La Révision des Comptes – RAW édition du 6 juillet 2020

Par Benny is Money

Au menu à RAW :

  • Asuka vs Bayley
  • Seth Rollins et Murphy affronte ensuite Aleister Black et Rey Mysterio
  • Le retour du KO Show avec Seth Rollins comme invité
  • Big Show et les Viking Raiders affrontent Randy Orton, Andrade et Garza
  • Et Apollo Crews reçoit une nouvelle ceinture…

Après la Covid la semaine c’est dernière,  c’est un paquet de lutteurs qui font un grand retour. Et si vous pensiez que Dolph Ziggler remplaçait Jinder Mahal dans le rôle d’ancien partenaire qui affronte Drew McIntyre, il y avait un plan B et un plan C en place!

Bienvenue à la révision des comptes!

RAW débute Drew McIntyre qui est encore très heureux d’être à RAW. Le champion nous rappelle qu’il a volontairement niveler les chances contre Dolph Ziggler en lui permettant de choisir la stipulation de son choix. Et même s’ils finissent par se battre dans un volcan avec des requins qui ont des lasers sur la tête, Drew va toujours sortir gagnant. Et les fans d’Austin Powers sont toujours comblés. Dolph arrive et il essaie de nous faire croire que son annonce est aussi importante que celle de Lebron James… Celle d’il y a 10 ans… La WWE se surpasse en références actuelles. Mais puisque Drew a fait l’erreur de lui permettre de choisir une stipulation, Dolph va être plus brillant et il va… la garder secrète. Tout un promotteur ce Dolph!

Après l’avoir traité le bon vieux Drew de traître, Dolph se fait couper par McIntyre qui en a assez de l’entendre. Drew nous rappelle qu’il est champion de la WWE et qu’il a battu Brock Lesnar en 5 minutes à WrestleMania, avant de battre Big Show par la suite. Big Show a déjà eu le temps de faire un faceturn depuis, évidemment. Drew a beau avoir été congédié de 2014 à 2017, son acharnement est un exemple pour tous ceux qui rêvent de devenir champions un jour.

Mais Dolph lui dit que Drew a l’habitude de laisser tomber ses amis et qu’il n’est pas le seul. Heath Slater s’amène sur la rampe avec Dolph et les deux marchent jusqu’au ring. Tom Philips nous rappelle que Slater a été congédié en avril dernier. Heath lui dit qu’il adore Drew et qu’il l’a regardé avec ses deux filles battre Drew à WrestleMania et que c’était probablement la première fois qu’il pleurait devant elles. Mais quand Drew a été congédié à l’époque, Heath prenait de ses nouvelles à tous les jours et allait manger avec lui dès qu’il le pouvait. Mais Drew ne lui a pas téléphoné, ne s’est pas soucié de lui. Alors il est ici pour se battre pour ses enfants et profiter de cette dernière opportunité. Drew ne veut pas se battre contre lui, si bien que Slater le gifle et Drew accepte finalement.

Drew McIntyre vs Heath Slater (Match pour la ceinture de la WWE)

Heath attaque rapidement Drew dans le coin. Mais quelques secondes plus tard… Claymore…

Victoire de Drew McIntyre par tombé. Note de ce match Tristesse/5

Après le match, Dolph s’en prend à Heath pour avoir perdu le match, si bien que McIntyre revient dans le ring pour chasser Dolph et faire une accolade à son ancien partenaire du 3MB…

Essayer de comprendre le raisonnement derrière ce segment à part de donner un dernier salut à Heath Slater, c’est de se casser la tête. Drew McIntyre est apparu un peu sans cœur, tout comme la WWE, et après Drake Maverick, on se sert encore une fois d’une tragédie humaine pour… En fait, difficile de comprendre pourquoi… C’était une excellente promo de Heath, mais elle n’aura frappé dans le mille que pour nous faire haïr l’industrie de la lutte et son promoteur le plus influent qui au passage a fait bondir sa fortune à plus de 177 millions de dollars dans les 3 derniers mois… Désolé Vincent, mais pas tant… Passif…

Sarah Schreiber essaie d’interviewer Sasha et Bayley en coulisses, mais les championnes par équipes préfèrent parler au monde entier… Mais Asuka arrive subtilement derrière Schreiber qui lui demande alors comment elle va s’en sortir cette semaine seule face au duo. Asuka lui dit qu’elle n’est pas seule. Oh la la, ça sent la Brand Invitation de NXT.

Sasha et Bayley sont dans le ring au retour de la pause et malheureusement pour elles, les auteurs n’avaient pas le temps d’écrire du nouveau matériel pour elles cette semaine. Alors elles répètent sensiblement les mêmes choses que dans les dernières semaines et que leur domination à la WWE est totale. Asuka fait son entrée sur la rampe. Elle dit à Bayley qu’elle n’est pas prête pour elle et que puisque Sasha n’a rien à faire ce soir… Mais Bayley la coupe pour dire que Sasha est prête à tout et qu’elle peut affronter n’importe qui n’importe quand… Vient alors… Kairi Sane! Prends ça Dave Meltzer et tes infos disant que le contrat de Kairi était terminé et qu’elle allait retourner au Japon. En même temps, avec Maverick, Slater et Mysterio, est-ce que ça prend vraiment un contrat pour lutter à la WWE, on se le demande…

Sasha et Bayley ont beau être les meilleures au micro et dans le ring ces temps-ci, quand on ne leur donne pas de jus, elles sont aussi sans saveur que n’importe qui. La surexposition a commencé à faire son œuvre, car clairement, on cherchait comment rajouter à la rivalité et on y est très mal arrivé. Dommage aussi pour Kairi Sane qui fait un retour alors qu’on s’attend à quelqu’un d’autre. Jamais très fort pour l’estime. Passif.

Kairi Sane vs Sasha Banks

Après les échanges de départ, Sasha se fait prendre par Kairi dans une soumission de bras croisés et son renversement ne mène qu’à la soumission de la pieuvre. Mais il en faut plus pour garder Sasha au tapis, elle qui reprend l’ascendant. Elle profite du fait que Sane est au sol pour narguer Asuka aux abords ring. Bayley intervient mais Asuka lui donne une petite poussée et elle vend le bumb comme un joueur de soccer dans sa ligue du dimanche. Kairi Sane lance Sasha à l’extérieur du ring et conclue avec une Baseball Slide qui a l’effet d’une boule de quille sur Sasha et Bayley. On a besoin d’une pause. Au retour, Sasha a repris le dessus et maintient Sane avec son genou dans les câbles. Elle envoie Kairi dans le coin et applique son Double Knee. Dévastateur. Tellement que Banks le tente à nouveau, mais cette fois Kairi esquive. Après un magnifique Forearm de la 3e corde, un Spear et son Sliding lariat dans le coin, elle n’obtient qu’un compte de 2 et ¾. On renverse des tombés, Sasha applique son météora, compte de 2. Finalement, Sane attrappe Banks par les jambes et lui applique une variation du Boston Crab avec les jambes croisées. Bayley en a assez et intervient pour arrêter tout ça…

Victoire de Kairi Sane par disqualification. Note de ce match 3,5$/5

Après le match, Bayley et Sasha attaque Asuka jusqu’à l’extérieur du ring, mais Kairi Sane monte dans le coin et les assomme avec une descente du coude. Les championnes sont k.o.

Un autre très bon match pour Sasha Banks, qui prend de plus en plus sa place comme étant la meilleure dans le ring de la WWE en ce moment, derrière Asuka. Kairi a fait, elle aussi, un bon match, même si on a senti un peu de rouille et un petit manque de timing par moment. Mais elle devait être contente de finir un match sans blessure… Actif.

Après nous avoir présenté les faits saillants de la semaine dernière de l’histoire de Seth Rollins et compagnie, il y a du tumulte en coulisses. Est-ce Rey Mysterio qui s’est fait attaquer? Non, Byron Saxton a tellement l’œil vif qu’il n’a pas besoin de voir qui est sous le masque pour savoir que c’est Aleister Black qui a été victime d’un assaut de la part de Murphy. Murphy et Rollins sont tout près de la scène et trouvent ça bien triste.

Les Viking Raiders jasent Bowling en coulisses quand Big Show vient les rejoindre. Ils sont contents de le voir et essaie un paquet de bonnes blagues, mais Big Show n’a pas le goût de rire, parce que… Les Vikings ont été touché par ce qui est arrivé à Edge et Christian, surtout que Edge est un frère Viking, si bien qu’ils viennent pour faire une pause de 5 secondes, mais Big Show leur sacre des claques sur le thorax, espérant faire leur gimmick de clowns.

KO Show

Kevin Owens fait son entrée dans le ring pour le KO Show. Il y a trois chaises dans le ring, mais compte tenu de ses invités, il préfère les lancer en bas. Pendant un instant, j’ai eu peur qu’il reçoive encore Natalya. C’est plutôt Rollins et Murphy qui sont ses invités. Seth est très heureux d’être à son émission et demande à Owens comment va sa cheville, sa blessure survenue à WrestleMania. Ça fait 3 mois de ça et ça fait deux mois que KO est revenu; j’ai du mal à suivre. Owens souligne à Rollins que depuis leur match, les choses ne vont pas très bien pour lui. Mais à WrestleMania, même avec un ennemi, les matchs tissent des liens et Owens veut offrir un cadeau à Rollins. Il lui offre son chandail de WrestleMania. Sommes-nous encore au mois d’avril ou est-ce le retour en force de la pandémie qui est en train de mêler tout le monde en Floride? Rollins est bien content du cadeau, mais il s’en fou. Il est au KO Show simplement pour parler à Rey Mysterio. Il veut le défier à Extreme Rules et le sacrifier une fois pour toute. Rollins souligne ensuite à Owens que ces derniers mois n’ont pas été bien mieux pour lui. Il devrait peut-être songé à se battre pour quelque chose de mieux comme le Grand bien de RAW. La musique de Rey retentit et Rey suggère à Rollins d’arrêter ses manigances avec Owens. Il accepte son défi à Extreme Rules. Mais Rollins lui dit qu’il aura du mal à lutter ce soir en équipe, puisque son partenaire Aleister Black est absent. Est-ce qu’il va se battre 1 contre 2 ou inviter son fils à le rejoindre? Mais Owens s’interpose et dit à Seth qu’il ne se battra jamais avec lui, mais qu’il fera équipe avec Rey volontiers et que le gagnant du match décidera de la stipulation à Extreme Rules.

On dirait vraiment que Bruce Prichard a le mandat d’effacer les derniers mois de Paul Heyman. Beaucoup de références à WrestleMania dans la première heure. Le KO Show n’a pas vraiment levé cette fois. J’aurais aimé que KO confronte Seth sur ce qu’est le « Greater Good », mais on est toujours au même point depuis des semaines, voire des mois… Autant Bayley et Seth ont des musiques d’intro similaires, autant leurs personnages s’en vont dans deux directions opposées en ce qui a trait à mon appréciation. Passif.

Kevin Owens et Rey Mysterio vs Seth Rollins et Murphy

Au retour de la pause, le match est déjà en cours, car il ne faudrait pas manquer de temps. Tom Philips nous explique que Rey se bat avec un seul œil, mais qu’il est médicalement apte à lutter. Belle manière de faire passer les médecins de la WWE pour une belle gang… Rey et KO ont le dessus sur Murphy. KO imite même Rey en se lançant dans le 2e câble avant une corde à linge. Mais après s’être retrouvé sur le tablier du ring, Murphy menace Dominick aux abords du ring. Owens s’interpose, mais il est frappé sournoisement par Rollins. Seth va alors parler dans la face de Dominick pour le forcer à intervenir et provoquer une disqualification. Dominick ne bronche pas, si bien que Seth lui met le doigt dans l’œil. Eh maudit pas fin. Au retour de la pause, Rollins focalise son attention sur la jambe d’Owens. Mais après avoir esquivé une manœuvre de la 3e corde, Owens réplique avec un Superkick. Le Hot tag est réussi et Mysterio passe à l’assaut. Il place ses deux adversaires pour des 619, mais Rollins sort du ring et prend Dominick en otage. Il recule avec lui sur la rampe, quand Aleister Black arrive, presque encore tout confus de l’attaque d’il y a 30 minutes. Rollins se met en genou et fait la croix devant Black, se sacrifiant pour gagner le match. Mais Black ne bronche pas. Murphy en profite pour attaquer Rey Mysterio par derrière en bas du ring et le ramener à l’intérieur. Mais Dominick intervient et met le doigt dans l’œil de Murphy. L’arbitre n’entend aucunement les cris de détresse de Murphy, trop occupé à vérifier l’état de Mysterio. Ce dernier en profite pour appliquer son 619 et un Frog Splash. KO empêche Seth de revenir sauver Murphy.

Victoire de Rey Mysterio et Kevin Owens. Note de ce match 3,5$/5.

Après le match, Rey annonce à Seth que la stipulation pour le match sera « Œil pour œil » et que s’il doit arracher l’œil de Seth avec ses mains, il le fera. Les commentateurs sont sous le choc et se disent qu’Extreme Rules va vraiment être un film d’horreur. Subtil…

On ne trouvera rien d’original à voir et revoir Rollins et Murphy dans un match par équipe, mais ça faisait du bien une petite variation chez les adversaires. L’histoire du match était bien racontée et l’enjeu a rendu le match plus intéressant. Mais la stipulation « Œil pour Œil » est complètement insensée à mes yeux. Ça ne rehausse en rien le match à venir parce qu’on ne comprend même pas ce que ça signifie. Mais le segment reste Actif tout de même…

Charly Caruso tente d’interviewer MVP et Bobby Lashley en coulisses, mais elle reçoit le même traitement que Sarah. Bobby nous dit qu’il a brisé Apollo et que ce dernier ne peut être ici aujourd’hui. C’est pourquoi MVP va aller se charger du futur de la ceinture de Champion des États-Unis.

MVP et Bobby vont dans le ring et nous explique qu’Apollo est un jeune lutteur plein d’arrogance et qu’il a compris que quand tu insultes MVP, tu insultes aussi Bobby et tu rencontres l’industrie de la douleur. (C’est une drôle de traduction, mes excuses…) Mais MVP a battu Apollo la semaine dernière, si bien qu’il se considère le véritable champion des États-Unis pour la 3e fois. Il jure que ce sera aussi épique que ses deux premiers succès. Il nous dévoile donc la nouvelle ceinture de Champion des États-Unis. Ça tombe bien car elle a un bel aigle doré, un drapeau des États-Unis et c’est écrit CHAMPION en grosses lettres dessus. C’est mieux que l’ancienne ceinture, mais sa version jouet est plus belle. À vous de juger…

Cedric Alexander et Ricochet font leur entrée sur la rampe et trouvent pas ça bien gentil de voir que MVP se considère le champion. Ils vont défendre l’honneur de leur ami Apollo. Ils sautent dans le ring et attaquent MVP et Bobby. Un match impromptu suivra…

Présenter une nouvelle ceinture quand le champion n’est pas présent, c’est un renouveau tout à fait sensé de la part de la WWE. J’étais déjà découragé de voir que MVP avait battu Crews, c’est une coche de plus de voir ce dévoilement. Au moins si c’était pour Bobby, ce serait plus facile à accepter. Alexander et Ricochet ont malheureusement eu l’air ridicule et on comprend à quel point Richard est beaucoup trop gentil comme individu; aucune dose d’agressivité… Passif…

MVP et Bobby Lashley vs Cedric Alexander et Ricochet

Puisque c’est un match impromptu, MVP est en complet cravate pour ce match. Il fait semblant de vouloir commencer les hostilités mais remet rapidement les honneurs à Bobby. Il s’en donne à cœur joie sur Alexander. MVP entre en scène pour soi faire le tombé où ne donner que quelques coups. Mais MVP est trop arrogant si bien que les deux gentils réussissent à l’isoler et Alexander lui sert un beau Tornado DDT. Mais Bobby réussit à tagguer MVP à l’aveuglette et effectuer un Spear victorieux sur Alexander.

Victoire de Bobby Lashley et MVP. Note de ce match 2,75$/5

Rien de très extraordinaire dans ce match, si ce n’est de voir que ça ne court pas tellement bien dans un ring des petits souliers propres. Ricochet et Alexander sont vraiment au bas de l’échelle et Bobby grimpe au palmarès. Mais le match était trop long pour nous garder intéressés… Passif…

Andrade est seul en coulisses quand Zelina et Garza viennent le rejoindre. Il est encore furieux de ce qui s’est passé la semaine dernière et ne veut pas en parler. Mais Ric Flair, le beau-père, vient rassurer Andrade que tout ça n’était qu’un simple accro. Ils ont tout réussi sauf de battre Big Show. Il est temps de se concentrer sur ce soir, car ils font équipe avec… Et Randy Orton apparaît. Orton salue Ric et dit à Andrade et Garza de faire ce qu’ils ont à faire et de ne pas nuire à Orton ce soir, car sinon, ils rencontreront le tueur de Légendes assez vite… Andrade et Garza comprennent le message mais Zelina est effrayée et n’est pas très heureuse de la situation.

On nous annonce que Titus O’Neil et Ruby Riott seront les invités de RAW Talk ce soir. On s’attend à des cotes d’écoutes vraiment… euh… Déjà s’il y a des cotes d’écoute, ça serait pas pire…

Les Kabuki Warriors offrent une autre entrevue en coulisses, car elles sont les seules qui acceptent de répondre aux questions. Malheureusement, c’est en japonais en grande partie. Asuka nous dit quand même que si elle bat Bayley ce soir, elles vont défier les championnes par équipe la semaine prochaine à RAW. Kairi Sane nous joue de la flûte pour aller à la pause…

Big Show et Viking Raiders vs Andrade, Garza et Randy Orton

Les pas fins dominant largement le début du match, parce que c’est Garza qui est attitré à sa démolition. Andrade sauve Garza avec un tag à l’aveuglette, mais Angel n’est pas content; comme s’il n’avait pas besoin de l’aide d’Andrade. Cette distraction permet aux Vikings de reprendre le dessus sur Andrade. Garza sauve ensuite Andrade d’un tombé et Orton se choque et demande à Garza de venir le voir en bas du ring. Orton le rince solidement devant la caméra lui disant que ça faisait les chicanes et qu’il allait lui en sacrer une maudite s’il continuait ses niaiseries. Même dans le ring, tout le monde arrête parce qu’ils ont peur d’Orton. Je pense qu’on va prendre une pause.

Au retour, les pas fins ont l’avantage sur Erik, mais un hot tag permet à big Show de remettre les pendules à l’heure. Orton tente un RKO sorti de nulle part, mais Big Show ne tombe pas dans le panneau. Il est tout même assailli par Andrade avant de réussir un tag sur Ivar. Les Vikings Raiders reprennent l’ascendant, mais ne voient pas que Garza a été tagger à l’aveuglette par Orton. Les Raiders se placent en position de Viking Experience, mais Andrade empêche la manœuvre avant qu’Orton ne serve son RKO à Erik…

Victoire de Randy Orton, Andrade et Angel Garza. Note de ce match 3,25$/5

Un match assez classique où les plus gros ont l’avantage sur les plus petits, mais où Randy Orton a vraiment été brillant dans le rôle du père menaçant des années 60. Personne n’avait le goût de lui serrer la main avant ou après le match. Sa présence donne à ce match la note d’Actif.

Les IIconics marchent en coulisses et Peyton a bien hâte de voir Billie vaincre la loser, pas d’amis Ruby Riott ce soir. Saviez-vous que Liv Morgan ne retourne même pas ses appels? C’est presque comme si elle l’avait monté en bateau; mais puisque Ruby est présente à RAW, elle n’est pas monté tant que ça. (Comme dirait Lucie Laurier, faites vos recherches!) Ruby arrive derrière elles et leur dit qu’avant elle n’avait rien contre les IIconiques, mais que maintenant le son de leur voix l’énerve. Ça ne sera plus Iiconique ce soir, mais bien tragique. Elle ne saurait mieux dire… On passe ensuite à Alexander qui jase avec MVP, qui lui dit qu’il a beaucoup de potentiel et qu’il ne devrait pas se contenter d’être le second de Ricochet. Alexander n’est pas d’accord, mais MVP en rajoute prétextant que c’est pour ça que Ricochet a un spécial 365 et lui non. Si ça continue Alexander restera un lutteur de buffet, car c’est là qu’il passera sa carrière. Bon appétit!

Flair et Orton célébrent la victoire en coulisses quand soudainement R-Truth les interrompt. Il trouve que Flair est très propre pour un homme qui se considère comme étant le « Dirtiest player in the game »… pouet pouet pouet… Truth pense alors que c’est Tozawa déguisé, mais il entend les Ninjas arriver au loin, alors il se sauve. Orton rencontre alors Tozawa et lui demande s’il cherche Truth. Tozawa répond timidement que oui, et Orton le dirige dans la mauvaise direction. Et on se demande encore pourquoi… Si c’était pour tuer la légendaire ceinture 24/7 par contre, je ne crois pas qu’il trouverait d’opposition…

Ruby Riott vs Billie Kay

Ruby impose ses volontés en début de match en pilant sur les doigts de Peyton qui se tenait trop près du ring à son goût. Mais Billie réplique avec une grosse botte; compte de 2. Bille fait ensuite un tombé paresseux et Ruby s’en sort aisément, mais ses cheveux restent pris sous le genou de Billie Kay. Ruby est ensuite pris dans une soumission de petit pont par-dessus les genoux renversé (si vous connaissez le nom de cette prise, aidez-moi! Merci!) et les cheveux de Ruby allongent de 10 pouces. Ruby s’en sort et sa couette traîne maintenant à terre si bien qu’elle garroche ses rallonges. Elle monte dans le coin, mais Peyton la distrait ce qui ouvre la porte pour Billie Kay, et elle exécute son Finisher, qui ressemble au Sky high de D-Lo Brown, mais un peu manqué.

Victoire de Billie Kay par tombé. Note de ce match 2,5$/5

Un match très court qui ne met en valeur personne et qui sert d’hors d’œuvre au segment final de la soirée, c’est effectivement tragique. Ruby Riott est considérée comme une moins que rien et chaque semaine est un clou de plus dans son cercueil; un autre talent gaspillé. Et je ne suis pas expert en cheveux, mais je me demande pourquoi, quand vous avez déjà les cheveux longs à la base, on vous rajoute des rallonges; ça n’a pas servi Ruby ce soir… Passif.

Dernier segment en coulisses avant la finale, Charly demande aux championnes par équipe ce qu’elle pense du défi d’Asuka. Bayley réitère qu’elles sont les meilleures au monde et les plus dominantes dans la WWE. Les Kabuki Warriors ne seront jamais championnes à nouveau et le défi d’Asuka est stupide. « C’est pourquoi on accepte » de dire Sasha Banks, clairement à l’encontre de l’opinion de Bayley. Mais Sasha lui rappelle qu’elle est une grande championne et qu’elle va battre Asuka de toute façon. La table est mise…

Bayley vs Asuka

Avant le match, Nikki Cross s’assoit à la table des commentateurs, mais les gardes de sécurité tentent de l’en empêcher. Les commentateurs doivent expliquer aux gardes qu’elle est de Smackdown, car clairement, ils ne font pas partie des 1,77 millions de personnes qui regardent. Vraiment les cotes d’écoutes affectent toutes les sphères. Le match commence et après les échanges de départ, Bayley réussit à se sauver d’une tentative de soumission en quittant le ring devant les annonceurs. Elle évite ensuite une Baseball Slide et frappe Asuka sur le tablier du ring. Elle en profite ensuite pour enlever le casque d’écoute de la tête de Nikki avec une bonne petite tape. Nikki se choque, mais elle est retenue par la sécurité qui l’expulse de RAW. L’action se poursuit dans le ring et Bayley tente beaucoup de tombés pour en finir rapidement. Elle essaie même de distraire l’arbitre pour que Sasha interviennent, mais Kairi Sane veille au grain. Après quelques échanges, Bayley réussit même deux Slingshot dans les cordes consécutifs. On se retrouve à l’extérieur et Bayley envoie Asuka, face la première, contre la table des commentateurs. Bayley s’installe sur la chaise laissée vacante par Nikki et prend une petite pause.

Au retour, Bayley tente une soumission sur Asuka et essaie de la fait mal paraître en se moquant d’elle constamment. Tout ça réveille le dragon et Asuka réplique avec un Code Breaker, un genou au visage, un German Suplex et une Hip attack! Elle est en feu; compte de 2. Asuka tente à nouveau une Hip attack, mais Bayley l’attrape dans les cordes. Asuka s’en sort et lui sert un coup d’avant-bras renversé et la foule au complet a retenu son souffle. Il y a des coups parfois qui ont l’air de pincer et celui-là en était un. Mais Bayley est en mesure de poursuivre. Elle réussit à renverser une attaque et propulser Asuka, tête la première, contre le haut du poteau du ring à partir du tablier. Une fois au sol, Bayley continue avec un Running knee directement dans la bande, comme à l’époque des Broadstreet Bullies. Elle profite même d’un moment pour servir un coup de poing sournois à Sane, qui tente d’intervenir, mais est retenue par l’arbitre. La distraction permet à Banks de donner un coup de genou à Asuka; compte de 2 et ¾. On ramène Asuka dans les cordes et Bayley la maintient pour la pose. Sasha profite même de ce moment pour aller prendre la bouteille d’eau de Byron Saxton et la donner à Bayley. Mais oh surprise! Nikki Cross est dans la baie vitrée et se met à taper très fort. Bayley est sous le choc. Asuka surprend Bayley par-derrière avec un Asuka lock. Bayley tente de renverser en tombé, mais Asuka s’accroche. Sasha Banks tente d’intervenir, mais Kairi Sane lui fait un Spear pour la sortir du ring. Bayley se sort de la soumission, mais Asuka lui attrape rapidement les jambes pour lui faire un roll-up…

Victoire d’Asuka par tombé. Note de ce match 3,5$/5

Un excellent match qui malheureusement montre le traitement de la division féminine, qui est clairement scindé en deux. Tous les œufs sont dans le même panier. Bayley a travaillé très fort dans ce match pour compense un arsenal plus restreint avec un travail de méchante impeccable. L’histoire se poursuit et j’espère que la WWE arrivera à ne pas tomber dans la surexposition, mais c’est mal parti. Actif, mais ce match perd encore des points, parce qu’on est incapable d’avoir des gagnants à la WWE et que tout doit se terminer par un roll-up…

Actifs

  • Sasha Banks vs Kairi Sane
  • Rey Mysterio et KO vs Seth Rollins et Murphy
  • Big Show et Viking Raiders vs Andrade, Garza et Randy Orton
  • Bayley vs Asuka

Passif

  • Drew McIntyre vs Heath Slater
  • Promo de Sasha, Bayley et Asuka
  • KO Show
  • MVP et Bobby Lashley vs Cedric Alexander et Ricochet
  • Ruby Riott vs Billie Kay

Une autre preuve ce soir, que la finale d’un épisode joue énormément sur la perception d’un épisode. Je croyais que cet épisode de RAW ne m’avait pas paru aussi long qu’à l’habitude et que les segments coulaient de l’un à l’autre. Mais pris séparément, on se rend compte que la créativité a pris le bord depuis trop longtemps, et que la pandémie vient mettre au rancart le petit peu de créativité qu’il reste. Pas nécessairement un très bon épisode au niveau du blabla, mais encore une fois la lutte était bonne, ce qui est déjà ça de pris.

AWARDS

  • #LeSuperbe : Asuka vs Bayley
  • #ClapDeGolf: Le Coup d’avant-bras renversé d’Asuka
  • #NiaiseMoi : Heath Slater pour une dernière fois
  • #JeanAiroldi : MVP
  • #ContraventionDeStyle : Dolph les cheveux lisses et le complet trop long Ziggler
  • #PausePisse : MVP et Lashley vs Alexander et Ricochet
  • #BeaucoupBien : Bobby Lashley

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.