La Révision des Comptes Smackdown Live Édition du 29 mai 2020

Par Benny is Money

Au menu de Smackdown ce soir :

  • Le tournoi intercontinental se poursuit :
    -Daniel Bryan affronte Jeff Hardy
    -AJ Styles affronte Elias
  • New Day sont les invités d’Alexa et Nikki au Moment of Bliss
  • Sonya Deville affronte Lacey Evans

Bro… Avec tout ce qui se passe dans le monde… Bro… Il me semble qu’on a besoin de se divertir… Bro… Il me semble que je prendrais quelque chose de positif… Bro… Comme une surprise…

Bienvenue à la Révision des Comptes!

Smackdown débute ce soir… Tabarnak… Il y a un char décâlissé en face du Performance Center. Renee Young nous indique qu’Elias vient de se faire frapper et personne ne sait ce qui est arrivé. Selon un témoin, quelqu’un habillé en noir s’est sauvé. Les policiers trouvent un papier dans le char et ils demandent « Jeff Hardy? ». Renee doit leur expliquer qu’il est une superstar. Il appert que la voiture aurait été louée par Jeff. Renee nous envoie à Kayla qui a un témoin avec elle.
Le témoin n’est nul autre que le champion universel Braun Strowman…  Braun est traumatisé sur son char. Il a entendu une voiture arrivée de nulle part, le crash, Elias au sol, un gars qui est parti à courir. Bref, il a appelé la police et il espère que le maudit cave qui a fait ça va se faire prendre.
Justement, on retourne à Renee qui court avec les policiers, des comédiens hors-pairs, vers un buisson pas loin du stationnement. On aurait retrouvé un homme. C’est Jeff Hardy qui est mal en point. Il a mal à la tête. Les policiers essaient de lui parler, mais ils se rendent compte qu’il sent l’alcool. Jason Jordan et Jamie Noble essaie d’aider Jeff, mais les policiers lui mettent les menottes. Ils marchent avec lui jusqu’à la voiture de police et ils croisent Elias, transporté sur une civière et embarqué dans une ambulance. Jeff crie « Elias! » avant d’être finalement embarqué dans la voiture et emmené au poste de police.

Je ne sais même pas quoi penser de ce segment. La rédemption de Jeff Hardy?!  On a dit la samedi dernière que la AEW et Matt Hardy avait manqué de sensibilité en feignant la noyade, une  semaine après la mort de Shad Gaspard. On a dit que Martin Matte avait manqué de sensibilité envers les boulimiques et les anorexiques dans sa pub de Maxi. Est-ce de mauvais goût que de se servir des problèmes de toxicomanie et d’alcool de Jeff Hardy? Où est Hangman Page, j’ai besoin d’un verre de lait… Passif… Et même si le reste du show est impeccable, je ne sais pas si Smackdown va s’en remettre…

Au retour de la pause, Smackdown vous est présenté comme toujours par Progressive, votre choix numéro 1 d’assurance automobile…  Excellent placement de produit… Ah oui, Orton et Edge vont avoir le plus grand match de lutte de l’histoire…

Il y a une douzaine de lutteurs en coulisses qui font semblant que tout le monde parle en même temps. Le grand géant à la tête chauve… Oui, vous vous souvenez, le monsieur que personne ne sait qui c’est et qu’on a vu une fois en coulisses à RAW en décembre 2018 ou 2019 et qui a dit quelque chose à quelqu’un et à ce moment-là on s’est dit : « Voyons c’est qui lui? » bon… Vous vous souvenez? Bon eh bien ce géant, qui n’est pas Dave le Gaspésien, informe les lutteurs qu’Elias s’est fait frapper par une auto. Le talent pur de 12 gars qui ont fait l’école de théâtre de la rue est à son meilleur.  Sa vie ne serait pas en danger donc puisqu’on n’a pas arrêter le show pour Owen Hart, on ne va certainement rien arrêter pour Elias.

La mauvaise nouvelle, c’est qu’il ne peut plus participer au tournoi intercontinental. Un préposé au micro casque informe le géant : Jeff Hardy a été arrêté et emmené au poste de police. Sheamus n’est pas surpris. Le géant ne fera pas de commentaire, mais Jeff ne peut pas non plus participer au tournoi. AJ Styles est bien content de la nouvelle parce qu’il passe directement en finale; tu vois qu’AJ a les priorités à la bonne place. Les autres lutteurs rouspètent. Le géant nous dit qu’AJ a raison de penser ça. Mais Daniel Bryan veut affronter un nouvel adversaire en demi-finale, car plein de lutteurs mériteraient une chance. AJ n’est pas d’accord. Bryan dit qu’il ne sera pas un peureux. Sheamus dit qu’il mérite sa chance, parce que s’il a perdu contre Jeff, c’est qu’il devait avoir pris quelque chose. Il devrait affronter Daniel ce soir. King Corbin pense la même chose en raison du forfait d’Elias, c’est lui qui devrait affronter AJ. Mais Styles n’est toujours pas d’accord, car ceux qui veulent une autre chance sont les perdants du tournoi. Sheamus a une nouvelle idée : Sheamus vs Corbin vs Bryan et le gagnant affronte AJ Styles en finale.

Jey ou Jimmy Uso, il est tout seul, c’est dur à dire, s’oppose aussi à ce que des perdants aient leur chance. Dolph ne veut pas que Jey ou Jimmy ait sa chance car il n’est pas bon en simple. Shorty G traite Dolph de jackass… Bref tout le monde n’est pas content… Le géant va tout régler. Daniel veut un adversaire ce soir? Il l’aura. Aj Styles veut passer directement en finale? C’est fait. Tous les autres vont devoir se battre dans une bataille royale, et le gagnant va affronter Daniel Bryan ce soir. Le segment se termine par AJ Styles qui dit à Bryan qu’il est un idiot. Et Daniel de répondre : « Moi? »…

 Il y a tellement d’éléments qui ne fonctionnent pas dans ce segment. D’abord, qui prend les décisions à Smackdown? Un inconnu! Des collègues de travail viennent de vivre une tragédie? Pas grave, on a un tournoi à faire nous autres… Et le segment nous mène vers une bataille royale de la même manière que la AEW a établi un aspirant no1 au titre de Cody Rhodes… Un tournoi à la WWE ne peut jamais être simple. Je pense qu’ils ont le mandat de trouver une façon à chaque fois, pour que quelqu’un qui n’était pas dans le tournoi au départ puisse gagner… Passif…

Bataille royale pour trouver un adversaire à Daniel Bryan

King Corbin, Sheamus, Dolph Ziggler, Cesaro, Nakamura, Shorty G, Jey Uso, Gran Metalik, Lince Dorado et Drew Gulak, tient donc un revenant, sont tous de cette bataille royale. Espérons que Gulak l’emporte, question qu’il affronte Bryan en première et en deuxième ronde et que ce soit une vraie question piège dans un quiz sur ce tournoi intercontinental et 2028. Allons-y gaiement :
Dolph Ziggler est une machine à passer proche de tomber. Il a même failli se faire éliminer par Metalik par erreur, mais il est trop bon à se retenir avec les cordes!
3 minutes de 35 avant une première élimination, ce qui est tout de même 3 minutes 25 de plus que le Royal Rumble, King Corbin élimine Dorado. La foule n’est pas contente! Eh oui, la foule derrière les baies vitrées de l’aréna St-Tipit-Des-Meumeus est encore présente. Et dire que je n’avais même pas remarqué que Simone, la fille de The Rock, était sur place lundi à RAW. Elle espionne déjà Charlotte pour son match à WrestleMania 40. Vous l’aurez appris ici en premier.
Corbin poursuit et élimine Gulak.
Corbin élimine Gran Metalik, merci d’être passé les Luchas…
Corbin et Ziggler se tapent dans les mains pour renouer avec leur complicité du passé, mais Ziggler rate complètement sa tentative de poignarder Corbin dans le dos. Corbin feint que c’était juste une erreur et lui donne la main avant de le garrocher d’un seul bras par-dessus la troisième corde. Cette fois, Dolph est incapable d’agripper la corde. Éliminé!
Jey Uso en a assez. Super kick à Corbin. Le roi est éliminé! La foule est heureuse! On prend une pause!
Il reste maintenant Sheamus, Cesaro, Nakamura, Shorty G et Jey Uso.
Sheamus et Cesaro reforment The Bar quelques instants pour tous nos bons souvenirs. Mais Cesaro a un nouveau partenaire en Nakamura. Ça sent la bisbille…
Shorty G élimine Cesaro. Il n’aime pas ça la bisbille.
Shorty G élimine Nakamura. Nakamura est en beau joual vert. Particulièrement parce qu’il est pogné avec un contrat à la WWE. Les arbitres empêchent Nakamura de monter dans le ring, mais pendant ce temps, Cesaro rapplique par-derrière et élimine Shorty G à l’insu des arbitres, et même s’ils ne savent même pas s’il a passé par-dessus la troisième corde ou non… Jey Uso face à Sheamus pour savoir qui affrontera Daniel Bryan.
Jey passe Sheamus par-dessus la 3e corde avec une corde-à-linge, mais Sheamus tient bon.
Les deux se retrouvent sur le tablier du ring, comme ça n’arrive que si peu de nos jours.
Jey tente le superkick, mais c’est contré et le Brogue kick scelle l’issue du match.

Victoire de Sheamus. Il affrontera Daniel Bryan en demi-finale plus tard ce soir. Note de ce match : 3,25$/5.

Une bataille royale, c’est une bataille royale. On dirait qu’il se passe des choses et rien en même temps. Le concept est tellement simpliste que les matchs en deviennent redondants. Et tout ça pour qu’au final, on élimine simplement Jeff Hardy de l’équation et qu’on fasse passer Sheamus à sa place en demi-finale. La rédemption… Non… Passif…

Sonya Deville est seule en coulisses. Elle se prépare pour son affrontement contre Lacey en donnant des coups de poing dans le vide.
« La semaine dernière, j’ai complètement dominé une autre blondinette, Mandy. Et cette semaine Lacey, le même destin t’attend! Attache tes cheveux pis viens t’en! »
Mais Lacey avait profité du fait que Sonya regardait la caméra pour aller se place en arrière d’elle. Elle la pousse dans le dos, la face la première par terre et lui dit : « Allez Nasty, c’est l’heure de notre match… » Bon techniquement, c’est après la pause, mais Lacey la baby-face qui pousse Sonya la pas fine dans le dos… Logique implacable…

Au retour de la pause, Shorty G est mécontent du résultat de la bataille royale. Cesaro le traite de mauvais perdant, mais Shorty G n’est pas un mauvais perdant… « C’est de m’être fait voler mon opportunité qui me cause un problème! » Cesaro lui réplique : « Quand vas-tu apprendre que c’est les ligues majeures ici? Tu penses que tu peux être champion intercontinental? Je vais te faire une faveur et te donner la chance de t’en aller. Parce que l’autre alternative est de m’affronter dans le ring ce soir et ce serait une grosse erreur.  Va-t’en, allez! » Et Shorty G l’envoie au plancher avec une droite. « Défi accepté »… Nakamura trouve ça très drôle tout le long.

Sonya Deville vs Lacey Evans

Lacey Evans fait son entrée et la foule est très heureuse. Lacey était jadis la Southern Belle dans Glow; elle est maintenant la fille sur le poster « We can do it » à fond la caisse.
On apprend que ce match tient d’une conversation Twitter entre Sonya et Lacey qui a mal viré. Il me semble qu’il me vient en tête des noms de personnalités québécoises qui devraient finir leur rivalité sur Twitter dans un ring… Je vais me garder une petite gêne.
Sonya fait son entrée et elle a plus le look d’un leader de culte que Seth Rollins.
Le match débute et les combattantes s’étudient. Michael Cole nous rappelle que ce match pourrait être important dans les classements pour savoir qui va affronter Bayley. Moi qui pensais que ce serait encore Charlotte.
Lacey veut prouver à Sonya que les blondes savent lutter. Elle se met à quatre pattes au milieu du ring, comme en lutte gréco-romaine. Sonya joue le jeu, mais Deville a un background en MMA et non pas en lutte. Lacey fini par contrer Deville en la projetant au sol. Deville envoie finalement Lacey au sol et en profite pour attacher ses cheveux. Ça permet à Lacey de relever aisément. C’est donc une très mauvaise idée à tous les niveaux. Mais Lacey embarque dans le jeu et s’attache les cheveux aussi. Vraiment les rivalités Twitter, c’est du sérieux! Lacey sonne les cloches de Sonya en lui envoyant un coup de pied au visage. Elle s’essuie de son mouchoir blanc et lui dit que Mandy sera toujours meilleure qu’elle, tout en lui envoyant le mouchoir au visage. Il n’en fallait pas plus pour choquer Sonya qui réplique avec une solide droite au visage. Sonya passe beaucoup de temps à piler sur les cheveux de Lacey, ce qui va mener à la réplique d’Evans, qui va lui faire un faceplant avant de la placer en position de souplesse, mais en se roulant en dehors du ring. Un peu étrange, mais efficace. Elle se sert du rideau de ring pour étouffer Sonya. Mais Deville se relève de la couverte et applique un semi-spear à Lacey à l’extérieur du ring.  Les deux continuent de se rouer de coups de poings à l’extérieur si bien qu’elles ne réussissent pas à remonter avant le compte de 10.

Double disqualification par compte à l’extérieur. Note de ce match 3,25$/5

Un match de lutte tout de même intéressant entre deux lutteuses qui grosso modo ne se sont à peu près pas fait de move de lutte. Beaucoup de moquerie et de coups de poings. C’est bizarre parce qu’elles n’ont presque pas lutté, le match n’a pratiquement servi à rien, elles vont surement s’affronter à nouveau la semaine prochaine, mais j’ai été diverti… Actif.

La bataille se poursuit après le match. Chacune se projette à tour de rôle dans la table des commentateurs. Lacey remonte dans le ring et demande à Sonya de remonter dans le ring, question de recommencer le match. Sonya prend le casque de Michael Cole et dit qu’elle va se battre à nouveau contre Lacey, mais à ses conditions à elle. La foule est confuse et le momentum quitte la pièce sur le champ!

C’est maintenant le moment du message d’intérêt public non approuvé par la WWE, des Forgotten Sons!
« Je suis le sergeant Jaxson Ryker. »
« Je suis le caporal Steve Cutler. »
« Et je suis la seule personne qui apprécie vraiment ce qu’ils ont fait pour notre pays : Wesley Blake. » C’est gentil de nous rappeler vos noms, parce que j’avais oublié, mais c’est gênant un peu de voir que seulement deux des trois ont des titres militaires. Tu aurais pu te forcer Wesley!
« J’ai été élevé en me faisant dire que je dois faire aux autres ce que je veux que les autres me fassent. J’étais comme vous. Mais j’ai régler mes torts en rejoignant mes frères d’armes et maintenant, nous n’allons plus tourner l’autre joue. Vous avez notre sang sur vos mains. C’est donc équitable que votre sang soit sur les nôtres. »
Ceux qui ont suivis les promos des dernières semaines vont remarquer que les auteurs sont experts à faire du copier-coller. C’est beau Word… Passif…

Alexa et Nikki se jasent en coulisses. Nikki a une surprise pour le Moment of Bliss. The New Day arrivent en arrière en dansant… Ils leur font faire le saut et ils rigolent… Ça va être beau tantôt.

Au retour de la pause, Alexa et Nikki font leur entrée pour le Moment of Bliss…


Les filles sont vraiment heureuse d’être de retour à Smackdown, parce que c’est très différent de RAW. Elles accueillent The New Day.  On dirait que Nikki est trop énervée pour quelqu’un qui a hâte de boire son café. Chacun danse en se montrant la ceinture, parce que c’est un sommet des champions par équipe. On va enfin pouvoir parler de la compétition. Nikki a un cadeau. Il s’agit de crêpes écossaises faites à la main par Nikki à partir de la recette de sa grand-mère. Kofi ne l’écoute tellement pas qu’il pense que c’est la grand-mère qui a tout fait ça. Mais ce n’est pas grave, eux aussi ont un cadeau. Ils ont des fèves de café provenant de Djibouti. Big E les sort de son maillot et les met directement dans les tasses, avant que Kofi ne remplissent les tassent d’eau. Big E a aussi une grosse cuillère en bois caché derrière pour brasser. On incite grandement Alexa à prendre une gorgée. Mais Alexa est la seule à connaître la règle de ne jamais boire un drink offert par un gars qui sort des bonbons de ses culottes et refuse poliment de boire, prétextant qu’elle le garde pour plus tard. « La dernière fois qu’on vous a vu, vous avez défendu votre titre dans un match quadruple menace à MITB. Est-ce qu’il y a des équipes de Smackdown qui retiennent votre attention? »
Kofi lui explique que les Forgotten Sons se sont fait un nom à MITB. Big E lui, mentionne aux championnes par équipes qu’elles ont défendues leur titre face aux IIconics à RAW. « Mais à Smackdown, qui? Qui? Qui? Qui? »
La musique de Seth Rollins se fait entendre… Pardon, celle de Bayley… Ce n’est pas évident de les différencier.  Bayley et Sasha font leur entrée. Il y a une apprentie à NxT qui perd les plombs solides en disant à Bayley : « You suck! » Bayley est obligé de la faire taire pour qu’on puisse continuer. « Sasha, je vois deux bonnes équipes dans le ring en ce moment, mais pas la meilleure équipe de Smackdown, non? »
« C’est sûr que non… Mais attendez une minute… »
Sasha monte dans le ring en premier, suivie de Bayley. Elle fait un 360 devant les 4 assis sur des chaises avant d’enlever son manteau et de le lancer à Alexa.  Nikki retient Alexa.
« Mais maintenant je les vois. » dit Sasha en riant. L’ambiguïté, c’est qu’on ne sait pas si Sasha parle d’elle et Bayley ou de ses seins…
Nikki essaie de passer à autre chose en félicitant Bayley pour sa victoire contre Charlotte. Bayley est très heureuse d’entendre ça, car elle est la championne la plus dominante de l’histoire de Smackdown. Alexa est en train de rager… Bayley rajoute que Nikki devrait peut-être faire un câlin à son amie pour la consoler.
« Non, non, ça va » de rétorquer Alexa. « C’est simplement qu’à la seconde où tu t’es mise à parler, j’ai arrêté de t’écouter » Oh snap!… Y’a pas à dire pour se prendre au sérieux, elles ne peuvent faire mieux… ou pire… enfin…
Alexa en rajoute : « Je compte, 1, 2, 3, 4, 5 ceinture de champion dans le ring. Sasha, où est ta ceinture? » La foule rit là… pareil comme si on leur avait dit de le faire…
Bayley ramène tout le monde à l’ordre et traite Alexa de Charlotte junior. « Personne ne parle à ma meilleure amie comme ça, The Boss! La leader de cette division. »
« Et nous avons mis vos titres sur la mappe! » ajoute Sasha. Bayley se met à rire comme une dinde qui glousse, mais littéralement.
« Sans nous, ces titres n’existeraient même pas… » d’ajouter Sasha. « Nous pourrions les reprendre à tout moment » « N’importe où, n’importe quand » réplique Sasha.
Bayley décide de lancer un défi à Alexa. « Sasha va te montrer quelle grande équipe nous sommes en te battant maintenant. » Sasha n’est pas d’accord; elle n’a pas les bons souliers.
« Je croyais que tu ne le demanderais jamais! Faites venir un arbitre! »
Bayley dit à Sasha qu’elle va aller chercher ses souliers derrière, mais Alexa en profite pour faire un drop kick et envoyer Sasha en bas du ring.

Un long segment avec des blagues qui ne lèvent pas, une foule qui essaie de trop en mettre et New Day qui ne servent absolument à rien… Une réussite d’échec sur toute la ligne… Passif…

Alexa Bliss vs Sasha Banks

Au retour de la pause, nous avons droit à un match entre deux filles qui ne s’aiment pas trop, selon les dirtsheets. Mais la meilleure lutteuse porte des runnings shoes; ça devrait équilibrer les choses. Nikki et Bayley se joignent à Cole et Graves aux commentaires. Mes oreilles font un saignement préventif. Pauvre Nikki, il y a juste 3 chaises et le fil de ses écouteurs ne semble pas assez long. Beaucoup de roll-up en début de match. Les tentatives de tombés sont un prétexte pour que Nikki fasse le show et que Bayley la trouve insupportable. Sasha donne l’impression de se battre avec une petite fille. Nikki monte sur la table pour inciter la foule de 22 personnes distanciées à scander Lexi, le vrai nom d’Alexa! Du bonbon! Michael perd même le contrôle de ses sphincters quand Bayley demande si quelqu’un n’aurait pas de l’eau en spray pour arroser Nikki. « Son énergie est contagieuse! » dit Cole. « Non, elle est contagieuse » le reprend Graves.
Cole perd le contrôle et la caméra reste sur Michael Cole qui ne sait plus quoi faire tellement il rit. Nikki saute tellement sur la table, que maintenant Graves perd le contrôle. Nikki vole le show depuis le début. On se fout totalement du match. Alexa renverse la vapeur grâce aux encouragements de Nikki. Mais Sasha reprend à coups de Meteora et de genoux dans le ventre. Mais Alexa réussit à s’en sortir. Nikki doit être repris par Cole, parce qu’elle a enlevé ses écouteurs et essaie de parler. Finalement Bayley enlève aussi ses écouteurs et les deux vont se battre sur le tablier du ring. Alexa est montée sur le 3e câble pour faire son twist of Bliss, mais Bayley pousse Nikki dans le coin, et Nikki fait trébucher Alexa. Sasha Banks en profite avec un running knee et un tombé renversé.

Victoire de Sasha Banks par tombé. Note de ce match 3$/5

Il n’y avait pratiquement pas d’action dans ce match, parce que tout se passait à l’extérieur et avec raison. Alexa n’est malheureusement pas au niveau de Banks pour soutenir un match de télé, mais Nikki a fait tout un travail pour rendre ce segment intéressant. Pour elle, je vais mettre ce match dans les Actifs.

On nous annonce qu’on aura des nouvelles d’Otis et Mandy qui ont pu célébrer cette semaine… Ils ont célébrer quoi? Aucune idée, mais on le saura plus tard…

Mais on aura aussi des nouvelles de la tragédie impliquant Jeff Hardy et Elias pour balancer le loufoque… foque…

On nous représente le segment du début de l’émission. Elias est dans un état stable. Merci pour la mise-à-jour…

Cesaro vs Shorty G

Une fois les entrées complétées, Shorty G se lance directement Cesaro. Moonsault, tombé, attaque aux jambes; Cesaro est débordé. Mais la puissance de sa corde à linge permet à Cesaro de reprendre le dessus. Cesaro utilise toute sa puissance pour contrer la vitesse de Shorty G. Même si Shorty G l’attaque constamment à la jambe gauche, Cesaro réussi t à appliquer une powerbomb. Mais il n’obtient qu’un compte de 2, parce que Shorty G est résilient. Il tente de le projeter du 3e câble, mais Shorty renverse et tente d’appliquer le Ankle lock. Cesaro s’en sort. Finalement, Cesaro tente à plusieurs reprises des tombés sur Shorty G, avant de tenter une powerbomb, mais Shorty G renverse la manœuvre et réussit le tombé!

Victoire de Shorty G par tombé. Note de ce match 3$/5

Un bon match tactique, un peu technique, mais malheureusement beaucoup trop court. Tout le combat a semblé précipité. Une belle victoire pour Shorty G, mais encore une fois, un pas de recul pour Cesaro. Ce n’est donc pas assez pour être un actif. Passif…

Mandy et Otis sont sur le bord de la piscine dans des chaises longues. Ils ont tellement de plaisir. Otis a du peach champagne pour sa pêche. Un toast pour tout ce bon temps qu’ils peuvent passer seuls ensemble. Mandy se sent fatigué et a besoin d’une sieste. On entre dans son rêve.
Otis est hyper séduisant et il lui fait la cour avec une voix suave. Elle se voit en train de frencher goulument Otis sur le bord de la piscine. Mais dans la réalité, Otis fait une grosse bombe dans la piscine qui fait en sorte que Mandy se réveille de son rêve. « Est-ce que je t’ai réveillé » « Oui, un peu, mais ce n’est pas grave; je faisais un rêve merveilleux » Et Mandy va rejoindre Otis dans la piscine pour frencher goulument.

Heureusement que sur le discord, le lien vers la référence à ce sketch a été posté (Merci TheMoc3399) parce que sinon, je n’aurais rien compris de ce sketch. J’ai critiqué Mandy de ne pas en faire assez comme comédienne pour nous faire croire qu’elle était amoureuse d’Otis. Ce soir, c’était comme si elle se reprenait pour toutes les fois d’avant. Mais reste que ça ne m’a pas convaincu… Passif…

Kurt Angle nous fait une promo pour nous annoncer qu’il est heureux d’être à Smackdown. Il nous nomme plein de noms d’ancien lutteus, merci Kurt, pour nous dire que Edge et Orton vont s’affronter bientôt et qu’il a très hâte de voir ça. Mais assez parlé du passé. Le nouveau visage de Smackdown sera un lutteur qu’il a appris à connaître ces derniers temps. Il a même été l’arbitre spécial de son dernier match à NxT… Bro…

On nous présente un vidéo de présentation de Matt Riddle. « C’est ironique que mon nom soit Riddle, car je ne suis pas facile à figurer… » J’ai littéralement pleuré dans mon divan… Bro!…

Kurt Angle qui lit péniblement son texte, un vidéo pourri, des lignes génériques sans saveur… Ramenez-moi le rire de Bayley, c’était moins insupportable à entendre. C’était impossible de faire commencer Riddle dans quelque chose de significatif. Tant qu’à imiter AEW, ça ne vous tentait pas de mettre Riddle comme participant mystère à la bataille royale. À chaque fois qu’un lutteur de NxT monte dans le main roster, j’ai des espoirs… Je m’en veux… Passif…

Kayla est en coulisses. Sheamus l’interrompt. « Maintenant que Jeff est parti, on parle de Matt Riddle? D’accord, Matt Riddle a les attentes, j’ai les résultats. J’ai gagné la bataille royale aisément et je vais battre Bryan ce soir. Je n’ai jamais gagné le titre intecontinental et ce n’est pas AJ ni Bryan qui vont m’empêcher de devenir Grand slam champion. Je n’ai pas de temps dans mon monde pour les faibles. » Daniel Bryan s’approche de Sheamus. « Tu as quelque chose à me dire, Daniel? » Bryan ne dit rien. Sheamus le pointe du doigt et Bryan décide de le frapper dans le genou. Sheamus a visiblement la jambe gauche fragile. Bryan trouve ça très drôle.

Sheamus vs Daniel Bryan (Match de demi-finale pour le tournoi intercontinental)

Le main-event nous est présenté par Carls Jr and Hardees. Eh oui, Car…ls… junior et Hardees…  Le placement de produit Smackdown est à un autre niveau. C’est du subliminal paradoxal.

Avant le match, on nous annonce que Miz et Morrison auront un segment  « Avertissement » la semaine prochaine pour Braun Strowman. L’avertissement, c’est que ça risque d’être vraiment plate, mais que si vos attentes sont basses, vous serez moins déçu…

Alexa Bliss et Nikki Cross vont défendre leurs ceintures la semaine prochaine contre Bayley et Sasha. C’est vrai que s’ils défendent aussi leurs ceintures contre les IIconics, Alexa va devenir une Charlotte junior…

Les 22 personnes distanciées sont heureuses de faire le Yes Chant de Daniel Bryan. C’est probablement un rêve de jeunesse qui se réalise. Ils sont moins heureux de voir leurs rétines brulées par Sheamus.

Le match commence et Sheamus a le dessus car plus puissant. La technique de Bryan n’arrive pas à lui permettre de reprendre le dessus. Mais à force de coups de pied, coups de poings et uppercut, Bryan tient son bout. Mais Sheamus est extrêmement coriace. Heureusement, Bryan a de l’expérience et projette Sheamus par-dessus la 3e corde pour nous montrer qu’il aurait gagné la bataille royale s’il y avait été. Il nous fait un beau saut suicide pour nous emmener à la pause.

Au retour, Sheamus reprend le dessus à coup de coude et de genou. Bryan semble souffrir. Bryan roule à l’extérieur devant la table d’annonceur. Sheamus lance Bryan dans la rampe, avant de demander à Cole de faire le Yes Chants. Michael s’exécute difficilement. Sheamus rappelle à Bryan qu’il a créé le Yes mouvement avec sa victoire en 18 secondes à WrestleMania. Sheamus réussit à passer la soumission de la feuille de trèfle à Bryan, mais ce dernier réussit à retrouver les câbles. Sheamus tente une superplex mais Bryan réussit à contrer. Daniel réussi un missile drop kick pour reprendre le momentum. Yes kicks, mais le dernier rate. Sheamus soulève Brian et lui sert un White Noise. Brayn s’en sort à 2 ¾… Sheamus semble manqué de souffle et a la face rouge. Bryan réussit des drop kicks dans le coin, mais Sheamus réussit à faire flipper Bryan avec un double axe handle… Sheamus se frappe le chest; il veut en finir… Quand tout à coup, Jeff Hardy est de retour du poste de police. La distraction permet à Bryan d’appliquer son running knee à Sheamus.

Victoire de Daniel Bryan. Il affrontera AJ Styles en finale du tournoi. Note de ce match : 3,25$/5

Après le match, Hardy se lance sur Sheamus et l’attaque. Finalement Sheamus réussit à sortir du ring et quitter par la rampe. Smackdown se termine sur des images des 22 personnes qui dansent en écoutant la chanson de Jeff Hardy…

Heureusement que la foule est entraînée, sinon j’aurais bien aimé entendre le malaise d’une vraie foule au retour de Jeff. Tout ça pour ça. Un match ordinaire, un résultat prévisible, un retour sans explication (on peut soupçonner que c’est Sheamus qui a arnaqué Jeff), un tournoi plate, qui, croisons nous les doigts, devrait nous donner en finale, le meilleur match de lutte de l’histoire… Ah non, c’est vrai, c’est pas ce match-là… Passif…

Actifs

  • Sonya Deville vs Lacey Evans
  • Alexa Bliss vs Sasha Banks

Passifs

  • Le crash automobile
  • Le segment avant la bataille royale
  • La bataille royale
  • Promo Forgotten Sons
  • Sommet des champions Moment of Bliss
  • Cesaro vs Shorty G
  • Mandy et Otis à la piscine
  • Le vidéo de Matt Riddle
  • Sheamus vs Daniel Bryan

Smackdown, je pensais que tu étais meilleur que ça, mais non… Tu es une guidoune qui cherche le sensationnalisme, la blague facile, la surprise d’un résultat prévisible. Une chance que les lutteuses ont été divertissantes, parce que sinon, tu aurais fait faillite sur le champ.  Je n’ai qu’une chose à te dire… Bro… snif…

AWARDS

  • #LeSuperbe : Sheamus vs Daniel Bryan, par défaut
  • #ClapDeGolf: Nikki qui fait shaker la table des commentateurs
  • #NiaiseMoi : Les 20 premières minutes…
  • #JeanAiroldi : Sonya Deville
  • #PausePisse : Otis et Mandy à la piscine
  • #BeaucoupBien : Nikki Cross

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.