La Révision des comptes Smackdown Live Édition du 26 juin 2020

Par Benny is Money

Au menu de Smackdown ce soir :

  • Hommage à The Undertaker

Avec tous les gens qui ont attrapé le Covid, aussi bien faire un hommage au Dead Man…

Bienvenue à la Révision des Comptes!

Smackdown débute ce soir avec un vidéo hommage à The Undertaker. « This time the cowboys rides away »… jusqu’à ce que Vince le rappelle pour lui dire que le Prince aimerait qu’il soit là… Mais ça c’est des détails…

Tous les lutteurs sont sur la rampe et tapent des mains en criant « Thank you Taker ».

On a ensuite vu des extraits de Survivor Series 1990, où The Undertaker a fait son apparition à la WWF. On a ensuite présenter des commentaires de certaines personnes. Je ne vous les résumerai pas car c’était essentiellement, beaucoup de témoignages que l’on avait déjà vu dans le documentaire The last ride. On a présenté ces commentaires au retour des pauses durant la présentation du « Boneyard match » de WrestleMania.

Après la présentation du match, Baron Corbin est seul dans le ring et fait savoir sa façon de penser à Undertaker. À l’entendre, on dirait qu’il cherche à affronter Taker à WrestleMania… Il dit que ça tombe bien que son dernier match soit un « Boneyard » match, parce que Taker n’est qu’un vieux sac d’os. Il a réussi à avoir une carrière de plus de 30 ans, simplement parce qu’il est le fondateur du « Kiss my ass club » et qu’il a embrassé le cul d’une certaine famille. Il empêche des vedettes comme lui, beaucoup plus talentueuses de monter et ne fait que voler son salaire depuis 20 ans. « Mark Callaway… You… Suck! »

Jeff Hardy arrive à la « rescousse » et attaque Corbin par-derrière. Son attaque chasse le Roi en bas du ring. Mais Hardy en veut plus.

Au retour de la pause, Sarah Schreiber lui demande pourquoi il a réagi ainsi aux propos de Corbin. Hardy lui répond qu’Undertaker est un mentor et que son portrait devrait apparaître 4 fois sur le Mount Rushmore de la WWE. Chaque lutteur d’aujourd’hui devrait remercier Taker pour ce qu’il a fait et puisque Hardy est allé à la « Dead man University »; il va donner une leçon de tout son savoir à Corbin.

Passif… Les explications suivront à la fin de la révision…

Sasha et Bayley viennent prendre place à la table des commentateurs pour le match suivant.

Alexa Bliss vs Nikki Cross vs Lacey Evans vs Dana Brooke
(Match pour déterminer l’aspirante numéro 1 à la ceinture de Smackdown)

Les quatre belligérantes font leur entrée. Ça faisait longtemps qu’on n’avait pas entendu le thème de Nikki Cross. Lacey Evans, elle, lance sa jupe à Bayley, ce qui la dégoûte terriblement.

On commence le match avec du poussage, rien de moins. Nikki et Alexa font équipe contre Lacey et Dana. Une fois les « ennemies » hors du ring, Alexa et Nikki se font un gros câlin, mais Nikki tente un roll-up sur Alexa. Compte de 2. Les deux s’expliquent et décident de se faire un vrai duel dans la règle de l’art, mais Dana et Lacey reviennent s’interposer. La bisbille éclate aussi entre les deux. Alexa et Nikki se retrouvent toutes les deux assises dans le coin, ce qui permet à Evans d’exécuter un Double Bronco. Corey Graves fait l’erreur d’appeler Sasha et Bayley la « Boss n Hug connection » et elles lui rappellent que tout ça, c’est du passé. Dana Brooke reprend le dessus et exécute un Senton Bomb sur Lacey; compte de 2, brisé par Nikki. Alexa monte ensuite sur la 3e corde et tente un Twisted Bliss sur Dana, mais elle lève ses genoux ce qui a fait dire à Michael Cole « Nobody home!»; toujours à point!

Finalement, Lacey Evans se retrouve 1 vs 2 face à Bliss et Cross. Elle leur fait des jambettes, des coups de poings; Alexa est chassée hors du ring. Dana Brooke tente une manœuvre, mais Lacey lui sert un Women’s Right en plein sur le menton. Elle vient pour faire le tombé, mais Nikki la surprend par-derrière et lui fait un roll-up…

Victoire de Nikki Cross par tombé. Elle affrontera Bayley à Extreme Rules The Horror Show…
Note de ce match 2,75$/5

Si vous avez écouté l’épisode 95 de C’est Juste de la Lutte, Gab la promesse explique très bien sa position sur la lutte féminine et sur le jugement sévère qu’on porte sur le niveau et sur leurs performances. J’abonde dans le même sens, puisque la réalité est très différente pour les lutteuses et par le mouvement #Speakingout, on constate à quel point, leurs parcours peuvent être plus que difficiles. La révolution ou Évolution féminine n’en est qu’à ses débuts. Malheureusement, le niveau de la division féminine de RAW et Smackdown est très ou trop inégal. Les lutteuses ce soir ont lutté du mieux qu’elles pouvaient, mais quand des Shayna Baszler, par exemple, sont laissées de côté, ça devient difficile d’apprécier le spectacle qu’elles nous ont livré.

New Day et Lucha House Party vs Miz et Morrison et Nakamura et Cesaro

Big E démarre les hostilités contre Miz. Il le couche sur le tablier du ring et lui sert un Big Splash. Ça n’a pas l’air de faire du bien. Les gentils ont le dessus pour une majeure partie du premier segment, jusqu’à ce que Kofi entre en scène où il est poussé en bas du ring par Morrison et où Nakamura le maltraite contre la baie vitrée, pendant que l’arbitre essaie d’empêcher Big E d’intervenir.

Au retour, Kofi s’en sort avec un Tornado DDT. Il essaie de faire le tag à Big E, mais Cesaro et Nakamura l’en empêche et tous les gentils sont poussés en bas. Finalement Kofi réussit une deuxième fois à s’en sortir et Gran Metalik prend le relai. Il se charge de tout le monde avant de donner la tag à Dorado, d’effectuer un Moonsault du 3e câble voir Dorado effectuer un Shooting Star Press; compte de 2, brisé par tous les pas fins. À ce moment, la foire éclate. Nakamura et Cesaro se battent contre New Day si bien que les 4 se retrouvent en haut de la rampe avant de disparaître. Miz reçoit le tag et court empêcher Dorado d’effectuer le tag à Metalik. Dorado réussit à monter dans le coin avant de faire un Hurricanrana sur Morrison sur le tablier du ring et jusqu’en bas. Miz est sous le choc et la distraction permer à Metalik de prendre le dessus et de faire un Elbow Drop alors qu’il se tenait debout sur le 3e câble.

Victoire des Lucha House Party et New Day par tombé. Note de ce match 3$/5

Match très ordinaire. Passif…

Sarah Schreiber interview King Corbin en réponse aux propos de Jeff Hardy plutôt.

Corbin lui demande à quoi bon ça pouvait servir à Jeff d’avoir Taker comme mentor. Est-ce que ça lui a empêché de boire, consommer et de se retrouver en prison. Il va donner une autre genre de leçon à Jeff ce soir; celle de la réalité. Lui aussi devrait prendre sa retraite. Mais ce soir, Jeff va reposer… en… paix…

Le train Strowman entre ensuite en gare

et si vous vouliez voir un raccord qui ne marche pas et une job de montage d’un étudiant de 4e année du primaire, vous êtes servi. La boucane apparaît à toute vapeur au plan A et il n’y a plus rien au plan B… Magie ! Ça doit être à ça que servait le spray fantastique de Triple H : effacer de la vapeur au montage.

Braun nous raconte la fois où il a rencontré la peur, la vraie; celle qui fait trembler les vraies hommes… Permettez-moi de vous raconter la légende. Ça fait qu’un jour, Braun arrive au chalet de Bray Wyatt et c’est véritablement une swomp. Les deux s’installent pis y se jase comme ça l’air de rien, juste deux gars dans un swomp pis un fanal. Un moment donné, il y a un gros serpent qui s’approche d’eux-autres, ça fait que Braun se lève de sa chaise pis là y se met à capoter pis à vouloir y piler dessus pour le tuer. Mais Bray lui dit : « Relaxe Braun, c’est mon chum… » Ça fait que Braun recule pis y comprend pas trop. Bray se met à quatre patte pis y fait face au serpent; il le regarde bin drette dans les yeux… Pis là le serpent y mord Bray en pleine face… Pis là Bray, y rit, pis y rit; il trouve ça tellement comique. Pis là, le serpent continue à le mordre dans face encore et encore; pis Bray saigne même pas, il est pas empoisonné pentoute. Bray y trouve ça bien drôle. C’est comme ça que Braun a rencontré le Yable… Pis là, il s’est mis à travailler pour lui pis y’a bin aimé ça. Pis Braun veut essayer de refouler cette partie-là de lui, mais il est pas capable. Ça fait qu’à Extreme Rules, il challenge Bray Wyatt pour aller se battre directement dans la swomp, là où il est né; là où Bray va être détruit… Pis Braun trouve ça très drôle.

Pour les standards de Braun Strowman, c’était peut-être une de ses meilleures promos. Elle est au moins arrimée à la logique que Braun fait ressortir le véritable côté de ses adversaires. Son histoire est toute une entourloupette pour nous emmener à Extreme Rules The Horror show, mais au moins, elle avait une certaine logique. C’est à peu près tout ce qu’on pouvait espérer.

Jeff Hardy vs King Corbin

Le match commence et Corbin a le dessus rapidement sur Jeff parce qu’il est plus puissant. Jeff se voit même projeter contre la table des commentateurs, mais il réussit à renverser et à envoyer Corbin par-dessus la table avec un Irish whip efficace. De retour dans le ring, Corbin reprend l’ascendant en envoyant Jeff, l’épaule la première, dans le poteau du coin. Jeff a très mal et tombe en bas du ring. Corbin met ensuite un genou au sol en regardant sa main droite pour « narguer » The Undertaker, mais au final, puisqu’il est un roi, il a juste l’air de se moquer de Booker T.

Au retour de la pause, les lutteurs gentils de Smackdown ont décidé de venir encourager Jeff. Corbin effectue sa super manœuvre de glissade en-dessous du poteau pour venir frapper Jeff avec une corde-à-linge. Mais la présence des lutteurs gentils réveillent Jeff qui effectue tous ses moves « Vintage Jeff Hardy », mais il est contré par un « Deep Six » de Corbin; compte de 2. Hardy roule à l’extérieur pour reprendre son souffle. Il s’accote contre les escaliers, mais Big E l’avertit que Corbin s’en vient. Jeff se tasse et Corbin frappe le métal de plein fouet. Jeff remonte Corbin dans le ring avant d’effectuer un swanton bomb.

Victoire de Jeff Hardy par tombé. Note de ce match 3$/5

Après le match, Corbin attaque Hardy par-derrière. Les lutteurs gentils sont choqués, mais ne réagissent pas. Finalement, Kofi vient à la rescousse, mais est rapidement assommé par Corbin. Big E ne veut pas subir le même sort, et il effectue un Big Ending sur Corbin. Kofi demande alors à Braun Strowman de monter dans le ring. Il exécute son Powerslam sur Corbin. On réclame ensuite le petit nouveau. Matt Riddle monte sur la 3e corde et fait son Floating Bro à Corbin. Le Roi est garroché en bas du ring et disparait. Grosse célébration dans le ring. Une image d’Undertaker apparaît à l’écran et Jeff pose un genou au sol et lève la main vers lui pour le saluer.

Passif… Les explications s’en viennent.

Les absents à noter pour ce soir : Daniel Bryan, AJ Styles, Sheamus, Sonya Deville

Actifs

  • Promo Braun Strowman

Passifs

  • Promo Corbin et Jeff Hardy
  • Alexa Bliss vs Nikki Cross vs Lacey Evans vs Dana Brooke
  • New Day et Lucha House Party vs Miz et Morrison et Nakamura et Cesaro
  • Jeff Hardy vs King Corbin

Je pense que tout le monde savait que Smackdown souffrirait ce soir en raison de tous les cas de Covid et des enregistrements qui ont dû être révisés à la dernière minute. C’est pour ça que ce soir tout est apparu de manière très ordinaire, autant les segments, les matchs, les entrevues; cette édition de Smackdown est complètement oubliable. Ceci étant dit, est-ce qu’on doit saluer l’effort de la WWE d’avoir été capable de produire deux heures de contenu dans ces conditions? Si nous étions le 20 mars 2020, je vous aurais dit oui sur le champ, et j’aurais probablement mis chacun des segments de ce soir dans les Actifs. Mais qui sème le vent récolte la tempête. La WWE a fait preuve de laxisme et elle en subit les conséquences, comme peut-être tout l’État de la Floride actuellement. La WWE a créé ce problème et aujourd’hui elle en souffre plus que jamais. C’est dommage que ce Smackdown soit devenu un hommage à la dernière minute à Undertaker, parce que malheureusement, c’était une édition passablement drabe. Il aurait été presque plus judicieux de ne présenter que des matchs d’Undertaker pendant les deux heures tant au lieu de le faire à moitié et de manière un peu bâclée…

AWARDS

  • #LeSuperbe : Promo de Braun Stroman
  • #ClapDeGolf: Le Moonsault suivi du Shooting Star Press de Lucha House Party
  • #NiaiseMoi : La négligence de la WWE…
  • #JeanAiroldi : Miz et Morrison
  • #PausePisse : 8-man tag team
  • #BeaucoupBien : Braun Strowman

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.