La Révision des comptes – Smackdown Live 17 avril 2020

Par Benny is Money

Au menu de Smackdown Live cette semaine:

  • Miz vs Big E vs Jey Uso dans un match triple menace où les ceintures par équipe sont encore à l’enjeu…
  • Tamina vs Sasha Banks
  • Deux matchs de qualifications pour le Money In The Bank
    • Cesaro vs Daniel Bryan
    • Naomi vs Dana Brooke
  • Sonya Deville qui veut régler les choses avec Mandy…

On apprenait jeudi matin, le décès du célèbre annonceur Howard Finkel à l’âge de 69 ans. Sa voix sera à jamais gravée dans les souvenirs de plusieurs générations de fans de la WWE. L’épisode de ce soir lui est dédié…

Smackdown débute avec un segment de “Deux Filles le matin”…

Pardon, nous sommes vendredi soir 20h00, je voulais dire
“Ça fini bien la semaine…”.
Alexa Bliss et Nikki Cross nous offre un beau “Moment of Bliss” dans le ring et leur invité est nul autre que l’ancien partenaire d’Alexa dans team Little Big, et aussi le champion Universel, Braun Strowman! Strowman fait son gros tough, mais se rend vite compte à quel point ce n’est pas facile de s’asseoir dans une petite chaise haute… Chin-chin de célébration avec les tasses à café, mais souvenons-nous des propos de Bray Wyatt la semaine dernière… Aïe, aïe, aïe… Que penses-tu de ça Braun? Braun connait tres bien Bray et même s’il a fait partie de sa famille, il veut oublier le passé. Il a tout accompli tout seul. Il ne doit rien à Wyatt. Il sait que Bray est un manipulateur. Il fait douter ses adversaires jusqu’à en douter de la réalité. Mais Braun ne jouera pas à ses petits jeux. S’il veut le titre, il va avoir ses mains… Oh! Un cadeau!!
Braun est bien content de voir que Bliss lui a préparé un cadeau, mais Bliss n’a aucune idée de ce que c’est ce cadeau qui traînait dans le ring.
Braun ouvre le paquet et déballe son ancien masque de mouton noir à l’époque de la Wyatt Family… Le rire démoniaque de Bray se fait entendre… Les femmes ont bien peur. Braun regarde partout mais ne sait pas quoi en penser… Scott Stanford vient nous couper ça bien sec…

Drôle de début d’émission et je ne suis pas certain que c’était la tribune pour essayer de nous accrocher dans cette rivalité. Le jeu de comédien de Braun était plutôt malaisant… Segment à mettre dans la colonne des passifs…

Sasha Banks vs Tamina

Accompagnée de Bayley comme à l’habitude, Sasha fait son entrée dans le ring, et confinement oblige, sa repousse de cheveux pas bleus aussi… Tamina fait ensuite son entrée et Sasha avait préparée elle aussi un beau cadeau pour Tamina; un chandail “Legit Boss”, mais de taille small. Tamina ne se gêne pas pour crier haut et fort qu’elle porte du X-Large… J’aimerais avoir inventé ces lignes, mais c’est du verbatim…

Après que Tamina ait garroché le chandail en direction de Bayley, le match commence et disons que c’est un départ difficile… Prenons une pause…

Au retour, Sasha tente de reprendre le dessus grâce à sa vitesse et son agilité, mais elle rencontre la puissance de Tamina. Bayley est obligée d’intervenir en lançant le t-shirt de façon assez malhabile vers Tamina à l’extérieur du ring. Elle tente ensuite de masquer son manque de visou, en criant très fort pour la distraire, ce qui semble plus efficace. Sasha en profite pour assommer Tamina quelque fois, notament en la propulsant dans les marches. Pendant que Banks remonte dans le ring, Bayley flaire l’opportunité d’attaquer sournoisement Tamina, mais surprise! Lacey Evans arrive à la rescousse et applique un tacle du coude à la volée, à partir des escaliers, ce qui éteint les aspirations de Bayley. Superkick de Tamina sur Sasha en dehors du ring; on répète à l’intérieur du ring et voilà! Tamina l’emporte sur Sasha Banks pour ainsi avoir la chance d’affronter Bayley à Money in the Bank… Note de ce match 3$/5

Match correct dans l’ensemble, les attentes étant très peu élevées et le résultat assez prévisible. On prépare le terrain tranquillement pour l’éventuel clash entre Bayley et Banks. On peut mettre ce match dans les actifs, mais de par très peu…

Première de trois promos

Celle de Jey Uso, où chacun des membres en solo des équipes qui seront représentées dans le match de championnat, nous font leur “catchphrases” mais en solo… Ça ne fait que nous rappeler à quel point on peut haïr la Covid-19… Us… Oh… Snif…

Retour de pause

Lacey Evans est interviewée par Charlie Carruso. Lacey nous dit qu’elle a servi à Banks sa propre médecine, nous rappelle qu’elle est une US Marine et qu’elle va s’acharner sur Sasha tant qu’elle n’aura pas accomplie sa mission. On lui souhaite bonne chance… 

Sheamus vs Denzel Dejournette

Tu es un lutteur professionnel qui veut faire sa marque dans le monde de la lutte et qui veut être fier de son nom de famille? Inscris-toi à l’école de lutte Denzel Dejournette… L’école de lutte Denzel Dejournette, ou Des journaux selon Micheal Cole,  va te permettre de te faire un nom imprononçable et ce, juste avant d’en manger une maudite…  L’école de lutte Denzel Dejournette : parce que le soir t’es un pas propre…

Vous avez perdu deux minutes en lisant ces dernières lignes? Eh bien, nous aussi en regardant ce match. Sheamus a gagné, passons…
Oh! Et puisqu’il n’y a personne dans les estrades, Sheamus a entendu Micheal Cole parler de Jeff Hardy au lieu de lui et il n’y a rien de plus choquant au monde. Sheamus a décidé de bullyer Cole… Mettons… C’est ça…

Passif…

Segment vidéo nous montrant la musicographie de Jeff Hardy. Chapitre 1: Jeff se garroche du haut de beaucoup d’endroits. Chapitre 2 : Puisque Jeff n’a jamais fait de musique, on passe directement au segment où il est tombé dans l’enfer de la drogue. Quelques lutteurs nous explique qu’ils étaient très tristes de voir Jeff tomber aussi bas. Big Show, Edge, Christian et tiens donc, Samoa Joe, qui le 27 novembre 2018, profitait du 20e anniversaire de carrière de Jeff, pour se moquer de son alcoolisme et de sa dépendance aux drogues. Le 13 juillet 2019, Jeff était encore une fois arrêté pour intoxication publique. Mais nous ne sommes plus dans le keyfabe, voyons, nous sommes dans la dure réalité… Qu’à cela ne tienne, Jeff Hardy nous offre le 3e chapitre de sa musicographie la semaine prochaine : La rédemption de Jeff Hardy! Espérons que ça se passe mieux que celle de Marc Arcand…

Le segment était bien fait, à la manière de plusieurs documentaires produits par la WWE. C’est simplement un peu malaisant de revenir constamment à l’intérieur du keyfabe aux problèmes de consommation de Jeff qui sont en partie le résultat de tout les risques qu’il prend dans le ring. La WWE essayerait-elle de se dédouanée et de se donner bonne conscience… Colonne des passifs…

Dana Brooke se prépare pour son match de qualification quand Carmella vient la voir pour lui dire qu’elle devrait plutôt se concentrer sur leur match de championnat par équipe la semaine prochaine… Vous auriez pu avoir cette discussion-là avant Smackdown mesdames… Ou juste laisser faire…

Naomi vs Dana Brooke

Naomi fait son entrée dans le ring avec son casque en boule disco et on s’en va à la pause. Elle devra encore danser pendant 5 minutes…

Vendredi prochain, la WWE débute les célébrations du 25e anniversaire de carrière de Triple H… OK… J’ai un peu peur du mot “débute”… mais OK…

Dana fait son entrée et le match commence. Difficile départ… Je pense qu’on devrait prendre une pause… Pas de pause? OK… Dana essaie de faire abandonner Naomi en parlant constamment et en disant n’importe quoi comme “Je vais gagner la valise”. Naomi n’est pas impressionnée et essaie plutôt de faire des tombés à toutes les deux secondes pour s’en sortir…
Au final, Dana tente d’esquiver le rear end, mais elle fini par le recevoir en plein visage. Naomi s’en va dans le coin pour effectuer son splitlegged moonsault, mais Dana se tasse. Un petit roll up et hop… Dana Brooke remporte le match et se qualifie pour le Money in the Bank…
Dana fait un gros câlin à Micheal Cole pendant que Naomi exprime une belle baboune… Note de ce match 2,5$/5

Pas un match qui va passer à l’histoire, même avec un dénouement surprise. J’ai déjà hâte aux confrontations entre Dana et Nia Jax, Dana et Asuka, Dana et Shayna… OK, j’arrête… Dana va finir couchée par terre dans le stationnement… On y reviendra…Passif

Retour de pause et Sonya Deville fait son entrée dans le ring. Il fallait être un expert niveau 1000 pour se rappeler que Sonya avait elle aussi une chanson thème…
Sonya est désemparée par les évènements et cherche à s’expliquer auprès de Mandy, qui ne répond à aucun de ses appels ni de ses textos… Sonya supplie Mandy de venir la rejoindre dans le ring. On niaise un peu, mais la musique de Mandy retentit. Mandy fait son entrée arborant la jupe courte, le manteau de jeans fin, ainsi que son élégante chevelure blondine bouclée. Bref, le look dont Guillaume le rockeur de St-Damase rêve désespéramment, lui qui est incapable de faire mieux qu’un bleach de rouquine. 

Mandy ne veut rien savoir. Sonya voulait simplement une chance de s’expliquer. Elles ont passé les cinq dernières années ensemble. Pour Sonya, Mandy est la personne la plus… La personne la plus… Égoïste qu’elle connaisse! (*cue musique dramatique de suspense)…
Mandy ne comprend pas… Sonya lui explique qu’à la seconde où Mandy a commencé à s’intéresser à Otis, elle a compris. Mandy allait la domper à tout moment… Mandy ne comprend toujours pas où Sonya s’en va, nous non plus d’ailleurs. C’est pourtant exactement ça le problème de Sonya, Mandy ne comprend jamais. Fire and Desire, ce n’était pas nous, c’était Mandy! Toutes les semaines, Sonya entrait avec la musique de Mandy, (Même Sonya est d’accord avec moi à ce sujet!) Sonya brandissait les magazines de Mandy, apparaissait dans l’embrouillé de Mandy, essayait de partager l’écran avec Mandy. Si Mandy avait gardé le focus sur Fire and Desire, et qu’elle avait suivi le plan, elle n’aurait pas tout gâché. Mandy ne comprend pas ce qu’elle a pu faire pour gâcher les plans… Sonya explique qu’elle a arrangé la date avec Dolph parce qu’il a des sentiments pour elle, et qu’en échange, il voulait les aider à gagner les titres par équipes à WrestleMania! Mais Sonya est contente que tout ça soit sorti du sac maintenant. Elle a peut-être gaspillé les cinq dernières années de sa vie à jouer les seconds violons, mais elle va se concentrer à ruiner la vie de la Barbie Mandy. Elle va montrer qu’elle est la vraie championne de Fire and Desire et non pas une page centrale de magazine.
Dolph fait son entrée et tente de calmer le jeu et surtout de faire comprendre à Mandy qu’il a encore des sentiments pour elle. Il veut réparer les pots cassés et est prêt à tout faire. Il demande à Mandy de le regarder dans les yeux et de lui dire si elle a encore des sentiments pour lui… Mais Sonya frappe Mandy au visage. Dolph n’est pas content et ne comprend pas pourquoi Sonya a fait ça. Otis arrive sur le ring pour sauver Mandy. Finalement, Dolph et Sonya sont chassés du ring. Instant de malaise entre Mandy et Otis, qui se sent comme le gars qui a une nouvelle blonde et qui la voit se chicaner avec sa meilleure amie devant lui… littérallement. Dolph, qui n’aime pas les malaises, revient dans le ring, mais Otis l’assomme dans le coin avant de lui servir son caterpillar. Otis danse ensuite de manière lascive pour empêcher le malaise… Presque..

Probablement le segment le plus mémorable de la soirée et dans plusieurs sens du terme. La chicane entre Mandy et Sonya semblait s’en aller nulle part, mais finalement Sonya avait la bonne formulation pour rendre tout ça un tant soi peu crédible. C’était presque les propos d’une baby-face envers une heel. C’était bien joué. Naturellement comme dans toute bonne querelle entre femmes, les hommes sont venus tout gâcher. Et si les rumeurs sont véridiques, l’autrice de ces segments a été congédié cette semaine. Je m’attends au pire. Mais je serai gentil et je mettrai ça dans la colonne des actifs quand même… 

Vidéo hommage à Howard Finkel.

Je suis peut-être vieux jeu, mais je ne comprend pas qu’une personne aussi symbolique de la grande histoire de cette compagnie n’ait pas reçu le fameux “10 bell salute” en début d’émission. J’ai trouvé que même si le vidéo était bien, sans plus, mais bien, il aurait été plus respectueux de lui faire cet hommage.

Cesaro vs Daniel Bryan

Match de qualification pour le Money in the Bank. Cesaro est accompagné seulement de Nakamura, alors que Bryan est accompagné comme toujours par Drew Gulak. Le match débute alors que Bryan projete Cesaro à l’extérieur avant de lui faire un suicide dive. Mais… Le hacker informatique est de retour. Il nous présente des vidéos de duos dans la WWE. Bayley et Sasha, New Day, Miz and Morrison. Le hacker nous dit que certaines personnes gardent leur amis proches, et leurs ennemis encore plus près… 

C’est intéressant des segments comme ça, mais il faudra s’en souvenir quand on aura le résultat, parce qu’on ne sait pas dans cet épisode ce à quoi le hacker fait référrence. On est passé à une pause et le sujet n’est jamais revenu…

Bon match entre Cesaro et Daniel Bryan où la technique de Bryan rencontre la puissance de Cesaro. Micheal Cole, fin observateur, note que Bryan utilise la même technique que Gulak dans le kick off de WrestleMania pour affaiblir le bras de Cesaro. Premièrement, qui se souvient de ça? Deuxièmement, Gulak a perdu en 4 minutes, donc c’était une mauvaise stratégie.Au final, Cesaro tente son hélicoptère, mais Bryan renverse la manoeuvre et lui applique le Yes lock. Nakamura tente d’intervenir dans le match, mais Gulak l’en empêche, ce qui fait que Cesaro abandonne. Beau geste de Gulak, qui empêche Nakamura de faire en sorte que Cesaro soit disqualifié… Étrange… Note de ce match 3,25$/5.

Bon match dans l’ensemble, même si les deux pauses publicitaires sont venues passablement casser le rythme du match. Il est quand même temps de passer à autre chose et je pense qu’on a fait le tour des matchs entre Samy, Nakamura, Cesaro face à Gulak et Bryan. Actif

C’est bientôt le moment du Main Event de la soirée, mais auparavant Elias fera une prestation musicale. Mais oh surprise!… Corbin l’attaque violemment. Pour tout ceux qui n’avaient pas assez vu de bagarres en coulisses et de Corbin face à Elias dans les dernières semaines, vous êtes servis. Corbin coince la main d’Elias entre deux caisses avant de lui asséner des coups de sceptre dans la gorge. Un coup de guitare dans le dos plus tard, Corey Graves notera que la réaction de Corbin est peut-être un peu excessive… Mais peut-on blâmer la WWE de mettre la sécurité de ses Superstars en danger, alors que très peu de garde de sécurité peuvent être sur place en ces temps de confinement? Peut-être un peu quand même…

Ce n’est pas grave car la WWE a tout un programme pour nous et tout spécialement dans trois semaines alors que le Money in the Bank match sera très spécial. La valise sera sur le toit du Corporate Headquarter et les participants auront à aller sur le toit pour récupérer la valise! Excitant n’est-ce pas!

L’idée du confinement et de ne pas pouvoir voyager semble être une véritable préoccupation pour la WWE. Mais en même temps, c’est tellement bucolique le Connecticut… Passif… 

Match final Miz vs Big E vs Jey Uso

Les ceintures par équipe sont en jeu dans ce match triple menace sans échelle cette fois. Parce que ce n’est pas parce que c’était niaiseux de défendre un titre par équipe dans un match en solo une fois, que la WWE n’est pas capable de le faire deux fois.

Fait à noter que dans un match triple menace, il n’y a pas de disqualification, ni de décompte à l’extérieur. Micheal Cole nous explique que les partenaires des trois bélligérants sont en train de tweeter en direct. Au lieu d’aller aider ton partenaire, aussi bien d’être confiné…

Le match commence et rapidement Big E décide de retirer tout ce qu’il y a sur la table des annonceurs. Un beau prélude pour nous préparer à voir Jey et Miz passer Big E au travers de la table. C’est déjà la pause.

Au retour, Miz envoie encore Big E en bas du ring et finit par prendre le controle du match. Il réussit à effectuer la prise en quatre sur Jey et même à faire un petit pont. Mais son pont n’est pas assez majestueux pour faire une prise en 8. Big E remonte dans le ring et applique son Big Ending. 1… 2… 3… Eh oui, bête comme ça! New Day est pour une 8e fois champion par équipe… Big E se roule partout autour du ring, pendant qu’on nous montre des vidéos “en direct” de la réaction de Kofi et de celle de Xavier Woods suite à cette belle victoire… 2,75$/5

Quand on veut faire des évènements en direct, il faut s’assurer d’avoir assez de temps pour le segment final. Une mauvaise idée, renouvelée une seconde fois, dans une version édulcorée, c’est un résultat très décevant. New Day se rapproche du record de 9 titres des Dudley Boyz. Nous voilà quasiment réjouis. Passif…

Actifs

  • Sasha vs Tamina
  • Querelle entre Mandy et Sonya
  • Cesaro vs Daniel Bryan

Passifs

  • Moment of Bliss avec Braun Strowman
  • Sheamus vs Denzel Dejournette
  • La rédemption de Jeff Hardy
  • Naomi vs Dana Brooke
  • MITB sur le toit du Head Quarter
  • Miz vs Big E vs Jey Uso

Deux fois plus de passifs que d’actifs dans cette éditions de Smackdown Live. Pas surprenant que la WWE ait dû procéder à autant de coupures cette semaine. 

Les Awards de la soirée

#PausePisse : Sheamus vs Denzel Dejournette
#ClapdeGolf : La souplesse de Jey et Miz sur Big E
#NiaiseMoé : Howard Finkel qui ne reçoit pas de “10 bell salute”
#JeanAiroldi : Mandy
#Superbe : Bryan vs Cesaro
#BeaucoupBien : Sonya Deville

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.