La Révision des Comptes – RAW édition du 25 mai 2020

Par Benny is Money

Au menu à RAW :

  • Drew McIntyre est l’invité de MVP au VIP Lounge
  • Charlotte Flair, Nia Jax et Natalya s’affrontent pour déterminer une aspirante #1
  • Andrade défend sa ceinture de champion américain face à Apollo Crews
  • Viking Raiders et Street Profits s’affrontent au mini-putt

« Après le basketball, le lancer de la hache! Tant que les Viking Raiders ou les Street Profits n’auront pas battu Carl Carmoni au mini-putt, je ne pourrai pas les prendre au sérieux… » Je tiens à m’excuser sincèrement pour mes propos ci-dessus écrits la semaine dernière dans cette chronique. J’ai lancé cette idée dans l’univers et l’univers WWE m’a répondu… Je ne referai plus cette gaffe de lancer des idées folles… En tout cas… Espérons-le…

Bienvenue à la révision des comptes!

RAW débute avec le même vidéo présenté à Smackdown en l’honneur des vétérans américains. Malheureusement, aucune mention de la fête du vétéran de CJDLL, le Rockeur de St-Damase. Qu’à cela ne tienne, cette révision des comptes vous est dédiée, cher Rockeur!

RAW débute pour vrai, avec des lutteurs inconnus tout autour du ring, mais aussi de belles baies vitrées pour protéger tout ce monde-là contre la contagion… On se croirait dans une ligue de garage… Magnifique!

Pour partir le bal, quoi de mieux que le KO show! La foule tape fort des mains. On veut KO!
KO salue la foule et tous ceux et celles qui portent son chandail en particulier!
« Vous êtes chanceux ce soir, car je vais affronter Angel Garza! N’êtes-vous pas excités? » La foule clappe de golf, mais un beau terrain. « Mais avant, je dois vous parler, du match triple menace pour établir la nouvelle aspirante no1 à Backlash. Et qui de mieux pour nous en parler, que la championne de RAW, Asuka! » Elle fait son entrée sous les applaudissements de la foule.

Asuka entre sur scène et demande à la foule de scander Becky! Becky! La foule ne semble pas avoir reçu le mémo cette fois. « Tu scandes encore le nom de Becky? » lui demande KO. « Elle n’est pas seulement The Man, elle est maintenant The Mom; et son chandail est disponible sur WWEshop.com » Kevin est une imitation parfaite de Mick Foley!

« Félicitation Asuka, nouvelle championne de RAW » « Arrigato, Arrigato »
« Avant de parler du match de ce soir, allons revoir ce qui s’est passé la semaine dernière. » KO agit avec Asuka comme si elle ne comprenait aucun mots d’anglais… Pas sûr…
On revoit les meilleurs moments de Kairi qui joue de la flute, Nia qui intervient et Asuka qui sacre une volée à Nia, répétez ensuite le processus…

Asuka est toujours très fâché et en japonais en plus…

La musique de Charlotte se fait entendre et elle fait son entrée sur le ring. Elle porte déjà son habit de lutteuse, ce qui nous indique que le combat aura lieu bientôt. La foule crie Woo, Woo! Parce que pas fin ou gentil, la foule s’est faite dire d’encourager peu importe c’est qui.
« T’as perdu une plume… » « Veux-tu te faire un boa? » L’échange entre Charlotte et Owens part fort.
« Asuka, il faut que je sois honnête avec toi » explique Charlotte. « ce titre aurait dû m’être décerné. Je dois te rappeler  ce qui se passe à chaque fois qu’on se rencontre? WrestleMania en Nouvelle-Orléans, Smackdown? Tu ne m’as jamais battu. »

La musique de Natalya retentit et elle fait son entrée, elle aussi en habit de lutte sous son manteau à épaulette. Owens se charge lui-même de garrocher les pancartes en bas du ring, pour éviter à Natalya de le faire.

« Ne t’en fais pas Kevin, tu n’as rien à craindre… Je suis ici pour m’excuser de mon attitude la semaine dernière. Je ne sais pas pourquoi j’ai fait ce que j’ai fait… » La foule aime bien les lutteuses repentante et Natalya se mérite une bonne main d’applaudissements. Mais Charlotte l’interrompt parce que c’est son rôle dernièrement de prendre un peu, pas mal, trop de place.
« Téter Kevin Owens ne va pas t’aider à gagner » dit-elle avec le sourire en coin. La foule est mi-figue, mi-raisin à savoir si on doit encourager Charlotte.
« Je ne pense pas qu’elle essayait d’être téteuse envers moi; » de rétorquer KO, « C’est simplement gentil de sa part… »
« Oh Kevin… » répond Charlotte, « c’est vrai, j’aurais dû dire qu’elle est sans importance… »

La musique de Nia Jax retentit. Soyez prêts, le combat devrait commencer bientôt. La foule a compris maintenant le principe des gentils et des méchants et le laisse savoir à Nia. Nia avait déjà un micro en main et parle en descendant la rampe.
« Arrêtez, s’il-vous plaît. Tout le monde sait que je serai la prochaine championne de RAW. Et vous savez ce que je vais vous faire plus tard ce soir. Et Asuka… »

KO interrompt Nia pendant qu’elle monte dans le ring. « Nia, je vois où tout ça s’en va… » Et Owens sort du ring, pour rester sur le bord des cordes. « Bonne idée Kevin! Asuka, tu devrais te rappeler de ce que j’ai fait à Kairi, parce que ce n’est rien comparé à ce que je vais te faire quand je vais te passer sur le corps à Backlash»

« Asuka… » de rétorquer KO  « peu importe ce que tu fais, ne frappe pas Nia au visage. » Asuka en profite pour frapper Nia avec le Judas effect… Ou un coup de coude renversé dans l’univers WWE. Et la foire éclate dans le ring. Si Teddy Long était là, on aurait droit à un match par équipe entre les fines et les pas fines, mais elles ont déjà un match ce soir. Nia quitte en roulant sous le ring, pendant que Charlotte et Natalya sortent elles aussi en roulant, mais mêler comme une trempée deux couleurs. On se rend compte que les commentateurs de RAW sont ce soir aux abords du ring, tel que ceux de Smackdown. Probablement qu’ils avaient peur d’attraper des microbes derrière les baies vitrées…

Tout ça n’était qu’un leurre. Les lutteuses avaient leurs habits, mais il n’y eu aucun match. Je suis bien tombé dans le panneau. Est-ce que ce segment a servi à quelque chose? Nous faire oublier que Shayna Baszler n’est pas dans le match? Un peu… Mais Kevin Owens est beaucoup trop divertissant pour la ligue. J’ai hâte que la WWE le traite comme tel. Juste pour lui : Actif!

Kayla Braxton est à la position habituelle de Charly. Elle reçoit Apollo Crews en entrevue. Elle lui demande s’il est prêt physiquement et mentalement pour affronter Andrade ce soir. Je suis pas mal certain que Charly lui a posé la même question le mois dernier et la semaine passée…
« Kayla, c’est le plus grand soir de ma carrière. Car ce soir, je vais battre Andrade et devenir Champion des États-Unis… » Une chance qu’il nous a dit ça…

Andrade vs Apollo Crews (Match pour la ceinture de champion des États-Unis)

La foule danse sur la musique d’entrée d’Andrade pour ensuite donner des belles claps de golf bien senties pour Apollo. Mais durant les présentations d’avant match, la foule hue copieusement le champion.

Le match débute et Apollo veut rapidement imposé le rythme. On aperçoit Angel Garza qui regarde la seule télé disponible en coulisse. Andrade surprend lui aussi Apollo avec un Judas effect, mais Apollo réussit à s’en sortir avec un compte de 2 ½. Apollo reprend le dessus et soulève Andrade, mais Zelina monte déjà aux abords du ring, pour créer de la distraction. Andrade tente de frapper Apollo par derrière, mais Apollo se tasse. Andrade évite la collision de peu avec Zelina, avant d’être frappé à la tempe par un coup de pied à la volée. Et tombant dans les câbles, Andrade provoque la chute de Zelina. Angel! Angel! Nous avons besoin d’un Angel pour récupérer une manager en détresse dans l’allée centrale. Mais Andrade demande un temps d’arrêt à l’arbitre pour aller s’occuper de Zelina. Zelina est visiblement mécontente pendant qu’Andrade essaie de s’excuser. Vite allons à une pause pour ne pas vivre ce malaise.

Au retour, il y a un soigneur et deux arbitres au chevet de Zelina. Andrade veut retourner dans le ring, mais demande à l’arbitre de l’espace pour le faire. Apollo se fâche et sort du ring, mais Andrade était prêt et tout ça n’était qu’une ruse pour attaquer violemment Crews. Andrade va chercher sa ceinture. Zelina, elle, refuse de quitter les abords du ring. Une fois de retour dans le ring, Andrade veut y aller d’agilité, mais Apollo réussit à utiliser sa puissance. Il réussit à asseoir Andrade dans le coin sur la 3e corde, mais Andrade renverse et y va d’un double Stomp. Compte de 2 et ¾.

Kayla décide d’aller interviewer Angel Garza en plein match pour savoir ce qu’il pense du match. « Un match de lutte, c’est comme faire l’amour à une femme magnifique. D’abord le contact visuel envoie un message clair. Ensuite, il y a ce moment où les deux corps ne font qu’un. Parfois doucement, parfois ils se rentrent dedans. La tension monte alors que tu es projeté au matelas. La passion est enivrante. » Pendant ce temps, Apollo obtient un compte de 2. « Et finalement, le soupir quand le match est terminé, seulement pour recommencer encore… » Euh… Hein… Vraiment?…

On a un match qui se poursuit hein… Andrade y va d’un double knees dans le coin. Les commentateurs nous disent qu’on a droit à toute une performance d’Apollo, mais malheureusement, on vient d’en manquer un bon bout. Finalement, Apollo s’en sort avec un coup de pied au visage. Il soulève Andrade en Military press avant de le laisser tomber et d’effectuer un standing moonsault. 1 fois, 2 fois… L’arbitre effectue le compte… 1…2…3!!

Victoire d’Apollo Crews par tombé. Il est le nouveau champion des États-Unis. Note de ce match 3,5$/5

Un très bon match, gâché dans le milieu par une entrevue inutile. Je n’ai toujours rien compris aux propos de Garza. En cette journée dédiée aux vétérans américains, de couronner un nouveau champion allait de soi. Enfin un push pour Apollo. Voyons voir où tout ça le mènera. Actif

Apollo Crews est en entrevue dans le ring avec Charly Caruso, enfin la revoilà. Elle lui demande ce que ça lui fait d’être champion. « Quand je suis devenue une superstar, les gens ont ri de moi et m’ont dit que je n’y arriverais pas. 11 ans de sacrifices, travail et discipline… Mais je peux maintenant dire que je suis un champion dans la WWE. Quand je me suis blessé contre Andrade, les gens ont pensé que j’avais gaspillé ma chance. Mais je n’ai jamais abandonné. J’ai toujours cru en moi. Je peux maintenant dire que je suis le nouveau champion des États-Unis! »

Pendant ce temps, Andrade est en beau fusil et est en train de voler la gimmick de Lana en cassant tout ce qu’il trouve en coulisses.

Ce soir, Vikings Raiders affronte Street Profit au golf! Milles excuses… vraiment…

Seth Rollins est en coulisses et il tient le masque de Rey Mysterio dans ses mains.
Au retour de la pause, Seth nous dit que ce soir est un soir de célébrations! Le Messie du Lundi est en forme comme jamais et ce à cause de Rey Mysterio.
« Après MITB, j’étais dans un endroit sombre dans ma tête. Rey Mysterio s’est présenté à moi au moment où j’en avais besoin. Il a été élu pour être sacrifié et a accompli sa tâche si vaillamment… Je ne peux imaginer la douleur qu’il a endurée quand les vaisseaux dans son œil ont éclaté à cause des escaliers de métal. La douleur pour Rey, sa famille, son fils Dominic qui n’était pas là pour accompagner son père. Je ne connais pas le futur, mais si c’est la dernière fois qu’on le voit à la WWE, il aura fait un acte courageux pour nous emmener vers le futur. Laissez-moi vous présenter mon nouveau disciple : Austin Theory! De la même manière que j’ai été rejeté par l’univers de la WWE, Murphy et Theory comprennent ce que d’être sous-estimé. Sous ma gouverne, leur potentiel est sans fin. »
« Dans ma carrière, j’ai fait face à de nombreux obstacles, mais j’avais besoin d’un guide, d’un leader, du Messie du Lundi, pour me guider vers le futur. Merci Seth! » de compléter Murphy.
« Quand je suis arrivé à RAW » rajoute Theory, « je croyais avoir des amis. Mais quand ils m’ont abandonné, le Messie m’a trouvé. Merci Seth. »
« Messieurs, je vous en prie. Ce soir, nous montrons à Rey Mysterio tout le bien qu’il a fait à RAW, à commencer par montrer l’exemple à Humberto Carillo et Aleister Black et ce qui arrive à ceux qui se mettent en travers du chemin du Messie du Lundi. »

C’est dommage pour Seth, mais c’est un jeu d’acteur qui ne lui colle aucunement. On est embarqué dans un texte qui est beaucoup trop rigide et qui est long et ennuyeux. On sait exactement où la WWE veut nous emmener avec cette gimmick de Messie, mais on dirait que le chemin est complètement inintéressant… Passif…

Charly Caruso est de retour à son poste et qui d’autre en entrevue que celle dont on a peu entendu parler, Charlotte Flair… Woo… Enfin… L’enthousiasme… Charly lui demande dans l’éventualité où elle deviendrait championne de RAW et NxT, ce que d’être double championne signifierait pour son héritage de lutteuse. « Je suis la championne la plus constance et prolifique de l’histoire de la WWE. Peu importe le nombre de ceintures, ni le nombre de victoires, personne ne peut se comparer à moi… » Asuka vient crasher l’entrevue en chantant les notes de sa musique d’entrée. La foule trouve ça très drôle. Après quelques mots en japonais, Asuka termine en disant : « Red is not your color »…

Les IIconics font leur entrée dans le ring, même si personne ne sait pourquoi. On a déjà hâte d’en savoir plus après la pause. Elles sont habillées en lutteuse, mais après le début de l’émission, je me garde une petite gêne.  Au retour, Peyton prend le micro…
« Billie, je suis désolée. La semaine passée, je nous ai couté le match… »
« Non, je dois m’excuser.  J’ai été prise par les émotions et je t’ai giflé. Ça me rend malade de t’avoir blessée. Nous avons fait tellement de chemin ensemble. »
« Merci de t’excuser et tu as raison. Nous avons grandi ensemble. »
« On a signé nos contrats à la WWE, ensemble! »
« Nous avons gagné les titres par équipes à WrestleMania! Ensemble! »
La foule clappe de golf, mais de façon polie, sans plus…
« Nous n’avons jamais eu l’opportunité de défendre nos titres. »
« On a vu nos chances nous être retirées et jetées dans les poubelles. »
« Nous devrions être encore championne.  Et c’est pas vrai que la fille folle et la blonde préférée du bureau vont lever dans les airs ce qui nous appartient… »
Pendant que la foule hue copieusement, (on voit qu’ils ne sont pas branchés sur leurs favoris) Alexa Bliss et Nikki Cross font leur entrée.

« ‘La blonde favorite du bureau’… c’est cute » de répondre Alexa. « Mesdames, vous avez eu vos chances. Vous avez pris des raccourcis pour y arriver mais malheureusement vous l’avez échappé. » Nikki vient pour parler, mais les IIconics l’interrompent. « Tu devrais simplement restée là et avoir l’air reconnaissante » lui lance Billie.
« Reconnaissante?! Tout le chemin qu’Alexa a pris pour devenir championne par équipe, je l’ai parcouru. Je suis partie d’Écosse sans un seul sou, rien dans les poches! Vous avez toujours été là l’une pour l’autre. Je n’avais personne. J’ai dû me battre pour tout ce que j’ai eu. La foule de futures vedettes NxT se sent interpellée! « Et Alexa est arrivé. Elle avait du respect pour moi, même si je ne cadrais pas dans le décor. Vous pouvez toujours rire de moi et de mon accent, c’est drôle. Vous voulez savoir ce qui est drôle. Nous sommes championnes, parce qu’Alexa me permet d’être concentré sur la tâche à accomplir pendant que je lui apprends les vertus de a l’amitié. Il n’y a rien de plus iconique que ça… » La foule est visiblement de son côté!
Les IIconics décident de s’en prendre à Bliss et Nikki. Alexa est projeté violemment dans le coin avant de s’en prendre à Nikki et de lui servir le Magic Killer, mieux réussit cette fois…

Ce segment était bien mal parti, parce qu’au lieu de faire avancer les choses, les IIconics ont fini par nous servir une recette réchauffée. Fort heureusement pour elles, Nikki Cross est venu sauver la mise et offrir une vraie belle performance au micro. Pour Nikki : Actif.

MVP est en train de regarder son Discord, l’application de Gab la promesse, pour savoir si les gars ont fini le podcast et s’il peut aller jaser avec eux. Lana vient l’interrompre. « On a besoin de parler » lui dit Lana. MVP utilise la même technique que moi quand ma douce me demande de faire le ménage; il feint de ne pas comprendre et continue de regarder son cell… Mais MVP n’est pas l’époux de Lana, alors il lui dit : « Non, nous n’avons pas besoin… » Pauvre Lana, il va falloir qu’elle brise encore des choses en coulisses, mais on nous a épargné cette scène cette semaine.

C’est le début de la deuxième heure et comme dirait Ricky Bobby « Un deuxième talk-show dans le même RAW?! » Eh bien oui! C’est le MVP Lounge. Clap de golf polis de la foule.
« Bienvenue au VIP Lounge. Bienvenue aux étudiants du PC ce soir! Amusez-vous, c’est moi qui paie le bill… » Je ne ferais pas confiance à MVP, mais ça c’est juste moi… « Le lounge VIP ne sera plus le seul bar ouvert bientôt, mais ce sera la seule boîte de nuit qui peut augmenter la popularité du champion de la WWE, où comme je me plais à l’appeler, celui qui sera bientôt ‘ancien champion de la WWE’. Alors souhaitez la bienvenue à Drew McIntyre!»

Drew fait son entrée en chemise noire et pantalon propre, question d’être bien accueilli dans le bar et pour cause, il décide de sacrer les sofas hors du ring. Mais voyant qu’il n’y arrivera pas à une main, il décide plutôt de tout virer à l’envers, question de laisser une belle impression.
« Maintenant que c’est fait… » lance Drew, « MVP, où est-il? Sous le ring, en coulisses? »
« Tu croyais à une embuscade? Non, ne craint rien. Comme j’ai dit. Pas de contrat, pas de contact. »
« Et je vais simplement te croire? »
« Lashley ne va pas t’appliquer le Full Nelson, ni ce soir, ni demain, ni la semaine prochaine, ni aucun autre jour avant Backlash. Souviens-toi plutôt de la dernière fois que je t’ai invité ici et que je t’ai offert mon aide pour atteindre le sommet de la WWE. Tu te souviens? Je me souviens. J’ai essayé d’être ton ami et tu m’as donné un claymore kick… »
« Claymore, c’est un kick, pas besoin de le mentionner… »
« Après m’être retrouvé au sol à cause de ton kick, je me suis dit que Drew Mcintyre va certainement devenir champion. Et que quand Drew perdra son titre, j’aurai un rôle à jouer dans sa défaite. » La foule est mécontente. « Après 13 ans, Lashley a une opportunité à cause moi. »
« 13 ans… pfft… Ça m’a pris 19 ans avant d’avoir ma première opportunité. Et j’ai battu Brock Lesnar en 5 minutes à WrestleMania. Je ne sais pas si Bobby sera aussi chanceux. Mais la dernière fois que j’étais ici, j’ai dit que je n’avais besoin de personne pour penser à ma place, personne pour parler à ma place et personne pour m’embrasser le cul… Mais Lashley avait raison la semaine passée. La seule façon qu’il peut m’enlever mon titre c’est de l’arracher de mes mains mortes… »
« Ça peut s’arranger… » La musique de Bobby retentit. MVP annonce l’arrivée de Bobby, mais il n’a pratiquement pas le temps de finir sa phrase que MVP reçoit un claymore kick. Lashley tire MVP en dehors du ring. Mcintyre veut absolument que Bobby vienne se battre mais ce dernier refuse.

Le segment n’était pas mauvais, mais il manquait cruellement d’originalité. On ressasse des histoires vieilles de… deux mois… Pas tellement original, ni punché. Cette confrontation ne rajoute que très peu à leur affrontement à Backlash. Passif.

Charly est en coulisses avec Natalya! Elle vient pour lui poser une question, mais Natalya a un appel et c’est trop important pour qu’elle fasse l’entrevue. Natalya parle donc à son conjoint TJ, Tyson Kidd et lui répète qu’elle s’est excusée et qu’elle ne peut rien faire de plus et qu’elle doit se concentrer sur son match. Elle lui raccroche au nez. Fait à noter qu’elle a parlé tout le long de l’appel. On se demande bien comment TJ a pu répondre quoi que ce soit. Elle retourne voir Charly, mais malheureusement, elle n’a plus de temps pour l’entrevue et Natalya retourne suivre son cours d’actrice 101 sur internet…

Kevin Owens vs Angel Garza

La foule est très heureuse de revoir Owens. Mais alors qu’il descend la rampe, KO est attaqué gratuitement derrière le genou par Garza. Sa barre d’énergie sera plus basse quand ils vont commencer le match au retour de la pause. Au retour, KO se tient difficilement dans le coin. Il ordonne tout de même à l’arbitre de faire sonner la cloche et Garza en profite aussitôt. Il s’attaque sans relâche au genou de Kevin. Owens essaie de porter des coups, mais il n’y a rien à faire, Garza est constamment sur son genou. La foule s’anime pour essayer d’encourager Owens. Il réussit désespérément à appliquer un DDT. Garza est dans le coin et KO veut lui appliquer son boulet de canon, mais dès qu’il se met à courir, son genou cède à la pression et il n’en fallait pas plus pour Garza. Il applique un superkick… Mais Owens s’en sort à 2 et 4/5… Après s’être retrouvé au sommet du coin, Owens fait tomber Garza et en prenant tout son petit change, il réussit un senton bomb. Garza se relève et Owens veut lui appliquer une pop-up powerbomb, mais Garza renverse le tout en Wind Clipper…

Victoire d’Angel Garza par tombé. Note de ce match 3,25$/5

Booking très difficile à comprendre à la fin de ce match. La décision de faire gagner Garza est légitime et provoque plus de zizanie potentielle dans le clan de Vega. Mais au final, Owens aura réussi à exécuter quelques grosses manœuvres, malgré un genou amoché, sans pour autant vraiment affecter Garza? Pourquoi ne pas simplement avoir empêché KO une quelconque offensive, question de faire en sorte que la victoire de Garza soit purement due à de la tricherie? Ce match valse et aboutit finalement dans les passifs.

Après le match, Garza en rajoute sur le genou d’Owens, sous les huées de la foule… Garza est pas mal fier de lui.

Au retour, on nous présente un beau vidéo qui résume la rivalité entre les Street Profits et les Viking Raiders. Rire ou pleurer… Personne n’est sûr… Ce n’est pas finalement sur le totem ou la rivière que l’affrontement aura lieu ce soir, mais bien sur un parcours de golf en Floride. Les Street Profits sont habillés de belle manière, alors que les Raiders sont à mi-chemin entre le Viking et l’Écossais qui joue au curling. Chic, mais professionnel, pas certain… les Vikings ont emmené leur pilons de dindons dans une glacière. On s’ennuyait des blagues de gros de Smackdown. Les deux équipes sont jumelées à un autre duo de golfeurs quidam qui serviront d’arbitre. Ouf, ça ne sera pas facile…  On revoit les règles de base et le match peut commencer. Angelo et Montez ont des swings aussi pourris que Charles Barkley, mais leurs balles aboutissent sur le vert. Incroyable… Erik prend ensuite le driver de Dawkins et le lance tel un javelot tout près de la coupe. Rire, mais rire là… Par la suite, Erik est tellement pas bon dans la trappe de sable qu’il finit par lancer sa balle. Angelo est un putter fabuleux. Ivar varge comme un imbécile et creuse un trou de 4 pieds de large en essayant de frapper. Est-ce de l’urine sur mes pantalons? Montez frappe ensuite une balle tout coche, mais la balle rebondit de tous bords tout côtés et aboutit dans le fond de la coupe. Ivar tente ensuite de driver avec un putter, mais frappe un joueur qui jouait sur un autre trou. Les Viking, honteux, tentent de quitter au plus vite, mais ils sont gros, donc leur karts pognent un flat. Faites de la place, on se roule à terre. L’arbitre en a assez et chasse tout le monde du terrain. Un peu plus tard, les deux équipes se retrouvent… Eh oui! Au mini-putt… Rire ou pleurer? C’est à vous de décider! Peu importe tout le monde danse! Montez est un putter hors pair. Les Vikings trouvent les putteurs trop petit et emprunte le driver au caddy pour envoyer leurs balles dans une grosse mare. Ils sont fiers de leurs coups. Angelo fait son imitation d’Happy Gilmore pendant que les Viking grimpent les gros rochers en plastique. LA gérante du mini-putt sera clémente, parce qu’elle trouve Ivar cute, mais Erik, pas tant… Au trou final, Ivar doit réussir un roulé de 2 pieds pour mettre fin au match. Il le réussit. Tout le monde est heureux. Score final  : Viking Raiders 144, Street Profits : 28… Les Vikings capotent et célèbrent… Haha! C’est vraiment des niaiseux. Tout cela signifie que les Street Profit ont gagné la série des sports 2 à 1. Pour terminer le segment, Ivar sort un porte-feuille du trou, un verre rouge en plastique et un pilon de dindon… Eh bien, il est gros, ne l’oublions pas! Mais Ivar n’est pas au bout de ses peines, car un crocodile s’intéresse à son snack! Ivar veut le confronter, mais les autres l’en empêche.

Troisième, et espérons-le, dernier acte de cette catastrophe entre Street Profit et Viking Raiders. Je suis épuisé par ce segment… Passif

Bobby Lashley et MVP sont en coulisses. MVP se remet du coup de pied au visage. Lana apporte un sac de glace à MVP. « MVP, j’ai vu et je suis désolée. Drew est un monstre de t’avoir donné un coup de pied. Je suis désolée. » « Tu crois que c’est une farce. Bien sûr, tout pour toi est une farce. Même la carrière de ton mari est une farce. Drew McIntyre voulait envoyer un message à ton mari. Lashley a sa première chance au titre en 13 ans à Backlash et nous devons renvoyer un message à McIntyre. » MVP redonne le sac de glace à Lana. Enfin, elle peut sortir sa rage et briser le sac. Si triste… Lana n’a même plus son accent russe… On s’ennuie de Milo…

Rollins et ses troupes n’ont toujours pas bougé en coulisses depuis 1 heure, alors que celui-ci les motive avant la pause.

Austin Theory et Murphy vs Humberto Carillo et Aleister Black

La foule hue l’entrée des disciples. On avait quasiment oublié qu’ils étaient là…
Au départ, c’est Theory et Carillo qui ouvrent les hostilités. Carillo réussit à contrer une manœuvre de Theory et Murphy en équipe et parvient à les projeter tous les deux à l’extérieur du ring. Aleister Black prend le relai et feinte le saut suicide. Pendant que Murphy et Theory reculent, Humberto court vers le coin et atteint le duo ennemi avec u saut de l’ange. Black prend ensuite le dessus sur Theory. Carillo tente ensuite une manœuvre dans le coin, mais une distraction de Murphy permet à Theory de reprendre le dessus. Ce n’est malheureusement pas pour long car Humberto réussit à rejoindre Black pour le tag. Black fait ensuite un festival du coup de pied et de l’esquive ce qui fait qu’à son premier match avec sa nouvelle équipe, Theory donne un coup de pied à Murphy par erreur. Black martèle Theory allègrement. Alors que Black tente de monter sur le coin adverse, il est projeté au sol par Murphy. Carillo rate un moonsault mais se reprend avec un coup de pied au visage de Black. Par derrière, Theory réussit son ATL.

Victoire de Murphy et Theory par tombé. Note de ce match 3$/5

Encore un drôle de booking de match. Pourquoi Theory a frappé son nouveau partenaire par erreur s’ils étaient pour remporter ce match. On est déjà lassé de voir la combinaison Murphy Black, Theory, Carillo et c’est presque évident qu’on aura droit à un 6-man match la semaine prochaine. Passif…

Après le match, Rollins ordonne à ses disciples de frapper Black à l’extérieur du ring. Les deux le lancent violemment près de la table de l’annonceur maison. Rollins prend ensuite le micro et ordonne qu’on fasse la leçon à Carillo. Rollins lui dit qu’il doit comprendre. Murphy et Theory traine Carillo vers les escaliers. Black monte dans le ring avec une chaise, mais Rollins lui dit de ne pas avancer, sinon ils vont crever les yeux d’Humberto. Rollins leur dit qu’ils les comprend de vouloir se battre pour l’honneur de Rey Mysterio, mais Rey s’est sacrifié pour le bien ultime de RAW et si Black et Carillo continuent d’intervenir, son sacrifice sera en vain. Black dépose sa chaise et la pousse en bas du ring sous les ordres de Seth. Rollins avertit Black de ne pas l’obliger à les sacrifier comme il a été forcé de le faire avec Rey. Le Messie quitte avec ses disciples.

Encore une fois, c’est trop gros et mal joué de la part de Seth. Il tente d’être le leader d’un culte, mais il n’a aucun charme quand on le compare avec Bray. Ce n’est toujours pas au point.

Edge est en coulisses, tout seul dans un coin sombre. Il nous parle après la pause.

Au retour, Edge nous raconte qu’il s’est fait prendre au jeu de Randy. Il a accepté son défi. Et maintenant, il a des doutes sur ses habiletés. Il a été à la retraite pendant 3212 jours et pendant ce temps, Randy a participé à 1126 matchs. Il a regardé le documentaire sur Undertaker et il s’est vu parlé des doutes à savoir quand est-ce qu’il fallait se retirer. Il le comprend. Il s’est battu contre des grands lutteurs de la WWE dans sa carrière et il s’est adapté à tous les styles. Mais c’était dans le passé. Il doit maintenant puiser à l’intérieur de lui pour essayer d’affronter Randy dans un match de lutte. C’est le mieux qu’il puisse faire.

Un lutteur qui nous donne un match de 40 minutes à WrestleMania remet en doute ses habiletés de lutteur… Je ne sais pas pourquoi je n’y crois pas une seule miette. Une longue promo d’Edge où j’ai l’impression de réentendre tout ce qu’il disait avant WrestleMania. Passif…

Asuka fait son entrée. Elle vient rejoindre les commentateurs pour assiter au match triple menace après la pause.

Au retour, Viking Raiders et Street Profits parlent en coulisses. Les Vikings suggèrent qu’ils ont laissé Street Profit gagner encore une fois, comme ce fut le cas au basket-ball. Montez suggère alors aux Vikings de choisir un défi. Ivar veut faire de la lutte avec un aligator mais Dawkins s’y oppose. Et là, le cauchemar se poursuit… Je savais qu’on s’en allait vers ça. La semaine prochaine, ce sera le bowling! Je vais aller pleurer…

MVP et Bobby Lashley viennent à la rencontre des Street Profits. MVP est aussi découragé que nous de la situation. Des lutteurs qui aiment mieux jouer au golf que d’agir comme des champions. MVP et Lashley vont quitter car ils ne respectent pas les clowns. Angelo demande alors à MVP si son visage ressent encore la douleur du claymore. MVP leur dit qu’un claymore ne fait pas du bien, mais il est accompagné de Bobby, alors… À ce moment, Montez se met à rire. MVP le prend donc comme un défi et propose aux Street Profits de les affronter plus tard ce soir.

Charlotte Flair vs Natalya vs Nia Jax (match pour déterminer l’aspirante numéro 1)

Les trois adversaires font leurs entrées et le match commence. Beaucoup d’action dès le départ, Nia montre sa puissance en projetant Natalya directement sur Charlotte couchée au sol. Mais Charlotte convainc Natalya pour neutraliser Nia. L’action se déplace à l’extérieur. Nia fait le ménage de la table des commentateurs. Charlotte et Nia font ensuite une bataille de souc-à-la-corde avec le dessus de la table. La bataille se déplace sur le tablier du ring, mais Natalya se met de la partie pour frapper Nia dans les jambes. Charlotte vient ensuite en aide à Natalya pour soulever Nia et la projeter au travers de la table des commentateurs. On a besoin d’une pause.
Au retour, Asuka décide de retourner Nia Jax dans le ring. Le problème c’est qu’on ne sait pas trop si c’est pour l’aider ou lui nuire. On comprend finalement que c’est pour aider Natalya. C’était pas clair. Charlotte réussit ensuite un moonsault sur Nia, mais n’arrive pas à la neutraliser. L’action ne manque pas et chacune réussit à prendre le dessus. Charlotte applique ensuite le figure 8 sur Nia mais Natalya vient briser la soumission. Elle en profite ensuite pour appliquer le sharpshooter sur Flair. Charlotte essaie de rejoindre les cordes, mais n’y parvient pas. Heureusement pour elle, Nia vient sauver les meubles. Charlotte la remercie avec une botte au visage, mais Natalya empêche le compte de 3. Asuka continue ses encouragements envers Natalya. Pendant que Nia tente une superplex sur Charlotte, Natalya s’interpose et applique une powerbomb au même moment à Nia. Natalya tente le sharpshooter sur Nia, mais c’est renversé par Charlotte, qui après avoir obtenu un compte de 2, applique le figure 8 sur Natalya. Encore une fois, la soumission est brisée par Nia Jax. Jax saisit ensuite Natalya et lui applique un samoan drop.

Nia Jax l’emporte par tombé. Elle affrontera Asuka à Backlash. Note de ce match : 3,75$/5

Un très bon match entre les 3, où Charlotte et Natalya ont bien parus et Nia a pris un gros bump. Au final, un résultat prévisible, mais un match divertissant pour y arriver. Actif

Kayla croise Drew en coulisses. Drew est content de la voir car il a une annonce officielle à lui faire. « Je n’ai pas planifié de kicker MVP, mais force est d’admettre qu’il l’a mérité »
Kayla voulait plutôt savoir si Drew regardait Raw et savait que Street Profit allaient affronter MVP et Lashley ce soir. Drew ne savait pas. Il nous dit alors qu’il doit retourner chercher quelque chose  dans les vestiaires et qu’il ne le retrouvera pas tant que Lashley n’aura pas fini son match.

On nous rappelle que Rob Gronkowski a remporté le titre 24/7 à WrestleMania. R-Truth s’est aperçu cet après-midi que Tom Brady n’est pas le champion. C’est plutôt Gronk. Il pense que Tom perdu le titre des mains de son ami. Ce n’est pas très gentil. R-Truth va ramener son bébé à la maison et il va tacler tous les joueurs de football sur son chemin s’il le faut.

Rob Gronkowski  réplique à R-Truth, mais plutôt à R-Lies… Oh boy, ça part mal. Il remercie R-Truth de l’avertir de sa venue. Gronk est tellement gentil qu’il va lui donner quelques conseils. Gronk était l’hôte de WrestleMania 36 et il est maintenant champion 24/7. 16 ans de football et avoir grandi avec 4 frères l’ont préparé à tous les combats. C’est son titre. Et Gronk verra R-Truth arriver car il a des yeux tout le tour de la tête. Il place sur lunettes fumées derrière sa tête pour illustrer son propos.

Aïe, aïe, aïe… S’il y a une chose que ce segment nous montre, c’est que n’est pas lutteur qui veut. Que dire… Passif…

Kayla interrompt MVP et Bobby Lashley dans leur préparation d’avant match. Elle veut savoir pourquoi MVP veut se battre ce soir contre les champions par équipe, alors qu’il a reçu un claymore tantôt? MVP pointe vers Bobby et dit : « Voilà pourquoi… »

Ric Flair sera à RAW après la pause! Pourquoi? On ne sait pas! Mais il sera là!

Au retour de la pause, Ric Flair n’est pas vraiment là, quelle surprise! Ric est sur Skype, confiné de chez lui, on imagine. Ric Flair est selon lui le lutteur ayant participé au plus grand nombre de grands matchs de lutte. « La WWE veut savoir, selon moi, quel sera le résultat du plus grand match de lutte de l’histoire entre Edge et Orton? Depuis que j’ai arrêté les limousines, les jets, et que j’ai rangé mes bottes, le plus grand lutteur est Randy Orton. Et il va battre Edge à Backlash »
Merci Ric…

Promo de Liv Morgan. Elle nous apprend cette semaine que son plus grand blocage dans la vie est son estime personnelle. Elle ne se souvient pas d’un moment dans sa vie ou elle croyait être à la hauteur. Elle se souvient à l’âge de 6 ans et se demander ce que la vie lui réservait. Elle se demande depuis toujours si elle va rejoindre le soleil ou s’effondrer. Mais, elle a trouvé ce qui lui manquait dans la WWE, en essayant son premier habit de lutte avec son nom dessus. Elle n’a pas encore toutes les réponses, parce que la vie continue de changer toutes les questions. (Belle référence à Roddy Piper…) Mais elle sait qu’elle est en vie et va remplir son destin. Elle vit sa meilleure vie…

Je suis triste pour Liv Morgan. On lui demande de faire des promos qui ne font aucun sens et qui sonnent extrêmement fausses pour tenter de nous convaincre de son authenticité. C’est dommage… Passif…

Street Profit vs MVP et Bobby Lashley

Les Street Profits font danser la foule pendant la pause, mais Bobby et MVP entrent pour mettre fin au party. Montez en mène large en début de match et en profite pour se moquer de Lashley et MVP. Mais la rapidité de Montez n’arrive pas à contrer la force brute de Lashley. Montez est maintenu dans le coin des pas fins par MVP et Bobby. Mais Montez réussit à s’en sortir et les prouesses athlétiques des champions permettent de neutraliser Bobby. Cela ne dure que quelques instants, car Bobby tacle Montez aux abords du ring, directement dans la barrière de sécurité. On fait une pause!

Au retour, les pas fins ont toujours le dessus sur Montez. MVP tente de le faire abandonner, mais Montez s’en sort et réussit finalement le hot tag. Dawkins est faché et malmène MVP pendant que Lashley est impuissant dans son coin. Il reçoit même un coup de coude de Dawkins qui le fait basculer avant d’être plaqué dans la barrière par Ford. Montez réussit ensuite son splash des cieux sur MVP, mais pendant ce temps, Bobby pousse Dawkins contre le poteau du ring. Bobby vient suite briser le compte de 3 et applique le Full Nelson sur Montez. L’arbitre lui dit de lâcher la prise puisqu’il n’est pas l’homme légal, mais Bobby ne veut rien savoir.

Victoire des Street Profits par disqualification. Note de ce match 3,5$/5

Même après la disqualification, Bobby ne veut pas lâcher le morceau. La musique de Drew retentit. Drew enlève son nouveau chandail au jeu de mots douteux, « Talk less, clay more » et entre dans le ring en embrassant le crâne de Bobby d’un baiser de Glasgow. Les deux en viennent aux coups comme dans une bagarre de ruelle. L’arbitre demande alors à des gens en coulisses de venir aider à rétablir la situation. Des jeunes étudiants du Performance Center viennent pour empêcher McIntyre, mais il les accueille eux aussi à l’écossaise. Une autre vague arrive ensuite, et cette fois Bobby les repousse. Une troisième vague où presque une quinzaine de jeunes apprentis viennent en renfort dans le ring, est nécessaire pour garder McIntyre et Lashley dans des coins séparés.

RAW se termine sur une bonne note, avec un bon match dans l’ensemble et une grosse bataille entre les deux belligérants qui vont s’affronter pour le titre. Actif. Mais RAW a débuté avec des baies vitrées pour protéger les jeunes apprentis dans la foule, avant de les voir tous sauter dans le ring pour le segment final. La logique de la WWE est merveilleuse!

Actifs

  • KO Show
  • Andrade vs Apollo Crews
  • Segment IIconics vs Bliss et Cross
  • Charlotte Flair vs Natalya vs Nia Jax)
  • Street Profit vs MVP et Bobby Lashley et intervention de McIntyre

Passif

  • Promo Seth Rollins
  • Angel Garza vs Kevin Owens
  • Street Profit vs Viking Raiders
  • Austin Theory et Murphy vs Humberto Carillo et Aleister Black
  • Promo Edge
  • Promo R-Truth vs Rob Gronkowski
  • Promo Liv Morgan

RAW nous a appris une leçon importante aujourd’hui. C’est pas mal plus payant de la lutte dans des matchs significatifs que des mauvaises promos et des sketchs pourris qui ne servent à rien. J’ai déjà de la peine pour la révision des quilles la semaine prochaine…

AWARDS

  • #LeSuperbe : match triple menace féminin
  • #ClapDeGolf: Nia Jax au travers de la table
  • #NiaiseMoi : la rivalité Street Profit et Viking Raiders qui n’en finit plus…
  • #JeanAiroldi : Drew McIntyre au VIP Lounge
  • #PausePisse : Le match de golf/mini-putt
  • #BeaucoupBien : Apollo Crews

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.