La Révision des comptes Smackdown Live Édition du 21 Août 2020

Par Benny is Money

****Si tu veux participer au pool de SummerSlam, cliques ici

Au menu de Smackdown ce soir :

  • Deux matchs de championnat
    • AJ Styles vs Jeff Hardy pour le titre Intercontinental
    • Nakamura et Cesaro vs Lucha House Party pour les titres par équipe
  • Braun Strowman a un dernier message pour The Fiend avant SummerSlam
  • Big E vs Sheamus
  • Et Vince McMahon pour débuter l’ère ThunderDome de la WWE

En voyant Vince McMahon sauter en bas de la balustrade pour montrer à Gronk comment faire, j’ai maintenant une toute nouvelle vision des personnes du troisième âge. Je vais juger moins vite un préposé aux bénéficiaires malveillant, car il est peut-être en train de former une nouvelle génération de lutteurs…

Bienvenue à la Révision des Comptes!

Vous pouvez, comme à l’habitude, chercher le thème caché de Smackdown ce soir, mais je vous avertis, tout comme SummerSlam, vous ne le verrez pas venir…

Smackdown débute ce soir avec le retour de Vincent dans le ring. C’est lui qui avait fait l’introduction de la nouvelle mouture de Smackdown à Fox et il renchérit avec le ThunderDome! Électrisant… Vous irez voir les images, mais pour vous décrire du mieux que possible le nouvel environnement, c’est comme une immense réunion sur Zoom, où tout le monde est à Mute et personne ne veut bouger de son écran, parce qu’ils ont peur d’être déconnecté.  Vince nous rappelle le thème de SummerSlam « You’ll never see it coming » et…

Les lumières commencent à s’éteindre. Est-ce The Fiend? Retribution? Ou est-ce que déjà la WWE éprouve des difficultés techniques?

Eh non, c’est The Fiend. Il vient probablement rencontrer le diable Vince en personne. Tout est rouge, mais The Fiend est peut-être épileptique, parce que les millions de lasers ont l’air de lui donner des maux de tête.  Il monte dans le ring et lui et Vince danse un Cha-cha en distanciation sociale. Un pas à droite, un pas à gauche… De toute beauté. Braun interrompt les pas de côtés car son train entre en gare. Pouf, le diable Vince disparaît car lui aussi a des pouvoirs surnaturels.

The Fiend et Strowman se font face-à-face dans le ring quand soudain, les lumières flashent encore. Cette fois, c’est Retribution qui entoure le ring. Ils sont maintenant une bonne vingtaine, je dirais, à l’œil… Strowman fait signe à The Fiend qu’ils vont s’amuser à les péter, mais The Fiend fait un « Bye-bye » de la main et il éteint les lumières. Quand elles se rallument, The Fiend n’est plus là. Braun est obligé de se battre tout seul on dirait. La force du nombre fait en sorte que Braun ne peut contenir Retribution…

Mais une première vague de lutteurs avec Big E en tête fonce vers le ring. Une deuxième vague menée par King Corbin fait son entrée. Vous me direz : « Ah! Les gentils sont entrés avec Big E alors que les pas fins sont entrés avec Corbin, mais il n’en est rien. C’est aléatoire au possible. Premier arrivé, premier servi. Finalement, Retribution est chassé et quitte par on ne sait trop quelle porte. The Miz arrive le dernier, en retard, car il était en train de faire un pipi préventif. Braun n’est pas content, alors il frappe Drew Gulak en pleine face avant de faire de même avec Jey Uso…

Ça brasse en début de match, ou d’épisode si vous voulez… Mais, comme pour les lasers, trop c’est comme pas assez. C’est le chaos organisé, mais qui n’a aucune logique, ni substance pour nous accrocher. Des fois, je me demande si Retribution ne serait pas en fait les numéros 11 à 32 de Dark Order… Passif…

Au retour de la pause, les esprits sont encore échauffés; on tasse tout le monde du ring. Big E et Sheamus se parlent dans le blanc des yeux, si bien que leur match aura lieu à l’instant.

Big E vs Sheamus

Les lutteurs sont autour du ring, question de faire la transition avec l’ambiance du Performance Center. Car, en matière d’ambiance ce soir, c’est pas en téléconférence que vous allez la retrouver. On se tiraille en épreuve de force au début du match. C’est Sheamus qui prend le dessus, mais Big E réplique en le faisant valser en bas du ring avec une corde-à-linge. Après avoir exécuté un tacle de joueur de football sur Sheamus dos aux escaliers, Big E poursuit avec son Splash sur le tablier du ring.

Pendant que la foule reste bouche bée et muette, King Corbin essaie de diriger les autres lutteurs, pour protéger le ring contre une autre attaque de Retribution. Ça parait qu’il n’a pas écouté RAW. Retribution travaille pendant un seul segment. Si c’est dans les 10 premières minutes, leur soirée est faite. Pendant ce temps, Sheamus sert une guillotine à Big E, suivi de son 10 Beats Of The Bodhran et d’un Irish Curse Back Breaker. Les lumières flashent encore. Arrêtez de vous inquiéter, je vous le dis que leur soirée est finie.

Au retour de la pause, les lutteurs tapent sur le matelas du ring l’air de New Day Rock pour encourager Big E. Chacun évite le Finisher de l’autre, mais Sheamus réussit un coup de genou au visage de Big E qui les fait tomber au sol. Les deux s’échangent des coups de poing à genoux par terre. Après un Urenagi de Big E, Sheamus évite un Spear dans le coin et réplique avec son White Noise. Mais Corbin, à l’extérieur, décide de frapper Matt Riddle par derrière, juste comme ça, sans raison. Il dit à Shorty G que c’est ce qu’il aurait dû faire pour réclamer la rançon. Riddle tente d’attaquer Corbin, mais tous les lutteurs s’en mêlent et ça cause une grosse mêlée à l’extérieur. Distraction, Sheamus… Eh oui! Ça sent le Roll-Up…

Victoire de Big E par tombé. Note de ce match 2$/5

Encore une fin de match avec un Ca&*?$ de Tab@#$%?& de Roll-up… Le roster de Smackdown est-il rendu à ce point petit? On dirait que oui… Il n’y a personne à NxT qui pourrait venir jobber contre Big E, au lieu de le voir remporter des matchs par Roll-up? Passif…

Oh… On a des nouvelles de Jeff Hardy en coulisses. C’est jamais bon signe. Bon, durant l’attaque de Retribution, Jeff a subi une blessure à la jambe. Il demande au soigneur de lui mettre une attelle. Ça regarde mal pour son match de championnat ce soir…

Le match de championnat par équipe est après la pause. Les Lucha House Party marchent avec fière allure en coulisses quand Nakamura et Cesaro viennent attaquer Dorado et Gran Metalik. Kalisto est fâché. Je dirais même qu’il est en Kalisto. (Bon, pardonnez-moi… je ne l’utiliserai plus jamais, jamais, jamais, celle-là…)

Nakamura et Cesaro vs Lucha House Party (Match pour les ceintures par équipe)

Si vous pensiez qu’il y avait beaucoup de lasers pendant l’entrée du Fiend, Nakamura va vous achever… Enfin, il y a quelques personnes qui bougent les bras après l’entrée de Lucha House Party. C’est sûr que d’enlever les écrans des gens pendant l’entrée des lutteurs, ça aide pas tellement à faire lever le party…

Je pourrais vous parler du match… Je pourrais vous parler du segment que Miz et Morrison ont fait en coulisses, et des jokes lamentables, mais en vérité, le match, on s’en fout un peu. Surtout parce que Cesaro a gagné le match avec… Un Cal#$% d’Ost&* de Tab*&$?#$ de Roll-up…

Victoire de Cesaro et Nakamura. Note de ce match 2$/5…

Mais la vérité, c’est que Gran Metalik a fait le move le plus capoté, le plus cave et le plus raté que j’ai vu depuis longtemps à la WWE. Pire que le Canadian Destroyer/Sunsetflip que Naomi n’a pas tenté. Bon, Il faut que vous alliez voir ça. Gran Metalik a été isolé en début de match et déjà avec Cesaro, le ciseau de tête dans le ring n’a pas été un succès, mais bon, c’est pas grave.

Metalik est même monté sur la deuxième corde dans le coin et vendait l’idée qu’il n’était pas capable de donner le tag à Dorado dans l’autre coin. Il faut le faire quand même… Mais Metalik a réussi à donner le Hot tag et Dorago a réussi à faire ses 3 Moonsaults à Nakamura, ce qui fait qu’il est mal pris, mais Cesaro est venu sauver le tombé. Gran Metalik a décidé de se charger de Cesaro. Dorado a envoyé Cesaro en bas du ring et là, Gran Metalik est parti à courir dans le ring, et il a sauté par-dessus la 3e corde comme un sauteur de saut en hauteur, style ciseau, parallèle à la 3e corde.

Son but, c’était que Cesaro l’attrape en Powerbomb à la hauteur des épaules, mais qu’il puisse renverser en ciseau de tête ou Hurricanrana… Naturellement, Cesaro n’avait aucune chance de l’attraper à la vitesse ou Metalik est arrivé, ce qui fait qu’il a tombé direct à terre pas de matelas et Cesaro a vendu le move en faisant une roulade… De toute beauté… Je pensais légitimement que Metalik venait de se casser le dos… Ne faites pas ça à la maison…

Kalisto, après le match, oui, oui, oui, je vais le dire : il était en Kalisto! Bon!… Si j’endure des Roll-ups, vous allez endurer mes jeux de mots pourris… (Mes excuses…) Au début, je pense qu’il ne savait vraiment pas si Metalik serait capable de remonter dans le ring. Donc, il s’est mis à être fâché après lui en dehors du ring. Ils ont dû se parler ou quelque chose, mais finalement, Kalisto est allé engueuler Dorado dans le ring et Metalik s’est mis entre les deux pour les séparer. Déjà la fin de Lucha House Party? Qui l’eût cru? Avant New Day?! Avant Andrade et Garza?! On verse autant de larmes qu’ils ont eu de titres… La WWE est cruelle…

Hardy reçoit toujours des traitements en coulisses. Ça n’a toujours pas l’air d’aller. Michael Cole nous dit qu’on a des images de ce qui s’est passé et le moment où Retribution a blessé Jeff. Euh… Ah bin, qu’est-ce que… C’est pas Retribution! C’est AJ Styles dans la bagarre qui a donné un coup de pied à Jeff derrière le genou… Ah le pas fin! Ça tombe bien, il regarde justement la télé en coulisses et il est bien content de son coup. Kayla vient l’interviewer pour lui dire que c’est pas correct ce qu’il a fait. AJ lui dit que dans le feu de l’action, il a frappé tout ce qui bougeait, pas le temps de niaiser. Mais c’est l’histoire de Jeff Hardy ça. Il passe toujours proche. C’est dommage parce que la semaine passée, il se tenait debout devant AJ et cette semaine, ce n’est plus le cas. C’est l’histoire de Jeff, une semaine ça va, l’autre semaine, il est par terre. C’est seulement dommage…

Bayley et Sasha passent proche d’AJ et le saluent avant d’aller vers le ring. Les trois se cognent les ceintures en signe de respect. Corey Graves va leur poser des questions après la pause.

Au retour, Kayla pose des questions… À Mandy; c’est un classique. Mandy jase avec une femme dont on ne saura jamais l’identité; c’est un classique. Kayla interrompt la conversation et demande à Mandy comment elle se sent. Mandy dit qu’elle a passé une semaine difficile et qu’avec SummerSlam dans 2 jours, elle ne sait pas dans quel état d’esprit se trouve Sonya. Elle s’adresse ensuite à elle à travers la caméra en lui disant qu’elle a été son amie et qu’elle croit toujours qu’il y a une bonne personne à l’intérieur d’elle. On va y revenir plus tard…

It’s Boss time… Mais Michael Cole le dit à peine du bout des lèvres… Heille! Réveille Cole! On a enfin des entrées d’aréna avec des pétards pis des lasers pis toutes; est-ce trop te demander de faire tes phrases gimmicks qui nous tombent sur les nerfs?! (Bin voyons qu’est-ce qui se passe! Je vais me calmer…)

Corey Graves attends les Golden Roles Models dans le ring. Il est un journaliste et non le commentateur qui est de leur côté comme à l’habitude. Ça, vous l’avez appris ici et non pas durant Smackdown… Bien en fait vous l’auriez appris en regardant Smackdown, mais bon Corey Graves, il était un journaliste baby-face… Mais juste pour ce segment… Un peu comme Samoa Joe qui trouve que tout ce que fait Hurt Business c’est parfait, mais Seth Rollins, pas capable…

Bref, Corey leur demande si elles vont « Breaker » up? Ce à quoi elles répondent non, vivement. Ensuite, Corey leur dit qu’à SummerSlam, Asuka pourrait quitter avec les deux titres, mais Bayley rétorque qu’il n’y a qu’elle et Sasha capablent de défendre 2 ceintures. Mais Corey leur dit qu’Asuka a leur numéro et que la dernière fois, il aura fallu qu’elles travaillent en équipe pour que Sasha soit championne de RAW.

Sasha n’est pas tellement contente des questions et questionne même le véritable nom de Corey Graves. Ça devait être une inside, parce que j’ai pas compris c’était quoi le gag. Elle et Bayley sont unies et elles ont toutes les ceintures. Mais Corey veut savoir pourquoi c’est Bayley qui affronte Asuka en premier et la logique derrière tout ça. Bayley dit que c’est une suggestion, ce à quoi Sasha réagit vivement. Graves est heureux de voir qu’il y a finalement de la tension entre les deux quand soudait, Naomi fait son entrée.

Naomi leur dit qu’elle pourrait régler leur problème en les affrontant chacune ce soir. Sasha et Bayley la trouvent comique et acceptent son défi. Mais Corey Graves, le gars qui fout le trouble, leur suggère de faire un « Beat the clock challenge » où la perdante affrontera Asuka en premier. Naomi veut savoir qui va l’affronter en premier, mais puisque personne ne se décide, elle leur sert un double Dropkick pour aller à la pause.

D’abord, pourquoi ce n’est pas Michael Cole qui est dans le ring avec elles, alors que c’est lui depuis des semaines qui brassent de la merde et qui veut essayer de savoir s’il y a de la dissension? Ensuite, je comprends qu’on ait voulu utiliser le ThunderDome, mais mis à part les entrées, le décor ne favorisait aucunement ce segment. Ensuite, l’arrivée de Naomi avait l’air beaucoup trop impromptue-arrangée… C’est peut-être Corey Graves qui a tout manigancé dans le fond… Passif…

Sasha Banks vs Naomi

Dans le premier match, Naomi est rapidement prise d’assaut par Sasha, mais elle réussit à s’en sortir avec un Full Nelson Slam. Elle envoie Sasha avec un ciseau de tête en dehors du ring, mais en remontant, elle est tiré par les cheveux dans le coin. Sasha peut exécuter son Météora. Banks essaie ensuite de faire ce que j’appellerai une clé de face, mais elle est embourbée dans les cheveux de Naomi. Ça donne une ouverture qui permet à Naomi d’exécuter un Jawbreaker. Après un coup de pied au visage, Naomi monte sur la 3e corde pour effecture un Crossbody; compte de 2. Sasha s’en sort et réussit rapidement à renverser et appliquer un Bank Statement. Naomi a une autre match à disputer. Elle doit abandonner.

Victoire de Sasha Banks par soumission à 3 minutes 39 secondes. Note de ce match 2$/5

Bayley doit donc battre la marque de 3 min 39, pour affronter Asuka en 2e à SummerSlam. Bayley monte dans le ring dès la fin du match pour asséner un coup de genou à Naomi. L’arbitre vient empêcher d’aller plus loin et demande à Naomi si elle peut continuer. Le combat commence officiellement et Bayley se jette sur Naomi pour en finir. Elle multiplie les tombés rapides sans succès. Elle effectue un Sliding running clothesline; toujours un compte de 2. Bayley est distraite par le cadran à l’écran géant. Naomi en profite pour lui servir un bulldog où Bayley atterit la face dans le coussin du coin. Elle poursuit avec une Corde-à-linge et un Rear View.

Victoire de Naomi par tombé. Note de ce match : 1$/5. Pour les interessés, il restait 1 minute 45 secondes au cadran. Naomi a donc battu Bayley en 1 minute 54 secondes…

Après le match, Sasha a un grand sourire, mais elle le cache devant Bayley. Bayley est découragée et reste par terre. Asuka fait son entrée. Elle leur dit qu’à SummerSlam, elle sera l’Impératrice de tous les titres. Car personne n’est prêt pour Asuka!!

Sasha Banks quitte le ring et fonce sur elle en courant, mais elle est sonnée par un coup de pied. Asuka fonce ensuite dans le ring, et elle attaque Bayley qui n’avait pas bougé. Bayley quitte péniblement, en roulant finalement en bas du ring. Elle part en courant, mais revient chercher ses ceintures. Elles courent ensuite vers l’arrière et ne s’arrête même pas pour Sasha. Mais, une fois en haut de la rampe, elle a des remords et décide d’aller retrouver Sasha…

Vous pouvez tirer vos propres conclusions pour le Pool, mais on dirait que la WWE ne s’est pas tellement forcée et nous a donné les résultats avant l’heure. Déjà que je trouve les « Beat the clock » assez mauvais habituellement, c’était encore pire cette fois, parce que c’est deux amies qui s’y affrontent. On est passé trop rapidement de deux lutteuses unies, à deux lutteuses qui veulent gagner unilatéralement. Et je trouve qu’on oublie qu’une des deux devra faire un FaceTurn éventuellement et que logiquement, ça devrait être Sasha. Enfin… Passif.

Jeff Hardy fait des exercices avec le soigneur. Ce dernier lui dit que s’il est capable d’endurer la douleur, il va lui permettre de lutter. Hardy lui dit qu’il est prêt à affronter AJ sur une seule jambe s’il le faut.

Sonya Deville est en coulisses et Kayla vient à sa rencontre pour connaître sa réponse aux propos de Mandy. Mais Sonya parlera directement au monde entier. Dana Brooke vient à se rencontre et lui dit que c’est terrible ce qu’elle a vécu cette semaine. Sonya lui dit que tout ça n’est rien et sacre une claque à Dana en pleine face. Sonya dit alors à Dana qu’elle manque de respect.

Au retour de la pause, Sonya sort sur la rampe et dit par le fait même au monde entier, que Mandy a maintenant des doutes sur la stipulation. Typique Mandy. Eh bien que Mandy le veuille ou non, elle affrontera Sonya à SummerSlam. Et comme c’est clair que ses cheveux sont si précieux alors que Sonya n’en a rien à foutre de devenir chauve, Sonya a décidé d’augmenter les enchères. Ce sera un match sans disqualifications et où la perdante devra quitter la WWE.

Holy Molly… Quoi?!! Bon, après vérifications, la WWE semble indiquer que la stipulation « Hair vs Hair » ne tient plus et que ce sera « No DQ, loser must leave WWE ». C’est vraiment dommage, parce que finalement, une des deux lutteuses veut quitter la WWE ou du moins prendre une pause et je pense que les évènements de la semaine dernière font en sorte qu’on est seulement sympathiques à leur endroit et triste de les voir partir. Le match va maintenant être beaucoup plus difficile à prévoir, mais on dirait que ça va être plus triste que d’autre chose.

Après nous avoir présenté les faits saillants de la rivalité entre Braun, The Fiend et ce qui s’est passé avec Alexa Bliss, Nikki Cross est en coulisses et s’adresse directement à la caméra. Elle ne sait pas ce qui se passe, mais la dernière fois qu’elle a parlé à Alexa, quelque chose n’allait pas. C’était Alexa, mais ce n’était pas elle. Elle n’était pas celle que Nikki connaît. Elle a peur que quelque chose de grave lui arrive.

Quand la WWE joue la musique Pop-bonbon par-dessus l’image de Braun vs The Fiend à SummerSlam, c’est dans le kitsch, quétaine, cheesy à souhait. On dirait que The Fiend va ariver en faisant du surf…

AJ Styles fait son entrée dans le ring. Ça lui fait un grand bien l’entrée phénoménale d’aréna!

Daniel Bryan nous a enregistré un beau message de second papa, de chez lui, pour nous dire qu’AJ Styles est un vrai peureux et qu’il espère que Jeff Hardy sera le nouveau champion Intercontinental que Smackdown mérite. La dernière fois que Bryan a encouragé quelqu’un dans des petits vidéos, c’était Drew Gulak. Alors… euh… J’ai beaucoup espoir pour Jeff…

On passe à une pub et je ne fais jamais ça, mais ce soir, c’est soir de ThunderDome, je vous raconte une belle pub qui est passée sur nos écrans canadiens. Arive Alive nous fait une pub sur le fait de prendre conscience de ne pas prendre le volant après avoir consommé des drogues. Dans cette pub, il y a un chef cuisinier qui donne des cours de « Comment cuisiner avec du cannabis » . Mais avant de commencer le cours, il demande à tout le monde de mettre leurs clé de char dans un bol et leur dit que quand on consomme, on trouve un moyen alternatif de retrouner à la maison et on ne prend pas le volant sous l’effet de drogues. Bon maintenant, le cours de cuisine peut commencer avant qu’on se garroche dans le buffet… Ma question : Comment ils font le monde pour retourner chez eux après le cours? Et qui prend des cours de cuisine sur comment cuisiner avec du Cannabis? Où suis-je? Bon désolé, revenons dans le Dôme!

AJ vs Jeff Hardy (Match pour la ceinture Intercontinentale)

Jeff Hardy fait son entrée, mais il a du mal à se tenir sur une patte. Après les présentations, AJ attaque rapidement le genou amoché de Jeff, mais ce dernier ne se laisse pas avoir et donne quelques beaux coups de pied à AJ. Il réussit même un Back Bodydrop. Hardy vient pour monter dans le coin, mais AJ le frappe avec un bon coup d’avant-bras dans la jambe. L’attaque du genou peut maintenant prendre son envol. AJ expose l’attelle d’Hardy. Jeff n’est même pas capable de courir les cordes. Mais de manière incroyable, il parvient à exécuter un Jawbreaker et par la suite, faire passer AJ par-dessus la 3e corde. Mais Styles agrippe la jambe de Jeff et la cogne contre le tablier du ring. Jeff a très mal. On prend une pause.

Au retour, AJ applique toujours de la pression sur le genou de Jeff. Ce dernier est résilient. Beaucoup plus qu’un Apollo Crews, pour ne pas le nommer. Hardy réussit un coup de pied renvesé sur une patte avant de servir un Faceplant; compte de 2. Jeff rate ensuite son Twist of Fate et son visage est meurtri par un Pelé Kick. Jeff est sonné, mais il n’arrête pas. Il vient pour monter dans le coin, mais sa jambe lâche encore, quelle surprise, et il tombe.

AJ se prépare pour le Phenomenal Forearm, mais dans son envolée, Hardy lui assène une droite dans les côtes. AJ souffre, mais il renverse Jeff et lui applique son Calf Crusher. Jeff va abandonner mais il trouve la force pour rejoindre la corde. Il reste 10 secondes à la saison du Canadiens, quand AJ saisit Jeff et le place en position de Styles Clash. Mais avec son attelle, Jeff réussit à atteindre Styles au visage. AJ a l’air sonné. Jeff exécute son Twist of Fate avant de monter dans le coin pour terminer le tout avec un Swanton Bomb.

Victoire de Jeff Hardy par tombé. Il est le nouveau champion Intercontinental. Note de ce match : 3$/5

Après le match, Kayla vient interviewer Jeff dans le ring et il lui dit qu’il est heureux d’avoir remporté le titre, car il y a 1 an, il était dans un endroit très sombre de sa vie. Il veut être une symbole d’espoir pour tous ceux qui comme lui souf… Oh, on n’a plus le temps? Ah, Ok.. Désolé Jeff, ça sera pour une autre fois, mais bravo…

Déjà que le coup de pied qui a blessé Jeff était très faible, le coup de l’attelle dans le visage était encore plus risible. Des fois le plus simple est le plus efficace. AJ vs Hardy, ça ne se pouvait pas. Il fallait trouver une façon héroïque pour qu’AJ perde de façon plus ou moins légitime. Au final, AJ Styles a perdu contre un lutteur sur une jambe. Ce n’est pas tellement mieux et ça nous a donné un match ordinaire, où tout était sur le fait que Jeff avait mal à la jambe… Passif…

Au retour de la pause, AJ engueule son statisticien! Heille, Univers CJDLL, vous auriez pu me le dire que c’était Abyss déguisé en gros épais et qu’il avait déjà joué ce rôle-là à Impact ou TNA ou en tout cas… Tsé… J’ai l’air d’un vrai fou qui connaît rien… Mais je sais que Ric Flair et John Cena ont eu 16 titres officiellement à la WWE… Haha! Je suis champion… J’ai assez hâte que ça finisse…

Bon AJ engueule Abyss déguisé et Kayla veut savoir, alors AJ lui dit que c’est injuste et il montre son visage qui a l’air un peu rouge dû au coup d’attelle qu’il a reçu dans le visage. Il est choqué rouge et continue d’engueuler Abyss… Voilà… C’est Abyss…

À l’heure où vous lirez cette chronique, vous pourrez voir le grand retour de Talking Smack. Et tel qu’annoncer, c’est Kayla et The Miz qui animeront cette émission! Ah, je pensais qu’ils avaient annoncé Xavier Woods? Ta yeule…

C’est l’heure du Firefly Fun House et je vous avertis tout de suite, hipelay… Hip.. Pe… Lay…

Bray nous dit que l’amour, c’est terrible. Ça fait tomber les anges du ciel et ça transforme les champs de fleurs en marais…

Bray reçoit un appel de The Fiend dans sa main droite. Il la porte à son oreille. Revoyons maintenant la tragédie Shakespearienne entre Braun Strowman et Alexa Bliss, présentée par le théatre de Marionnettes de la Firefly Fun House. Le Cochon joue le rôle de Braun alors que Rambling Rabbit joue le rôle d’Alexa. « I demand answers » « But you never cared about me! » « No, I felt something special between us » « Really? » Coupé! Coupé!

Bray enguirlande les marionettes pour ne pas avoir respecté l’histoire. Mais les marionnettes se sont perdues dans le moment. Bray leur demande donc de déguerpir.

Il dit alors que comme The Fiend, c’est beaucoup mieux d’être enragé et propulsé par la haine. Il a tellement hâte de mettre la main sur Braun. Bray s’arrête parce qu’il a entendu un bruit. « Tu en as mis du temps à arriver » Et c’est Braun Strowman qui massacre Bray. Il le tire ensuite par les jambes…

Au retour de la pause, il reste 10 minutes à Smackdown, et je fais la liste des segments et il me semble qu’on a vu tout ce à quoi on pouvait s’attendre… Quelque chose cloche… Michael Cole et Corey nous annonce qu’il y a une grosse bagarre en coulisses entre Bray et Braun. Quand le caméraman arrive, les deux se battent. Strowman saisit finalement Bray et vient pour lui faire un chokeslam dans le dock de livraison de camions, mais le personnel de la WWE lui dit de ne pas faire ça. Il y a des arbitres et le grand chauve, le DG secret de Smackdown.

Mais Braun s’en sacre et lance Bray en bas. Après avoir vu Vince McMahon tombé, c’est beaucoup moins impressionnant. Bray vend la blessure comme s’il faisait dodo sur le côté. Il a l’air presque paisible endormi sur un plancher de béton.

Tout le monde capote et ils appellent l’ambulance. Les secouristes arrivent et sortent Bray en civière. On rentre dans l’ambulance et l’ambulance quitte très très très lentement. Le gars chauve gueule comme un perdu à l’ambulance de s’en aller. Mais l’ambulance recule tranquillement. Le gars chauve crie et crie et crie et ne comprend rien de ce qui se passe. Savez-vous ce qui va se passer. Eh oui…

L’ambulance recule… s’arrête… Tout devient rouge à l’intérieur… Le personnel de la WWE est sous le choc… The Fiend sort de l’ambulance… Ahhhh!

Magie!!

Fin…

Les gars!… Oui, les gars… Non, non, il doit sûrement y avoir des filles aussi là-dedans… Les scipteurs… Oui vous autres… Bruce! Viens ici Bruce!! Mesdames et Messieurs… Nous avons été témoins en juillet dernier d’un match où les deux hommes dans le « combat » sont morts noyés dans une Swomp… Et vous nous faites de la magie, la porte est ouverte avec des lumières blanches, la porte se ferme, les lumières sont rouges, magie?!… Pouet, pouet, pouet… S’il vous plait… On est rendu dans un dôme! Faites de quoi avec ça… Merci… Au revoir… Oh… Passif…

Actifs

Passifs

  • Intro Chaotique
  • Big E vs Sheamus
  • Nakamura et Cesaro vs Lucha House Party
  • Entrevue Sasha, Bayley et Corey Graves
  • Beat the clock challenge
  • AJ vs Jeff Hardy
  • Strowman et Bray et/ou The Fiend

Je vous mentirais si je vous écrivais que j’ai adoré Smackdown. Je vous mentirais si je vous disais que l’effet nouveaux écrans a duré plus longtemps que 5 minutes. Mais je vous mentirais aussi si je vous disais que je n’étais pas content de retrouver un aréna, des feux d’artifices et un peu de grandeur… Mais les artifices avec un booking pourri, ça reste pourri…

Et si vous cherchiez le thème de Smackdown, eh bien “la WWE pense que les gens sont niaiseux de regarder Smackdown à toutes les semaines pour l’élément de continuité”. Aujourd’hui, on entre dans le Dôme! Il n’y a plus rien qui tient… Mais bougez pas… on va mettre vos réactions en canne par-dessus… Les gens à la maison n’y verront que du feu…

AWARDS

  • #LeSuperbe : AJ Styles vs Jeff Hardy par défaut
  • #ClapDeGolf: Gran Metalik qui s’est tué
  • #NiaiseMoi : Bray et Strowman qui se battent comme deux caves en coulisses…
  • #JeanAiroldi : Sonya Deville
  • #PausePisse : Le beat the clock challenge
  • #BeaucoupBien : Kayla Braxton, la seule qui n’a pas mal parue

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.