La Révision des comptes Smackdown Live Édition du 14 août 2020

Par Benny is Money

Au menu de Smackdown ce soir :

  • Braun Strowman promet une confrontation monstre avec The Fiend
  • Alexa Bliss sera en entrevue pour expliquer sa version de ce qui s’est passé
  • Big E affronte Morrison
  • Et une bataille royale toutes émissions confondues pour déterminer celle qui affrontera Bayley à SummerSlam

La WWE déménagera prochainement au Amway Center, l’aréna du Magic d’Orlando, et la rumeur veut qu’il y aura des dizaines de panneaux pour afficher les gens qui regardent les shows sur leurs laptops… Je vais préparer ma pancarte : « Who booked this crap!? » pour devenir un « Meme » assuré…

Bienvenue à la Révision des Comptes!

N’oubliez pas de trouver le thème caché de ce soir entre :

  • J’ai pu d’amis…
  • J’aimerais ça faire mon travail en paix
  • C’est trop pour moi…

La réponse en fin de chronique…

Smackdown débute ce soir avec ce qu’on pourrait appeler les faits saillants de Retribution. On oublie qu’ils ont seulement brisé une vitre et virer un char à RAW, question de ne pas les faire mal paraître. Michael Cole nous accueille et nous dit que Retribution se sert des évènements pour justifier le chaos qu’ils sont en train de créer… Eh bien… Mais ce n’est pas grave parce que la WWE a engagé des gardiens de sécurité supplémentaire à chaque porte. Et je ne veux pas mettre en doute la personne en charge du recrutement, mais même moi, je pourrais détruite les gars de sécurité qui ont été engagés… Oupelay…

Big E vs John Morrison

On se lance dans l’action, mais pas de roulade ce soir pour Big E. Il ne lancera pas non plus son manteau. Il préfére allez le placer directement dans le visage de Corey. Big E nous explique dans un petit vidéo tourné précédemment qu’il a déjà lutté en simple et qu’il est un ancien champion NxT et Intercontinental. C’est bien de nous le rappeler parce qu’on dirait que la WWE avait elle-même oublié… Morrison aussi a fait un petit vidéo plus tôt et nous dit que Big E est tout seul et qu’il a toujours l’air d’avoir faim. Il espère qu’il a un petit creux pour les bottes, parce qu’il va lui en sacrer une directement dans la bouche durant leur match… C’est ça… Mais c’est pas ça…

Le match vient pour commencer, mais les lumières ne mettent pas de temps avant de flasher et  une femme de Retribution monte sur le tablier du ring. Suivent ensuite une dizaine de membres de Retribution qui attaquent Big E et Morrison et chassent Michael Cole et Corey des abords du ring… Ils sacrent leur camp sans faire plus de dégâts et Miz arrive très tard pour consoler son ami.

Au retour de la pause, plusieurs lutteurs sont ensemble en coulisses. Big E se tient le genou car il a mal. Miz dit à Morrison qu’il était au téléphone avec Maryse et n’a pas plus l’aider. Il blâme Big E pour avoir tweeté quelque chose sur Retribution qui aurait mis le feu aux poudres. King Corbin arrive ensuite et dit au gros qu’avec tout ce chaos, ils ont besoin qu’un leader prenne les choses en main. Mais Big E dit qu’il a beau avoir été blessé, il n’est pas défait et qu’il va défendre Smackdown. Shorty G est même derrière Big et l’encourage… Sheamus arrive avec son chapeau et son manteau d’hiver. Il dit à Big E que depuis qu’il est seul, il se sent vulnérable et qu’il est peureux. Mais Sheamus lui, n’a pas peur de Retribution. Mais Big E dit à Sheamus qu’il n’est pas seul…

Bayley et Banks sont dans le ring et on a maintenant des nouveaux gardiens de sécurité autour des barricades. Sasha et Bayley sont encore heureuses d’être championnes, mais un peu moins, parce que Sasha doit défendre son titre face à Asuka à SummerSlam et qu’elles vont défendre leurs ceintures par équipe à Payback, le pay-per-view une semaine après SummerSlam… Pourquoi? On n’en sait rien… Tout est sensé…

Mais c’est la soirée de Bayley et même si Stephanie essaie de ruiner leur règne, aucun  McMahon ne peut les arrêter. Quoi de mieux qu’une bataille royale impliquant des femmes de chaque branches de la WWE pour déterminer qui affrontera Bayley à SummerSlam. Bayley et Sasha sont si bonne à tous les emplois qu’elles ont eu, particulièrement meilleurs que Michael Cole, elles seront les annonceures maison. Elles présentent Les IIconics, Tegan Nox et Shotzi Blackheart. D’ailleurs, le vert ce n’est pas sa couleur, mais Sasha et Bayley adorent le doré!

Lacey Evans arrive ensuite, bref, toutes des femmes que Banks et Bayley ont battues… Oups, il y a une erreur dans les cartons… La musique d’Asuka retentit. Elle court vers le ring et attaque Sasha et Bayley. Les autres femmes ont compris que les présentations ont assez durées et que le match va commencer; alors elles arrivent toutes dans le ring avant et pendant la pause.

Nous avons donc : Peyton Royce, Billie Kay, Tegan Nox, Shotzi Blackheart, Lacet Evans, Asuka, Naomi, Liv Morgan, Ruby Riott, Tamina, Dana Brooke, Shayna Baszler, Bianca Belair et Nikki Cross. À la lumière de ce qui s’est passé, vous ne devinerez jamais ce qui va se produire…

Alors, allons-y! Billie Kay élimine Ruby Riott avec une grosse botte. Liv Morgan agrippe ensuite les deux IIconics par le cou et Tegan Nox et Shotzi Blackheart aident Liv à se débarasser des deux IIconics. Mais Peyton et Billie tirent Liv en bas du ring, tout ça devant les arbitres qui ne font absolument rien et acceptent tout ça. La bataille éclate entre Liv et Riott et les IIconics, mais Peyton et Billie tombent rapidement par terre et la bataille devient plutôt gênante si bien que tout le monde arrête et s’en va. L’arbitre Jessica donne ensuite beaucoup d’instructions aux filles dans le ring, tellement qu’on a l’impression qu’elle est leur manager! Naomi et Lacey se tirent les cheveux. Nikki Cross donne tout ce qu’elle a contre Tamina, mais Tamina ne bouge pas et élimine Cross. Confrontation ensuite entre Tamina et Bianca Belair, qui porte le turquoise du rouge-à-lèvres aux pieds; extravagant… Belair applique un Spear à Tamina avant de la soulever de dos par les bras; vous savez le move qui fait que les lutteurs mexicains sont en mesure de faire des Roll-Ups?

Eh bien, Bianca soulève Tamina de cette manière et la sacre en bas du ring. Ouch! Lacey Evans élimine Naomi avec un Women’s Right pendant que Naomi était sur le tablier. Shotzi Blackheart élimine ensuite Lacey Evans. Mais elle se fait prendre par derrière dans un Kuriduridurafuda Clutch et Lacey Evans fait tomber Blackheart du tablier du ring… Comme on dit, les règles, ça sert à quoi!? Il reste donc Bianca Belair, Tegan Nox, Asuka et Shayna Baszler. Les 4 dernières ne sont pas de Smackdown… Significatif! Bianca et Tegan en viennent au coup et Belair se ruent sur Tegan dans les cordes, mais cette dernière esquive et Bianca tombe en bas. Nox imite ensuite Cesaro en appliquant des Uppercut européens à Asuka et Shayna dans les coins en succession.

Elle imite ensuite Kevin Owens, mais ses Cannonballs ne sont pas autant réussies. Finalement, Baszler attrappe Tegan à la volée, elle qui se lançait des câbles, en positon à l’envers comme si elle allait la faire tourner et la faire descendre pour un coup de genou dans le dos. Mais le spot veut que Baszler la soulève de cette manière, soit la tête en bas, et que le momentum va faire passer Nox par-dessus la 3e corde. Naturellement, le momentum les a emmenés à s’enfarger directement dans les cordes; pas le succès espéré… Shayna doit tout refaire seule et soulever Nox par-dessus la 3e corde, mais oh surprise! Tegan tombe sur le tablier et se retient… Mais encore une fois, Dana Brooke, en bas du ring, agrippe Nox et la fait tomber.

C’est dommage pour Dana, mais on ne s’était même pas aperçu qu’elle avait été éliminée… Ah, eh bien justement, Dana n’était pas éliminée! La voilà, la meilleure lutteuse de Smackdown! Mais Dana avait la meilleure stratégie, mais n’a pas été capable de se retenir de monter dans le ring. Elle sort sa gymnastique rythmique, mais tombe directement dans une Karudifudifuda Clutch de Shayna et son sort est jeté.. Oh non… Dana attrape Shayna et lui sert une guillotine. Dana est encore en vie sur le tablier du … Eh non… Hip attack… C’est fini pour Brooke. Asuka va Baszler. Asuka est envoyé dans le coin et Shayna la fait passer par-dessus bord. Asuka tombe sur le tablier du ring, mais elle se relève et sert un coup de coude renversé à Shayna! Bayley et Sasha regardent l’action depuis le début, près de la table des commentateurs. Bayley agrippe Asuka pour la faire tomber, parce que de toute façon les arbitres sont très cléments. Mais Asuka lui donne un coup de pied avant de donner un coup de genou en glissade qui fait tomber et Sasha et Bayley au sol. Baszler donne ensuite un coup de pied au visage d’Asuka qui tombe en bas du tablier du ring… Mais heureusement! Sasha et Bayley sont couchées au sol en dessous d’elle. Asuka peut donc remonter sur le tablier. Baszler donne quelques coups de poing à Asuka et tente une autre Kufurudidukafida clutch. Mais Shayna fait l’erreur de tente de mettre plus de pression en montant sur la première corde. Asuka agrippe Shayna et la fait basculer jusqu’en bas.

Victoire d’Asuka! Note de ce match 3$/5.  Asuka affrontera aussi Bayley pour le titre de Smackdown à SummerSlam.

Une bataille royale à la télévision et sans pause publicitaire, c’est souvent trop scripté et peu enlevant et celle-là n’a pas fait exception. Il n’y a pas grand monde qui a bien paru si ce n’est de Tegan Nox et Bianca Belair qui ont eu les projecteurs. Pour le booking, c’est un peu dommage parce que la WWE s’était peinturé dans le coin en ne bâtissant aucune autre histoire avec Sasha et Bayley que celle avec Asuka. Tout autre match, pour SummerSlam, aurait été un build up très modeste et plutôt froid, à seulement 9 jours de SummerSlam. Mais d’une autre manière, le résultat met encore une fois en lumière que la division féminine est très mal bookée et qu’il y a une immense disparité parmi les quelques lutteuses au top et toutes les autres du peloton… Je vais être gentil et dire que c’est Actif, mais de très peu…

Au retour de la pause, Sasha et Bayley marchent en coulisses, bien déçues du résultat. C’est pas juste pour les deux d’avoir à affronter Asuka. Surtout que Bayley perd toujours contre elle à RAW selon Sasha, mais c’est pas grave, ils vont l’avoir à SummerSlam. Et cette fois la ceinture de Bayley sera en jeu; donc elle aura quelque chose d’important à défendre. Sasha s’arrête… Mais Asuka les attaque par derrière, les envoyant valser dans les grosses caisses en bois. C’est Pat Buck, le rouquin de service qui vient arrêter Asuka, parce qu’elle ne veut pas finir comme Nia Jax. Sage…

On nous présente les faits saillants de la rivalité entre Mandy et Sonya. Mandy parle ensuite à la caméra, comme à la belle époque. Rose nous dit que les propos de Sonya, elle les a entendus toute sa vie. Parce qu’elle est blonde, c’est une Barbie pour qui tout lui est tombé dessus sans efforts. Mais passer au travers l’Université en ayant 3 emplois, c’était sans effort? Et son contrat à la WWE? Sonya devrait savoir mieux que personne tous les efforts que Mandy a fait pour arriver où elle est. Mais Mandy remercie Sonya de lui rappeler tout ça et qu’elle est bien plus qu’un joli visage. Si elle veut s’en prendre à Mandy en lui coupant les cheveux, aussi bien aller jusqu’au bout. Mandy défie Sonya dans un match Cheveux vs Cheveux. Et c’est garanti que ça va être laid…

C’est une des premières vraies promo seule de Mandy en tant que babyface et elle s’en est plutôt bien sortie. C’est certain qu’on a hâte que les deux puissent passer à autre chose, mais il faudra attendre encore quelques semaines.

Sheamus arrive prêt de la Gorilla position et dit aux gardes de sécurité qu’ils peuvent aller prendre une bière parce que Retribution ne reviendra pas ce soir pendant qu’il est là. Les gars de sécurité sont bien contents et sacrent leurs camps.

Au retour de la pause, Nikki Cross soupire en coulisses en faisant les cent pas… Elle se tourne et 10 pieds à côté, Alexa Bliss se tient debout sans raison. On commence à être habitué à voir Bliss apparaitre de nulle part. Nikki est si heureuse et lui saute dans les bras. Elle s’excuse de l’avoir poussé et de l’avoir abandonné. Elle lui demande si tout va bien et si elle a besoin d’aller à un endroit sécuritaire, mais Bliss lui dit qu’elle a plutôt besoin de parler à Braun.

Sheamus vs Shorty G

Le combat des « Il est heel ou babyface, ou on s’en fout? Ah OK, on s’en fout… » est accentué par le silence des lutteurs NxT autour du ring, qui n’ont aucune idée quoi faire à part rester silencieux. Ils ne savent aucunement quoi crier aux deux lutteurs dans le ring et on les comprend. Le match commence et Shorty G attaque rapidement Sheamus, mais ce dernier est trop fort et massacre Shorty G aussi vite. Il le place dans les cordes pour le 10 Beats Of The Bodhran et poursuit avec un Irish Curse Backbreaker. Shorty G tente de s’en sortir avec des Chops. Il obtient plus de succès grâce à un Rolling Capo kick suivi d’un Missile Drop Kick;l compte de 2. Sheamus tente le White Noise, mais c’est contré en Ankle Lock. Sheamus se retourne et pousse Shorty G dans les cordes avec ses jambes avant de le saisir et d’effectuer le White Noise. Le Brogue Kick n’est qu’une formalité.

Victoire de Sheamus par tombé. Note de ce match 2,75$/5

Un match très ordinaire pour les standards des deux lutteurs. Rien de très excitant et Shorty G continue sur sa lancée de passer pour un vrai pas bon. De l’autre côté, Michael Cole nous dit que Sheamus est sur une de ses plus belles séquences de domination à Smackdown de toute sa carrière. On note qu’il a perdu contre Jeff Hardy, Matt Riddle et vient de battre Shorty G… Des fois, ils ne réalisent pas ce qu’ils disent… Passif…

AJ Styles est en coulisses avec ce qu’on nous explique comme étant un statisticien. Du gros plaisir à venir pour ceux qui aiment les chiffres… Peut-être pas non plus…

AJ fait son entrée dans le ring où un tableau recouvert d’un drap noir l’attend et il est suivi par le grand et gros gaillard statisticien qui a l’air d’un nerd en cravate. Beau travail de comédien.

AJ nous explique qu’il s’en sacre de Retribution, parce qu’il y a des choses plus importantes. À cause de Daniel Bryan, il est obligé d’être un Fighting Champion, prouvant la théorie que c’est Bryan qui s’occupe du booking à Smackdown. AJ nous dit que c’est exactement ce qu’il est, mais que pendant qu’il joue à des jeux vidéo sur Twitch.com/StylesClash, (je répète, mais je n’ai pas cherché l’information) il se fait dire que selon les statistiques, il devrait affronter tel ou tel lutteur. Il trouve ça niaiseux comme raisonnement, mais il réalise que quand il regarde le baseball, il regarde la moyenne des joueurs. Quand il regarde le football, il veut savoir en combien de temps ils courent 40 verges. Donc, il est lui aussi  un Nerd des statistiques.

La foule se met à le traiter de Nerd. Il est pas content. Il explique donc qu’il a inventé un système de Statistique et fait appel à toute une équipe, probablement constituée de juste le gars derrière lui, et qui se nomme le Phemomenal Intercontinental Statistic System… Bon, prenez le temps de lire l’acrostiche et vous découvrirez ce que la foule s’est mise à scander. Alors on dévoile qui est au top de la liste et évidemment, c’est lui. Maintenant, révèlons les noms de ceux qui sont en position 2 à 5… Personne!… Eh oui, personne ne mérite de monter dans le ring contre lui; les statistiques le prouvent.

Parlant de pipi, Jeff Hardy fait son entrée dans le ring. Il dit à AJ qu’il aurait pu l’affronter dans le tournoi pour le titre Intercontinental n’eut été de Sheamus. Mais il ne veut pas vivre dans le passé. Il est fier d’avoir surmonté ses démons et où il est rendu et demande à AJ une chance au titre, face-à-face, homme-à-homme. Ça serait méga cool non? AJ dit qu’il a toujours eu beaucoup de respect pour Jeff et tout ce qu’il a surmonté en ajoutant qu’il n’y a aucun doute qu’il a fait partie d’une des meilleures tag team de toute l’histoire. Mais de l’affronter, oh que non! Il doit le mériter… Jeff attaque AJ et lui sert un Twist of Fate avant d’écrire son nom en gros sur le tableau.

Si vous doutiez du talent incroyable de Chris Jericho, ce segment en est la preuve. Un tableau, un jeu de mots poche, un texte insipide, Chris Jericho en aurait probablement fait un succès. Mais n’est pas Chris Jericho qui veut et AJ Styles en est la preuve. Il a beau être un excellent lutteur, au niveau des promos, c’est loin d’être un top. Rien de très convaincant dans ce segment. Passif.

Cesaro et Nakamura jasent en coulisses du fait que ce sera très facile pour Nakamura de planter Gran Metalik ce soir. Mais pendant ce temps, Dorado et Metalik volent les ceintures tag team derrière eux. Cesaro et Nakamura partent à courir après eux.

AJ est choqué en coulisses. Il marche avec son statisticien quand Kayla Braxton lui demande s’il va accepter d’affronter Jeff Hardy. Il lui dit que le manque de respect de Jeff va lui valoir de subir les foudres d’AJ et d’être effacé… AJ vient pour effacer le nom de Jeff du tableau, mais ça ne fonctionne pas. Il regarde le crayon… « Un marqueur indélébile! Maudit cave! » Le statisticien s’excuse presque en pleurant…

Gran Metalik vs Nakamura

Les Luchas House party n’auront jamais été rattrapés par Cesaro et Nakamura et sortent tout bonnement avec les ceintures. Nakamura et Cesaro sortent ensuite, eux aussi, tout tranquillement et Cesaro va récupérer les ceintures comme si de rien n’était à la table du sonneur de cloche. Donc, c’était juste une petite taquinerie de Luchas sur le party comme ça nous arrive tout le temps.

Nakamura a le dessus sur Metalik en début de match, à coups de pied et de genou. On nous annonce la rumeur que Smackdown devrait quitter le Performance Center la semaine prochaine. Quand la WWE a des rumeurs sur elle-même, ça fait toujours crédible… Metalik saute sur Nakamura avec un Crossbody, avant de faire un Faceplant suivi d’un coup de coude à la volée. Metalik veut monter sur la 2e corde pour faire la tornade, mais Cesaro le distrait. Nakamura en profite pour reprendre le dessus avec un coup de pied et un Inverted Exploder. Mais la musique des Luchas se fait entendre. On se demande ce qui se passe… C’est le 3e Lucha! Kalisto est de retour. Il fait équipe avec Dorado pour faire un Swinging DDT sur la rampe à Cesaro. Nakamura est distrait et Metalik en profite pour l’emmener au sol et lui faire ensuite sa descente du coude.

Victoire de Gran Metalik par tombé. Note de ce match 3$/5

Youppi, Kalisto est de retour… Pourquoi, je suis content déjà? Ah… parce que c’est un retour. J’imagine que ça veut dire que les Luchas House Party sont les nouveaux New Day parce qu’ils savent faire le party et ils sont maintenant 3. Bon… C’est ça… Ouin… Je suis pas encore rendu au moment où je serais supposé être investit… Passif…

On accroche un petit micro à Alexa Bliss; une grande entrevue suivra après la pause.

Au retour, vous l’aurez deviné, Kayla Braxton interview… Matt Riddle… Surprise! Je ne comprends pas comment ça marche la télé… Kayla demande à Matt et je paraphrase : « Il y a beaucoup de chaos ces temps-ci à cause de Retribution, mais toi aussi, tu es victime de chaos à cause de la rançon sur ta tête, placée par King Corbin. Comment te sens-tu? » Du lien de génie… Matt Riddle répond : « Écoute Bro… Je peux t’appeler Bro? » Kayla accepte. Riddle nous dit que personne n’aime avoir une prime sur sa tête, ou avoir à se méfier de se faire attaquer de tous bords, mais il est venu à Smackdown pour se battre.

Il trouve que Corbin a beau vouloir se définir comme un roi, il est plutôt une douleur royale dans le cul… Shorty G interrompt la conversation pour s’excuser de l’avoir attaquer. Il a une famille et il avait besoin de l’argent, mais ce n’était pas correct de sa part; ce n’est pas lui de faire ça. Riddle accepte ses excuses et lui dit que s’il veut l’affronter, il n’a qu’à le faire face-à-face, quand soudain… King Corbin arrive par derrière et attaque Riddle d’un coup de sceptre derrière la nuque. Il remercie Chad de lui avoir été très utile, encore une fois. Mais on ne sait pas trop si Shorty G était oui ou non de paire avec Corbin. N’oublions pas qu’il était contre lui en début de Smackdown.

Michael Cole nous invite maintenant à cette entrevue exclusive avec Alexa Bliss. Qui fait l’entrevue vous me demandez? Un homme mystère, qui n’a pas vraiment de micro et qu’on entend écho, comme si le son venait du micro de Bliss… Pourquoi? Arrêtez avec vos questions! Je sais pas!!! Je m’emporte… Mes excuses…

Alexa nous dit qu’elle a déjà eu des meilleurs jours. Elle nous rappelle son histoire avec Braun. Elle a connu l’homme derrière le monstre. On voit des images de beaux moments entre Alexa et Braun. Ils s’entendaient si bien. L’interviewer mystère lui demande alors si elle pense que leur relation aurait pu aller plus loin. « Plus loin, dans le sens romantique et tout? » Bliss joue très bien… Et elle répond que oui. Braun prenait soin d’elle et elle voulait prendre soin de lui. Alors comment c’était d’être en présence du Fiend? Bliss avait peur. Elle ne sait pas pourquoi il s’en est pris à elle. C’est une question à poser à The Fiend. Mais sa présence est terrifiante et hypnotisante, comme si on était un papillon en présence d’une flamme. On présente ensuite les propos de Braun, qui dit qu’il se fout d’Alexa. Qu’est-ce que ça te fait?… Bliss ne répond pas…

J’aimerais ça dans un film d’horreur qu’on demande à une victime : « Pourquoi vous pensez que le méchant monstre psychopathe vous a attaqué? » et la victime de répondre : « Je sais bin pas, faudrait lui poser la question… » Il me semble qu’on devrait être ailleurs, mais c’est pas ça. Il y a un potentiel énorme, selon moi, avec cette histoire, mais j’ai l’impression que la WWE est en train de l’échappé. Passif.

On confirme qu’AJ Styles défendra sa ceinture contre Jeff Hardy à SummerSlam… Eh bien non, parce que ça nous prend des cotes d’écoutes; la semaine prochaine à Smackdown.

Sonya Deville répond à Mandy, elle aussi à l’ancienne, seule face à la caméra. Elle est surprise par le défi de Mandy. Elle ne pensait pas que de lui couper les cheveux allait faire ressortir autant de hargne. Mais tout ça, ce sont les insécurités de Mandy qui ressortent. Si les gens disent des choses à son sujet depuis aussi longtemps, c’est probablement parce que c’est vrai. Sonya accepte donc son défi et va la détruire une fois pour toute. À bientôt, Baldy!

Deux bonnes promos, à l’ancienne, pour Sonya et Mandy, à partir d’une histoire simple, qui est un peu trop écrit dans le ciel, mais qui sera probablement intéressante quand même à SummerSlam. On ne peut pas leur demander beaucoup mieux. Actif

Big E vs John Morrison

Enfin, le match peut avoir lieu… Mais pas si vite, parce que si vous vous attendiez à voir un match, vous risquez peut-être d’être déçus… Big E a le dessus en début de match, mais Morrison attaque le genou amoché de Big E pour s’en sortir. Miz est à la table des commentateurs et Morrison veut partir un Chant, mais Miz est beaucoup trop occupé à jaser. Il y a quelque chose qui se trame, on dirait. Big E fait ensuite un Big Splash sur le tablier du ring. Morrison a du mal à s’en remettre et se réfugie devant la table des commentateurs, là où Miz vient à sa rencontre. Il est un peu dans le chemin de Big E, ce qui crée une diversion pour que Morrison frappe Big E à nouveau dans le genou. Et c’est ici qu’on perd tout le focus sur le match. Otis arrive avec sa valise pour confronter The Miz. Les lumières se mettent à flashouiller à nouveau. Michael Cole a peur comme une chochotte et veut sacrer son camp à nouveau. Il appelle la sécurité. On va à la pause.

Au retour, Cole se sent mieux, parce que les lutteurs et lutteuses sont tout autour du ring. Mais, oh surprise, Retribution attaque les offciels en coulisses en les lançant dans des tables qui ne brisent pas. On ouvre la porte d’une toilette, pendant que quelqu’un fait son caca, et Retribution décide de coincer la porte avec une chaise. C’est vraiment pas fin. Kayla Braxton est par terre et elle a très peur.

Mais les Superstars ne savent pas ce qui se passe parce que personne ne montre les images sur l’écran géant. Quand c’est Bayley qui attaque Kairi Sane, aucun problème, mais quand c’est des brigands qui massacre des officiels et que les lutteurs sont autour du ring pour protéger Smackdown, là, ça ne vaut pas la peine.

Heureusement que l’arbitre Jessica a l’expérience de parler aux lutteurs. Elle sort des coulisses en courant pour les avertir. Tous les lutteurs retournent en arrière pour constater les dégâts. Ils ne servent à rien, mais enlève la chaise pour que l’officiel pris dans les toilettes soit libéré; c’est déjà ça.

Il y a quand même un match, pendant tout ce temps, vous l’aviez oublié. Miz reste à la table des commentateurs pour voir son ami Morrison se faire prendre dans un Stretch Muffler…

Victoire de Big E par soumission. Note de ce match : Distraction/5$

Après le match, Big E sort du ring, mais il est accueilli par un Brogue Kick de la part de Sheamus, qui avait remis ses bretelles et son petit chapeau. Mais la musique de Braun Strowman joue aussitôt. On aura une confrontation monstre après la pause.

J’espère que vous avez respiré en lisant le résumé du dernier match. Des fois, trop c’est comme pas assez et les dernières 20 minutes en sont un bon exemple. Il s’est passé un paquet d’affaires, mais au final, j’ai l’impression que tout le monde passe pour des épais. Retribution, ce n’est pas crédible; les lutteurs sont dupes; la sécurité et la WWE sont des imbéciles; Sheamus, qui en bout de ligne est peut-être celui derrière Retribution, au même titre qu’il était derrière l’attaque de Jeff. Et Braun pour finir… il y avait quelque chose de bien sur l’effet non-stop, mais j’ai trouvé que tout était garroché, au lieu qu’on puisse prendre le temps d’apprécier ce qui se passait. Passif…

Strowman est dans le ring, et sa rencontre avec The Fiend l’a changé; il est rendu chauve… Mais il a toujours sa barbe, donc c’est pas aussi significatif qu’on aurait pu le croire. Il demande au Fiend de venir le confronter et d’affronter sa peur, car il va l’éviscérer et manger ses entrailles pendant qu’il est encore vivant pour apprécier le spectacle. On se serait cru dans le Silence des Agneaux. Alexa Bliss fait plutôt son entrée et elle veut des explications. Elle connait l’homme derrière le monstre. Elle lui dit qu’il est tendre et affectueux et qu’il n’est pas celui qu’elle voit présentement. Elle ne le reconnait plus. Braun lui dit qu’elle se servi de lui comme d’un pion, jusqu’à lui faire faire le clown en chantant du karaoké dans son char. Alexa ne comprend rien, nous non plus d’ailleurs. Mais Braun répète tout le monde change en présence du Fiend, elle y comprit et qu’elle doit quitter le ring immédiatement.

Bliss dit alors que s’il ne veut rien comprendre, elle devra le gifler pour qu’il comprenne. Elle le gifle à quelques reprises, si bien que Braun la saisit en Military Press. On dirait moi quand je fais ça avec notre petite de 20 livres… Il vient pour la lancer en bas du ring, mais les lumières se mettent à s’éteindre. Il vient pour la lancer de chaque côtés du ring, et tout devient de plus en plus sombre. Braun va donc au milieu du ring et lance Alexa dans les airs pour qu’elle s’écrase dans le milieu du ring. Au même moment les lumières s’éteignent. Les lumières se rallument toutes rouge et c’est The Fiend qui est là debout derrière Alexa Bliss qui a simplement mal à une hanche. Elle est faite forte… Braun lui, apparait dans l’écran géant, et tout le monde rit de bon cœur pour terminer l’émission.

Personnellement, j’aime mieux la magie de Luc Langevin, qui aurait probablement coupé un melon d’eau pour faire apparaître Alexa Bliss et en soufflant dessus, elle se serait transformée en The Fiend. J’aurais aimé voir Braun être complètement sous le choc et essayer de comprendre le truc en regardant sous la table. Mais encore, je ne comprends pas pourquoi on complique tellement les choses qu’au final, on en a que foutre de savoir qui va gagner le match entre les deux. Encore une fois, trop… Passif.

Actifs

  • La Bataille Royale
  • Promo de Mandy Rose et Sonya Deville

Passifs

  • Retribution
  • Sheamus vs Shorty G
  • AJ Styles et Jeff Hardy
  • Gran Metalik vs Nakamura
  • Big E vs John Morrison
  • Retribution

Avez-vous trouvé le thème caché de la soirée? C’était évidemment : « Regarde par là, je vais t’attaquer dans le dos! » Eh oui, pour nous préparer à SummerSlam, « You won’t see it coming »… Mais ces temps-ci, on dirait plutôt que la WWE s’organise pour que ce soit : « You won’t see it, because you’ll have better things do… »

AWARDS

  • #LeSuperbe : La bataille royale, par défaut
  • #ClapDeGolf: Bianca Belair qui se débarasse de Tamina
  • #NiaiseMoi : La sécurité accrue de la WWE
  • #JeanAiroldi : Mandy la soccer Mom
  • #PausePisse : Sheamus vs Shorty G
  • #BeaucoupBien : Big E

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.