La Révision des Comptes – RAW édition du 7 décembre 2020

Par Benny is Money

Au menu à RAW :

  • Drew McIntyre et Sheamus affronte Miz, Morrison et AJ Styles dans un match handicap
  • Randy Orton s’invite dans la Firefly Fun House
  • Bobby Lashley vs Jeff Hardy

Becky Lynch (et un peu Seth Rollins, mais pour y avoir été 2 fois, pas tant) a donné naissance à une belle petite fille, qu’ils ont appelée… (roulement de tambour inutile…)
Roux! Oui, oui Roux! Probablement quelque chose comme Roux Quinn Gomez… Il parait que The Man Quinn Gomez était leur premier choix, mais qu’ils trouvaient que c’était moins drôle comme jeu de mot… (Pis ma douce qui me crie en arrière que c’est pas beau de rire des noms des enfants, tsé…)

Bienvenue à la révision des comptes!

RAW débute ce soir, comme ce fût le cas à Smackdown vendredi dernier, et avec raisons, avec un hommage à Pat Patterson, où toutes les Superstars de RAW sont réunies sur le haut de la rampe, en compagnie de Vince et Triple H, pour écouter, une dernière fois, les 10 coups de la cloche en l’honneur de M. Patterson. Encore une fois, reposez-vous bien et merci M. Patterson.

Après l’introduction, Randy Orton entre dans le ring. Il s’est fait pousser la barbe le Randy et il y a quelques poils blancs qui commencent à trahir son âge vénérable d’un an de plus que moi. Selon Randy, n’importe quel homme ordinaire aurait peur d’affronter The Fiend, mais Randy n’est pas un homme ordinaire. Et il n’a même pas besoin de masque pour faire ressortir toute la noirceur à l’intérieur de lui. Tout ce qu’il lui reste à faire c’est d’aller cogner à la porte de la Fun House et savoir qui va « Let him in »…

Bray Wyatt dans la Fun House apparaît à l’écran. Il est si heureux de voir Randy, mais lui confie qu’il est seul aujourd’hui à cause de ce qu’il a fait à Alexa la semaine dernière… Randy lui dit d’arrêter de jouer à des petits jeux avec lui. « Est-ce que tu as dis « Jeux? » Randy? » Eh oui, c’est l’heure de jouer à « Let’s get Randy », le jeu télévisé qui consiste à deviner comment The Fiend va se venger de RKO à TLC. À gagner, un magnifique crucifix ayant servi à Randy Orton pour tenter d’arracher le cœur de Sister Abigail et le cadavre de Friendship frog! Notre premier participant est Mercy the Buzzard, mais il mange son buzzer et ne peut pas répondre. Huskus le cochon répond quelque chose du genre de « remplir en mangeant », mais la musique du quiz était trop forte pour que je comprenne l’anglo-germain du cochon. Mauvais réponse de toute façon. Rambling Rabbit est le dernier participant et il suggère au Fiend d’aller jaser avec Randy de leurs émotions. Bray est dégouté par cette réponse. Malheureusement, personne n’est gagnant. Mais heureusement, The Fiend a toujours la bonne réponse.

Mais Randy a une autre idée. Il demande à Bray de l’affronter dans un match ce soir. Mais pas en The Fiend. Yowie Wowie! Bray accepte!

Alors, c’est donc ça qu’on nous avait promis? Que Randy entre dans la Firefly Fun House, mais en restant dans le ring; c’est l’idée que vous avez eu? Eh bien, c’était très décevant. Mais, je suis un amateur de quiz, et moi, si tu me mets une petite musique avec des effets sonores, je suis le public cible! Actif!

Asuka vs Shayna Baszler

Avant le match, Nia Jax jase avec Shayna dans la Gorilla position. Elle demande à Shayna d’oublier les deux dernières semaines et de se concentrer à massacrer Asuka. Pour ce qui est de Lana, elles vont la contorsionner tellement qu’elle va avoir les seins dans le dos… C’est menaçant en petit Jésus de plâtre!

Le match commence et on s’échange les soumissions au sol de part et d’autre. Shayna soulève enfin Asuka et lui applique un Backbreaker, qui l’envoie finalement, en roulant, jusqu’en bas du ring. Lana, qui accompagne Asuka, se fait frapper par Nia, ce qui ouvre la porte à Shayna pour envoyer Asuka contre la table des commentateurs.

Au retour de la pause, le travail de soumission recommence dans le ring. C’est Asuka qui s’en sort cette fois avec une German Suplex. Lana se fait encore attaquer par Nia Jax, ce qui distrait Asuka, qui ne peut appliquer son Asuka Lock. Lana pousse finalement Jax dans le poteau, mais en voulant sauter sur Nia, elle se fait attraper en mauvaise posture pour une Powerbomb. Mais Lana persévère et envoie Nia par-dessus la table des commentateurs avec un ciseau de tête renversé. Shayna capote et cherche à engueuler Lana, mais Asuka arrive par-derrière et effectue un Roll-up.

Victoire d’Asuka par tombé. Note de ce match 3$/5.

Un bon match technique entre les deux femmes, un peu court par contre et dépourvu de gros moments. Cependant, les commentateurs ont martelé que c’était une autre victoire surprise, qui donnait des chances à Asuka et Lana de l’emporte à TLC. Mais c’est Asuka! Il ne devrait pas y avoir de surprise dans ses victoires à elle. Très mal présenté par les commentateurs. Passif.

La Hurt Business marche en coulisses et rencontre un jeune homme qui ramasse une boîte. Ils l’engueulent parce qu’il est dans le chemin. Donc euh… c’est ça… Je ne sais pas trop pourquoi il fallait que je vous en parle…

L’info du jour, présentée par les effets néfastes du vapotage encore une fois, nous indique que The Miz a été 19 fois champions de quelque chose dans la WWE en plus de participer à 6 émissions de télé. C’est de la petite bière à côté de R-Truth.

Ricochet et Dana Brooke en coulisses

On apprend que Rico et Dana vont affronter Reckoning et Slap Jack ce soir. Si ça c’est la pas la phrase qui vous fait dire : « Coudon, y’aurait pas une game de soccer ou de football à l’autre poste? », je ne sais pas ce que ça vous prend. Pendant qu’ils se jasent, Riddle arrive avec des Bronuts! Il cherche MVP et Lashley. En tout cas, si jamais vous les voyez…

Sarah Schreiber arrive comme une déchaînée et leur demande pourquoi ils feront équipe! Ricochet rassure Sarah en lui disant qu’il aime être en équipe, mais pas avec des Jackass comme Retribution. Et Dana lui explique qu’elle va péter Reckoning, parce que malgré sa victoire de la semaine dernière, Brooke s’est fait un œil au beurre noir à cause de Mia, pis ça la fâche bien gros!

Dana Brooke et Ricochet vs Reckoning et Slap Jack

Est-ce le Main Event de la soirée ou simplement un match de Main Event? Eh bien, poser la question, c’est faire preuve de maladie mentale. Ricochet domine SlapJack, mais la distraction et le Trash Talk d’Ali, permet à Slap Jack d’appliquer un Falcon Arrow modifié pour un compte de 2. Mais règlement oblige, Dana et Reckoning doivent s’affronter après le tag, et Ali continue son Trash Talk, mais sur Mia! Il lui met tellement la pression pendant 2 secondes que Dana en profite pour appliquer son Sit Down.

Victoire de Dana Brooke et Ricochet. Note de ce match 2$/5

Après le match, Ali est encore en beau joual vert contre Reckoning et il l’engueule…

Vite fait, peu fait, qu’est-ce que ça fait? Euh rien! Passif

Sheamus et Keith Lee en coulisses

Keith Lee rencontre Sheamus, encore une fois cette semaine, en coulisses. Il ne croit toujours pas au Face turn de Sheamus et pense qu’il joue la comédie avant de poignarder son ami Drew dans le dos. Sheamus lui demande de se tasser de son chemin pendant qu’il s’en va « planter le champion bien comme il faut. » Wink Wink… Le rouquin mannequin est un comique… OK dernière joke de Roux Quinn, je vous le promets!

Miz TV

Miz TV débute et après l’introduction d’usage, Miz présente celui qui affrontera Drew McIntyre dans un match TLC à TLC, ça tombe bien, AJ Styles. Ils n’ont malheureusement pas de chaise pour Almos le géant. Après qu’AJ ait expliqué son plan pour TLC, soi de passer Drew au travers des tables et lui péter des chaises dans le dos, Miz et Morrison imitent, savamment (pas vraiment) Drew et Sheamus qui s’engueulent.

Sheamus, le boxeur de ruelle de 1922, ne les trouve pas tellement drôles. S’ils étaient dans un pub, il les planterait sur le champ. Mais Miz et Morrison sont heureux d’être 3 contre 1, et n’ont pas peur. Mais Drew McIntyre arrive en renfort, oups… Quand vous ne savez pas comment vous habiller, trop chic ou trop casual, portez la jupe noir; c’est un classique bon pour toutes les occasions. C’est exactement ce que Drew a décidé de faire. Écossais, mais chic à la fois…

Drew insulte un peu tout le monde et AJ recule en bas du ring pour aller rejoindre Almos. AJ se vante qu’ils sont 4 contre 2, mais réalise que s’il est en bas du ring avec son associé, ça veut dire que Miz et Morrison ne sont que 2 contre 2 dans le ring. Drew et Sheamus en profitent pour faire le ménage. Drew lance les chaises qui rebondissent partout et jusque dans les petits panneaux rouges, mais il tombe aussi sur la valise du MITB. Drew s’élance et garroche la valise au bout de ses bras jusqu’à briser un des écrans LED sous l’écran géant. Il a autant de bras que Brock Lesnar!

Beaucoup de blabla et on est dans du rincer, répéter avec Miz et Drew et toute la comédie poche. Drew a même dit au Miz qu’il a regardé Miz and Mrs, et que c’est Maryse qui porte les couilles du Miz dans sa sacoche; virulent! On dirait qu’AJ est là par défaut et qu’ils n’ont aucune animosité ni de rivalité quelconque… Passif.

Kofi Kingston vs Shelton Benjamin

Puisque les deux autres membres des duos respectifs s’étaient affrontés la semaine dernière, c’était au tour de leurs partenaires de s’affronter cette semaine.

Au départ de l’action, Shelton est physiquement dominant et malmène Kofi. Kofi revient de l’arrière et tente le SOS, mais Benjamin renverse en Powerbomb. Shelton malmène surtout le genou de Kofi, qui tombe difficilement dessus, en voulant esquiver une manœuvre. Benjamin lance Kofi en bas du ring pour pouvoir le rentrer dans la bande, mais Kofi se tasse et Benjamin rentre dans la bande; c’est concept. Shelton revient tout juste à temps pour éviter le compte de 10, mais il se fait surprendre par un Trouble in Paradise.

Victoire de Kofi Kingston par tombé. Note de ce match 2,5$/5

Après le match, Cedric n’est pas content du match et insulte Kofi avec sa voix d’adolescent qui n’a pas mué. Kofi, même sur une patte, ne peut pas dire non à un défi!

Kofi Kingston (sur une patte) vs Cedric Alexander

Naturellement, le match commence et Cedric focalise à 200% sur la jambe de Kofi. Mais Kofi se sort d’impasse avec un Big Boot sur une jambe en se tenant dans le coin. Il sert un SOS à Cedric et ce dernier nous le vend comme s’il n’avait jamais lutter de sa vie, malheureusement. Cedric revient à la charge avec un Dropkick dans les genoux de Kofi, suivi d’un Spinning Brainbuster pour un compte de 2. Mais Kofi reprend le momentum en empêchant Cedric de lui servir une Superplex. Il rate cependant son Double Axe Handle de la 3e corde et tombe encore une fois sur son genou. Le tout permet à Cedric d’appliquer son Lumbar Check.

Victoire de Cedric Alexander par tombé. Note de ce match 3,25$/5

Le premier match de Kofi a été très court et plutôt ennuyant, mais le second avec Alexander a été bien meilleur. Malheureusement, Kofi, visiblement blessé, passe pour une belle nouille courageuse de remonter dans le ring après s’être déjà battu. Mais Alexander passe pour un vrai enragé et si on le compare avec Ricochet, son ancien partenaire, c’est 1000 fois mieux! Actif!

Drew McIntyre et Sheamus vs AJ Styles, Miz and Morrison

Étrangement, nous n’avons pas à attendre jusqu’à la fin de RAW pour voir le match de Drew qu’on n’attendait pas vraiment; un peu spécial. Drew commence le combat en gelant Morrison bien comme il faut dès le départ. McIntyre veut inciter AJ à taguer, mais il refuse poliment de le faire. Sheamus massacre ensuite Morrison, mais John réussit avec ses jambes à le passer par-dessus les cordes. Miz veut l’attaquer sournoisement, mais Drew arrive derrière pour sauver la situation. Sheamus tente de frapper, mais il rate Miz et cogne Drew, faiblement. Morrison veut ainsi profiter de la distraction pour sauter sur Sheamus et Drew, mais ces derniers l’attrapent au vol et ils le lancent par-dessus la table des commentateurs.

Au retour de la pause, le massacre continue, où Drew et Sheamus font équipe sur The Miz. Mais Drew se voit pousser dans le coin ennemi où les pas fins reprennent du galon, en frappant Drew à répétition et en succession. Finalement Drew s’en sort et donne le tag à Sheamus qui domine, mais ce dernier tombe dans le même piège en recevant un coup de pouce dans l’œil par The Miz à l’insu de l’arbitre. Drew sauve Sheamus d’un Calf-Crusher et Sheamus renverse un Styles Clash en White Noise. Drew reçoit le hot tag et fait le ménage. Miz et Morrison subissent une Double Over-the-head-Belly-to-Belly Suplex; ce n’est pas rien. Mais Miz tire Morrison d’embarras avant de recevoir le Claymore et AJ donne un coup de pied sournois derrière la tête de Drew. Sonné, McIntyre remet le tag à Sheamus qui sert un Brogue kick au Miz, avant de se retourner pour donner un Brogue kick à Morrison. John esquive et c’est Drew qui reçoit la botte au visage. Dans la confusion, Sheamus ne s’aperçoit pas qu’AJ saute de la 3e corde pour appliquer son Phenomenal Forearm.

Victoire d’AJ Styles, Miz and Morrison. Note de ce match 3,5$/5

Un bon match dans l’ensemble, avec plein de beaux moments, même si on a l’impression de voir du beau réchauffé. AJ nous apparaît au moins comme un aspirant ratoureux qui peut sortir un lapin de son chapeau. Sans dire que c’est un adversaire crédible pour Drew, pour le moment, il a un avantage de se promener avec une échelle humaine en permanence à côté de lui. Actif.

Asuka et Lana en coulisses

On apprend que Lana et Nia Jax s’affronteront la semaine prochaine, respectant la règle de « si les partenaires s’affrontent, l’autre semaine, c’est au tour des autres de s’affronter ». Lana est terrifiée, mais Asuka lui répète de se faire confiance, qu’elle est capable de battre Nia et qu’elles vont remporter les titres par équipe. Lana se répète toutes ces phrases jusqu’à y croire, mais Nia arrive par derrière et… Lui fait signe de la tête que non… Eh bien…

Sheamus capote en coulisses

Sheamus fait les 100 pas en coulisses et il capote. Charly veut l’interviewer, mais Sheamus lui dit qu’il n’a pas le temps, parce qu’il sait que Drew doit être en tabarnouche et veut lui péter la yeule… Mais Charly veut juste savoir s’il a fait un Brogue Kick par exprès? Bien sûr que non… Drew arrive au même moment… Drew sait que Sheamus n’a pas fait par exprès, mais il sait aussi ce qui attend Sheamus… Écran noir…

Au retour de la pause, Drew et Sheamus se battent en coulisses, pendant que plein de lutteurs crient fort autour et sont heureux de voir deux lutteurs se battre; ça arrive si peu souvent. Pat Buck intervient pour les séparer et il y parvient. Drew et Sheamus se regardent et réalisent que c’est Pat Buck qui leur dit quoi faire. Ils décident donc d’arracher le linge de Pat avant de le passer au travers d’une table. « Bon… On va-tu prendre une grosse bière? Ah bin oui, mais c’est toi qui paie! Ha! Ha! » Des vrais bons gars Drew et Sheamus!

Bobby Lashley vs Jeff Hardy

On nous dit que Jeff a l’opportunité de se battre contre Bobby Lashley ce soir, en raison de sa victoire contre Elias dans la Symphonie de la Destruction. C’est tout un cadeau! Malgré leur âge avancé, Bobby et Jeff ne se sont jamais rencontré dans un ring… de la WWE… auparavant… C’est probablement le moment où la WWE est passée le plus proche de parler d’une autre fédération de lutte. Ça, c’est presque du jamais vu.

Avant le match, Riddle rencontre Jeff en coulisses et, boîte de beigne à la main, scrappe sa joke en disant : « Tu sais, Jeff, tu était dans les Hardy Bros… Ah non, je veux dire les Hardy Boyz… Mais si on faisait équipe, on pourrait être dans les Hardy Bros… ». Futurs stand-up de l’humour, si vous pensez que la marijuana va vous aider à être plus détendu en montant sur scène, eh bien, ça risque juste de vous mêler dans votre texte et vous allez paranoïer…

Le match commence et naturellement, Bobby est beaucoup trop puissant pour Jeff. Lashley se permet même de taguer MVP en bas du ring, fier de sa performance. Il est maintenant champion des États-Unis depuis 99 jours. Bravo Bobby. Lashley, trop confiant, tente un premier Hurt Lock, mais Hardy contre et envoie Bobby au sol. Jeff monte sur la 3e corde, mais MVP grimpe sur le tablier pour causer une distraction. Riddle court avec ses beignes et fait tomber MVP pour distraire Bobby et permettre à Jeff de servir une corde-à-linge à Bobby à partir du tablier.

Au retour de la pause, on apprend que Jeff a failli perdre le match par décompte à l’extérieur après que Bobby lui ait rentré la tête dans le poteau. Ç’aurait été gênant. On se demande comment ça se fait que ça n’arrive pas plus souvent. Bobby tente encore de placer Jeff dans le Hurt Lock, mais Hardy tombe au sol, et Bobby doit transformer tout ça en prise du sommeil. Mais avec Riddle dans son coin pour lui donner des conseils, Jeff se réveille et revient avec son Vintage Hardy et un Whisper in the Wind. Sorti de nulle part, il réussit même à servir un Twist of Fate. Jeff monte ensuite sur la 3e corde, mais Bobby esquive et Jeff ne peut tenter le Swanton bomb. Bobby revient à la charge avec un Spear et Jeff est une proie facile. Le Hurt Lock est appliqué, mais Jeff agrippe la 3e corde par erreur. Il doit lâcher prise pour permettre à Bobby de gagner.

Victoire de Bobby Lashley par tombé. Note de ce match 3,25$/5

Après le match, Bobby ne veut pas lâcher la prise, mais Riddle vient à la rescousse de Jeff. Lashley voyant cela lance Jeff dans Riddle, et les deux finissent au sol dans le coin.

Un bon match dans l’ensemble et beaucoup plus long que tous les autres matchs de la soirée, exception faites du match handicap. C’est un peu bizarre que Bobby ait eu autant de difficulté à appliquer son Hurt Lock, mais ils l’ont justifié par la pression mise par MVP. Il faut cependant que Bobby apprenne à appliquer sa manœuvre au milieu du ring. Hardy est le deuxième après Titus O’Neil, à agripper la corde par erreur alors qu’ils sont supposés succomber. Ça enlève un peu de crédibilité. Actif.

Ça cogne à la porte. Orton va ouvrir, mais il n’y a personne… En fait oui! C’est plutôt Rambling Rabbit qui vient avertir Randy que Bray a très hâte de le voir dans le ring…

Randy Orton vs Bray Wyatt

Ce match s’annonce très différent de celui auquel on aura droit dans 2 semaines. Oui, parce que la foule en canne est heureuse de voir Bray. Les gens dans le Thunderdome envoie des gros tatas à Bray pendant que ce dernier lance des bisous à Randy! Ce n’est pas mon genre de faire du body shaming, mais on vantait Bray à son retour d’avoir pris du tonus musculaire et d’avoir perdu du poids. Mais ça, c’était avant la pandémie. Depuis, Bray a retrouvé son Dad bod et ça me le rend encore plus sympathique, moi qui arbore aussi allégrement le Dad bod. Mon calendrier de l’Avent, ce n’est pas des passes pour aller au gym, c’est un caisse de 24. Pas de farces…

Le match commence et Randy domine Bray, qui sourit dans la douleur. On remarque que Bray perd beaucoup ses cheveux et qu’il commence à manquer de Dreads sur le dessus de la tête. Orton emmène Bray contre la table des commentateurs, mais Bray renverse la manœuvre et c’est lui qui jette Randy dessus en Backbreaker. Bray s’approche ensuite de Tom Philips et ce dernier se garroche comme un cave, par-dessus la barricade derrière lui, tellement il est effrayé! Bray nous dit de rester à l’écoute : « We’ll be right back! »

Au retour de la pause, Orton a de nouveau le dessus sur Bray dans le ring, qui commence à la trouver moins drôle. Après s’être fait massacrer méthodiquement, Bray revient à la charge avec une corde-à-linge. Bray se vire à l’envers pour aller chercher du momentum, ce qui lui permet de servir à Randy deux coups de poings et une Atomic Drop. Un peu léger tout de même… Après un Forearm et un Crossbody, Bray place Randy en Sister Abigail, mais Orton renverse avec un Neckbreaker. Il emmène Bray à la table des commentateurs, car il tient absolument à faire son Backdrop. De retour dans le ring, Wyatt tente à nouveau un Sister Abigail, mais Orton esquive et donne un coup de pouce dans l’œil. Un Drapping DDT plus tard, Orton se lance au sol les poings devant… Mais les lumières et les écrans commencent à se fermer. Orton est plus intelligent et sert à Bray son RKO… Orton se couche sur Bray… Mais les lumières se ferment complètement…

Quand les lumières se rallument, tout est rouge… Et Orton est couché sur The Fiend! Ce dernier lui met la main dans la bouche et lui fait perdre connaissance avec son Mandible Claw…

Match sans décision. Note de ce match 2,75$/5

En ce qui a trait à la finale, c’était très bon, même si ça paraissait que ça avait été tourné avant etc. Mais dans les circonstances, on peut comprendre et se laisser le bénéfice d’embarquer dans l’histoire sans se soucier des détails. Mais le match était tellement ennuyant. Ce n’était pas bon à WrestleMania et ça n’a pas changé aujourd’hui et ça ne sera pas meilleur à TLC. C’est long, il n’y a pas d’intérêt et Bray n’est pas un Babyface qu’on a le goût d’encourager. Passif…

Actifs

  • Firefly Fun House, Bray Wyatt, Randy Orton
  • Kofi vs Hurt Business
  • Drew McIntyre et Sheamus vs AJ Styles, Miz and Morrison
  • Bobby Lashley vs Jeff Hardy

Passifs

  • Asuka vs Shayna Baszler
  • Dana Brooke et Ricochet vs Reckoning et Slap Jack
  • Miz TV
  • Randy Orton vs Bray Wyatt

Vous allez vous dire qu’autant de positif que de négatif, pour RAW, ça tient du miracle… Et vous n’auriez pas tort. Pour cette raison, RAW obtiendra la note de passage ce soir. Mais le seul sentiment que j’ai eu à la fin des 3 heures, c’était : « Donc, si par malheur, j’avais manqué cet épisode, je n’aurais absolument rien manqué… Hum… ». La WWE nous a habitué ces derniers temps à décider officiellement des matchs pour les PPV à la dernière minute. Cette fois, tout a été annoncé deux semaines d’avance sur les réseaux sociaux et on dirait qu’on ne sait plus quoi faire avec le temps d’antenne à la télévision…

Note de ce RAW : 3$/5

AWARDS

  • #LeSuperbe : Drew McIntyre et Sheamus vs AJ Styles, Miz and Morrison
  • #ClapDeGolf: Drew qui donne une Double Overhead Belly to Bely Suplex à Miz & Morrison
  • #NiaiseMoi : Asuka qui cause une surprise en battant Shayna… Juste non…
  • #JeanAiroldi : Drew en jupe noire
  • #Contravention : Bray Wyatt en brun
  • #PausePisse : Dana Brooke et Ricochet vs Reckoning et Slap Jack
  • #BeaucoupBien : Cedric Alexander
  • #GrosseNouille : Kofi Kingston
  • #NostradaNic : The Fiend va trouver le point faible de Randy Orton… Edge!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.