La Révision des comptes Smackdown Live Édition du 19 juin 2020

Par Benny is Money

Au menu de Smackdown ce soir :

  • Le retour de la Firefly Fun House
  • On déroule le tapis rouge pour le nouveau champion intercontinental AJ Styles
  • Mandy Rose est l’invité de Miz Tv pour parler de la rupture avec Sonya Deville

Il y a tellement de choses qui se passent que je n’ai pas pris de chance et je me suis rentré des q-tips dans le nez et j’ai pris ma température. Nostradanic m’a dit que c’était correct si j’étais chaud-bouillant…

Bienvenue à la Révision des Comptes!

Smackdown débute ce soir avec les faits saillants du match entre Daniel Bryan et AJ Styles la semaine dernière. Renee Young est dans le ring avec le titre. La dernière fois que Renee a commencé Smackdown dans le ring, le segment s’est terminé avec du pipi; ne l’oublions pas…

AJ fait son entrée dans le ring, après la présentation de Renee, et il est très content de tous les éloges. La majorité du roster masculin entoure le ring tel des bucherons. AJ les a invités autour du ring, car c’est le plus près qu’ils pourront être du titre. Il apprécie que ce soit Renee qui soit attitrée pour lui remettre son titre, mais ne croit pas qu’elle est la personne qui devrait le faire. Il invite plutôt Daniel Bryan dans le ring, pour lui présenter sa ceinture. Daniel est évidemment méfiant et peu motivé à le faire, mais après quelques minutes, il accepte finalement d’entourer AJ de sa ceinture. Quand Bryan vient pour quitter le ring, AJ lui dit : « C’est tout?! »… Styles veut que Bryan le congratule proprement. Daniel prend l’occasion pour dire à Styles qu’il est un excellent champion, qu’il pourrait peut-être même être le plus grand champion de l’histoire, s’il défendait son titre hebdomadairement. Mais AJ ne veut rien savoir de la vision de Bryan. Les opportunités au titre doivent être méritées. Bryan réplique que Drew Gulak a battu AJ il y a deux semaines et que ce devrait lui mériter une opportunité au titre. Mais AJ préfère plutôt affronter l’aspirant numéro 1 officiel. AJ avertit donc que la prochaine personne qui essaie de s’imposer avec lui allait payer les conséquences… « Bro »…

La musique de Matt Riddle se fait entendre et Riddle fait son entrée sous les « Bro » de ses anciens collègues et quelques fans qu’il connaît peut-être. Matt flippe ses flip-flops et vient pour se présenter, mais AJ lui dit qu’il le connaît très bien. Riddle a des infos pour lui. S’il croit être la face qui runne la place, Riddle est le Bro qui fait le show. AJ lui montre le titre avant de lui asséner quelques coups de poing au visage, mais Riddle réplique avec une série de coups de pied qui font tomber Styles en bas du ring. AJ demande alors la présence d’un arbitre.

Eh la la… Après les deux dernières journées sur les médias sociaux, pas facile de se faire une tête sur Matt Riddle. Puisque tout est un peu en suspens, pardonnez mon analyse la plus froide de la situation. Riddle n’a pas mal paru, mais a semblé très essoufflé en disant ses lignes. C’est évident que c’est un gros affrontement et que ça fait du bien de voir des nouveaux visages à Smackdown… Actif… Mais l’avenir est garant du passé et Dieu sait que tout peut changer… Sauf Charlotte qui obtient toujours des chances au titre… Mais on parlera de ça lundi…

Matt Riddle vs AJ Styles

Au début du match, on annonce que le match est pour la ceinture Intercontinentale, mais AJ coupe court et empêche Greg Hamilton de faire la présentation en disant que le titre n’est pas à l’enjeu.

Riddle démarre le match en trombe avec un German Suplex et quelques Gutwrench suplex. Un bon coup de pied à la tête et AJ est ko; compte de 2. Riddle poursuit avec un Bro-ton, son Running senton et même quand AJ tente de lui faire des chops dans le coin, Riddle réplique aussitôt. Il est en feu! Mais un bon drop kick ramène tout le monde à la case départ. Riddle est finalement envoyé sur le tablier du ring et kické à l’extérieur sur Corbin, tout près de la table des annonceurs. Riddle et Corbin s’engueulent. On s’en va à une pause.

Au retour, AJ est en contrôle. On revoit le Dropkick qu’il a servi à Riddle de l’intérieur à l’extérieur du ring, durant la pause. AJ multiplie les coups de pied, mais Riddle le défie et en redemande. Riddle réussit à renverser la vapeur avec quelques coups de pied, mais AJ réplique rapidement avec un Dragon screw. Alors que Riddle souffre de la jambe, AJ est trop confiance et reçoit un coup de genou en plein visage, suivi d’un Fisherman Suplex, d’un Flying Forearm et d’un autre Bro-ton; compte de 2. Riddle tente ensuite la Bro-Mission, mais AJ s’en sort et réussit à appliquer le Calf Crusher. Riddle retrouve la 3e corde du côté des lutteurs gentils pour s’en sortir. Pendant que Bryan encourage Riddle, AJ sort du ring et confronte Bryan en le poussant. Les autres lutteurs gentils retiennent Bryan pour ne pas qu’il interfère dans le match. AJ monte ensuite sur le tablier du ring et s’élance pour son Phenomenal Forearm, mais Riddle l’attrape en plein vol et lui applique son BRO Derek…

Victoire de Matt Riddle par tombé. Note de ce match 4$/5.

Encore une fois, ne me lancez pas des roches, j’essaie d’analyser ce match avec la tête la plus froide possible. Vraiment un match agréable à regarder, rehaussé par la présence des lutteurs autour du ring. Je me demande où ils ont pu prendre cette idée. Les deux se sont échangés les coups, les deux ont très bien paru et l’arrivée d’un nouveau visage fait tellement de bien… Mais naturellement, il faut se garder une petite gêne. Actif.

Jeff Hardy est en coulisses et on lui place un petit micro pour une entrevue avec Renee après la pause. Jeff est complètement dans la lune, mais pas autant que Seth après MITB, c’est déjà ça.

Au retour, les Assurances Progressive nous représentent les faits saillants de l’accident d’auto coup monté sur Jeff et ce qui s’en est suivi jusqu’à Backlash; un placement de produit toujours aussi à propos. Renee interview Jeff Hardy en coulisse et lui demande d’abord comment il se sent? Hardy lui dit qu’il a 42 ans, qu’il revient de blessure, qu’il essaie de refaire sa vie, un peu comme depuis le début de sa vie d’adulte. Quand il éteint un feu quelque part, un autre se met à brûler. Renee lui dit ensuite que sa rivalité avec Sheamus est difficile à regarder et rend plusieurs amateurs inconfortables. Que pense-t-il du fait qu’il n’a pas pu vaincre Sheamus à Backlash? Hardy lui répond qu’il a perdu beaucoup de matchs dans sa vie, mais que Sheamus lui rappelle tout le négatif. Le vaincre lui aurait permis de faire une rédemption. Mais sa défaite le ramène dans sa noirceur, ses doutes sur ses habiletés de lutteurs, d’homme, de père, de mari. Il doit arrêter ce cycle d’idées noires car il est un junkie de l’adrénaline depuis l’âge de 8 ans et un alcoolique. Mais Sheamus veut se servir de ses faiblesses et agir en bully, parce qu’il est lui-même un être misérable. Il n’est rien de plus qu’un gros obstacle sur la route de Jeff vers sa rédemption.

Excellente entrevue avec Jeff où il n’avait pas l’air de lire des répliques, mais plutôt d’y aller de réponses bien senties, honnêtes et qui sonnaient beaucoup plus crédibles. L’entrevue avec Renee était le meilleur contexte pour nous présenter cette histoire. Actif.

Kayla Braxton interview Shorty G avant son match face à Mojo Rawley. Elle lui dit qu’il est 8 pouces plus petit et 60 livres plus léger. Mais Shorty G n’est pas impressionné et a combattu des Poids Lourds toute sa vie. Mais Mojo Rawley arrive sournoisement derrière lui et lui met la main par-dessus la tête pour indiquer aux téléspectateurs que Shorty est petit. Shorty G dit à Kayla que les Poids Lourds ne savent pas qu’il a des yeux tout le tour de la tête et se tourne rapidement pour donner un coup de poing à Rawley. Mojo tombe au sol et est furieux, mais Shorty G s’en va dans la Gorilla Position, ce qui fait que Mojo ne peut rien y faire…

Shorty G vs Mojo Rawley

Le match commence et les deux sont tellement importants que leur entrée a eu lieu durant la pause. Mojo a le dessus rapidement et démontre toute sa puissance en envoyant Shorty G dans le coin et l’autre coin. Beaucoup d’action coin à coin dans ce match. Shorty G réplique avec un Northern lights Suplex; compte de 2. Réplique de Rawley avec un tacle; compte de 2. Shorty G monte ensuite sur la 3e corde pour un Cross-body, mais Mojo le capte et le transporte sur ses épaules. Shorty G est trop rapide et le renverse dans un roll-up.

Victoire de Shorty G par tombé. Note de ce match 2,5/5

C’est un peu dommage, mais les matchs de Shorty G se suivent et se ressemblent. Et malheureusement, Mojo a beaucoup de difficulté à être intéressant dans ce contexte. Cesaro et Nakamura ont pris la place des Forgotten Sons et Mojo a pris la place de Cesaro. On a hâte que Shorty G passe à autre chose, mais je ne sais pas si Vince sait comment. Passif.

C’est le moment de Miz TV et avant de recevoir Mandy, Miz et Morrison veulent clarifier les incidents de Backlash. La raison pour laquelle Miz a retiré Morrison du tombé, c’est qu’il a perdu le focus durant le match, parce que les règles ont été changées juste avant. Ils croyaient qu’ils seraient co-champions, mais ce n’était plus le cas. Et ils devaient se méfier d’Otis et Tucky qui auraient pu intervenir à tout moment. C’était donc injuste puisqu’ils étaient deux contre trois. Ils invitent ensuite Mandy à faire son entrée pour la première fois à Miz TV. Elle rejoint Miz et Morrison et on lui demande rapidement de parler de sa meilleure amie; ce que Mandy corrige aussitôt comme étant son ancienne meilleure amie. Miz et Morrison lui disent qu’elle volait les projecteurs de Sonya, qu’elle n’est pas une aussi bonne lutteuse etc. Mandy leur dit qu’elle va quitter si ça continue, mais Miz et Morrison la retiennent car ils ont une surprise pour elle. Sonya Deville fait son entrée. Elle traite immédiatement Mandy de « Thot »; ce que je ne connaissais pas, mais qui est une nouvelle insulte à la WWE, après que MVP ait aussi traité Lana de Thot lundi. Ce serait donc « That hoe over there »… Bref, la grosse classe…

Sonya ne comprend pas que Mandy ait encore droit à toute la visibilité même si elle est de loin inférieure à elle. Mandy ne comprend pas ce que Sonya veut; c’est elle qui lui a joué dans le dos. Mais Sonya lui fait remarquer que c’est encore Mandy qui a toute l’attention et que si Miz ne l’avait pas invité ce soir, elle se tournerait les pousses en mangeant au buffet. Mandy réplique en lui disant qu’elle a des gens sur qui elle peut compter, que même si Sonya essaie de lui faire du mal, physiquement ou psychologiquement, Mandy va toujours rester debout et que Sonya n’a plus cette chance, parce qu’elle est toute seule. Sonya clos la discussion en disant qu’elle est meilleure que Mandy dans tout, sauf pour sa beauté et que si c’est ce que ça prend pour avoir l’attention, elle va brutaliser Mandy au point où son extérieur ressemblera à toute la laideur qu’elle a en dedans…

La bataille éclate et Miz et Morrison sont comme des enfants d’école qui regardent deux filles se battre. Finalement, Sony agrippe Miz et le place entre elle et Mandy, pour rouler en bas du ring et quitter par la rampe. Miz trouve ça toujours très comique, si bien que Mandy le gifle et quitte le ring pour terminer ce segment.

Tout ça pour si peu et nous ressasser la même histoire. Sonya a déjà eu le dessus sur Mandy dans deux affrontements et n’est pas allé plus loin. On croyait qu’elle allait entrer en rivalité avec Lacey Evans, mais tout semble oublié et ce segment semblait nous ramener à la case départ. Raté. Passif.

Après nous avoir présenté les faits saillants de leurs victoires des dernières semaines, Sasha et Bayley font leur entrée sur le ring. J’ai remarqué que Bayley avait la même chanson que Seth Rollins, mais je n’ai réalisé qu’aujourd’hui que la version heel de la chanson de Sasha Banks, c’est une insertion de la chanson de Samoa Joe… Beau travail Monsieur le DJ… Les championnes s’installent à la table des annonceurs et Bayley leur dit qu’elles sont tellement bonnes dans tout qu’elles vont surement voler leurs emplois. Un peu comme Samoa Joe; ça tombe bien!

New Day vs Lucha House Party

Euh… Hein?… Eh bien oui, vous avez bien lu. Pourquoi ce match? On ne sait trop, mais c’est souvent comme ça à Smackdown de toute façon. Si vous avez du mal à comprendre le résumé de ce match, c’est que Michael Cole y a porté autant d’attention que moi; c’est-à-dire très peu. Il a naturellement passé son temps à essayer de choquer et diviser Sasha et Bayley. Aucunement redondant. Heureusement que Bayley et Sasha était divertissante. L’action dans le ring n’a pas manqué vu le style des Luchas. Dorado et Metalik ont réussi des Splashs successifs de la 3e corde sur Big E et Kofi à l’extérieur. Dorado a même surpris Big E avec Springboard Stunner. Les Luchas croyaient bien avoir gagné quand Dorado a réussi un autre Splash de la 3e corde sur Kofi, mais Big E a brisé le compte en poussant Metalik sur son partenaire. Finalement, New Day a réussi à contrer un double splash et à appliquer un Midnight Hour sur Dorado.

Victoire de New Day par tombé. Note de ce match 3$/5.

Après le match, Nakamura et Cesaro sont venus attaquer New Day. Une fois Big E mis hors de combat, Cesaro a saisi Kofi pour lui faire l’hélicoptère et Shinsuke est venu donner son Kinshasa en plein vol… Ouch! Cesaro est venu donner des high fives à Bayley et Banks avant d’engueuler Michael Cole et lui dire d’arrêter de leur manquer de respect. Le malaise était palpable et réussi.

Un match qui sortait de nulle part et qui n’aura servi à rien d’autre que de jaser avec Bayley et Sasha. Le montage de ce match était franchement horrible. De trop nombreux plans de caméra, des séquences saccadées; bref un gros bémol dans cet aspect. La dynamique entre Bayley, Sasha et Michael Cole était bonne, mais beaucoup trop présente et redondante. Corey Graves n’a pratiquement pas parlé. Passif.

On annonce pour la troisième que la Firefly Fun House aura lieu plus tard ce soir. C’est un peu beaucoup…

Alexa Bliss et les autres lutteuses baby-face de Smackdown ont un meeting près d’un ring d’entrainement en coulisses. Alexa leur dit qu’elle en a assez de Bayley et Sasha et qu’elle et Nikki vont leur enlever leur titre. Mais Naomi lui dit qu’elles ont raté leur opportunité. Lacey Evans réplique qu’elle a étampé Sasha la dernière fois qu’elle l’a rencontré dans le ring et qu’elle devrait faire la même chose à Bayley. Tamina l’interpelle prétextant qu’elle ne devrait pas se déclarer prétendante numéro 1 au titre, mais Lacey la traite de « Nasty » et tout le monde s’engueule. Dana Brooke joue à la voix de la raison et leur dit que Sasha et Bayley leur ont toutes manqué de respect. Mais Alexa l’interrompt et se demande où est Nikki…

Au retour de la pause, Kayla interview Sheamus. Sheamus réalise que sa rivalité avec Jeff est rendue sérieuse et ses mots l’ont fait réfléchir. Et oui… Il est un bully! Et les gens comme Jeff méritent qu’on se moque d’eux car ils sont faibles. Il a adoré battre Jeff, mais regrette qu’il puisse encore parler, car on doit encore l’écouté chialer sur sa vie.  « Il pense qu’il va refaire sa vie, mais tout le monde sait qu’il n’y croit pas. Mais si Jeff veut se relever, je vais l’aider. La semaine prochaine, je vais offrir un toast au seul et unique Jeff Hardy! »

Sasha et Bayley sont encore à la table des commentateurs et sont très heureuse d’entendre qu’il y aura un toast la semaine prochaine. Ça leur donne l’idée d’aller célébrer tout de suite, mais Nikki Cross, enragée, leur saute dessus. Alexa arrive à la rescousse pour enlever Nikki de sur Sasha. Cross monte dans le ring et demande un match contre Banks, mais elle refuse. Sauf que Bayley accepte le défi et dit que Sasha va l’affronter à l’instant.

Sasha Banks vs Nikki Cross

Le match est déjà en cours au retour de la pause. Nikki est complètement enragée. Banks tente de sortir du ring pour reprendre son souffle, mais Nikki lui fait un splash du tablier du ring. Bayley est inquiète. Banks reprend le dessus avec son Double knees dans le dos; compte de 2. Nikki reprend ensuite l’ascendant avec de solides claques et tente de monter dans le coin, mais Sasha contre la manœuvre. Ça ne ralentit pas Nikki qui assomme Banks la tête première dans le coin quelques fois avant un Tornado DDT qui a eu l’air de faire vraiment mal; compte de 2. Banks réussit habilement à contrer Nikki et rouler pour appliquer le Bank Statement, mais Nikki s’en sort assez aisément. Banks semble découragée, mais s’en suit une série de roll-ups où Banks finira par avoir le dernier mot avec un Meteora.

Victoire de Sasha Banks par tombé. Note de ce match 3$/5

Ce n’était pas un bon match dans les standards de Nikki et Banks. J’ai beaucoup de mal à comprendre pourquoi la WWE continue d’essayer de faire mal paraître Cross. Corey Graves a même mentionné qu’il fallait peut-être se faire piquer contre la rage pour regarder ses matchs. Bliss n’a rien fait non plus aux abords du ring. Je comprends qu’on veuille protéger Banks et la garder forte pour son affrontement avec Bayley, mais tout le reste de la division en souffre. Passif.

Titus O’Neil est reconnu comme finaliste au trophée Muhammad Ali 2020 d’ESPN pour son travail humanitaire dans la communauté. Bravo Titus…

On nous apprend qu’AJ Styles devra défendre son titre la semaine prochaine face à Drew Gulak, même s’il ne voulait pas en début d’émission. Et voilà, tout vous revient en plein visage M. Styles, parce que la Terre est ronde après tout!

Le Firefly Fun House débute et Bray nous dit un beau « Bonjour les amis! »; c’est gentil pour nous franco-univeriens de la WWE! Il nous dit qu’il a fait beaucoup de choses ces derniers temps, comme adhérer à un club de lecture, apprendre des nouvelles danses sur TikTok, ressusciter les morts; (c’est peut-être lui finalement la raison du retour d’AJ Styles, qui sait!?) Rambling Rabbit lui rappelle aussi qu’il a perdu contre Braun Strowman à MITB. On revoit les images avec des bruits de dessins animés. C’est vrai que Bray a perdu, mais c’est parce qu’il s’y est pris de la mauvaise manière. Le train de Braun et sa nouvelle coupe presque Longueuil viennent interrompre Bray. Braun monte dans le ring et dit à Bray que les petits jeux sont finis. Il a eu sa chance et il s’est planté. C’est terminé. Mais Wyatt réplique que le chapitre est fini, mais que l’histoire continue. Il a véritablement appris à ressusciter les morts. Et l’image se transforme et le revoilà comme l’ancien Bray Wyatt. Il explique à Braun que c’est lui qui l’a mis au monde et que c’est à lui de le détruire. Il lui dit donc de suivre la lumière de son fanal pour le retrouver.

C’est tout?! Juste ça… Je me disais que le Firefly Fun House avait tout le potentiel de décevoir et je ne me suis pas trompé. On est encore au même point. Et le vieux Bray peut encore perdre contre Braun, puisqu’il lui reste The Fiend pour éventuellement gagner. On est revenu au point de départ? Passif.

Actifs

  • AJ Styles confronté par Matt Riddle
  • AJ Styles vs Matt Riddle
  • Entrevue Renee avec Jeff Hardy

Passifs

  • Shorty G vs Mojo Rawley
  • Miz TV
  • New Day vs Lucha House Party
  • Sasha Banks vs Nikki Cross
  • Firefly Fun House

Smackdown, était tellement bien parti, que je croyais qu’on aurait droit à une excellente édition ce soir. Mais quelqu’un a pesé sur le piton « Reset » et toutes les histoires sont redevenues aussi redondantes que les semaines précédentes. Des lutteurs autour du ring, une interview profonde, un personnage qui revient avec son ancienne version; on est à un lutteur avec un prénom de fruit de penser que Smackdown est diffusé le mercredi soir sur TNT…

AWARDS

  • #LeSuperbe : Matt Riddle face à AJ Styles
  • #ClapDeGolf: Le Kinshasa de Nakamura sur Kofi en hélicoptère
  • #NiaiseMoi : Toutes les histoires de Smackdown qui reviennent au point de départ
  • #JeanAiroldi : Sonya Deville et son suit noir chic et professionel
  • #PausePisse : Shorty G vs Mojo Rawley
  • #BeaucoupBien : Matt Riddle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.