La Révision des comptes Smackdown Live Édition du 18 décembre 2020

Par Benny is Money

Au menu de Smackdown ce soir :

  • Street Profit vs Dolph Ziggler et Robert Roode pour les ceintures par équipe
  • Bayley vs Bianca Belair
  • Un Toast au champagne de Carmella
  • Les Sami Awards présentés par Sami Zayn

Les cotes d’écoutes de RAW ont été si terrible cette semaine, que la WWE a invité The Rock à Talking Smack… Il est vraiment temps que Vincent aille se confiner pour le temps des fêtes…

Bienvenue à la Révision des Comptes!

Smackdown débute ce soir avec Kevin Owens qui entre dans un ring, entouré de tables, d’échelles et de chaises, pour nous rappeler le TLC de dimanche. Il a attendu Roman toute la semaine et il l’invite immédiatement à venir le rejoindre pour lui parler dans le visage. Mais Roman, naturellement, ne vient pas. Owens le traite de peureux et d’hypocrite, lui laissant savoir au passage, qu’il a demandé aux membres de sa famille de ne pas regarder leur match à TLC dimanche. Pas parce que KO avait peur de ce que Roman lui ferait subir, mais bien parce qu’il a peur de la réaction que les gens auront en le regardant massacrer Roman.

Paul Heyman demande à apparaître sur l’écran géant. Il fait comprendre encore une fois à KO que Roman décide de son agenda. Il explique aussi que Roman considère que Kevin est un masochiste d’en redemander à chaque semaine. Mais ça tombe bien, parce que Roman est un sadique qui se fera un plaisir de lui sacrer la volée. Mais le fait que KO revienne encore et toujours à la charge, fait de lui un adversaire redoutable qui ne doit pas seulement être battu, mais arrêter et anéanti. KO en a assez du blabla et part à la poursuite de Reigns.

Au retour de la pause, KO est interpellé par Adam Pearce, qui lui demande de garder son calme et de conserver ses énergies pour dimanche. Mais KO ne l’écoute pas et se butte à la porte fermée du salon de Roman. À la télévision, KO s’aperçoit que Roman fait son entrée dans le ring.

Roman explique à KO qu’il ne veut pas lui faire du mal, ni même à sa famille. Mais il ne fait pas partie de la même catégorie d’athlètes que KO et il n’a qu’une seule demande à lui faire pour que tout ce cirque arrête : « De le reconnaître ». Si KO reconnaît que Roman est le chef de sa tribu, et à la tête de sa table familiale, Owens sera épargné. Mais KO revient vers le ring furieux. Il sera malheureusement pris en embuscade par Jey Uso par derrière. Roman se joint à son cousin pour frapper Owens. Adam Pearce, Pat Buck, ainsi que d’autres officiels interviennent pour les empêcher d’aller plus loin.

Au retour de la pause, Jey parle avec son cousin en coulisses et lui dit que Kevin a finalement compris le message. Mais Roman sait que ce n’est pas le cas. Il demande alors à Jey de terminer le travail et de faire en sorte que KO ne puisse pas se battre dimanche.

Variation sur les mêmes thèmes abordés depuis quelques semaines, Roman veut montrer qu’il est le plus fort et KO veut montrer qu’il n’abandonne jamais. Eh bien, laissez-moi vous dire qu’on va étirer l’élastique au boutte pas mal, ce soir et que ça risque de péter à un moment donné. Mais bon, pour l’instant, c’est un bon départ à l’émission. Actif.

Street Profit vs Dolph Ziggler et Robert Roode (Match pour les titres par équipe de Smackdown)

Après l’entrée de Street Profit, Roode et Ziggler font leur entrée, et Dolph porte maintenant une nouvelle casquette. Désolé Dolph, mais ça ne fait pas professionnel, ni chic à fois et ne donne certainement pas l’étoffe d’un champion. Mais au moins, Roode et Ziggler portent des culottes de couleur turquoise qui s’agencent, ce qui est tout même un gros plus au niveau de la crédibilité de l’équipe.

Avant le match, Clark Duke, grande vedette du film Croods 2, nous explique qu’il a beau être ami avec Ziggler, il choisit Street Profit pour l’emporter ce soir. Arrêtez de me harceler! Je ne sais pas c’est qui! Faites vos recherches! Mais shoot-out à Gab la promesse qui m’a expliqué qui était Mario Lopez!

L e match commence et ce sont les Street Profits qui ont le dessus, effectuant même un Double Dropkick sur les aspirants. Mais, en voulant monter sur la 3e corde, Montez Ford se fait pousser en bas par Roode à l’insu de l’arbitre, et se fracasse le menton sur la rampe. Au retour de la pause, Dolph et Roode travaillent ensemble pour isoler Ford. Montez réussit finalement à faire passer Dolph par-dessus la 3e corde et en bas du ring avant d’esquiver une attaque de Roode dans le coin. Dawkins reçoit le hot tag et il s’occupe de Roode et Ziggler avec des NBA Jam dans les coins. Après un Underhook neckbreaker, Angelo n’obtient qu’un compte de 2. Il réussit à faire un Spinebuster à Ziggler avant de redonner à Ford pour son From the Heavens. Mais Montez aboutit sur les genoux de Ziggler et met beaucoup de temps, ce qui permet à Roode d’empêcher le tombé. Robert reprend le tag et tente un Roll-Up, mais Ford renverse la manœuvre et tient les culottes de Roode pour la victoire.

Victoire des Street Profit par tombé. Note de ce match 3$/5

Alors, si je peux résumer, les Babyfaces l’emportent en trichant et ils sont supposés bien paraître dans tout ça, tout comme Roode et Ziggler, qui perdent encore? Et ça nous mène à quoi? 22 rematchs entre les deux équipes parce qu’il n’y a personne d’autre pour les affronter à Smackdown? C’est tout, c’est pas bon… Ou c’est pas bon, c’est tout… En tout cas… Passif…

Après le match, Dolph et Robert se plaignent beaucoup à l’arbitre et Charles Robinson en a assez et les suspend… ou menace de les faire suspendre… En tout cas, c’est pas clair…

KO en coulisses prise 2

Owens retourne en coulisses et cherche encore Roman. Cette fois, Adam Pearce et l’arbitre Jessica tentent de le raisonner. Mais encore une fois, Jey Uso arrive par-derrière avec une chaise et frappe KO dans le dos. « Reste par terre! » de dire le cousin exécutant…

Entrevue Bianca Belair

Kayla Braxton est dans le ring de service pour une entrevue avec Bianca Belair. Ce soir, elle affronte la « Role model » Bayley. Qu’est-ce qu’une victoire pourrait avoir comme impact sur sa carrière? Bianca réplique d’abord que Bayley n’est pas un modèle pour quiconque. Elle est une femme que Belair espère battre et non pas lui ressembler. Ensuite, Bianca en a assez de l’entendre parler tout le temps et elle veut se mesurer à elle pour pouvoir briller!

Riott Squad vs Billie Kay et Tamina

Parce que Billie Kay n’a pas été suffisamment humiliée la semaine dernière, elle a demandé un match revanche face au Riott Squad, mais cette fois, avec une nouvelle partenaire : Tamina! Tadam! La revoici Heel, elle qui avait presque changé de camp au mois de mai dernier. Je ne sais pas pourquoi je me souviens, mais c’est ça pareil…

Le Riott Squad a fait une vidéo avant le match et on nous la présente en mortaise. Les extraits qui suivent sont véridiques. Prières de ne pas trop consommer durant les fêtes…

  • Ruby : « Alors, qui tu penses que Billie a trouvé pour notre match de ce soir?
  • Liv : Beyonce? Sarah Jessica Parker?
  • Ruby : Euh? Hein?
  • Liv : Bin oui, j’aimerais tellement ça les rencontrer! Oh, peut-être Wonder Woman!
  • Ruby : Ouin, ça serait drôle de rencontrer Gal Gadot.
  • Liv : Non! La vraie Wonder Woman, pas l’actrice qui la joue. Je suis certaine qu’on est capable de la battre.
  • Ruby : Hein? Euh? Ha? Ha!

Ruby prend la tête de Liv pour lui flatter les cheveux en voulant dire : « Maudine que t’es une vraie folle… ». C’est inhumain faire dire ces lignes à des personnages qui se donnent corps et âmes pour leur compagnie. Je tenais à le préciser.

Le match commence et Tamina domine largement Liv et Ruby, même après que celles-ci aient tenté du travail d’équipe. Tamina sert une corde à linge à Ruby avant de conclure avec un Samoan Drop. Mais Billie Kay prend le tag à son insu et tente le tombé. Liv vient immédiatement à la rescousse et permet à Ruby de s’en sortir et de redonner le tag à Liv. Le Riott Squad sert un double Dropkick à Tamina dans son coin, avant de compléter le travail avec un Dropkick de Liv de la 3e corde sur une Billie Kay prise au piège par Ruby.

Victoire du Riott Squad par tombé. Note de ce match 2,5$/5

Intérêt 0, résultat 0. Je peux me répéter encore et encore, mais la division féminine a besoin de sang neuf ou de se redéfinir en une seule et grande division. C’est le désert à Smackdown et ce n’est pas normal. Passif.

Le toast au champagne de Carmella

C’est l’heure du toast à Carmella, qui s’emmène au ring, dans un kit noir, pas trop chic, pas trop cheap à la fois. Elle a suivi les conseils de Drew McIntyre et de sa jupe écossaise prête-à-porter. Encore une fois, Carmella maîtrise difficilement la danse lascive derrière un écran blanc. Elle a l’air plus monstrueuse que sexy.

Carmella nous explique qu’elle est venue faire une dégustation de champagne pour trouver celui qui irait le mieux avec sa victoire de dimanche. Bien sûr, plusieurs diraient que c’est trop tôt pour célébrer, mais que connaissent-ils ces gens évachés dans leurs futons? Le prix du champagne contient plus de chiffres que leurs numéros de téléphone. Bon, je suis sûr que les auteurs ont écrit cette blague en se trouvant très drôle, mais si tu bois du champagne qui coûte plus de 10 millions de dollar la bouteille, tu t’es fait solidement arnaquer à la SAQ. Quoique ta carte Inspire doit être loadée de points en maudit. Je retire ce que j’ai dit; Carmella est brillante dans ses dépenses…

Elle poursuit en disant qu’elle joue dans la tête de Sasha parce que Banks a beau avoir les qualités athlétiques pour être championne, elle est très faible au niveau du mental. C’est la première fois qu’elle garde un titre aussi longtemps, et c’est parce qu’elle craque sous la pression. Dimanche, à TLC, elle va tellement vouloir prouver qu’elle est meilleure que Carmella, que Sasha ne pourra se permettre de se disqualifier à nouveau, combattant ses propres démons ainsi que Carmella. Et tout ça rend le verdict évident. Et si Sasha n’est plus la meilleure, The Boss, qui est-elle vraiment? Personne, ni même Sasha ne le sait vraiment…

Mais la musique de Sasha joue et Carmella s’empresse d’envoyer son sommelier empêcher Banks de descendre la rampe. Mais le sommelier fou n’est pas le pogo le plus décongelé de la boîte. Il part à courir et attend Sasha, quand soudait, et je sens que vous allez être très surpris, Sasha Banks arrive de l’autre côté du ring. Elle prend un verre de champagne et le lance au visage de Carmella avant de tenter de lui servir le Bank Statement. Mais le sommelier se rend finalement compte du guet-apens et remonte dans le ring pour sauver sa patronne. Sasha est furieuse et le gifle avant de lui faire un Backstabber, mais Carmella prend une bouteille et la casse dans le dos de Banks.

Variation sur un même thème, encore cette semaine, où Carmella nous prouve encore une fois, qu’elle est capable de casser du sucre sur le dos de la championne! La pognez-vous? Tsé parce que la bouteille… Un bon segment dans l’ensemble, mais il va falloir que Carmella en fasse beaucoup plus dans le ring, et dans un vrai match de championnat, pour que je la prenne au sérieux. Mais c’était une bonne promo. Actif.

KO dans la salle du soigneur

Kevin Owens est dans la salle du soigneur et il réitère qu’il n’a rien et que tout va bien. Jey Uso arrive encore une fois de nulle part, et le martèle de coups. Il le saisit ensuite pour le passer au travers d’une table, bien placée à cet effet.

Otis vs Shinsuke Nakamura

Quand j’ai vu que ces deux hommes s’affrontaient comme de vulgaires combattants de bas de carte, je me suis dit que dans un univers parallèle, 2020 n’avait jamais existé…

Pendant que Gable est dans le coin de son protégé, Cesaro accompagne son partenaire avec des jeans grises, son manteau sport et une cravate rouge. Il faut rendre à César ce qui appartient à César, mais visiblement pas à Cesaro, parce qu’il n’a pas grand-chose à se mettre.

Le match commence et Otis a physiquement le dessus Nakamura. Mais ce dernier reprend le momentum grâce à quelques coups de genoux bien placés. Mais Otis a une bedaine qui regénère de l’énergie et Nakamura l’apprend à ses dépens. Après une tornade corde-à-linge d’Otis, Shinsuke est en position pour subir le Caterpillar. Mais Gable monte sur le tablier pour empêcher Otis de le faire et suggère une souplesse. La manœuvre rate et Nakamura contre avec un Roll-Up. Mais Otis s’en sort et effectue finalement une souplesse avant de monter sur la 3e corde et effectuer un Dozer Bomb pour la victoire.

Victoire d’Otis par tombé. Note de ce match 2,5$/5

Après le match, Gable reproche à Otis de ne pas avoir fait son Caterpillar. C’était encore un test. Ce n’est pas grave, il va finir par comprendre la mentalité Alpha…

Il me semble que j’ai du mal à comprendre la logique si Otis ne fait pas son move, mais remporte le match quand même. À part faire perdre du temps à Otis, à quoi sert Chad Gable? On ne le sait plus vraiment. Je n’embarque aucunement dans cette histoire. Passif.

Sami Zayn en coulisse

Sami est tiré à quatre épingle pour la première édition des Sami Awards. Mais il demande au régisseur s’il a poli les statuettes et ce dernier lui fait signe que non. Sami est furieux et part chercher de la cire à polissage. Pendant ce temps, Big E arrive tel un personnage machiavélique de Batman, mais pas le film, la série télé des années 60, et prépare un coup pendable!

On nous présente ensuite la vidéo que vous avez peut-être vu passée sur les réseaux sociaux, des Superstars de la WWE qui plante 2020, interprété par un dessin animé de gros monstre du marais. Watch out le Bye Bye, parce que la barre est haute… Presque…

Les Sami Awards

C’est l’heure de la première édition des Sami Awards et Sami est beau comme un cœur dans son complet bourgogne et fier comme un paon! C’est sur le haut de la rampe, qu’il anime enfin cette cérémonie où on remet des prix aux vrais lutteurs adulés par le peuple et non pas comme les Slammy Awards, ceux qui ne sont que reconnus par la compagnie comme étant des licheux de bottes. On revoit d’abord un vidéo nous présentant un résumé de l’année 2020. Naturellement, c’est plutôt une série de faits marquant de l’année de Sami Zayn narrée par Corey Graves.

Alors, le premier prix sera remis à l’athlète ayant fait le plus beau retour en 2020. Il y a beaucoup de choix; Edge, Roman Reigns, Sami aussi… Mais bon laissons le peuple parler. Et le gagnant est : Sami Zayn! Oh wow! Quelle surprise!

Le deuxième prix sera maintenant remis au match de l’année! Encore une fois, beaucoup d’excellents matchs en nomination. Et le gagnant est : Sami Zayn qui bat AJ Styles et Jeff Hardy pour reconserver son titre Intercontinental! Oh wow! Ça, vraiment, Sami voulait le gagner, mais il n’y croit pas! Wow!

Troisième et dernier prix maintenant, le plus prestigieux, la Superstar de l’année! Encore une fois, tellement de gens sont en nomination, mais un seul choix s’impose. Et le gagnant est :

Big E? Euh, hein? Et Big E fait son entrée, tout heureux! Il remercie son thérapeute au Collège, Notre-Dame de remporter des matchs de football… Mais Sami coupe court à son discours car il y aurait un… Big E frappe alors Sami dans le ventre et proche du bas du ventre, pour ensuite le pousser jusqu’en bas de la rampe.

Très bon segment efficace, pas subtil pour deux cennes, mais très bien interprété. Des fois, ça ne prend pas grand-chose, mais quand c’est bien fait, c’est bon.

Entrevue avec Bayley

Kayla est dans le petit ring de service et demande à Bayley de réagir aux propos de Bayley plutôt. Cette dernière affirme que ça faisait du bien d’entendre parler d’elle, mais qu’elle ne serait pas douce avec Bianca pour autant. Et la EST a été rapide au Collège… Et puis après? Bayley a fait du Cross-country et était capitaine de son équipe de Basket-Ball, et on ne l’entend pas se vanter du fait qu’elle est meilleure que toutes les autres à tout bout de champ. Elle va donner une leçon d’humilité à Bianca et la mettre sur la mappe.

Bianca Belair vs Bayley

Le match commence et c’est une compétition de trucs et d’esquive où Bianca et Bayley s’échange des moves pour se moquer l’une de l’autre. Finalement, Bayley frappe le bras de Bianca contre le tablier avant de l’envoyer dans la barricade pour nous envoyer à la pause. Au retour, Bayley renvoie Bianca en bas du ring, mais Belair lance Bayley dans les escaliers pour reprendre le momentum. Bayley revient dans le ring pour éviter le compte de 10 et les deux femmes se mettent Ko en même temps. Mais Bianca en a assez et montre toute sa puissance en martelant Bayley de coups dans le coin avant de lui faire un Standing Suplex suivi d’un Standing Moonsault. Après des échanges de coups dans le coin, de roll-Ups et de souplesses, Bayley se voit soulever du sol par Belair en position de Powerbomb. Mais Bayley met les doigts dans les yeux de Belair pour s’en sortir et asséner son Rose Plant…

Victoire de Bayley par tombé. Note de ce match 3$/5

Les goûts sont dans la nature ne l‘oublions pas, mais j’ai détesté ce match. On a eu droit à un paquet de chorégraphie parfois réussies, parfois plus ou moins, où les deux se relançaient la balle à savoir qui pouvait narguer l’autre et je trouvais qu’on s’éloignait sensiblement d’un combat de lutte. La deuxième partie du match a été plus intéressante, mais la fin était vraiment décevante. J’avais vraiment des attentes que ce match allait faire grimper Bianca, et j’ai l’impression, encore une fois, qu’un talent de NXT va être gaspillé. Je n’ai pas envie d’avoir cette opinion, mais le passé nous en a trop souvent donné l’exemple.

La conclusion de Roman

Roman Reigns entre dans le ring pour un dernier message à Kevin Owens, en compagnie de Jey et de Paul. Roman ne comprend pas qu’un être comme Kevin, qui a une chance d’être dans le Main Event d’un Pay-Per-View avec une légende comme Roman; une histoire que ses arrières-arrières-petits-enfants raconteraient à leurs enfants. Pourquoi Kevin Owens veut tout gâcher?

Mais Owens, sur une demi-patte revient encore et toujours sur la rampe. Reigns fait signe à Jey d’aller en finir avec lui, mais KO prend une chaise et se débarrasse de Jey au passage. Il monte dans le ring et frappe Roman avant de lui servir un Stunner… qui est interrompu par un Superkick de Jey… Roman part dans les câbles et sert un Spear à Kevin. Le massacre se poursuit en vain. Roman continue de frapper KO avec une chaise pendant que Jey prépare des tables. Spinebuster dans une première table, suivi d’un Samoan Drop dans la seconde. Roman continue de tabasser KO avec les morceaux de tables brisées pendant que Jey lance tout ce qu’il trouve dans le ring. Roman fait une montagne sur le corps gisant de Kevin Owens, donnant même des coups de chaises par-dessus tout le tas de débris. Reigns et ses acolytes quittent le ring, vainqueurs et convaincus… Dans la Gorilla Position, Kayla Braxton veut poser une question à Roman, mais en regardant le téléviseur, Roman n’en croit pas ses yeux. Kevin Owens se relève et s’asseoit sur une chaise. Il demande un micro et dit à Roman : « Ce n’est pas fini! Rien ne peut m’arrêter! À TLC, je vais prendre ton titre Universel, ou mourir en essayant… »

Ceci était… beaucoup, beaucoup, beaucoup… trop… Je pense qu’à un moment donné, on se dirigeait vers un cimetière ou KO allait être enterré vivant, mais ressortant de sa tombe pour défier Roman. Il y a comme une limite à ce qu’un personnage soit capable d’endurer et je trouve qu’ils en ont fait beaucoup trop. Lana va rater l’évènement pour une attaque qui apparaît anodine à côté de celle-ci. J’ai beau comprendre le message qu’on voulait envoyer, pour tenter de prouver que Kevin est capable de remporter la ceinture parce qu’il n’est pas arrêtable, mais je pense qu’on lui a enlevé de la crédibilité en rendant l’exagération trop caricaturale. Passif.

Actifs

Passifs

  • Street Profit vs Dolph Ziggler et Robert Roode
  • Riott Squad vs Billie Kay et Tamina
  • Otis vs Shinsuke Nakamura
  • Bianca Belair vs Bayley
  • La conclusion de Roman

Je ne veux pas dire que Smackdown ne s’est pas forcé à donner un bon show parce qu’ils étaient sur FS1 ce soir. Au contraire, ils ont peut-être justement trop voulu en faire et ont oublié de faire du gâteau en dessous du crémage. Des fois, trop, c’est comme se donner le goût d’avoir mal au cœur…

Note de ce Smackdown : 2,5$/5

AWARDS

  • #LeSuperbe : Street Profit vs Dolph Ziggler et Robert Roode
  • #ClapDeGolf: Stalling Suplex de Bianca sur Bayley
  • #NiaiseMoi : Bayley qui gagne avec un poke dans un oeil
  • #JeanAiroldi : Sami Zayn
  • #Contravention : Cesaro
  • #PausePisse : Otis vs Shinsuke Nakamura
  • #BeaucoupBien : Carmella
  • #GrosseNouille : Billie Kay
  • #NostradaNic : Il va y avoir un match triple menace entre Natalya, Bayley et Bianca Belair, parce qu’il faut vraiment établir qui est la meilleure lutteuse et la prochaine qui devrait affronter Sasha Banks. Et vous avez tous peur comme moi, que ce sera Natalya!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.