La Révision des Comptes – RAW édition du 30 novembre 2020

Par Benny is Money

Au menu à RAW :

  • Keith Lee vs Riddle vs AJ Styles pour le titre d’aspirant #1
  • Randy Orton est l’invité d’Alexa au Moment of Bliss
  • Jeff Hardy vs Elias dans un « Symphony of Destruction match »
  • Une entrevue EXCLUSIVE avec Drew McIntyre

Ronda Rousey a fait une pub dans un ring de lutte pour le jeu World of Warcraft et dans une entrevue subséquente, on apprenait que c’est Vin Diesel qui lui a montré comment jouer. Dire que mon rêve d’enfance c’était que Jean-Claude Van Damme me montre comment jouer à Street Fighter…

Bienvenue à la révision des comptes!

RAW débute ce soir avec un « Moment of Bliss ». Alexa est dans le ring et nous présente son lutteur préféré : Randy Orton. RKO, lui-même, entre dans le ring, revenant d’un match de basketball ou d’une course de 10 km. C’est probablement qu’il veut vendre son nouveau hoodie pour concurrencer celui à venir de CJDLL. Mais qui veut aller au gym avec « Legend Killer » écrit en grosses lettres dans son dos, hein?

Alexa comprend Randy d’être de mauvaise humeur, mais elle lui demande s’il s’est posé la question : « Comment ça se fait que The Fiend m’a fait ça? ». Randy lui répond qu’il connaît bien Bray Wyatt et depuis très longtemps, mais qu’il est moins familier avec The Fiend. Pourtant ils ont plein de points en commun. Ils ont beaucoup de souffrances et ils entendent des voix. Mais The Fiend porte sa souffrance à l’extérieur, alors que Randy la cache dans une bouteille au fond de lui. Randy a dû faire un choix un jour; celui de trouver la faiblesse de Bray Wyatt et l’exploiter pour le vaincre. Et maintenant il doit faire la même chose avec The Fiend. Il s’approche d’Alexa en disant qu’il croit bien avoir trouvé. Alexa dit à Randy que les voix dans sa tête lui mentent. Et qu’au jeu des manipulations, on se demande bien qui manipule qui… Et les lumières s’éteignent… Et Orton et Bliss disent un à la suite de l’autre : « Qu’est-ce que je te disais… » Tout s’éteint finalement, avant de tourner au rouge. Orton prend Alexa dans ses bras, alors que The Fiend s’approche tranquillement. Il demande à Randy de lui donner Bliss. Orton laisser tomber Alexa dans les bras du Fiend avant de rouler en bas du ring pour quitter par la rampe. RKO est fier d’avoir trouvé.

On se croirait à l’émission « Un prédateur si proche… ». C’est particulier de voir deux psychopathes, genre, s’affronter, surtout pour débuter RAW, puisqu’il n’y aura aucun autre segment les impliquant ce soir. Mais c’était divertissant… Actif.

Il n’y a rien de plus malaisant que de retourner à Tom Philips et Byron Saxton après ce genre de promo. Ils doivent jouer la peur comme personne, tout en nous convaincant que le prochain match est un match crédible : la Symphonie Destructive!

Jeff Hardy vs Elias (Symphony of Destruction match)

C’est, soi-disant, la fin de la rivalité entre les deux hommes et quoi de mieux pour tout régler les conflits, depuis mai dernier, et l’accident d’auto qu’apparemment, n’aurait jamais été réglé, mais que tout le monde sait que c’est Sheamus… (Je reprends mon souffle… Faudrait que je me remette à l’entraînement… ) Alors comment régler tout ça? Un bon vieux match « Falls count anywhere » où des instruments de musique sont placés tout autour du ring.

Alors en voici les meilleurs moments! Elias cogne la tête de Jeff contre le piano, mais il se rend compte que le piano bouge. Eh oui, c’est R-Truth qui est caché dedans! Il part à courir et Erik, Tozawa et toute la bande font de même. Mais Gulak rentre dans Jeff Hardy qui le fait valser à la renverse; tout comme Gran Metalik, qui reçoit la plus douce des corde-à-linge de l’histoire. Lince Dorado vient au chevet de son partenaire de party, mais Elias lui casse une guitare dans le dos. Jeff Hardy achève Gulak de la même manière.

Au retour de la pause, Elias et Jeff peuvent finalement se battre sans toutes les niaiseries ridicules. Elias emmène Jeff contre le set de drum et prend les baguettes pour lui jouer un solo sur la tête. De retour dans le ring, Jeff tente de frapper Elias avec une guitare, mais Elias renverse. Jeff monte dans le coin pour faire un Whisper in The Wind, mais Elias lui pète la guitare dans les fesses. Compte de 2, parce que Jeff saisit la corde. Et n’oubliez pas que nous sommes dans un « Falls count anywhere match ». Tom Philips ne peut s’imaginer toutes les échardes que Jeff va probablement devoir enlever, si bien qu’il prétend, sourire en coin, que Jeff a été atteint au coccyx. Jeff roule en bas et s’adosse à un haut-parleur. Elias lui dit qu’il va en finir avec sa carrière et vient pour le poignarder avec le manche de guitare cassé, mais Hardy esquive et Elias s’en va s’électrocuter solide dans le haut-parleur, avec un manche en bois; ça doit être les cordes… Vous auriez dû voir la boucane et les fusibles qui sautent… De la vraie pyrotechnie Benson & Hedges…

Finalement, Hardy donne un coup de violoncelle dans le dos d’Elias, sous le choc, et le place sur la table des petits instruments, dans le coin. Hardy dépose ensuite des petits violons sur Elias avant de monter sur le poteau du coin. Il saute en Swanton Bomb, mais atteint la cible à moitié et s’en va se fracasser le derrière de la tête sur les marches.

Victoire de Jeff Hardy par tombé. Note de ce match 3$/5

On termine une rivalité qui manquait cruellement de crédibilité, avec un match de comédie; aucun problème avec ça. On nous fait des spots de genoux dans le gong, violoncelle dans le dos et choc électrique dans le haut-parleur; aucun problème avec ça. Mais alors qu’on rit à gorge déployée, Matt Hardy sort de nulle part et nous fait un move absolument ridicule et qui ne sert absolument à rien… Oui, je sais, c’est Jeff… Mais essayait-il de battre son frère dans la catégorie « Commotion cérébrale la plus ridicule de 2020? ». À l’âge où ils sont rendus, les moments de folies, faites donc en sorte qu’ils soient pertinents et espacés dans le temps… J’avais mes yeux d’enfant qui regardait un cartoon, mais c’est mon cerveau de popa qui est revenu en disant : « Heille! Faites attention quand vous sautez du sofa pour pas vous péter la tête… » Si vous saviez le nombre de fois que j’ai dit ça à nos filles… Pas de farces… Passif.

Il y a une grosse ode à l’année incroyable de Drew McIntyre ce soir. On commence par nous présenter les faits saillants de sa victoire au Royal Rumble cette année.

Keith Lee et Riddle en coulisses

Lee fait ses étirements avec élastiques en coulisses quand son Bro, Riddle, vient le voir. Il est tout content, mais nerveux, car ce soir, c’est sa chance d’affronter Drew McIntyre à TLC. Il ne s’est jamais battu contre lui et aimerait beaucoup que Drew dise : « I am damn sexy » pareil comme dans Austin Powers. Bon, son accent n’est pas parfait, mais peut-être que Keith peut en faire une meilleure imitation… Keith? Keith? Keith a disparu… Bon…

New Day font ensuite la promo pour le Cyberlundi et à la boutique de la WWE, vous pouvez entre autre vous acheter un chandail de Noël de l’Undertaker avec des lumières dedans. Tsé quand tu cherches exactement l’affaire qui représente le mieux 2020…

Ricochet vs SlapJack

Quand il y a de la musique qui joue et qu’on ne sait trop pourquoi, on se rend compte que nous ne sommes pas encore vraiment habitués au nouveau thème de RAW. Je parle pour moi au nous, mais quand je me fais un sondage pour savoir mon opinion, je me dis que tout le monde pense comme moi.

On nous présente les faits saillants d’une promo d’Ali et Retribution d’il y a deux semaines et on revient dans une promo, aujourd’hui, d’Ali. C’est visuellement très confondant… Bref, Ali ne comprend pas que Ricochet, lui, ne comprenne pas que toute l’année pourrie qu’il vit, Retribution vit exactement la même chose. C’est l’évidence qu’il devrait les rejoindre. Heureusement, Ricochet a fait un vidéo sur Twitter en fin de semaine et ça donne à RAW quelque chose à présenter pour lui. Il est certain qu’il va montrer à Ali qu’il est meilleur que lui en lui bottant la face. Mais ce soir, il affronte Slapjack, alors…

Le match commence et Ricochet est déconcentré par la présence d’Ali près du ring. Il est le seul de sa gang, mais ça permet à SlapJack de dominer. Heureusement, Ricochet reprend le dessus avec un Dropkick et un Standing Moonsault. Ali en a assez et ordonne à T-Bar et Mace, en coulisses, d’intervenir dans le match. Les deux arrivent en courant, mais Ricochet leur lance SlapJack comme un projectile. Ricochet les assomme ensuite avec un Tope Con Giro. Dana Brooke arrive de nulle part et gifle Ali. Ce dernier monte sur le tablier du ring et la distraction permet à Slapjack d’exécuter son finisher, dont le nom m’échappe, car c’est probablement la première fois qu’il l’exécute, mais qui ressemble à « Je te pogne la jambe par en arrière et je te swing pour te fracasser le dos »…

Victoire de SlapJack par tombé. Note de ce match 3$/5.

Beaucoup d’action dans ce match, mais il y a vraiment une règle non écrite qui dit que les membres de Retribution ont toujours l’air de vrais épais. Et en perdant contre eux, Ricochet s’enfonce encore plus. Je comprends le principe qu’en théorie, ils veulent être sous-estimés, mais il ne faut pas que ça se concrétise pour qu’on puisse donner un semblant de crédibilité à leur groupe. Passif, mais le pire est à venir…

On nous présente maintenant les faits saillants de la victoire de Drew à WrestleMania; j’espère que tout ça est encore frais à vos mémoires…

Miz TV

Non, restez! Continuez à lire! Je vous jure que ça va être bon… OK, moins pire que d’habitude. Miz et Morrison reçoive le Guerrier celtique qui a horreur des salons de bronzage : Sheamus. J’ai dit moins pire, pas meilleur… Sheamus fait son entrée avec son costume de boxeur de ruelles irlandaises en 1922. Miz et Morrison veulent faire un brin de jasette, mais Sheamus n’aime pas trop le blabla. En fait, Miz tente de convaincre Sheamus de l’aider dans le match ce soir et tourner sa veste contre Drew et casher-in son contrat Money in the Brank… Il y a un « R » de trop en quelque part, mais c’est du direct. Sheamus trouve Miz très comique, mais Miz explique à Sheamus que c’est à cause de lui que Drew est devenu champion et que Drew ne lui a rien donner en retour. Ça fait 5 ans que Sheamus n’est plus champion. S’il y a quelque chose de comique, c’est la carrière de Sheamus. Ce dernier ne les trouve plus drôle et se lève pour tabasser Miz et Morrison. Pendant que Sheamus tente de se débarrasser de Morrison, Miz revient à la charge avec sa valise et frappe Sheamus dans le dos à quelques reprises.

Vous voyez! Ce n’était pas si pire! OK, ce n’était pas génial, mais pour du Miz TV, au moins, il s’est passé quelque chose et c’était tolérable. Dans les circonstances, je vais leur donner un Actif, pour les efforts rendus…

Asuka et Lana vs Nia Jax et Shayna Baszler

Avant de répéter ce qu’on avait vu la semaine dernière, Asuka parle avec Lana dans la Gorilla position. Asuka raconte tout à Lana en japonais et cette dernière fait semblant de tout comprendre. C’est avec cette stratégie qu’elles vaincront! Hourra! Pendant l’entrée d’Asuka, Sarah Schreiber interview Lana pour lui demander qu’elle est donc cette stratégie? Lana lui dit qu’elle ne peut pas comprendre, mais que Shayna et Nia comprendront bientôt…

Lana fait son entrée et c’est au tour de Shayna et Nia d’être interviewées. Sarah leur demande comment elles se sentent puisqu’elles ont perdu pour la première fois ensemble la semaine dernière. Nia commence d’abord par dire « Eww » en parlant de la nouvelle coiffure de Sarah. Et deuxièmement, Nia explique que c’était une erreur et que ce n’était que de la chance. Baszler n’est pas tout à fait d’accord, car elle maîtrisait Asuka dans le ring, alors que Nia ne réussissait pas à s’occuper de Lana. Mais Nia réplique que c’est Shayna qui a subi le tombé. Bref, les deux disent que ce soir, il n’y aura pas d’erreur et qu’elles vont gagner… Et Nia rajoute un autre « Eww » au look de Sarah…

Le match commence et Lana surprend Shayna avec quelques prises de lutte au sol. Elle donne le tag à Asuka qui poursuit le travail. Shayna se retrouve en bas du ring et Nia s’aperçoit très tardivement qu’elle doit aller la rejoindre en bas. Lana tient la deuxième corde et Nia part à courir dedans comme un animal de cirque. Une fois en bas, Nia et Shayna intercepte les Baseball slides simultanées d’Asuka et Lana, pour les saisir par les jambes et leur fracasser le crâne dans les barricades. Au retour de la pause, Asuka donne le hot tag à Lana, mais elle se fait massacrer par Nia. Shayna empêche ensuite Lana de rejoindre son coin en tentant de lui briser la cheville. Lana tente de donner le tag, mais Nia fait tomber Asuka pendant que Shayna applique le Kirifuda Clutch. Mais Asuka se défait de Nia et remonte dans le ring pour assommer Shayna d’un coup de pied à la nuque. Lana se retourne et se laisse choir sur Shayna.

Victoire d’Asuka et Lana par tombé. Note de ce match 3$/5.

Rien d’exceptionnel, mais un match passable où Lana n’a pas trop mal paru. On prépare bon an, mal an, la séparation entre Nia et Shayna et c’est tant mieux. Je me demande pourquoi c’est Asuka qui est dans la position d’aider Lana si jamais elle parvient à gagner les titres par équipe. Probablement, parce que Charlotte n’est toujours pas disponible pour un retour. Actif.

Drew McIntyre et Sheamus en coulisses

Sheamus n’est pas de bonne humeur en coulisses et Drew McIntyre vient lui remonter le moral. Sheamus lui reproche de ne pas être venu l’aider et qu’il ferait de même si les rôles avaient été inversés. Mais c’est ce qui plaît à Drew. Maintenant Sheamus est dans la zone, prêt à botter des derrières et arracher la tête au Miz et à Morrison.

Xavier Woods vs Cedric Alexander

La série de matchs obligatoires, en simple, pour justifier que Shelton Benjamin et Cedric Alexander ait une 4e chance au titre, débute ce soir avec l’affrontement Woods contre Alexander. New Day font leur entrée et prennent les micros. Kofi souligne le nouveau rôle de présentateur obtenu par Xavier à la renaissance de la chaîne télé consacrée aux jeux vidéo G4. Woods souligne l’apport de tous ceux qui ont contribué au succès de sa chaîne Up Up Down Down et les remercie du soutient. Pour se pratiquer dans ses nouvelles fonctions, Kofi propose à Woods de décrire les faits saillants des matchs de New Day contre Hurt Business et on nous les présente comme un rêve et ma seule référence à cette manière de faire remonte à Wayne’s World. Les références de la WWE sont toujours très récentes.

La Hurt Business interrompt les faits saillants et n’est pas d’accord sur les maths de New Day. Selon eux, chacune des deux équipes a gagné 2 matchs, si bien que la prochaine fois que les titres seront en jeux, ce sont eux qui seront vainqueur. Cedric monte ensuite dans le ring pour enguirlander Woods directement. Il lui dit qu’il a été chanceux contre Benjamin la semaine dernière, mais il n’est pas Benjamin, et il va lui montrer ce que Hurt veut dire dans Hurt Business. Il me semble que ce n’est pas très gentil pour son partenaire, ça. Et dire que Woods pensait que Hurt, ça voulait dire Hurt, tsé…  

Le match commence avec Alexander qui sert un cheap shot à Woods avant même le son de la cloche. Fait à noter que c’est le premier match en simple de Woods depuis juillet 2019… C’est pas peu dire, hein… Il exhibe la ceinture par équipe de Woods. Le match débute donc durant la pause. Après quelques échanges et quelques Baseball slides, dans la 2e corde, réussies par Woods, Alexander renverse une Powerbomb et exécute un Brainbuster pour un compte de 2. Alexander travaille au corps de Woods et surtout au niveau du dos et des côtes. Woods se retrouve en bas du ring, quand Alexander tente un Suicide dive. Xavier esquive et propulse Cedric dans la barricade profitant de son momentum. Les deux remontent dans le ring et Alexander applique son Lumbar check sorti de nulle part.

Victoire de Cedric Alexander par tombé. Note de ce match 3$/5

J’ai aimé qu’Alexander travaille au corps de Woods et lui applique beaucoup de coups et de prises technique au sol pour le fatiguer. Mais la séquence finale ne faisait pratiquement aucun sens. C’est comme si on leur avait subitement dit qu’ils devaient faire rapidement. Ça souligne malheureusement le fait qu’Alexander et Benjamin vont gagner en simple pour avoir de nouveau une chance aux titres, surtout parce qu’il n’y aucune autre équipe à RAW. Passif.

Après le match, Alexander est tout heureux de sa victoire et remonte rapidement la rampe, joyeusement enragé, pendant que MVP et Shelton l’attendent dans le ring, sans trop comprendre ce qui se passe avec lui…

AJ et Riddle en coulisses

AJ Styles jase avec son associé en coulisses, quand Riddle vient à sa rencontre. « Hello Skipper, Hello Omos… » Est-ce que son nom est Omos, Olmos, Almos, Hummus? Je ne sais trop, mais ça ressemble à un mélange entre Oslo, Alma et Amos… Faites ce que vous pouvez… AJ n’a pas le temps vraiment de parler avec Riddle, car il doit se préparer pour son match. Mais Riddle lui dit que s’il veut gagner, il devra se tasser, car c’est lui qui mangera la carotte. Le géant la trouve très drôle, car il sait que Riddle a appelé son lapin Skipper. AJ ne trouve pas que c’est un bon nom de lapin. Puisqu’il bondit, son lapin devrait s’appeler Hoppy. Mais Riddle ne peut l’appeler ainsi, car il a déjà surnommé sa tortue Hoppy. Et son lapin Skipper ressemble beaucoup à AJ, car il bondit facilement, il est poilu et adorablement cute. AJ, fâché, pousse Riddle et puis s’en va…

Keith Lee vs AJ Styles vs Riddle (Match pour determiner l’aspirant #1)

Après l’entrée de Keith Lee, et au retour de la pause, on nous présente une pub sur les conséquences du vapotage pour nous dire que Drew McIntyre a gagné la ceinture NxT à ses débuts en 2017. Eh bien… On prend la pub où on peut en ces temps difficiles de profits records.

C’est le début du match « Triple menace mort subite », va savoir pourquoi on nous le présente ainsi outre que d’essayer de faire plus important. Pendant que Styles et Riddle se retrouvent en bas du ring, Keith Lee s’élance pour un Suicide Dive, mais tout le monde part à courir pour éviter de revivre les images d’il y a quelques semaines; très gentil pour la carrière de Lee. Dans les mots de NostradaNic, Keith Lee domine le match à coups de poing, coups de poings pendant que Styles et Riddle tentent de répliquer à coups de pied, coups de pied. Le géant Omos aide Styles à remonter sur le tablier du ring, pour un bon coup de genou à Keith Lee, mais Riddle réplique avec un coup de genou à son tour, pour compléter avec un Moonsault à l’extérieur de la deuxième corde.

Au retour de la pause, c’est Riddle qui a le dessus, mais pas pour longtemps. Keith Lee sert des Headbutts à ses adversaires et l’homme puissant semble indomptable. Mais Riddle lui sert la réplique et les deux échangent coups pour coups au milieu du ring. Riddle sert le coup de genou final, mais il reçoit un Phenomenal Forearm presque de la même manière que le garde de sécurité reçoit le camion-rouleau à asphalte dans Austin Powers; j’espère qu’il comprendra la référence.

Victoire d’AJ Styles par tombé. Il est l’aspirant numéro au titre de la WWE. Note de ce match : 2,75$/5

Quand vous avez Keith Lee, Riddle et AJ Styles dans un match triple menace, vous ne pouvez faire autrement que de vous attendre à un bon match. Mais du champagne flatte, ça reste du champagne flatte. Les matchs triple menace sont habituellement tintés de suspense, car il y a souvent des revirements qui font en sorte qu’on ne sait pas qui va gagner. Malheureusement, rien de tout ça ne s’est produit dans ce match. Keith Lee a été dominant sans briller pour autant et AJ Styles a donné l’impression de gagner un match bien ordinaire parce qu’il a fait le bon geste au bon moment. Pas sûr que ce sera suffisant pour être crédible face à la machine Drew McIntyre en ce moment. Passif.

Entrevue Charly Caruso et Miz and Morrison

Charly Caruso n’est pas tellement heureuse dans le petit ring de service. En plus que c’est la première fois depuis déjà deux heures et plus de RAW, qu’on la voit. Elle reçoit Miz et Morrison et leur présente les faits saillants de leur attaque sur Sheamus, plus tôt. Ils ont beau en rire, mais ils devront avoir une meilleure stratégie pour vaincre Drew et Sheamus ce soir. Miz rassure Charly, lui disant qu’ils ont une excellente stratégie. Orton avait la ceinture jadis et depuis qu’il a été leur cible, il a perdu son titre. Maintenant Drew sera en équipe avec un partenaire à qui il ne peut pas vraiment faire confiance… Mais Charly trouve que les arguments du Miz sont très faibles. Morrison prend Miz par le bras et lui dit qu’il a une bonne idée, avant de quitter.

Dana Brooke vs Reckoning

Dana Brooke fait son entrée et on se doit de souligner la pirouette qu’elle est capable d’exécuter sur la rampe. On apprend que ce dimanche, durant l’épisode de Tribute to the Troops, le chanteur « Hardy », c’est son nom, viendra chanter la chanson « One Beer », de son album #1 aux palmarès country « A Rock »… Je ne pense pas que la WWE aurait pu trouver un chanteur plus WWE que ça… Ali et Reckoning ont enregistré une promo un peu plus tôt soulignant que Dana était une vraie folle d’avoir mis ses mains sur Ali et que Retribution règle ses problèmes en les anéantissant…

Le match commence et Reckoning, qui fait ses débuts à RAW, fonce sur Dana avec un Dropkick. Mais Brooke ne se laisse pas faire et envoie son adversaire au plancher avant de la marteler de coups. Il n’en fallait pas plus pour que Reckoning perde son masque et redevienne Mia Yim. Le choc que Keith Lee a dû vivre en se rendant compte que sa conjointe travaillait à la même émission que lui depuis 3 mois. Je n’imagine pas le nombre de fois où elle a dû dire à Keith : « Ouin, ils ne m’appellent pu pour lutter les mercredis à NXT, je comprends pas… J’espère qu’ils vont avoir quelque chose pour moi bientôt… ». Dana reprend le dessus avec un Chinbreaker, mais Ali monte sur le tablier du ring pour la distraire. Mia Yim en profite pour donner une grosse botte à Dana, mais Brooke esquive et exécute un Roll-up…

Victoire de Dana Brooke par tombé. Note de ce match 2,5$/5

Après le match, Ali engueule Mia dans le ring, lui disant qu’elle vient de lui faire honte et qu’il n’y a pas d’échec dans Retribution. Ah l’ironie quand tu nous tiens…

Heureusement que le ridicule ne tue pas, car je ne souhaiterais pas à Keith Lee de vivre des funérailles. À chaque fois, c’est pire que pire pour Retribution. Déjà que de perdre contre Dana Brooke, ce n’est pas édifiant, Reckoning qui perd son masque quelques secondes après le début de son premier match à RAW, c’est assez spectaculaire… On lui souhaite presque de se faire expulser du groupe. Et Mia a encore quelques croûtes à manger. Ce n’était pas un match facile au niveau de la fluidité et du rythme. Passif.  

AJ et Miz and Morrison en coulisses

Styles est en train de jaser avec Omos, quand Miz et Morrison viennent le voir avec une belle tarte aux pêches, parce qu’il vient de Géorgie. AJ coupe court à tout ça, car il comprend très bien le petit jeu du Miz. Il veut son aide pour neutraliser Drew et avoir un cash-in facile. C’est d’accord. Miz est très surpris de constater qu’AJ veuille l’aider aussi rapidement. Mais AJ lui explique que ce serait beaucoup plus facile de le vaincre lui à TLC que McIntyre. Morrison est d’accord avec AJ. Miz et Morrison quittent, mais Styles leur demande de lui laisser la tarte. Omos réplique que ce n’est pas une tarte, mais un cupcake… C’est parce que c’est un géant, la comprenez-vous!

On boucle la boucle avec les faits saillants de Drew qui remporte le titre il y a deux semaines.

RAW Talk

Samedi matin, Talking Smack recevait Kevin Owens et son segment avec Paul Heyman où les deux se sont parlés dans la face, mais dans le respect, était un pur bonbon… Pour répliquer à ce moment magique, RAW Talk revient en force avec une programmation du tonnerre. Dana Brooke, Sheamus et Ricochet rien de moins… S’il y a quelque chose à ne pas regarder cette semaine, c’est sûrement RAW Talk…

Riddle et MVP en coulisses

Au lieu d’aller prendre sa douche et de retourner chez lui, Riddle préfère souffrir sa défaite dans la douleur, en s’assoyant contre des caisses en bois. MVP vient à sa rencontre pour le narguer un peu, mais sa présence tombe bien pour Riddle; il a encore plein de bonnes idées pour lui. Les gens aiment le jardinage mais déteste ramasser les mauvaises herbes. Pourquoi ne pas créer les « Weedboys » qui viennent s’occuper de votre terrain. Et si vous avez les munchies, pourquoi ne pas s’associer avec Dunkin pour créer les « Bro-nuts »… MVP en a assez et dit sa façon de penser à Riddle : Ses idées sont stupides, il est ridicule et il est bien content de voir que Riddle a perdu… Ce dernier se lève pour le confronter, mais Bobby Lashley arrive par derrière et lui sert un Hurt Lock. « C’était agréable de faire affaire avec toi… » de dire Bobby en quittant avec MVP, tout sourire…

Sheamus et Keith Lee en coulisses

Sheamus se prépare pour son match quand Keith Lee vient à sa rencontre. Ce n’est pas de ses affaires, mais plusieurs confrères pensent que Sheamus risque de tourner sa veste contre Drew ce soir. Sheamus acquiesce avec Keith que ce n’est pas de ses affaires et de le laisser passer qu’il puisse aller poignarder son adversaire dans le dos…

Entrevue avec Drew McIntyre

Charly Caruso est maintenant tout sourire dans le ring, car elle a toute l’attention pour elle. Je ne sais trop pourquoi, mais on lui demande de ne pas regarder la caméra quand elle fait la présentation de Drew McIntyre. Le champion arrive encore une fois avec sa grosse épée. Charly veut savoir comment se sont passées les deux dernières semaines. Drew lui explique qu’il est très heureux d’avoir avertit Randy qu’il allait lui exploser la tête avec un Claymore et reprendre son titre, car c’est un homme de parole. Il est aussi heureux d’avoir ramener Roman sur Terre et en bas de son piédestal à Survivor Series. À chaque fois qu’il a relevé l’épaule après chaque Spear, il a montré à Roman qu’il n’était un adversaire habituel. Il aura fallu l’intervention de Jey Uso pour que Roman puisse l’emporter, ce qui fait dire à Drew que leurs chemins se croiseront à nouveau et que Roman a peut-être remporté une bataille, mais que c’est Drew qui remportera la guerre. Et pour ce qui est d’AJ Styles? Il a hâte de l’affronter dans un match phénoménal. Et au passage il demande au Miz de ne pas casher-in sa valise, car c’est la seule chose qui le rend encore pertinent et que s’il le fait, Drew devra les anéantir, lui et Morrison, et leur rentrer la valise là où le dos perd son nom…

L’entrevue en temps que tel était assez classique, mais tout le booking et la décision de la présenter à 22h40 laisse à désirer. Est-ce vraiment nécessaire de voir Drew avant un match par équipe pour terminer le show, dans l’espoir que The Miz cash-in sa valise? J’ai du mal à comprendre pourquoi tout ceci n’a pas eu lieu plutôt pour laisser toute la place au match d’aspirant numéro 1 en fin de RAW. Et je ne pense pas que toute cette ode à Drew ait servi à bâtir quoi que ce soit… Passif.

Sheamus et Drew McIntyre vs Miz et Morrison

AJ Styles est à la table des commentateurs pour cet affrontement. Le match commence et Sheamus lance Miz en bas du ring, ce qui permet à Drew d’aller le chercher à l’extérieur et de le ramener dans le ring. Mais où est donc l’arbitre pour appliquer les règles que l’homme illégal ne peut mettre la main sur l’homme légal?! Sheamus sert ensuite à Morrison son 10 Beats of the Bodhran, mais Miz tente d’intervenir et c’est lui qui reçoit la majorité des coups. Sheamus enguirlande ensuite AJ, mais Omos se met devant Sheamus pour lui bloquer le passage. Tout ça permet à Morrison de reprendre le dessus. Au retour de la pause, Morrison tente d’empêcher Sheamus de donner le Hot tag à Drew, mais sans succès. Drew s’en donne à cœur joie sur The Miz, passant proche de rater son Kip-up, mais tout de même prêt à servir son Claymore. Sheamus, épuisé, demande quand même le tag pour prendre sa vengeance sur The Miz. Drew accepte, mais au moment de donner le tag, Morrison fait tomber Sheamus et le propulse par-dessus la barricade. La distraction permet à AJ de monter sur le tablier et de servir un Phenomenal Forearm à Drew.

Victoire de Drew Mcintyre et Sheamus par disqualification. Note de ce match 2,5$/5

Après le match, AJ dit au Miz de casher-in, car c’est le moment de le faire. Morrison exécute son Starship Pain et Miz poursuit avec un Skull Crushing Finale. AJ demande à Omos d’aller chercher la valise et de la monter dans le ring pour la donner à l’arbitre. Mais Miz trouve qu’AJ va vite en affaires et les deux s’obstinent. Miz accepte finalement, mais Drew se relève, sacre un coup de poing à Morrison et un Claymore au Miz. AJ demande à Drew de se calmer avant de subtilement reculer vers les cordes. Il s’élance par-derrière dans les cordes et se fait attraper par son géant Omos. AJ quitte sur l’épaule de son associé en disant à Drew qu’il est très chanceux qu’Omos le retienne, car sinon, il s’occuperait de lui…

Je vais donner la note de passage à tout ce segment, non pas pour le match, ordinaire au possible, mais pour tout le drame entre Miz et AJ concernant le cash-in. Il en faudra plus pour qu’AJ soit une menace légitime au titre de Drew, par contre, lui a quitté de la même manière que je prends notre plus jeune quand elle a besoin d’un changement de couche. Actif.

Actifs

  • Introduction Alexa Bliss, The Fiend et Randy Orton
  • Miz TV
  • Asuka et Lana vs Nia Jax et Shayna Baszler
  • Sheamus et Drew McIntyre vs Miz et Morrison

Passifs

  • Jeff Hardy vs Elias
  • Ricochet vs SlapJack
  • Xavier Woods vs Cedric Alexander
  • Keith Lee vs AJ Styles vs Riddle
  • Dana Brooke vs Reckoning
  • Entrevue Drew McIntyre

Même si RAW n’a pas semblé aussi long et ennuyant qu’à l’habitude, difficile pour moi de lui donner la note de passage. Malheureusement, tout reposait sur la qualité du match triple menace et je suis obligé de souligner que le match m’a beaucoup déçu. Il y a quand même eu quelques segments positifs, ce qui est quand même une victoire pour RAW…

Note de ce RAW : 2,75$/5

AWARDS

  • #LeSuperbe : Asuka et Lana vs Nia Jax et Shayna Baszler
  • #ClapDeGolf: Elias qui s’électrocute dans le haut-parleur
  • #NiaiseMoi : Jeff Hardy qui obtient un compte de 2 en tenant la corde dans un Falls count anywhere
  • #JeanAiroldi : The Miz
  • #Contravention : Sheamus le boxeur
  • #PausePisse : Dana Brooke vs Reckoning
  • #BeaucoupBien : Lana
  • #GrosseNouille : Riddle
  • #NostradaNic : Keith Lee va venir sauver sa conjointe de l’enfer du ridicule, un peu comme The Blade a retrouvé sa douce à la AEW.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.