La Révision des comptes Smackdown Live Édition du 23 octobre 2020

Par Benny is Money

Au menu de Smackdown ce soir :

  • Roman Reigns nous explique les conséquences d’une défaite de Jey Uso à HIAC
  • Otis rencontre The Miz en cour

Smackdown est à FS1 ce soir à cause de la Série Mondiale. Ne vous sentez pas mal si vous n’avez pas regardé cet épisode; personne n’a regardé Smackdown…

Bienvenue à la Révision des Comptes!

Smackdown débute ce soir avec la même chanson d’introduction, mais sans les petits bruits de tonnerre.  Kevin Owens nous accueille à la première édition du KO Show depuis qu’il est à Smackdown, ce qui est très différent de l’édition du KO Show d’il y a 3 semaines quand il était une Superstar de RAW à Smackdown. KO est heureux de recevoir son premier invité : Daniel Bryan!

Daniel fait son entrée et il fait le Yes mouvement avec joie jusqu’au ring. KO est obligé de tasser ses pancartes du chemin pour permettre à Bryan de monter dans le coin. Mais ça n’empêche pas la foule en canne d’un milliard de personne, selon mes estimations, de crier sa joie. KO est heureux de recevoir Bryan, car la semaine dernière, ce dernier a mentionné son nom comme un adversaire potentiel qu’il a hâte d’affronter. KO lui demande alors d’élaborer sur sa vision de Smackdown. Comme si Bryan était GM de Smackdown, il nous répète que sa vision n’a pas changé depuis sa rivalité contre AJ Styles. Il pense que Smackdown a fait le meilleur repêchage et que la ceinture Intercontinentale devrait être défendue chaque semaine pour le prouver.

KO aime l’idée, mais il a une autre ceinture en tête. KO a remporté beaucoup de titre à la WWE, mais il n’a jamais mis la main sur les ceintures par équipe. « C’est parce que tu as trahi beaucoup d’amis… » de lancer Daniel. KO accepte la remarque, mais il explique à Bryan que les deux, ensemble, pourrait former une équipe incroyable. Il a même pensé au nom : Hell KO! Mais Bryan lui explique que ça fonctionnerait si KO faisait équipe avec Kane… Peu importe, KO demande simplement à Bryan d’y penser.

Mais Dolph Ziggler vient gâcher le moment, en compagnie de Robert Roode. Dolph porte la casquette de Smackdown de la même manière que ma douce le fait, une fois par année, la journée où elle haït ses cheveux… Les deux nous disent qu’ils sont une vraie équipe et qu’ils auraient aimé être invité au party. Avez-vous dit Party? Non, ce ne sont pas les Luchas, mais bien Private… Pardon… Street Profits qui font leur entrée. Devinez ce qu’ils veulent, mis à part des gobelets rouges qui pleuvent du ciel? De la fumée! Et j’aimerais dire que j’ai un lien, mais malheureusement non, Cesaro et Nakamura font leur entrée eux aussi pour dénoncer le fait qu’ils se sont fait voler les titres et que les Street Profits ont reçu leurs ceintures dans un échange. KO et Bryan trouve que le moment est propice pour savoir s’ils formeraient une bonne équipe.  La foire éclate. Adam Pearce arrive en courant en demandant des renforts, mais on coupe pour aller en pause.

Je vais faire ce que ma mère appelait de l’esprit de bottine. Kevin Owens a probablement regardé AEW cette semaine. Il a probablement vu le Dinner Debonair. Je ne sais pas si c’est moi qui fabule, mais j’ai rarement vu Kevin Owens avoir aussi peu l’air dedans, dans un segment du KO Show. Et dieu sait qu’il est généralement très bon avec très peu de contenu. J’ai trouvé le segment très particulier, parce qu’il reprenait la même idée que MJF et Chris Jericho, mais dans un contexte sorti de nulle part et qui cadrait très peu. C’est une drôle de direction à prendre pour Bryan et KO qui devraient être des futurs adversaires de Roman. Passif…

Street Profit, Kevin Owens et Daniel Bryan vs Dolph Ziggler, Bobby Roode, Cesaro et Nakamura

Au retour de la pause, le match est déjà en branle et c’est Nakamura qui a le dessus. Mais KO frappe tout le monde et il donne le tag à Angelo. Ce dernier fait équipe avec Montez pendant que KO porte le bandeau de Dawkins dans le coin, pour le garder au chaud et suintant. Daniel Bryan n’était pas habillé pour se battre, donc il a dû retourner en arrière se changer. J’hésite encore à savoir si c’est extrêmement brillant ou épais… Mais après que les pas fins aient isolés Montez Ford longtemps, le changement de linge de Bryan lui aura permis de prendre le Hot tag. En dominant Cesaro, Bryan a voulu faire un Moonsault de la 3e corde, mais en tombant, son genou a cédé. Les pas fins s’en sont donné à cœur joie. Cette semaine, Street Profit préférait laisser Bryan souffrir que de se faire disqualifier à nouveau. Mais Daniel Bryan est monté sur la 3e corde pour faire un Missile Dropkick pour se sortir d’impasse. Tout à fait logique. Angelo a eu le tag. KO est venu sauver un tombé et a fait le ménage en chassant Nakamura et en faisant un Stunner à Roode. Ziggler s’en est mêlé, mais il a retrouvé Roode au plancher avant de recevoir un Cannonball de KO avec son partenaire. Cesaro a tenté de voler la victoire avec un Roll-Up, mais les Street Profits ont contré et c’est Montez qui a mis la touche finale avec un From the Heavens.

Victoire de Street Profits, Daniel Bryan et Kevin Owens par tombé. Note de ce match 3$/5

Quelques bons spots, mais rien d’extraordinaire, dans un combat qui a commencé Smackdown de manière un peu flat. C’était bien de revoir Daniel Bryan lutter, mais j’ai trouvé que c’était plutôt inutile dans un match 4 contre 4 de le voir feindre une blessure. Passif.

Après le match, tout le monde célèbre dans le ring et Daniel n’a pratiquement plus mal au genou… Magie!

LAW and Otis (Première partie)

Eh oui, le segment que vous attendiez tous, Miz et Otis qui s’affronte en cour dans une pastiche de l’émission Law and Order que vous regardez tous religieusement. Miz est en compagnie de son avocate et de Morrison d’un côté, tandis qu’Otis se représente seul à sa table. Ron Simmons sert de gardien de la salle et il introduit le juge : John Bradshaw Layfield.

L’avocate du Miz se lève pour présenter son cas, mais The Miz décide de prendre la parole. Il explique que la vérité est de son côté. Il a été victime d’intimidation, a été violenté émotivement et physiquement et qu’il a l’obligation morale de retirer légalement des mains d’Otis la valise qu’il maltraite. Il est une honte pour tous les anciens gagnants de la valise et il devrait la donner à une Superstar digne de la porter fièrement, comme The Miz.

Otis fait son point. Il a gagné le match à Money in the Bank. Ce sera tout votre honneur. L’avocate du Miz trouve que c’est un maudit bon point. The Miz la congédie sur le champ.

Fin de la première partie… C’est bon hein… Je sais… Désolé… Il reste encore 2 autres segments…

Bianca Belair fait son entrée dans le ring et comble de malheur, ils ont rajouté des coups de fouet avant les premières notes de musique, pour être sûr qu’on sache que ses cheveux sont comme un vrai fouet. Aleister Black, Ricochet, McIntyre, quand est-ce que ce supplice va finir? On nous présente encore son vidéo d’introduction avec la chanson thème de RAW. Tout le monde avait remarqué sauf moi que c’était la même chanson. Bien, vous êtes bons; moi, je ne savais même pas que ça ressemblait à du Eminem…

Bianca est tellement fier d’être à Smackdown qu’elle porte un suit blanc avec plein de logo de Smackdown dessus. J’espère que ça va lui servir à Survivor Series, sinon c’est une grosse perte d’argent. Je me demande bien qui elle va affronter ce soir, maintenant qu’elle n’a plus à affronter Zelina Vega à RAW. Mais Vega a été repêchée à Smackdown. Ça serait malade que ce soit Vega.

Au retour de la pause, Daniel Bryan, Kevin Owens et les Street Profit célèbrent leurs victoires en coulisses. Daniel est si excité qu’il demande au Street Profit de lui passer un poignet! « Fist me! » Kevin Owens crache sa gorgée d’eau. Mais tout le monde est heureux, malgré le quiproquo… Sami Zayn arrive ensuite et dit à Bryan qu’il a été impressionné par sa performance dans le ring, tout en lui demandant comment allait son genou. Mais il a été moins emballé par son passage au KO Show et dit à Bryan qu’il n’a pas du tout la même vision que lui du titre Intercontinental. C’est lui qui est le champion, la ceinture lui appartient et il défend sa ceinture quand bon lui semble, car une défense de ceinture, c’est spécial! Parce que Zayn a déjà battu plein de monde dont Daniel Bryan à WrestleMania, c’est donc lui qui décide!

Bianca Belair vs Zelina Vega

Ah! Ha! Eh oui, c’est Zelina Vega… Mais c’est pas si malade que ça finalement. Bianca l’a déjà vaincue souvent et assez facilement. Je me demande ce qui va arriver ce soir. Bianca prend le dessus. Vega essaie de nous faire croire qu’elle est capable de contrer Belair avec des petits coups de pied. Belair soulève Vega du sol comme une haltérophile en épaulé-jeté. Mais Belair prend le temps de marcher en rond en la transportant au-dessus de sa tête, avant de sacrer Vega par terre dans le coin. KOD et le tour est joué.

Victoire de Bianca Belair par tombé. Note de ce match 2$/5.

Il y a quelqu’un que je ne nommerai pas qui pensait que les téléspectateurs de Smackdown n’avaient jamais vu Bianca Belair ni Zelina Vega lutter. Son nom sonne comme Mince VcMahon… Au moins, on a appris que Bianca est forte en maudit ou que Zelina mange pas beaucoup… Passif…

Lars Sullivan est là et il va se battre après la pause. Un gros méchant qu’on veut faire bien paraître. Je ne sais pas où est rendu Shorty G, mais il aurait été le candidat idéal…

Lars Sullivan vs Shorty G

Bin voyons, tu me niaises! Mes dons de clairvoyance sont aussi puissant que l’originalité de Vincent… Kayla Braxton interview Shorty avant le match pour lui demander pourquoi il accepte d’affronter Sullivan ce soir. Il lui dit qu’il n’est même pas assez bon  pour être dans le draft et que s’il ne peut pas battre les plus gros et les plus tough, il n’a pas d’affaire ici.

Naturellement, Shorty G en mange une maudite. Il tente de s’en sortir en aveuglant Lars avec ses doigts, ce que Jessica l’arbitre laisse passer, parce que Shorty fait trop pitié. Mais Sullivan le lance d’un côté et de l’autre du ring, parce que Shorty est un poids plume. Rapido, Freak accident et Finito…

Victoire de Lars Sullivan par tombé. Note de ce match 2$/5.

Après le match, Kayla revient interviewé Shorty qui a la tête accotée sur la 1ère corde. Elle lui demande comment il va et sa réponse : « I quit… »

Un autre match qu’on a vu 100 fois. Heureusement que le match servira peut-être à relancer la carrière de Shorty G. Mais pour l’instant, personne n’y croit. Passif… Mais si vous avez écouté le podcast Prédiction Hell In the Cell, vous aurez compris que ce n’est pas anodin ce qui vient de se passer… Wink, wink…

On nous annonce comme ça, tout bonnement, que Rollins affrontera Murphy ce soir… Quoi?! Alors qu’il n’y a que 4 matchs d’annoncés pour Hell In the Cell. J’hésite à me prononcer si Vince est un formidable troll ou juste épais…

« Dur soirée pour Shorty G » de nous Alyse Ashton, une formidable intervieweuse qui a un talent de comédienne hors pair… Mais changeons de sujet rapidement, car Alyse… reçoit… un invité… ancien champion de la WWE et Universel… Le meilleur choix de repêchage de Smackdown… Allez mon Alyse! T’es capable!… Seth Rollins! Bon voilà! … « Seth, tu dois affronter ton ancien disciple Murphy, qui s’est joint à la fête avec les Mysterio, la semaine passée, pour te… » Mais une question à la WWE n’est jamais sensée se rendre au point et Rollins l’interrompt, car ce n’est pas sa définition de plaisir. Il a demandé d’affronter Murphy ce soir, car Murphy est accablé émotivement et attiré dans toute sorte de direction. Rollins l’a guidé vers le grand bien, auquel tout le monde a un rôle à jouer. Le vrai plaisir ce soir sera de montrer à Murphy qu’il est un disciple et un suiveux, alors que Rollins est un messie et un sauveur. C’est très plaisant de définir les rôles.

Roman Reigns est dans sa suite de chef tribal et il a deux assiettes devant lui : des raisins et du fromage. Roman n’a clairement pas l’appétit pour les hors d’œuvres d’orgie mondaine…

Au retour de la pause, le soigneur est avec Shorty G. Adam Pearce interrompt la séance d’application de gros sac de glace sur l’épaule et demande à parler en privé avec Shorty G, sans demander la même chose au cameraman. Adam capote un peu, « Comment ça I quit? » Shorty G lui dit alors qu’il lâche sa gimmick de Shorty G. Il pensait que d’assumer qui il est allait l’emmener au top, mais depuis, il est simplement la risée et le punch de toutes les mauvaises jokes. Il connaît un athlète olympique qui a une très longue liste d’accomplissement. Kurt Angle? Non… Chad Gable! Ah dans le sens, que tu vas reprendre… Ah Ok… Bon, eh bien… Bonne chance! Peut-être que Vincent ne saura pas que c’est toi…

Bayley et Sasha Banks

Bayley est assis dans le ring sur sa chaise. Ça ne lui tente pas, mais elle n’a pas le choix d’être là. Elle a fait 4 entrevues aujourd’hui et au lieu de louanger le moment passé avec la plus grande championne de l’histoire de Smackdown, les gens lui ont posé plein de questions sur Sasha comme : « Vas-tu signer? » « Pourquoi tu ne signes pas? » « As-tu peur? » Bayley est tannée d’entendre parler de Sasha Banks. Elle ne mérite rien et encore moins de l’affronter. Sasha peut bien penser que son nom est plus gros que quoi que ce soit, Bayley pense plutôt que la tête de Banks est trop grosse pour même entrer dans la cellule. Sasha se dit être la Boss, mais elle n’est pas la Boss de Bayley.

Sasha Banks fait son entrée dans le ring, avec le contrat en main. Elle le tend à Bayley et lui dit de signer, mais Bayley ne veut rien savoir. Voyant que Banks semble insister, Bayley prend sa chaise et la plie pour la Swinger à Sasha. Mais Banks esquive et elle attrape la ceinture de l’autre côté. Bayley demande de ravoir sa ceinture, mais Banks veut qu’elle signe avant. Bayley met finalement la main sur la ceinture, mais elle reçoit un coup de genou au visage. Sasha en a assez et place la tête de Bayley dans la chaise et menace de lui casser le cou si elle ne signe pas. Mais Bayley réplique avec un coup de pied au visage. Bayley tente de se sortir de la chaise, mais Sasha se retourne et lui sert un semblant de Bank Statement au travers de la chaise. Bayley n’a pas le choix et signe le contrat pour que Sasha relâche la prise. À Hell in the Cell, Banks va terminer ce que Bayley a commencé…

Le segment était bien, mais j’aurais préféré que Sasha fasse tout ça lors de la véritable signature de contrat devant Adam Pearce. Ça aurait eu un plus gros impact que maintenant, alors qu’on savait tous que ce match allait arriver de toute manière. Mais tout de même, Actif!

LAW & Otis (deuxième partie)

C’est le moment d’appeler des témoins à la barre. Morrison est le premier. Il a été témoin et même victime des mêmes comportements que Miz, de la part d’Otis. Miz lui remet un mouchoir. Vient ensuite Rey Mysterio. Il était dans le match Money in the Bank avant de se faire garrocher en bas du toit, mais sur le deuxième toit, heureusement. Il confirme que c’est Otis qui a gagné le match et qu’il peut casher-in quand il veut. Asuka vient ensuite témoigner, mais JBL ne comprend rien du japonais. Il se retourne pour savoir si le greffier a tout pris en note et c’est nulle autre que Teddy Long. Asuka ne peut s’empêcher de faire un : « Holla, holla! » Le dernier à prendre la barre des témoins est Tucker. Il est interrogé par The Miz et il lui dit qu’Otis ne va pas bien depuis que Mandy a été échangée à RAW. Tellement qu’elle n’est pas au procès comme d’autres membres de RAW ici présent… Otis a simplement le goût de tabasser Miz et Tucker sent le même désir monter en lui, présentement. Ron Simmons intervient pendant que JBL joue du marteau. Monsieur le juge va aller réfléchir et revenir avec un verdict…

Ne vous inquiétez-pas, ça achève…

LAW & Otis (troisième partie)

JBL revient après la pause et il a pris une décision. Il est sensé croire qu’Otis a causé du tort émotivement, a détruit une propriété intellectuelle et a rendu l’environnement de travail non-sécuritaire. JBL croit que c’est la définition même d’une Superstar de la WWE. Si ce que Miz reproche à Otis était un crime, lui et Ron Simmons seraient en prison à vie. Il déclare donc son verdict en faveur de … Mais Miz a une dernière preuve à présenter. JBL dit au Miz qu’il est chanceux et que ce dernier va accepter de voir cette preuve. Miz montre une mallette que Ron Simmons va chercher et remettre au juge. JBL ouvre la valise et on entend un effet sonore d’argent, pour éviter de nous montrer une vraie valise d’argent. Moi qui pensais que c’était pour ce segment que Stephanie avait vendu un paquet d’actions… JBL, avec la dernière preuve en main, décide de juger en faveur du plaignant. Miz et Otis devront s’affronter à Hell In the Cell et le gagnant du match conservera la valise Money In the Bank.

Eh oui, tout ça pour ça. Il faudrait m’expliquer pourquoi Miz serait heureux de ce verdict. C’était le fun de voir des caméos de Teddy Long et Ron Simmons, mais le gag que JBL soit le juge d’un procès où le litige est un stress émotif et d’avoir rendu l’environnement de travail malsain, je trouve pas que c’est très drôle, surtout pas pour Mauro Ranallo. C’est pas comme Michael Vick qui choisit The Big Dog dans un combat! Passif.

Seth Rollins vs Murphy

On part en pause après l’entrée de Seth, mais on revient juste à temps pour éviter que Murphy ait l’entrée de jobbeur; heureusement! D’après moi, il a des chances!

Le match commence et c’est un festival de renversement, jusqu’à ce Seth le maîtrise au sol pour lui répéter bien comme il faut qu’il est le disciple et lui le Messie. Mais Murphy renverse la situation, retrouve Rollins en bas du ring et lui fait un Back Bodydrop sur la table des commentateurs.

Au retour de la pause, Rollins et Murphy sont à jeu égal. Aalyah, la soeur de l’autre et fille à son papa, regarde le match de côté à la télé en coulisses. Papa Rey et Dom viennent la rejoindre pour lui demander ce qu’elle fait, mais elle est assez grande pour regarder ce qu’elle veut à la télé!

Pendant ce temps, Murphy envoie Rollins en bas du ring et exécute un Tope Con Giro. Rollins vient pour l’attraper, mais Murphy passe carrément par-dessus la tête de Rollins. Ça aurait pu mal virer. De retour dans le ring, Murphy sert à Seth un Météora de la 3e corde, mais fouille-moi comment, il se déboîte l’épaule en le faisant. Murphy est donc obligé de sortir du ring pour essayer de se replacer l’épaule contre la rampe. Rollins part à courir et lui fait un Suicide Dive dans le dos. Aalyah est sous le choc et joue l’émotion pareil comme une actrice brésilienne.

Au retour, oui, parce qu’on est rendu à une 2e pause, Murphy ne peut pas se servir de son bras gauche. Ce n’est pas pratique quand tu ne fais que penser à des Powerbombs ou des trucs du genre. Rollins en profite pour faire un Buckle bomb à Murphy parce que de toute façon, il est déjà blessé. Rollins dit à Murphy qu’il va apprendre. Il tente un Stomp, mais Murphy renverse en Roll-up. N’oublions pas qu’il n’a pas de force. Rollins esquive aisément et tente un 2e Stomp; même résultat. Après quelques échanges, c’est la 3e tentative de Stomp, réussie cette fois, qui viendra à bout de Murphy.

Victoire de Seth Rollins par tombé. Note de ce match 3,5$/5

Après le match, Rollins descend en bas du ring et va chercher un Kendo Stick. Aalyah supplie Papa et frérot d’aller aider Murphy, mais ils ne veulent rien savoir. Aalyah part donc en direction du ring quand Rollins vient pour frapper Murphy. La jeune fille fait son entrée sur la rampe et Rollins lui dit qu’elle ne peut rien faire. Il donne quelques coups de kendo à Murphy, ce qui pousse Aalyah à rentrer dans le ring pour protéger Murphy. Dominik arrive alors, chassant Rollins du ring. Mais Seth est un ratoureux et il revient tabasser Dominik par-derrière. Booyaka Booyaka! Papa Rey arrive avec une chaise, ce qui chasse Rollins pour de bon. Dominik explique à son papa qu’Aalyah ne devrait pas être là, mais Rey rassure son fils qu’il gère la situation et que tout est sous contrôle. Mais Aalyah va se coller contre Murphy, qui s’était relevé à l’aide des cordes…

Quel drame familial! C’est mal joué, mais le petit côté « Le cœur a ses raisons » me fait vraiment rire. Vraiment dommage que ce match n’ait pas eu lieu à Hell In the Cell. Mais puisque c’était sur FS1, peut-être que la WWE va oser refaire le match, juste pour le fun. Actif…

Les conséquences de Roman Reigns

C’est déjà la fin de Smackdown ce qui veut donc dire que Roman va nous annoncer les conséquences qui attendent Jey Uso à Hell in the Cell. Roman fait son entrée et demande le micro des mains de Paul.

Mais, oh surprise, Jey Uso est dans la suite tribale de Roman, assis à sa chaise. Covid oblige, il porte le masque. Il dit à Roman que ça doit être bon de manger du fromage et des raisins quand on est le Chef de la tribu ou même le cousin du chef de la tribu. Mais il ne sait plus ce que c’est ce sentiment. Parce que Roman a changé. Il a perdu ses racines. Mais qui est-il pour lui dire ça… Il retire son hoodie et on voit que Jey a changé de look. Il a maintenant les cheveux en Cornrow… Il dit à Roman, en enlevant son masque « Demande à mon frère Jey, ce qu’il en pense… Il est juste derrière toi. » Ah bien, bout de sainte-Anne, c’était Jimmy! Jey arrive derrière avec une chaise. Il donne un coup de chaise à Roman. Jey revient à la charge, mais Roman réplique avec une grosse botte. Roman prend la chaise, mais il reçoit un Superkick suivi d’un Uso Splash! Jey quitte le ring et va retrouver Jimmy sur le haut de la rampe. Les deux sont tout sourire et fiers d’avoir leurrer Roman.

Mais Reigns finit par se relever et redemander le micro à Paul. Peut-être que les Usos trouvent leurs petits jeux amusants, mais c’est parce qu’ils comprennent toujours pas. Si Roman abandonne dimanche, il abandonne son titre, son rôle de pourvoyeur pour toute la famille et toute la lignée depuis des génération et il ne sera plus le visage de la WWE. Il peut vivre avec ça, mais est-ce que les Usos pourront vivre avec ça?! Peu importe, ça n’arrivera pas. Parce que quand Jey va dire « I quit », il va faire en sorte que les Usos soient largués par la famille. Tout comme leurs femmes, tout comme leurs enfants. La famille va leur tourner le dos. La cellule descend tout autour de Roman. Jey monte ensuite dans la grille pour pouvoir regarder Roman de haut. « Ce sont les conséquences, Jey… Ce sont les conséquences… »

Je pense qu’ils ont bien mis la table pour leur match dimanche. Chaque petite victoire des Usos est teintée par le fait que Roman revient encore et toujours à la charge. Je pense que c’est conséquent avec l’histoire qu’on veut nous présenter. Ça ne sera pas beau ce match. Cœurs sensibles s’abstenir.

Actifs

  • Sasha Banks force Bayley à signer
  • Seth Rollins vs Murphy
  • Les conséquences de Roman Reigns

Passifs

  • KO Show
  • Street Profit, Kevin Owens et Daniel Bryan vs Dolph Ziggler, Bobby Roode, Cesaro et Nakamura
  • Bianca Belair vs Zelina Vega
  • Lars Sullivan vs Shorty G

À l’image de Hell In the Cell, les matchs importants vont probablement être bons, tandis que le reste qui sert à remplir du temps, risque d’être ordinaire. Mais ce n’est pas grave, parce que tout le monde à vu les Dodgers prendre les devant 2-1 dans la série Mondiale, et il n’y a que ça qui est important!

AWARDS

  • #LeSuperbe : Seth Rollins vs Murphy
  • #ClapDeGolf: Bianca Belair qui fait l’haltérophile avec Zelina
  • #NiaiseMoi : Daniel Bryan qui fait un quiproquo de poignet
  • #JeanAiroldi : Corporate Bianca Belair
  • #Contravention : Ziggler et sa casquette
  • #PausePisse : Lars Sullivan vs Shorty G
  • #BeaucoupBien : Bianca Belair
  • #GrosseNouille : Shorty G
  • #NostradaNic : Jey Uso qui saute en splash du haut de la cellule, dimanche, et qui atterrit dans une table des commentateurs vide, ça va faire un gros bruit…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.