotte…

Bienvenue à la révision des comptes!

RAW débute ce soir avec la présentation du menu par un annonceur qu’on ne connait pas et plein de faits saillants pour nous emmener au « Championship Monday » de ce soir…

Drew McIntyre fait ensuite son entrée et la foule est très heureuse de le voir. Il entre dans le ring, en pantalon et chemise d’enterrement, pour nous dire qu’il est passé au travers de la folie d’avoir son titre défendu par R-Truth la semaine passée et qu’il peut maintenant regarder vers le futur. Et Dolph Ziggler fait son entrée… Le nouveau venu à RAW reçoit une grosse réaction mitigée mais surprise de la foule, ce qui est tout de même étonnant pour Dolph; mais qui n’aime pas les surprises. Dolph est heureux de voir Drew et la foule continue de chahuter par-dessus les deux lutteurs qui se parlent, comme si les lutteurs n’entendaient absolument pas… Oh non… (À ce stade-ci de RAW, je ne savais pas encore que j’allais vivre un véritable calvaire pour les trois prochaines heures. ) Oui, la WWE a décidé de nous rajouter de la foule en canne! (Je vous avertis, toutes mes notes vont en souffrir; c’est carrément pas écoutable… Mes excuses…)

Dolph confirme l’échange d’AJ Styles, mais ajoute que lui et son partenaire ont été échangés en retour… Son partenaire?… Bobby Roode!… Ah oui, Bobby… Est-ce qu’il est là?… Non, il n’est pas là… En tout cas, content de savoir que Bobby existe encore…  Dolph dit à Drew qu’il a une dette envers lui, parce que jadis, Drew a été remercié par la WWE et c’est grâce à lui s’il est de retour. Drew le traite un peu de fou de penser que ses succès lui sont dus, mais joue le jeu et demande à Dolph ce qu’il veut en retour. Ziggler lui demande tout simplement un match de championnat à Extreme Rules. McIntyre rappelle à Ziggler que c’est lui qui lui a trouvé le nom de « Scottish Psycopath » et qu’il va lui montrer ce que ça signifie s’il affronte pour le titre. Est-ce que Dolph veut vraiment ce match? Ziggler lui fait signe que oui. Le match est donc officiel.

Un segment un peu ordinaire pour entamer un « Championship Monday ». En ayant quatre titres à l’enjeu, il me semble que de commencer avec un match de championnat aurait mis la table à la soirée qu’ils veulent promouvoir. Je ne suis pas capable de voir Dolph comme autre chose qu’un remplaçant à Jinder Mahal blessé. Heureusement que Drew a été partenaire avec plusieurs lutteurs avant d’être champion. À un autre moment, ç’aurait été actif, mais pour démarrer RAW, c’est trop peu. Passif.

Nia Jax fait ensuite son entrée dans le ring. Elle demande une chaise et s’assoit pour attendre que la pause passe. Au retour, elle nous dit que Charlotte a eu ce qu’elle voulait, parce qu’elle est la chouchou. Les arbitres lui ont empêché de gagner son titre à Backlash et la semaine dernière. Elle ne quittera pas le ring… Mais la musique de R-Truth se fait entendre. Pendant qu’il chante, Kevin Dunn oublie de baisser le volume de sa foule en canne, si bien qu’on entend à peine les gens crier What’s up, mais la foule continue de « taper des mains et crier pour R-Truth »; ça va être long. R-Truth demande à Nia ce qu’elle fait là, parce qu’il est supposé affronter Tozawa. Il se demande si elle ne serait pas Tozawa déguisée, parce que les Ninjas sont maître des déguisements. Mais Akira apparait derrière Tom Phillips et envoie ses Ninjas à la poursuite de Truth dans le ring, si bien que ce dernier se sauve en courant.

Nia reprend le micro pour parler, mais elle est interrompue par Charlotte. La Reine lui dit qu’elle a bousillé ses 2 chances de gagner le titre. Nia lui réplique qu’elle doit tout à son père. Mais Charlotte lui demande si c’est son père qui a stoppé la séquence d’Asuka à WrestleMania, ou si c’est son père qui battu Asuka deux fois dans les dernières semaines. Nia lui répond qu’elle n’a jamais perdu contre Charlotte. Elles se sont rencontrées une seule fois il y a 3 ans, et Nia l’avait emporté facilement. Une seule femme peut retirer la couronne de la Reine et c’est elle. Charlotte se tourne et lui assène un coup de poing, si bien que la mêlée éclate. Les arbitres arrivent dans le ring pour les séparer. Dans la bagarre, on nous signale que Charlotte est blessée au bras gauche. Tom Philips est un fin observateur.

Essayer de créer quelque chose avec du vide vous donnera probablement des résultats en dents de scie. On est partout et nulle part à la fois dans ce segment et une rivalité heel contre heel, c’est toujours un peu laborieux quand on n’a pas beaucoup à se mettre sous la dent. Pas assez convaincant. Passif.

On nous présente encore les faits saillants de la rivalité Street Profit et Viking Raiders. Si quelqu’un commence à regarder à ce stade-ci, c’est presque mieux de ne pas savoir ce qui s’est passé avant.

Les Street Profits sont en coulisses et en tenue de jaune et de noir scintillant, en pleine forme pour le gros match. Les Viking Raiders sont pareil comme d’habitude. Angelo signalent qu’ils ne sont pas comme la NWO; les Vikings Profits, ce n’est pas pour la vie, c’est pour toujours… Eh bateau… Les Vikings disent aux Streets d’emmener la fumée, Fam!… Tout le monde est prêt, je pense qu’on peut aller au match… Ils quittent, mais Zelina Vega arrive en arrière avec un petit sourire en coin.

Viking Raiders vs Street Profits, (Match pour les championnats par équipe)

Les Street Profits ont de beaux habits, mais cette semaine, ils ne vont pas dans la foule pour le montrer au monde; on se demande bien pourquoi… L’action commence et après quelques échanges entre Angelo et Ivar, Erik entre en scène, lance Angelo dans le coin et soulève Ivar pour le lancer sur Montez assis par terre. Montez prend ensuite le relai et démontre toute son agilité. Il envoie Erik en bas du ring et s’élance pour un Tope Con Giro, mais Erik l’attrape en plein vol en bas du ring, et il le propulse en Powerbomb sur Angelo tout près. Erik nous crie dans la caméra d’aller en pause.

Au retour, Ivar a le dessus sur Montez, mais Erik en voulant faire un Irish Whip avec Ivar sur Ford dans le coin, envoie Ivar tête la première dans le poteau, en raison de l’esquive. Les Street Profits tenteront ensuite un Viking Experience, mais Ivar empêche le tombé. Chacun se relance dans le ring, si bien qu’on a un festival de qui fait la plus belle roue latérale. On se tanne, et les Street Profits se retrouvent dans les bras d’Erik; il tient Angelo en Powerslam et Montez en Powerbomb, en même temps. Malheureusement, Ivar tente de mettre la touche finale en faisant un splash sur Dawkins, mais il esquive. Angelo réplique avec son Cash out, avant de faire un Spear sur Erik. Montez monte dans le ciel pour exécuter son Frog Splash.

Victoire des Street Profits par tombé. Note de ce match 3,5$/5

Un bon match, mais certainement pas le meilleur entre les deux équipes. Et je vais essayer de ne pas me répéter, mais la foule en canne tue tout le plaisir. C’est probablement la dernière fois qu’on voit ses deux équipes une contre l’autre pour un certain temps, ce qui est une bonne chose. La WWE a tout de même de travail à faire pour réhabiliter les Vikings… Actif.

Après le match, les Street Profits et les Viking Raiders se font des accolades avant de lever leurs poings ensemble dans les airs. Les Vikings quittent et arrivent ensuite Angel Garza et Andrade pour attaquer Street Profits par-derrière. Les Vikings reviennent sauver leurs amis.

On nous présente les faits saillants de la semaine dernière entre Rollins et Rey Mysterio; la superbe évasion de Dominick. Seth dit à Rey qu’il n’a pas choisi d’être le Messie du lundi, tout comme Rey n’a pas choisi d’être sacrifié, mais lui au moins, il accepte et ne s’en plaint pas. Le « Greater Good » s’en vient pour nous tous. Rey n’aurait pas dû être défiant, ni laisser son fils s’en mêler. « On dit que les légendes ne meurent jamais, mais certaines peuvent durer trop longtemps. »

Charly Caruso interview Charlotte en coulisses, elle qui sort directement de l’infirmerie avec des bandages médicinaux sur son épaule gauche. Charly lui demande si elle ne devrait pas remettre le match, mais Charlotte lui répond qu’une reine ne fait jamais ça. Angel Garza est tout près avec Andrade et Zelina. Charly ne peut faire autrement que d’aller les voir.  Charly est surprise de voir autant d’harmonie dans le clan Vega, mais leur demande pourquoi ils ont attaqué les champions par équipe. Angel lui dit que des fois, il faut faire comme avec une belle femme qu’on désire; il faut prendre des risques. Zelina, prévoyante, où divinatrice si le segment a réellement été enregistré la semaine passée, lui dit que ce n’est pas le moment et interrompt pour prendre la parole. Elle traite Charly de « 2 bucks chuck » un vin cheapette si j’ai bien compris, et lui dit que son clan est uni. Ils ont mis leurs différents de côté pour unir leurs forces vers un bien commun. Et Andrade rajoute : « Les titres par équipe »

Asuka vs Charlotte Flair (Match pour la ceinture de RAW)

Asuka fait son entrée la première et Charlotte suit avec une toute nouvelle robe d’entrée et un nouveau kit; sa garde-robe a vraiment été amochée par Nia. Le match commence et Asuka s’attaque au bras gauche de Charlotte pendant que Nia Jax regarde le match à l’endroit désigné. Asuka tente une Hip attack, mais Charlotte évite et réplique avec une solide droite. Samoa Joe souligne que d’avoir du ruban médical sur l’épaule donne une cible assez évidente à ton adversaire. Bon point. Asuka rate ensuite un Dropkick qui est suivi par un coup de pied au visage de la part de Charlotte. Charlotte tente ensuite un Moonsault du coin, mais elle rate. Asuka tente de contrattaquer, mais elle finit la séquence la face la première dans le coin. On prend une pause.

Au retour, Asuka est dans le trouble, mais réussit à s’en sortir avec une German Suplex. On s’échange quelques coups et Charlotte applique sa grosse botte. Asuka n’est pas trop affectée, puisqu’elle réussit à appliquer son Armbar; Charlotte s’en sort en allant retrouver la corde avec sa jambe. Charlotte tente ensuite d’attaquer la jambe gauche d’Asuka, avant de lui appliquer son Spear. 1…2… Asuka rejoint la corde. Charlotte en a assez. Elle applique le Figure 8, mais Asuka renverse aussitôt en petit paquet; compte de 2. Elle transforme en Armbar, suivi du Triangle Choke. Flair se sert de toute sa puissance et soulève Asuka pour lui appliquer une Powerbomb. Charlotte vient pour faire le tombé, mais Asuka renverse aussitôt en Asuka Lock. L’épaule de Charlotte lui fait terriblement souffrir…

Victoire d’Asuka par soumission. Note de ce match 3.75$/5

Soyons franc, le match n’était pas aussi bon que celui de 30 minute de la semaine dernière, mais au moins il y avait un enjeu et Asuka a enfin réussit à faire abandonner Charlotte, ce qui, dans le contexte, veut dire beaucoup. Actif.

Après le match, Charly demande à Nia si elle croit que l’altercation qu’elle a eu avec Charlotte a eu un effet sur le match. Nia lui répond que ce serait très dommage s’il arrivait quelque chose à la reine pendant qu’elle est à son plus bas…

On nous annonce que Ric Flair sera là plus tard pour nous présenter le plus grand lutteur de l’histoire, Randy Orton et qu’Edge fera le point sur sa situation médicale ainsi que celle de Christian.

Au retour, on nous présente les faits saillants de la semaine passée entre Orton et Christian. Edge est ensuite dans un ring sombre, assis dans le coin. Il nous fait une longue promo pour nous dire qu’il s’attendait à mieux de Randy à Backlash. Même s’il pense qu’il l’a battu, il lui aura fallu un Low blow. Et Edge a kické out de 2 RKO. Il a senti la panique chez Randy. Il peut se faire des t-shirts et plein de cossins avec sa victoire, il s’en fout. Battre Randy Orton ne devrait être que normal, pas aussi spécial que Randy essaie de faire passer sa victoire. Mais Randy a gagné et lui a blessé un triceps, si bien qu’il ne pouvait pas prendre ses filles à la fête des pères. Mais lundi dernier, après ce qu’il a fait à Jey, son ami de toujours, que les gens connaissent sous le nom de Christian, alors qu’il n’était pas apte à lutter, il a allumé un feu. Randy va maintenant payer pour tout ce qu’il a fait. Edge s’en fou de gagner. Il veut maintenant humilier Randy et le détruire jusque dans sa vie privée, brique par brique. « Tu vas regretter que Cowboy Bob n’ait pas tiré à blanc le soir de ta conception. » Randy ne pourra plus regarder sa famille dans les yeux, car il aura trop peur. Randy a réveillé  le démon en lui; le Rated R superstar.

Charly est en coulisses avec Randy qui a le regard inquiet. Elle n’a pas le temps de lui poser une question qu’il l’interrompt en lui disant que les serpents dans la nature, lorsqu’ils sont pris au piège, ils attaquent. Ils attaquent pour se défendre, ils attaquent pour protéger leur nid. Et c’est exactement ce qu’il va faire. Il espère qu’Edge et Christian récupèrent, mais veut les voir vivre très, très loin de lui.

Un bon segment de promo encore une fois, mais il y a deux choses qui m’agacent. D’abord, on sait qu’Edge doit guérir d’une blessure; donc sa menace est plus ou moins crédible à court terme. Deuxièmement, ça fait beaucoup de personnages qui reviennent dans le passé pour revivre leur ancienne gimmick. On dirait que Bruce Prichard n’a plus regardé de lutte depuis 2006. Actif, mais il faudrait vivre en 2020 un peu plus… Dis comme ça… Je comprends qu’ils veulent revivre en 2006… Mais bon…

Charly interview ensuite Charlotte en coulisses. Flair semble découragée de la voir à nouveau. Charly lui demande comment elle se sent. Charlotte lui dit qu’Asuka a fait ce qu’elle avait à faire… Quand tout à coup, Nia Jax attaque Charlotte; personne ne l’avait vu venir. Nia prend ensuite le bras de Charlotte et le place sur un gros conteneur à déchet et lui ferme le couvercle dessus. S’il avait fallu 4 arbitres tout à l’heure, cette fois, un seul soigneur vient tout stopper.

Akira Tozawa vs R-Truth

Akira est dans le ring, quand la musique de R-Truth retentit. Encore une fois, la foule en canne rate son entrée. Les Ninjas de Tozawa entourent le ring. R-Truth est nerveux. Juste avant le début du combat, Bobby Lashley fait son entrée avec MVP. Tozawa part se cacher sous le ring pendant que ses ninjas se font décimer par MVP et Bobby. Ils montent ensuite dans le ring et Bobby applique son Full Nelson à Truth avant de quitter. Tozawa sort discrètement de sous le ring et aperçoit Truth. Il monte dans le ring et fait le tombé.

Victoire d’Akira Tozawa par tombé. Il est maintenant le nouveau champion 24/7.

C’est logique, mais c’est tout à fait inutile. Passif.

Sarah Schreiber est en coulisses et attend des nouvelles du soigneur concernant l’état de santé de Charlotte. Natalya arrive et se dit très inquiète pour la division féminine de RAW. Elles ont besoin d’un leadership fort et ce n’est pas Asuka qui le leur assure. Elle est très déçu que Sarah n’ait pas prévu d’entrevue avec elle, pour lui parler de son nouveau plan. Malheureusement, Natalya doit aller lutter.

Liv Morgan vs Natalya

Les deux lutteuses sont en chicane à cause du manque de respect de la semaine passée. Si vous ne saviez pas le statut de Natalya, la foule en canne vous avertit qu’elle est maintenant une heel importante. Elle est même accompagnée de Lana!

Le match débute et Natalya prend rapidement le dessus. Elle assène des coups de pied de pas fine dans le coin. Elle envoie ensuite Morgan en bas du ring, mais en voulant la remonter, Liv contre avec un genre d’Hurricanerana mais juste avec les bottes, en dehors du ring; j’ai besoin d’aide des puristes pour me donner le nom de ce move-là! Après avoir remonté Natalya dans le ring, Liv est interpellé par Lana qui cause une distraction. Natalya reprend ses esprits pour faire une jambette à Morgan avant de lui appliquer son Sharpshooter.

Victoire de Natalya par soumission. Note de ce match 2$/5.

Très court match malheureusement où les deux n’ont eu aucunement le temps d’établir quoi que ce soit, et où la distraction était très prévisible et le résultat finale encore plus. Et si vous croyez qu’on était dans du déjà vu, ce n’est pas terminé. Passif.

Big Show donne une entrevue à Charly, qui est heureuse de le revoir à RAW. Il lui dit que c’est spécial d’affronter des Ninjas. Il aura tout vu à RAW. Mais si dans son émission sur Netflix il fait ressortir son côté amical et rigolo, certains oublient qu’il peut être sans merci. Et après ce qui s’est passé lundi dernier, c’est le Big Show sans merci qui s’en va vers le ring. OK…

Ric Flair fait son entrée dans le ring. Il nous dit d’abord que Charlotte a perdu ce soir et qu’elle a une blessure qui la tiendra à l’écart pour un certain temps, mais s’il était Nia Jax, il vivrait et travaillerait dans un autre environnement, car dès que Charlotte sera de retour, ça ne sera pas facile pour elle. Eh bien… Maintenant, il est sur le ring pour nous présenter sans aucun doute, le plus grand lutteur actuel ou de l’histoire, dépendamment de son texte, une ligne sur deux. Et voici Randy Orton. Kevin Dunn se trompe de bouton et actionne la foule en canne heureuse pendant que la vraie foule n’est pas contente. Mes oreilles sont toutes mêlées. Randy remercie Flair pour ses bons mots et explique la différence entre l’héritage et la nostalgie. C’est l’héritage de Ric d’être le lutteur le plus vicieux de l’histoire, mais c’était de la nostalgie de le voir donner un Low blow à Christian lundi. Tout comme voir Edge sur un ring n’était que de la nostalgie. Mais Randy Orton qui est un Legend Killer, c’est un héritage très fort. Lui et ses voix dans sa tête prennent beaucoup de plaisir à…

La musique du Big Show se fait retentir. Big Show en a assez. Il avait beaucoup de respect pour Flair et Orton, mais après ce qui s’est passé lundi, il va briser tous les os dans le corps de Randy. Mais Randy lui dit qu’il a trop de respect et pour Flair et pour lui, car ça fait 20 ans qu’ils se connaissent. Mais Big Show lui dit qu’il n’est qu’un parasite. Randy complimente Big Show en lui rappelant que pour plusieurs il sera au temps de la renommée et pourrait être considéré une légende. Mais Big Show veut se battre maintenant. Orton quitte plutôt le ring avec Flair et lui dit qu’il s’est attiré ce qui s’en vient vers lui.

Orton et Big Show en 2020, dans un segment qui ne se termine pas avec Orton qui fait un RKO è Big Show et/ou un Punt kick, c’est un segment lourd et inutile qui nous emmène vers pas grand-chose. Je n’ai aucune idée pourquoi la WWE envoie Randy dans cette direction. Passif.

Sasha Banks et Bayley vs IIconics (match pour les championnats par équipe)

Dernier match de championnat de la soirée et ce n’est pas facile pour l’arbitre durant la présentation, parce qu’il a oublié que Bayley es dos strap… (Appréciez mon espagnol!) Mais la confusion règne en début de match. Bayley envoie Sasha se battre en premier, mais Sasha argumente un brin, si bien que Billie Kay lui envoie une grosse botte au visage et compte de 2 ½ dès le départ; les championnes ont eu chaud. Ensuite Peyton prend le tag et se lance dans les cordes pour une manœuvre à deux, mais Bayley la fait tomber à l’extérieur. Elle se met ensuite à attaquer Billie Kay et on fait comme si Peyton n’était jamais entrée dans le match. Bayley se fait ensuite prendre dans le coin où Peyton va lui asséner un genou au visage en prenant le tag.

Au retour de la pause, Billie Kay est toujours dans le ring et on s’échange les coups de poings avec Bayley. Bayley réussit finalement à rejoindre son coin pour donner la tag à Sasha. Billie fait de même avec Peyton. Banks rend hommage à Guerrero avec le 3 Amigos, mais sur la troisième souplesse, Peyton renverse et envoie Sasha dans son coin, ce qui assomme Bayley au passage. Petit paquet; compte de 2. Peyton soulève Sasha pour une manœuvre par équipe, mais Billie Key se fait kicker au visage par Sasha, avec que cette dernière n’applique le Bank statement sur Peyton.

Victoire de Sasha et Bayley par soumission. Note de ce match 3$/5.

Ce n’était pas un mauvais match, mais il y a vraiment eu beaucoup de confusion et Peyton et Billie Kay se sont retrouvé chacune beaucoup trop longtemps à l’extérieur du ring. Elles ont quand même bien fait. Actif.

Après le match, Bayley et Sasha prennent le micro pour savourer leur victoire. Mais Sasha doit être honnête avec Bayley. Même si c’est sa meilleure amie, elle est jalouse de la voir avec 2 titres. Sasha veut une opportunité au titre. Bayley est bouche bée. Sasha lui dit donc qu’à Extreme Rules, elle veut affronter… Asuka!

Asuka fait son entrée et après un laïus en japonais, elle lui dit que Sasha n’est pas sa boss… Asuka accepte le défi, mais Bayley lui saute aussitôt dessus pour l’attaquer. Asuka s’en sort, mais Banks lui applique son Backstabber suivi du Bank Statement.

C’est un peu dommage parce que ce très bon match entre Sasha et Asuka à Extreme Rules nous montre à quel point la WWE n’a pas développé une très grande division féminine. Je suis content, mais déçu… Mais la promo était bien faite. Prévisible, mais bien faite. Actif

Bobby et MVP se parlent en coulisse. Sarah leur demande si Bobby a voulu envoyer un message aux lutteurs de RAW? Bobby lui dit que si ce n’était pas de Truth, il serait champion aujourd’hui. MVP rajoute que maintenant Bobby n’a plus de distraction et ce devrait aussi être le cas pour Apollo Crews. Grâce à MVP, Apollo pourrait être le champion des États-Unis le plus prolifique après lui. MVP va ouvrir son lounge et on verra bien.

Liv Morgan se promène en coulisses. Ruby Riott vient pour lui parler, mais Liv lui dit que ça va assez mal depuis deux semaines; elle n’a pas besoin que Ruby en rajoute.

On ouvre le VIP lounge et MVP invite son peut-être futur client Apollo Crews. MVP est très heureux de le voir dans le lounge. Il lui dit que grâce à lui, Apollo pourrait être un grand champion comme lui. Mais Apollo lui dit qu’il s’est rendu où il est sans son aide et refuse encore poliment. MVP trouve ça décevant et la musique de Shelton Benjamin se fait entendre. Shelton entre dans le ring et fait un face à face avec Apollo. MVP est alors à l’extérieur du ring et demande l’attention un instant. La distraction profite à Benjamin qui frappe Apollo jusqu’à l’extérieur devant MVP. Il le propulse ensuite l’épaule la première dans le poteau. MVP lui donne une première leçon gratuite; À 1 contre 2, il faut toujours regarder ses angles morts. Apollo devra payer pour le prochain conseil.

Apollo Crews vs Shelton Benjamin

Au retour de la pause, le match débute et Shelton a le dessus en s’attaquant au bras gauche de Crews. Apollo réussit à s’en sortir avec un Dropkick, mais peu de temps après, Shelton transforme une prise en Armbar. Crews s’en sort à nouveau et il se propulse avec Shelton grâce à une corde-à-linge à l’extérieur du ring. Cette fois, c’est Apollo qui envoie Shelton l’épaule la première dans le poteau. Ils remontent ensuite dans le ring et Apollo exécute sa Toss Powerbomb.

Victoire d’Apollo Crews par tombé. Note de ce match 3$/5

Le match était correct, sans plus, où on raconte encore l’histoire d’Apollo qui sert la monnaie de sa pièce à Benjamin. Je suis un peu déçu des segments avec MVP. J’aurais beaucoup mieux aimé qu’on ose donné une nouvelle tangente à Crews et lui donner un MVP comme gérant aurait sans doute aider. Passif.

Après le match, MVP vient pour lever le bras d’Apollo sur la rampe, mais Apollo lui refuse. Bobby Lashley arrive par-derrière pour lui appliquer son Full Nelson, le laissant, gisant sur la rampe.

Rey Mysterio est en coulisses avec Dominick. Il lui demande s’il est sûr de vouloir aller dans le ring avec lui. C’est après la pause.

Rey fait son grand retour à RAW. Il entre dans le ring avec Dominick. Il dit à son fils que la chose la plus terrifiante pour un parent est de ne pas savoir où est son enfant. La semaine dernière quand il est parti et que Rey a finalement su qu’il s’en venait à RAW confronter Seth, il était choqué et la mère de Rey était très inquiète. Mais il est très fier de la manière dont il a pu échapper à Seth. Même s’il était fâché, Rey sera toujours fier de son fils. Mais maintenant Mysterio doit affronter Seth, un contre un. Mais Dominick refuse de quitter le ring et lui dit qu’il va se battre avec lui.

Seth fait son entrée sur la rampe, seul. Il dit à Rey et Dominick qu’il est très embêté à savoir s’il doit abattre un père devant son fils ou sacrifier un fils devant son père. Mais puisque les deux sont là; deux yeux valent mieux qu’un. Il s’approche du ring, mais se met à genoux pour accueillir ses disciples Murphy et Theory qui descendent la rampe.

Mais derrière eux, arrivent Humberto Carillo et Aleister Black. La bataille éclate et Murphy et Theory sont mis hors de combat. Les quatre gentils piègent Seth Rollins dans un coin. Ils le saisissent et l’approche près des escaliers pour lui crever l’œil, mais Murphy et Theory viennent à la rescousse. Murphy et Theory tiennent ensuite Mysterio, pendant que Rollins agrippe Dominick pour lui crever l’œil, devant son père. Mais Humberto et Black reviennent à la charge avec des chaises pour repousser Rollins et ses disciples et c’est comme ça que RAW se termine.

Un bon segment, toujours aussi insensé quand on écoute les propos de Seth. On se rend compte que la force du nombre n’égale pas nécessairement un succès dans cette rivalité. On imagine que les forces seront égales au match à Extreme Rules, mais saura-t-on vraiment ce que c’est le grand bien de RAW? Actif.

Actifs

  • Street Profits vs Viking Raiders
  • Asuka vs Charlotte
  • Promo Edge
  • IIconics vs Bayley et Sasha Banks
  • Promo Sasha Bayley, Asuka.
  • Rollins vs Mysterio

Passif

  • Drew McIntyre et Dolph Ziggler
  • Segment Nia Jax et Charlotte
  • Akira Tozawa vs R-Truth
  • Natalya vs Liv Morgan
  • Promo Randy, Flair, Big Show
  • MVP Lounge + Apollo vs Benjamin

Heureusement que RAW était un « Championship Monday » parce que tout le reste n’était pas très bon. On avance par en arrière dans beaucoup trop d’histoires et même s’il se passe beaucoup de choses, on a rapidement l’impression de voir du réchauffé. Et la foule en canne est venue complètement anéantir mon appréciation de ce soir. Désolé, c’est raté…

AWARDS

  • #LeSuperbe : Asuka vs Charlotte
  • #ClapDeGolf: le Powerbomb et Powerslam jumelé d’Erik sur Street Profits
  • #NiaiseMoi : La foule en canne, je vous l’ai mentionnée?
  • #JeanAiroldi : Street Profits
  • #PausePisse : Tozawa et les Ninjas
  • #BeaucoupBien : Asuka

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.