La Révision des comptes Smackdown Live Édition du 12 Juin 2020

Par Benny is Money

Au menu de Smackdown ce soir :

  • La finale du tournoi intercontinental:
    Daniel Bryan affronte AJ Styles
  • Strowman et Heavy Machinery vs Dolph Ziggler et Miz and Morrison
  • Jeff Hardy et Sheamus signent leur contrat pour Backlash

Avertissement, aucun test de pipi ne sera exigé pour la lecture de ce résumé. Parce que je ne pourrais jamais vous blâmer de regarder Smackdown en prenant une quelconque substance.

Bienvenue à la Révision des Comptes!

Smackdown débute ce soir avec les faits saillants de la rivalité entre Jeff Hardy et Sheamus. Aucune blague de pipi ce soir, mais peut-être quelques pause pisse.

Renee nous indique que la direction de la WWE exige que Sheamus et Jeff signent un contrat pour Backlash. Bien sûr, la logique est encore reine à la WWE… Sheamus fait son entrée, en compagnie d’un docteur et de trois préposé au rideau noir. Jeff, lui, fait son entrée comme s’il venait d’arriver à un party de Cégep. Renee lui demande pourquoi il y a des techniciens et un petit rideau? C’est pour ne pas l’offenser. Jeff dit à Sheamus qu’il s’en fout, parce qu’il va se venger de tout ce que Sheamus lui a fait subir à Backlash et que ce n’est pas son équipe de sécurité qui va l’en empêcher.
Sheamus rétorque que les gens de sécurité sont là pour Jeff et non pas pour lui. Sheamus veut avoir l’assurance que Jeff n’est pas sous l’effet de substance et ne signera pas le contrat tant que Jeff n’aura pas subi un test d’urine. Sheamus ne montera pas dans le ring avec un junkie.
« Mon nom est Jeff Hardy, et je suis un alcoolique » Jeff veut s’assumer et ses démons peuvent refaire surface en présence de gens comme Sheamus. Mais cette fois, il sera une inspiration pour tous ceux qui ont les mêmes problèmes que lui. Sheamus a payé un docteur pour effectuer un test qui donnera des résultats rapidement. Jeff s’exécute dans le petit pot pendant que Sheamus en profite pour dire aux jeunes de ne pas prendre de drogues et finir comme Jeff Hardy. Pendant que le docteur fait son test, Sheamus se moque de Jeff en lui disant que Jeff pourrait dire un message positif : « Just say no… »… Jeff prend le micro et lui dit : « Sometimes, it’s better to be pissed off, than pissed on… » et Jeff saisit le pipi dans le pot et le lance en plein visage de Sheamus. Jeff signe le contrat pendant que Sheamus nous montre tous ses talents de comédien. La foule rit de lui…

Au retour de la pause, Sheamus se gargarise à la salle de bain. Le docteur vient voir Sheamus pour lui dire que le test est négatif. Sheamus est très choqué.

Ce n’était pas nécessairement un mauvais segment, bien que je sois toujours mal-à-l’aise d’assister à la Luttographie de Jeff Hardy dans une salle des AA, mais au moins le segment signature de contrat ne s’est pas terminé avec quelqu’un qui passe au travers de la table. Mais Vince a repris le contrôle créatif depuis que la XFL s’est éteinte, si bien que les blagues de pipi sont de retour. Dommage que Drake Maverick soit à NxT… Passif…

The New Day vs Cesaro et Nakamura

Big E et Kofi font leur entrée dans le ring et mettent le genou au sol et le point dans les airs; trois personnes dans la foule réagissent pendant que Micheal Cole et Corey Graves n’en font aucunement mention. Bravo les champions… New Day jouent ensuite du violon sur la chanson d’entrée de Nakamura, comme en voulant dire : « C’est tellement bon cette chanson que même si vous essayez de rendre Nakamura comme un moins que rien, nous, on va le mettre over. »

Cesaro est le plus dominant du groupe en début de match. La chimie est bonne avec Shinsuke, mais New Day réussit à reprendre le dessus, quand Big E propulse Kofi dans les airs jusqu’à Nakamura en bas du ring, le recevant en pleine poire. Mais Cesaro continue les coups limite à l’insu de l’arbitre pour garder son équipe dans le combat. Pendant que Kofi a le dessus sur Nakamura, Cesaro crée de la distraction et empêche même une tentative de tombé. Big E doit intervenir pour se débarasser de Cesaro, mais en lui faisant une corde-à-linge par-dessus la 3e corde, les deux font une lourde chute au plancher. Kofi monte ensuite sur la 3e corde pour faire un splash sur Nakamura, mais de façon un peu maladroite, Shinsuke réussit à lever les genoux et faire un Roll-up…

Victoire de Nakamura et Cesaro par tombé. Note de ce match 3,25$/5

Pas un mauvais match, mais pas un grand match non plus. The New Day s’en allait affronter les Forgotten Sons, mais après ce qui est arrivé sur Twitter, je pense qu’on va oublier les oubliables. On repart à zéro avec une nouvelle équipe qui bat l’équipe championne pour se donner de la crédibilité. C’est aucunement créatif, mais dans le contexte, on donne du temps d’antenne à Cesaro et Nakamura; c’est déjà ça… Actif.

On apprend que le main event ce soir sera le 6-man tag team match. J’aurais pris un match de 1h30 entre Bryan et Styles, mais ce ne sera pas possible. Tucky fait son grand retour. Pendant qu’Otis a les yeux bandés, Tucky teste les autres sens d’Otis; en faisant sonner une cloche et en lui mettant du steak sous le nez. Mandy Rose arrive et embrasse Otis; celui-ci rétorque : « Merci Tucky pour le geste de motivation mais… » Tucky enlève le bandeau de sur les yeux d’Otis. Otis est heureux de voir sa pêche. Elle est venue les encourager et dire à Otis de ne pas oublier sa valise. Tucky rappelle à Otis que Braun est leur partenaire ce soir et que si jamais il y avait une opportunité, ça pourrait être la soirée d’Otis…

On entend alors du bruit pas loin et c’est Jeff Hardy et Sheamus qui se battent. Jamie Noble et D-Von Dudley viennent les séparer. D-Von avait plus l’air du révérend, mais c’est pas grave…

Corey Graves nous offre un beau vidéo pour qu’on sache pourquoi le titre intercontinental est important. C’est bien, parce que c’est vrai que des fois, on dirait que les titres secondaires à la WWE, c’est pas mal secondaire…

AJ Styles vs Daniel Bryan (Finale du tournoi pour l’obtention du titre Intercontinental)

AJ et Daniel font leur entrée dans le ring et sans véritable public, la présentation des finalistes fait pouet-pouet. Je me demande pourquoi on n’y est pas allé de la salle noire et des follow spot pour donner un peu plus de lustre à ce match.

Le match débute et pendant que les deux sont très techniques dans le ring, une des futures vedettes NxT a le malheur d’être proche du micro, mais avec pas de cohérence. Elle est la seule qui crie pour AJ Styles et quelques instants plus tard, elle fait le « Yes chant »… Pas facile… Un Saut suicide de Bryan nous emmène à la première pause. À date le match est relativement moyen.

On revient et c’est Daniel qui a le contrôle dans le ring. Les deux focalisent leur attention sur les bras de leur adversaire. Bryan utilise plusieurs manœuvres de soumission pour épuiser AJ, mais souffre un peu du bras gauche. Les deux y vont ensuite d’une séquence de tombés renversés. Il est encore trop tôt pour y croire, mais au moins le rythme augmente. Les deux se lancent dans les cordes et se rentrent dedans solidement. On fait une pause.

Au retour, Daniel travaille encore sur le bras d’AJ. Il tente même un Yes Lock, mais c’est rapidement contré. Après avoir été catapulté en bas du ring, Brian résiste à AJ et le propulse l’épaule la première dans le poteau, avant de lui écraser le bras contre le tablier du ring. Bryan fait tout pour faire abandonner Styles. Il envoie AJ dans le coin et veut lui faire un Running drop kick, mais Styles esquive. AJ reprend le dessus et s’attaque au genou de Bryan. Il coince ensuite sa jambe dans les cordes et en rajoute quand l’arbitre Charles Robinson essaie de le décoincer. Mais Bryan réussit un Enziguri pour remettre les compteurs à zéro. Après une série de Yes kick, Styles réplique avec une corde-à-linge. On s’en va à une pause.

Au retour, on s’échange les coups. AJ tente un Phenomenal Forearm, mais Bryan esquive et transforme le tout en clé de bras. Styles réussit ensuite à retourner la manœuvre en Calf crusher, mais Daniel renverse encore en Clé de bras. Bryan tente ensuite un tombé après un gros coup de pied au visage; compte de 2. Daniel emmène ensuite AJ s’asseoir sur le haut de la 3e corde, mais AJ contre les attaques de Daniel. Mais Styles ne peut pas contrer la 3e attaque. Bryan soulève Styles pour un Back Suplex. Les deux sont au sol. On fait une autre pause.

Au retour, Michael Cole nous rappelle à quel point ce match est serré. Bryan tente d’éviter une attaque de Styles dans le coin en faisant un Moonsault, mais il se blesse à la jambe gauche en tombant; AJ en profite; compte de 2 ½. Pélé Kick, Brainbuster; compte de 2 ¾. Un 2e Pélé kick est contré en Ankle lock. On s’échange les souplesses allemandes. Daniel applique le Yes Lock, mais AJ atteint la corde péniblement avec sa jambe. La foule embarque dans un Yes chant. Le Running Knee est intercepté en Styles Clash. Mais AJ est trop brûlé pour faire le tombé… Phenomenal Forearm…

AJ Styles l’emporte par tombé. Il est le nouveau champion intercontinental. Note de ce match 3,5$/5

Renee interview AJ après le match. « Je suis le meilleur champion que la WWE n’ait jamais vu. Je suis phénoménal… »

C’est difficile de juger de ce match, parce que les publicités sont venues casser le rythme, les spectateurs ne rendaient aucunement justice et l’histoire racontée pendant tout le match n’a carrément pas eu d’incidence sur la finale. Chacun a travaillé la jambe, le bras de son adversaire, mais un seul Phenomenal Forearm a suffi et le match s’est terminé sur un tombé. Actif tout de même pour le couronnement du nouveau champion.  

Après nous avoir présenté les faits saillants de ce qui s’est passé la semaine dernière entre Miz et Morrison, Braun nous fait une promo en coulisses, pour nous dire que bien des choses se passent ce soir à Smackdown, mais que le main-event est encore à venir. Et il va s’occuper de faire payer Miz et Morrison. Et pour ce qui est d’Otis, Mr MiTB, s’il veut encore jouer au petit jeu, il va s’occuper aussi de la machinerie lourde. Je ne sais pas qui a écrit ou produit ce texte, mais c’est une livraison plus qu’ordinaire de la part du champion Universel… Ouch…

Au retour de la pause, on a sorti les ballounes, parce qu’on aura une célébration.

C’est l’heure du Boss et de Bayley… Bayley fait une imitation d’Asuka assez réussie. Elle demande à Cole de mettre des lunettes funny, pour prendre un selfie, mais il n’est même pas dans la photo. Sasha arbore le look legging blanc en diamants… Jean Airoldi est tombé en bas de sa chaise. La foule du Performance Center se met à hué les championnes quand Bayley leur dit qu’ils sont chanceux d’être invités à leur célébration. « Certains disent qu’on se sent seul quand on est au sommet. Et c’est vrai, surtout quand tu as battu tout le monde et que tu es la championne la plus dominante de l’histoire de Smackdown. Mais, ding dong qui est là? Ma meilleure amie Sasha, le boss, le standard d’excellence. Nous sommes vos championnes par équipe! ». Et Sasha d’ajouter : « On vous l’avait dit, mais vous ne nous écoutez pas!  Ces titres représentent notre amitié. Ensemble, nous sommes intraitables. »

Alors que Bayley vient pour lire un poème, elle est interrompue par Alexa Bliss et Nikki Cross. Alexa n’a pas de problème à les voir célébrer leur victoire, mais la poésie c’est trop. Nikki, par contre, adore la poésie. Bayley ne veut pas que la fête soit gâchée. Les IIConics apparaissent à l’écran géant. Malheureusement, elles n’ont pas pu entrer en contact avec le responsable des invitations spéciales pour être à Smackdown. Alors elles ont un message : « Dimanche à Backlash, le règne des championne se termine. » Les IIconics ont déjà battues Bliss et Cross et elles ont mis fin au premier règne de Sasha et Bayley. Elles les avertissent ensuite de ne jamais tourner le dos à Bliss et Cross. Ce faisant, Nikki et Alexa attaquent Sasha et Bayley . Les championnes sont chassées en bas du ring.

Je plains la personne qui a dû souffler tous les ballons pour si peu. Pourquoi l’équipe baby-face attaque l’équipe heel dans le dos, sous les ordres d’une autre équipe heel? La logique en prend encore pour son rhume  et ces segments inutiles méritent de ne jamais être refaits. Passif.

Kayla Braxton est en coulisses, toute propre, aucunement fâchée, et elle reçoit… Ah là elle se fâche… Miz et Morrison. Elle veut leur parler de ce qu’ils ont fait la semaine dernière. Ils sont bien désolés, mais depuis qu’elle a reçu de la slime verte, tout le monde parle d’elle. Kayla veut plutôt parler de Braun Strowman. Miz et Morrison sont tannés de Braun et ils ont fait un vidéoclip pour lui faire comprendre le message.

Mais Braun « interrompt » le vidéo en faisant son entrée dans le ring. On ne verra donc jamais ce vidéo, ou sinon bientôt sur le réseau social de votre choix.

On nous annonce l’arrivée de Matt Riddle la semaine prochaine à Smackdown… Bro… Enfin!

Braun Strowman et Heavy Machinery vs Dolph Ziggler et Miz and Morrison

Dès le début du match, on s’aperçoit que Ziggler a passé beaucoup de temps sur les plages de la Floride à se faire bronzer. Heavy Machinery a largement le dessus. Dolph est envoyé dans le coin, si bien que Braun demande à Tucky et Otis de lui faire un Irish whip sur Ziggler. Le train passe et Dolph aboie.

Mais King Corbin apparaît à l’écran géant et demande à un caméraman de le suivre. Il va voir Mandy en coulisses et quelque chose cloche, puisque Mandy regarde la télé comme quelqu’un de normal devant un écran. Otis part à courir directement, car il comprend que ça n’a pas de sens! Baron demande à Mandy si c’était son idée de voler sa couronne la semaine dernière. Mandy lui dit que c’était juste pour plaisanter. Corbin n’est pas fâché. Il comprend que Mandy fantasme de passer la nuit avec un roi comme lui. Mais Otis se rue sur Corbin et les arbitres interviennent pour les séparer. Cette fois D-Von n’est pas présent.

Au retour de la pause, Dolph a le contrôle face à Tucky, parce que les mathématiques, c’est plus fort que tout. Les pas fins accumulent les manœuvres pas fines, pour empêcher Tucky de retourner dans son coin. Tucky réussit ensuite trois coups de pied à ses adversaires, mais au moment où il vient pour faire la tag, Miz et Morrison font tomber Braun en bas du ring. Strowman est neutralisé en bas du ring, pendant que Tucky est pris aux mains de Dolph. Mais Otis fait son retour avec Mandy ce qui distrait Dolph. Mandy doit commencer à être tannée de tout ce harcèlement. Tucky réplique au superkick manqué de Ziggler avec son propre superkick et il tag Otis qui s’occupe de faire le ménage. Il se shake la bédaine et lance Dolph à l’extérieur du ring rejoindre Miz et Morrison. Strowman se réveille. Otis lui indique de faire le tour du monde avec son train. Les pas fins passent un mauvais quart d’heure. Dolph est finalement retourné dans le ring pour se faire étamper par le Caterpillar.

Victoire de Braun Strowman et Heavy Machinery par tombé. Note de ce match 3$/5

Pas un grand match de lutte, mais du divertissement et on a fait avancer la rivalité entre Otis et Corbin tout en faisant participer Dolph et Mandy. Le match pour le titre Universel risque d’être exécrable dimanche, mais ce soir, on a eu mieux que ce dont on pouvait s’attendre d’un 6-man tag match. Actif.

Actifs

  • The New Day vs Cesaro et Nakamura
  • AJ Styles vs Daniel Bryan
  • Braun Strowman et Heavy Machinery vs Dolph Ziggler et Miz and Morrison

Passifs

  • Signature de contrat entre Jeff Hardy et Sheamus
  • Célébration Sasha et Bayley

Pour Smackdown, ce soir, j’avais de grandes attentes pour le match entre Styles et Bryan et j’ai été un peu déçu. Mes attentes étaient très basses pour tout le reste et j’ai été divertit. Deux heures, ça passe tellement plus vite que trois. Bravo Smackdown… Je n’ai pas vraiment hâte à la carte de Backlash, mais je suis content pour toi…

AWARDS

  • #LeSuperbe : AJ Styles vs Daniel Bryan
  • #ClapDeGolf: Big E et Kofi qui mettent le genou au sol
  • #NiaiseMoi : Le pipi de Jeff Hardy
  • #JeanAiroldi : Sasha Banks
  • #PausePisse : La Célébration de Sasha et Bayley
  • #BeaucoupBien : AJ Styles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.