La Révision des Comptes – Smackdown 8 mai 2020

La Révision des comptes Smackdown Live Édition du 8 mai 2020

Par Benny is Money

Au menu de Smackdown ce soir :

  • Braun Strowman et Bray Wyatt se rencontre face-à-face…
  • Mandy Rose affronte Sonya Deville
  • Jeff Hardy écrit un nouveau chapitre
  • Et Daniel Bryan et Drew Gulak font équipe avec un partenaire mystère pour affronter King Corbin, Cesaro et Shinsuke Nakamura

Dernier droit avant Money in the Bank et soyons franc, il est temps que dimanche arrive…

Bienvenue à la Révision des Comptes!

Smackdown débute ce soir en coulisses, avec Mandy et Otis. On sent Otis un peu inquiet, mais Mandy le rassure. Il peut se concentrer sur son match à Money In the Bank… OK d’abord… Dolph est en compagnie de Sonya, et elle lui assure qu’elle est prête pour ce soir. 5 ans de rage vont sortir ce soir. Dolph est bien content, mais demande à Sonya d’y aller mollo dans le visage de Mandy, pour lui… Sonya ne peut pas lui promettre.

Sonya Deville vs Mandy

Mandy versus Sonya en début de Smackdown, pas le temps de niaiser. Mandy est la première au ring, elle qui arbore toujours son nouveau look bleu, mais aussi un gros bandage à la cuisse, résultat de l’attaque de Sonya la semaine dernière. Mandy a le regard décidé. Sonya fait ensuite son entrée, elle maintenant vêtue d’un kit noir à la Tomb Raider des films. La guerre est sur le point d’éclater.

Mandy se rue dès le départ sur Deville. Elle lui assène plusieurs coups de poings, mais Sonya nous présente son nouveau côté sado-maso, puisqu’elle accepte les coups en riant. Deville reprend finalement le dessus et se permet de narguer Mandy dans une soumission. Elle la maîtrise et en plus de l’insulter, lui arrache ses faux-cils en ajoutant que tant qu’à la battre aussi bien la rendre laide en plus.

Mandy se débat et finalement réussi quelques cordes-à-linge et envoie Sonya à l’extérieur du ring. Mandy n’étant pas habituée de travailler autant à l’extérieur du ring, propulse Sonya par-dessus la table des commentateurs. Le pauvre arbitre Charles Robinson était déjà à un compte de 8. Il s’est permis une petite tape derrière la tête de Mandy pour lui rappeler qu’on ne veut pas une double disqualification. Mandy doit donc ramener Sonya dans le ring et Charles doit faire semblant qu’il avait oublié le compte… Euh… 9… OK c’est beau.

C’est malheureusement une grande erreur de la part de Mandy parce que Sonya renverse une tentative de coup de genou au visage en lui fait un petit paquet.
Victoire de Sonya Deville par tombé. Note du match 3$/5

Ça allait tellement bien. On commence fort, peut-être même un peu trop, avec un match important. Une guerre entre deux femmes qui se détestent. C’est ce qui est le plus intéressant à Smackdown depuis 1 mois. Et le match se termine par un roll-up? Sonya a remporté le premier chapitre? Ça me rend triste pour le reste de l’épisode… Toutes mes excuses… Passif

New Day et Lucha House Party vs Miz et Morrison et Forgotten Sons

Quoi de mieux pour vous remonter le moral qu’un bon vieux 8-man tag team match. Je crois rêver. Kofi part le bal en s’attaquant à tous ses adversaires. Les Luchas en profitent pour faire des suicides dives. Ça mérite déjà une pause.

Big E au retour domine ce qui permet cette fois à ses coéquipiers de faire de nombreux splashs coordonnés. Mais les pas fins ont des manigances dans leur sac et un membre de plus dans leur clan, ce qui leur permet de reprendre le dessus.

Kofi est malmené et on l’empêche systématiquement de revenir dans son coin. Même quand il réussit à se libérer et prendre son élan pour taguer ses partenaires, les pas fins vont simultanément faire tomber Big E et les Luchas en même temps. Du beau boulot.

Finalement les Luchas, aux allures de 8 et 9 dans le Dark Order, prennent l’ascendant et viennent très près de vaincre Morrison, mais les Forgotten Sons sauvent la situation. Ils vont ensuite effectuer leur Lost and Damned (J’ai googlé le nom de leur finisher, parce que Micheal Cole pensait que c’était un stomp) pour neutraliser Big E à l’extérieur du ring, suivi d’un powerbomb de Kofi sur Big E. Allez hop.

Miz surprend ensuite Dorado avec un Skull crushing finale pour la victoire.

Miz et Morrison, et Forgotten Sons l’emportent.  Note du match 3,25$/5

Un tag match à 8, il y a toujours des bons spots, mais est-ce assez pour faire en sorte que ce soit un bon match? Ce n’est un prélude à ce que l’on verra dimanche… Actif, presque passif…

King Corbin est interviewé par Kayla Braxton.

Il n’est pas inquiet pour ce soir car il fait équipe avec deux assassins en Cesaro et Nakamura. Il pense déjà à Money In the Bank. Il pense à toutes les tortures, comme celle de lancer Rey Mysterio au travers une vitre ou en bas du building, frapper à toutes les portes pour savoir où est caché Aleister Black… Et Otis… Il est tellement gros qu’il va bloquer l’ascenseur de la même manière qu’il bloque ses artères. Il est un vrai loser comme sa copine Mandy. C’est du gros heat!

Après la pause Jeff Hardy is back!

Au retour Renée Young attend Jeff dans le ring. Il fait son entrée, un petit salut dans le coin à personne et on peut commencer l’entrevue. Jeff nous raconte qu’il a gravit les montagnes et qu’il s’est garroché en bas souvent dans sa vie. Il a atteint les sommets et les bas plus bas que bas. Mais il va toujours se relever.

En coulisses, Sheamus regarde l’entrevue et est en train de chialer à haute voix après le téléviseur. Jeff continue de parler et nous dit qu’il entend les fans dans sa tête crier Hardy! Hardy! Hardy! D’après moi, ce sont des signes d’autre chose, mais je ne suis pas spécialiste. Il demande donc aux fans d’être derrière lui encore une fois. Il veut encore faire sa marque. Sheamus en a assez et décide de vivre le rêve de tout sportif de salon, c’est-à-dire, aller enguirlander le gars qu’on n’aime pas à la télé directement. Mais Jeff a des pouvoirs surnaturels et a l’expérience de lire un script. Il sent que Sheamus devrait s’en venir et qu’il est sûrement là pas très loin. Sheamus fait effectivement son entrée sur la rampe! Quel flair ce Jeff! Sheamus nous dit que c’est l’affaire la plus triste qu’il ait entendu. Jeff est un junkie qui ne sait pas qu’il devrait s’arrêter. Tout le monde se fout de Jeff. Les fans t’aimaient avant, quand tu faisais des sauts spectaculaires. Mais avec tes départs, tes abus, tes blessures, tes deuxièmes chance bousillées, plus personne ne t’aime. Jeff lui réplique qu’il n’est qu’un « hater ». Mais Sheamsu avoue qu’il aimait bien Jeff avant. Mais il lui faudra combien de retour pour comprendre? « Pis toé? » de répliquer Hardy. Bon point! Sheamus trouve comique que Jeff veuille retrourner ses paroles contre lui, mais ça ne l’impressionne pas. Sheamus n’a pas peur de la vérité. Il sait que la flamme de Jeff ne brûle presque plus et qu’il va se faire un plaisir de l’éteindre.

Sheamus court donc vers le ring, mais il est attendu de pied ferme par Jeff. Hardy Whisper, Twist of Fate, Swanton Bomb, je crois que je n’oublie rien. Jeff pose pour la pas de foule dans le coin et sacre son camp. Sheamus lui est de retour à la position de chialer très fort. Son rêve s’éteint. Meilleure chance la prochaine fois.

Ce segment était tout droit sorti de WWE 2K. Une belle scène, pas très bien jouée, avec du texte générique qui s’applique aux lutteurs. Les deux ne s’aiment pas, parce qu’ils sont deux vieux lutteurs qui font des retours? L’intérêt est difficile à susciter, mettons… Passif…

Au retour, Braun Strowman rencontre Bray Wyatt dans un face-à-face…

Braun s’emmène sur le ring, et je ne sais pas si on lui a dit qu’il devait se dépêcher et qu’on manquait de temps, mais Braun était décidé à dire son texte au plus sacrant. On avait pris la peine de faire un copy/paste de ce qu’il avait dit il y a trois semaines. C’est pratique. Donc Bray, si tu as quelque chose à me dire, viens me le dire… Bray arrive donc avec son petit sourire coquin. Bray ne veut que des excuses, mais Braun lui dit qu’il ne lui doit rien. Bray trouve ça difficile parce qu’il aime Braun. Il le connaît. Il sait ce qu’il va dire, ce qu’il va faire. Il est son créateur. Braun n’est pas d’accord et lui lance un beau « même pas vrai, tu me connais pas! ». Bray veut que Braun revienne à la maison. Tout ce qu’il a à faire c’est de lui laisser la ceinture, ce fardeau autour de sa taille. Bray lui tend ensuite le masque de mouton noir. Les poupées se mettent de la partie et disent à Braun, elles aussi, de revenir à la maison.. Après quelques secondes de suspense, Braun dit à Bray que sa maison est ici et qu’il va gagner dimanche.. Bye Bye! La musique de Braun joue et Bray lui dit qu’il a essayé et qu’il est désolé…

Rien de nouveau dans cette histoire. On essaie de bâtir sur un fil très mince, une histoire qui n’a que très peu de substance. On pourrait croire sur papier que c’est une bonne rivalité, mais le jeu de Braun est trop loin de celui de Bray. Braun parle avec sa présence physique. Au micro, ça laisse trop à désirer… Passif…

Otis se promène en coulisse et rencontre Drew Gulak et Bryan. Après avoir demandé comment allait Mandy en gentleman, Daniel et Drew demandent à Otis s’il a entendu les propos de King Corbin à son sujet. Il dit que non. Les deux l’invitent à prendre une marche pour tout lui raconter…

Habituellement, ces segments sont simplement pour remplir du temps et n’ont que peu d’importance. Mais, on nous tend la carotte du partenaire mystère en nous révélant le punch!? Extra Passif!

Bayley et Sasha contre Tamina et Lacey

On se souvient que la foire avait éclaté la semaine dernière alors que Sasha et Bayley ont attaqué sournoisement Tamina. Le match débute et Sasha et Bayley font un roche-papier-ciseau pour savoir qui débutera le match. C’est trop long pour Tamina, qui fonce directement sur les deux. Très impoli! Tamina prend le dessus sur Bayley, mais quand elle parvient à trouver la main de Sasha, les deux pas fines font équipe pour assaillir Tamina. Mais c’est une battante cette Tamina et elle réussit à s’en sortir, ce qui pousse Bayley et Sasha à vouloir partir et demander un temps d’arrêt. Lacey Evans s’interpose et assène un violent coup de coude au visage de Banks. Bayley est intimidée. Prenons une pause…

Au retour, Evans a le dessus sur Sasha, mais Bayley distrait Lacey qui était monté dans le coin pour son moonsault, en faisant des bruits de poule. Peut-être involontaire, mais ça distrait. Tamina reçoit ensuite le hot tag, mais en voulant monter dans le coin pour son superfly, elle est distraite cette fois par Sasha. Bayley tente son Bayley to Belly suplex, son flying elbow, mais Tamina se relève au compte de 2. Finalement, Tamina réussit un Superkick sur Bayley, suivi d’un samoan drop, et se sauve avec le momentum pour dimanche!

Victoire de Tamina et Lacey par tombé. Note de ce match : 2,75$/5

Un match qui n’augure rien de bon pour ce dimanche, alors que la coordination et la chimie entre Tamina et Bayley n’est nullement au rendez-vous. Il risque d’y avoir quelques rebondissements dans le match de dimanche, ce qui n’aidera malheureusement pas au rythme du match. Passif.

On nous représente le tour guidé de la tour corporative de la WWE. Vous l’avez manqué à RAW et à Smackdown, soyez sans crainte! On vous présentera cette vidéo, trois fois durant le pré-show et deux autres fois pour combler du temps pendant le ppv!

Carmella et Dana sont interviewées en coulisses. Dana nous dit que personne ne croyait à sa victoire contre Naomi et qu’elle va gagner MITB, même si personne ne croit en elle. Et le risque en vaut la chandelle! Voilà, Dana, merci pour votre contribution. Carmella nous rappelle qu’elle a techniquement gagné 2 fois la valise MITB. Tout comme moi, qui suis techniquement 2 fois champion du pool CJDLL. Au final Benny et Mella are money!

*Spoiler * Becky confronte la gagnante de MITB ce lundi à RAW… Ah vous aviez lu ça lundi, dans la révision de RAW… OK, je voulais être certain que vous le sachiez…

Le hacker prend le contrôle des ondes et nous présente la victoire de Tamina contre Sasha Banks, la victoire de Big E contre Morrison et Carmella qui dit à Dana de se concentrer sur le match pour les ceintures par équipe. La rage va bientôt se faire entendre…

King Corbin, Cesaro et Nakamura vs Drew Gulak, Daniel Bryan et un partenaire mystère…  

Eh bien oui, aucune surprise, c’est Otis…

King Corbin, Cesaro et Nakamura vs Drew Gulak, Daniel Bryan et Otis

Daniel Bryan semble en avoir encore gros sur le cœur des dernières semaines et se précipite sur King Corbin. Les tags se font d’un côté comme de l’autre et on retrouve Gulak et Cesaro qui comme à l’habitude nous donne un bon duel, mais sans enjeu, pour aucune raison. Viennent ensuite des tags à nouveau et c’est Nakamura qui affronte Otis. Et Nakamura n’a aucune chance. Il est victime du Caterpillar, bêtement, avant même la première pause. Tous les pas fins sont garrochés en dehors du ring. J’ai encore une petite larme pour Shinsuke… Je vais prendre une pause.

Au retour, on nous dit que Bryan a fait une grosse gaffe en voulant faire un suicide dive et que Corbin profite du momentum. Après une autre confrontation entre Gulak et Cesaro, Otis est de retour dans le ring et encore une fois, il shake sa bedaine après avoir reçu des coups de pied, question d’emmagasiner l’énergie.

Même s’il vient à bout de Cesaro et Nakamura, Corbin le vicieux, lui applique la corde à linge pour le faire passer par-dessus les çables, et capte Gulak par la suite dans un Deep 6 pour faire le tombé et remporter le match.

King Corbin, Nakamura et Cesaro remportent par tombé. Note du match : 3$/5

Un match correct dans l’ensemble, encore une fois pour démontrer la puissance de King Corbin. Rien de mauvais, ni d’exceptionnel. Actif…

Après le match, Cesaro et Nakamura agrippent Gulak et le maintiennent en place pour que Corbin puisse lui appliquer un bon coup de sceptre. Mais Otis et Bryan viennent à la rescousse. La bataille éclate et tout le monde se retrouve de l’autre côté des barricades et éventuellement en coulisses. Mais aucune caméra n’a d’intérêt à les suivre. King Corbin est resté seul aux abords du ring. Il décide alors d’aller chercher la valise décorative dans le Performance Center. Il presque sur le bord de mettre la main dessus, quand Daniel Bryan revient en courant pour le faire tomber. King Corbin s’en sort et projète Bryan dans l’échelle. Corbin tente à nouveau sa chance, mais cette fois c’est Otis qui vient contrecarrer son plan. Après avoir poussé Cordin en bas, Otis tente de monter dans l’échelle. Mais Otis est tellement pesant qu’il brise chaque marche de l’échelle. Ça augure mal pour dimanche! Corbin réussit finalement à repousser Bryan contre Otis à l’extérieur du ring, monter dans l’échelle, et décrocher la valise! On peut finalement dormir en paix!

Bon segment final pour nous emmener vers le pay-per-view, mais on repassera pour l’originalité. Le pauvre Otis qui brise des marches d’échelles risque d’être la cible de quelques bonnes blagues bien grasses signées Vince McMahon ce dimanche.

Actif

  • New Day et Lucha House Party vs Miz et Morrison et Forgotten Sons
  • King Corbin, Cesaro et Nakamura vs Drew Gulak, Daniel Bryan et Otis

Passif

  • Sonya Deville vs Mandy
  • Le retour de Jeff Hardy
  • Face-à-Face entre Braun et Bray
  • Bayley et Sasha contre Tamina et Lacey
  • Otis qui rencontre Gulak et Bryan en coulisses

Il est plus que temps que Money In the Bank soit chose du passé et que les histoires prennent de nouveaux envols. Les valises MITB vont peut-être emmener un peu de piquant. Cette édition préenregistrée de Smackdown n’aura donc pas été un gros succès. Même au niveau de la caméra et de la qualité d’image, c’est déficient; c’est tout dire…

Awards

#LeSuperbe : New Day et Lucha House Party vs Miz et Morrison et Forgotten Sons

#LaPausePisse : Bayley et Sasha contre Tamina et Lacey

#ClapdeGolf : Sonya Deville qui arrache les faux-cils de Mandy en l’insultant

#LeNiaisemoé : Une guerre entre deux rivales qui se termine en roll-up…

#JeanAiroldi : *Alerte transaction* Mandy Rose porte l’ensemble bleu et Sasha Banks le doré..

#BeaucoupBien : Otis et sa bedaine énergisée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.