La Révision des comptes Smackdown Live Édition du 3 juillet 2020

Par Benny is Money

Au menu de Smackdown ce soir :

  • Sheamus lève son verre et fait un toast à Jeff Hardy
  • Matt Riddle donne une entrevue à Michael Cole
  • AJ Styles affronte Drew Gulak

Un épisode après la guerre des  « Pas-Pay-per-views » qui s’affrontent en milieu de semaine, ça ne peut pas être mauvais, surtout si on nous annonce des maudits bons segments de blabla…

Bienvenue à la Révision des Comptes!

Smackdown débute ce soir avec Michael Cole dans le ring qui nous présente le Roi original des Bros : Matt Riddle. Il vient le rejoindre dans le ring après avoir fait quelques Fist bumps dans les baies vitrées. Les futurs lutteurs portent des masques encore ce soir, dont celui qui l’enlevait constamment le sien à RAW ce lundi, et qui porte maintenant un masque de John Cena… Désolé, on te voit pareil…

Michael Cole est emballé et n’en reviens toujours pas de la victoire de Riddle face à AJ Style, il y a deux semaines. Riddle non plus. C’était comme s’il avait vécu un épisode hors de son corps quand AJ Styles lui donnait des coups de poing. Il a surement plus de respect et d’admiration pour AJ que Styles puisse en avoir pour lui. Mais Cole veut savoir LA réponse à LA fameuse question : « Comment ça que tu te bats nu pieds? C’est bien dont spécial… » Matt Riddle nous explique que quand il était petit, il est allé en vacances au Wisconsin et puis il y avait une piscine intérieur. Des fois, il sortait de la piscine et il allait jouer dans la neige et il revenait. Un moment donné, il est allé voir sa mère parce que ses pieds brûlait, pis sa mère lui a dit qu’il avait probablement des engelures. C’est ce que le médecin lui a confirmé et depuis ce temps-là, il ne porte plus de souliers, parce que ça lui brûle les pieds. Michael Cole est en admiration; il a tellement hâte de savoir qu’est-ce qui attend Riddle à Smackdown. Et pouf, voici Corbin!

Corbin entre dans le ring et nous dit que Riddle aurait pu résumé son histoire de pieds à : « Quand j’étais jeune, j’étais un idiot et j’en suis encore un… » Il remercie Cole de ses services dans le ring lui disant qu’il s’était embarrassé dans l’entrevue en voulant promouvoir autant Matt Riddle. Corbin n’est pas content du Floating Bro qu’il a reçu la semaine dernière et que Riddle lui manquait totalement de respect. Tout le monde doit poser le genou au sol face au Roi et quelqu’un doit servir une leçon au petit nouveau. Matt Riddle est prêt à affronter Corbin, mais ce dernier lui dit que ce n’est pas comme ça que ça marche; Riddle ne dicte pas ce qu’il veut à Smackdown. Affronter Corbin est un privilège. Ce soir il affronte John Morrison.

C’est fascinant parce que Matt Riddle avait clairement des lignes écrites pour aider Michael Cole à faire les transitions et ces lignes étaient terriblement mauvaises. Mais tout le reste, qui était probablement réel était succulent, simplement parce que son propos sortait tellement à l’extérieur du cadre habituel de la WWE. Je ne sais pas si je riais parce que c’était si drôle ou parce que je m’imaginais Vince McMahon capoter et ne rien comprendre au personnage de Matt Riddle. Pour moi, tout ça était divertissant. Dès que Corbin et le format WWE sont entrés dans le segment, tout est tombé au point neutre. Matt Riddle = Actif, Baron Corbin = Passif…

John Morrison vs Matt Riddle

Pourquoi John Morrison affronte Matt Riddle? Parce que… C’est ça qui est ça… John n’a même pas le droit à son effet ralenti durant son entrée. À quoi bon entrer si ton effet n’y est pas, je me le demande. Au retour de la pause, le match débute et c’est une bataille très technique où on s’échange les renversements et les prises de soumissions. Miz tente d’embarquer la foule à chanter Miz et Morrison hé hé ho ho et un seul homme dans la foule le suit; c’est déjà ça. Morrison prend l’ascendant du match avec un coup de pied à la volée du 2e câble, suivi d’un Corscrew Crossbody de la 3e corde; compte de 2. L’action se poursuit et pendant que Riddle est sur le tablier du ring, les deux se frappent avec une droite, si bien que Morrison est sonné pendant que Riddle tombe en bas, aux pieds de Corbin, qui lui commentait l’action avec Graves et Cole, qui lui, ne suivait pas le match et faisait répéter à Corbin tout ce qu’il avait déjà dit. Riddle décide de garrocher sa gougoune dans la face de Corbin, ce qui nous emmène à la pause.

Beaucoup plus d’action au retour. Bro to sleep suivi d’une German Suplex de Riddle; compte de 2. Floating Bro contré avec les genoux de Morrison, suivi d’un Crucifix tornado slam; compte de 2 ¾. L’histoire de ce match, c’est que Morrison tente les grosses manœuvres, mais Riddle lève toujours l’épaule avant le compte de 3. Morrison effectue un Spanish Fly de la 3e corde, suivi d’un Standing Spanish Fly; compte de 2 et ¾. Riddle réplique avec une Powerbomb, suivi d’un Running Knee; compte de 2 ¾. Finalement, Miz monte sur le tablier du ring, mais est accueilli par une droite de Riddle. Corbin tente la même chose, mais Riddle rate la droite. Morrison en profite pour faire un Roll-up… Mais Riddle renverse le Roll-up…

Victoire de Matt Riddle par tombé. Note de ce match 3,25$/5

C’est vraiment un drôle de match, qui méritait une meilleure note, mais qui nous a livré une finale tellement décevante (Un peu à l’image de tout le Smackdown, mais nous y reviendrons). Je m’attendais à un match de strikers et de plus haute voltige, mais les deux ont commencé très technique et il y avait une certaine nervosité et un petit manque de fluidité dans les séquences de renversements et de contre-attaques. La deuxième partie du match a été bien meilleure, mais de voir Matt Riddle faire autant de kick-out à la dernière minute contre un John Morrison qui n’est pas un top lutteur comme AJ Styles, j’ai trouvé que c’était un drôle de booking. Et terminer tout ça avec un Roll-up, c’est carrément insultant. Actif tout de même…

Après le match, Matt Riddle a été assez intelligent pour ne pas rester dans le ring et a rapidement quitter par la rampe, pour ne pas se retrouver entre trois pas fins. Mais alors qu’il rejoint le haut de la rampe, AJ arrive en courant pour le frapper par-derrière. Il lui assène des coups près des baies vitrées, mais Drew Gulak arrive à la rescousse. Leur match est après la pause.

Au retour, Sarah Schreiber tente d’interviewer King Corbin, Miz et Morrison, mais ils rient d’elle et Corbin dit qu’il a assez de pouvoir pour couper les jambes de Matt Riddle avant que celui-ci ne puisse avoir une carrière à Smackdown; ce sera le seul segment en coulisses de toute la soirée.

AJ Styles vs Drew Gulak (Match pour le titre Intercontinental)

Oublions les paillettes et les présentations, le match commence aussitôt. AJ est furieux de voir que Gulak est intervenu plutôt, si bien qu’il le matraque de coups. Gulak porte un beau caleçon rouge et blanc, probablement pour célébrer le 4 juillet. AJ porte son attention sur le genou de Gulak après un joli Dragon Screw. 4 fois durant le match, Cole et Graves parlent avec Daniel Bryan qui suit le match via Zoom. Il leur dit qu’il a confiance en Gulak, qu’il est techniquement excellent, qu’il a un bon plan de match, etc. AJ veut appliquer son Calf Crusher, mais Gulak et prêt et renverse sa soumission. AJ doit sortir du ring pour prendre une pause, parce qu’il n’est pas content de sa performance et ne veut pas perdre à nouveau contre Gulak. Drew lui sert une belle Baseball slide pour nous envoyer à la pause.

Au retour, AJ reprend le dessus en lançant Gulak l’épaule la première dans le poteau. Brainbuster de Styles; compte de 2. AJ lance quelques coups sournois, comme un petit coude par-ci, un doigt dans les yeux par-là; toujours subtile pour éviter que l’arbitre s’en aperçoive et très efficace. Mais Gulak réplique avec une série de Dropkicks et un Modified Michinoku Driver; compte de 2 ¾. AJ attrape ensuite Gulak dans les airs avant de lui servir une Powerbomb, suivie du Styles Clash. Drew est sonné, mais AJ n’a pas terminé. Il relève Gulak et l’installe debout, les bras accotés sur le 3e câble, avant de lui appliquer son Phenomenal Forearm.

Victoire d’AJ Styles par tombé. Note de ce match 3,5$/5

Un autre match qui aurait pu avoir une note plus élevée si ce n’était que de ces quatre segments Zoom avec Daniel Bryan, où clairement il ne regarde pas l’action, n’a aucune idée de ce qui se passe, parce que clairement tous les segments sont déjà enregistrés. C’était vraiment une distraction inutile, qui m’a sorti de ce match. Mais pour le reste, très belle histoire racontée et ça fait du bien de voir une belle victoire dominante, sans être un squash. Actif.

Sasha Banks et Bayley sortent d’un camion de production. Elles ont travaillé toute la journée sur un hommage vidéo à… Sasha et Bayley…

Sasha Banks fait son entrée et probablement suite à mon commentaire, ils ont coupé la toune avant que le bout de Samoa Joe embarque. Sasha avait l’air confuse, mais c’est peut-être des détails pour installer la zizanie; on peut l’espérer… On prend aussi la peine de faire des gros zooms sur les gens dans la foule qui font des pouces en bas, pour être bien certain qu’on sache que Sasha et Bayley, c’est des pas fines…

Bayley et Sasha s’appellent maintenant Sasha 3 shows et Bayley 3 Brands parce qu’elles doivent être partout. Elles sont les nouvelles Charlotte, mais elles sont beaucoup plus divertissantes. Bayley nous dit que personne ne les respecte dans la compagnie, sauf… Eh oui… The Undertaker. Il a même appelé Bayley pour lui dire (Et Bayley fait une imitation de Taker au téléphone : « Vous êtes exceptionnelles et les plus grandes championnes dans la WWE présentement. On devrait vous faire un hommage tout de suite. » « Eh bien, si c’est le souhait de Taker… Surtout qu’après la présentation de son documentaire, ça fait du bien de savoir qu’il ne sera plus parmi nous,  son souhait mérite d’être exaucé. » Sasha et Bayley nous présente donc un vidéo/hommage de leurs succès. On les présente sur la chanson « We do it for the Glory »

Après le vidéo, Sasha crie des « Thank you Bayley » pendant que Bayley réplique avec des « Thank you Sasha ». Le tout est interrompu par Alexa Bliss et Nikki Cross. Elles sont bien impressionnées, mais elles aussi ont des accomplissements. Alexa dit que Nikki est au 325e rang pour accéder au trône d’Écosse alors que Nikki révèle qu’Alexa a déjà fait le tour de l’Antarctique en go-cart. Naturellement, tout ça n’est que pour montrer à quel point Bayley et Sasha sont ridicules de se vanter. Sasha réplique que personne ne sera capable de battre sa meilleure amie. Alexa veut lui répliquer qu’on a déjà entendu l’histoire, mais Nikki la coupe et prend la parole. Elle dit à Bayley qu’elle a connu beaucoup de succès mais qu’elle n’a pas son cœur et son acharnement et que c’est ce qui va lui procurer la victoire contre elle. Sasha et Bayley trouvent ça très drôle, si bien qu’Alexa gifle Bayley. Sasha est très choqué et dit à Alexa que Bayley est prête à lui faire payer cette gifle dans le ring, ce que Bliss accepte aussitôt. Bayley n’a pas l’air tellement d’accord.

Un autre segment en deux temps. D’abord le vidéo hommage et le segment avec Bayley et Sasha étaient très divertissant. Je trouve que Bayley prend de plus en plus plaisir à être désagréable et puisqu’on sait où tout ça s’en va, c’est encore plus facile d’apprécier ses segments connaissant son point de chute. Dès qu’Alexa et Nikki ont fait leur entrée, le segment est tombé à plat. On rebrasse la sauce en utilisant la même méthode qu’on a vu 100 fois dans les dernières semaines pour créer un match impromptu. Sasha et Bayley = Actif. Alexa et Nikki = Passif…

Alexa Bliss vs Bayley

Alexa prend le dessus rapidement dans ce match, parce que Bayley n’est pas habillée pour lutter. Elle fait une série de Drop Toe Hold dans les cordes. Après une petite distraction, Bayley reprend le dessus en s’acharnant sur le bras droit d’Alexa. Elle tente même une imitation du Twist of Fate avec Alexa dans les câbles, mais Bliss esquive. Alexa réussit ensuite à appliquer une droite à Bayley, mais elle se tord de douleur. Nikki tente ensuite de rallier la foule du côté d’Alexa, mais Bayley en profite pour se moquer d’elle et imiter Nikki en appliquant un running splash dans le coin, suivi d’un Bulldog. Tout ça fait choquer Nikki, qui monte sur le tablier du ring. Pendant que l’arbitre tente de calmer Nikki, Sasha monte sur le tablier de l’autre côté, pendant qu’elle garde la ceinture de Bayley à sa taille et applique un coup de genou au visage de Bliss. Nikki n’est pas contente et fait le tour du ring pour appliquer une corde à linge à Banks. Bayley voit tout ça et ordonne à Nikki d’arrêter, mais Nikki la frappe avec une droite. Alexa Bliss est disqualifiée. Nikki monte dans le ring, applique un splash à Bayley et vient pour lui faire un Bulldog, mais Sasha tire Bayley hors de danger et hors du ring, par les pieds.

Victoire de Bayley par disqualification. Note de ce match 3$/5

Un match correct, rien d’exceptionnel, mais qui a raconté l’histoire qu’il devait raconter. Je n’ai aucun problème à voir Bayley et Sasha à tous les épisodes, mais je ne crois pas que ce soit nécessairement une bonne idée de les voir lutter autant. Elles ont un bon momentum et j’ai bien peur qu’on torde le citron jusqu’à leur confrontation.

On annonce justement que Bayley affrontera Asuka ce lundi à RAW. Côté originalité, on se surpasse à la WWE.

On nous avait promis un vidéo pour nous donner un avant-goût du match dans le marais entre Bray Waytt et Braun Strowman. C’était des faits saillants avec quelques crocodiles et des serpents qui se promènent dans de l’eau vaseuse… Mon intérêt n’est pas tellement piqué…

Kofi Kingston vs Nakamura

New Day font leur entrée en premier et le bouffon à Big E se met parterre et roule comme un rouleau en bas de la rampe. Michael Cole n’en revient pas tellement il trouve ça comique. Big E entre ensuite dans le ring et prend toutes ses forces pour faire comme à l’habitude, c’est-à-dire lancer son manteau en pleine face de Corey Graves. Mais cette fois, Corey a failli crisser le camp en bas de sa chaise. Michael Cole se pisse dessus. Faut prendre une pause.

Au retour, Cesaro fait son entrée suivi de Nakamura, même si c’est Shinsuke qui est dans le match et Cesaro qui l’accompagne; difficile à comprendre… Kofi débute le match en appliquant directement un Dropkick à Shinsuke après le son de la cloche. Kofi a l’air fâché. Lui et Nakamura vont ensuite en bas du ring et  Kingston réussit à renverser pour envoyer Shinsuke la face la première dans la baie vitrée. Big E sort son rire bien gras pour se moquer. Kofi tente ensuite de monter dans le coin pour faire une manœuvre, mais il est distrait par Cesaro, ce qui redonne l’avantage à Nakamura. Il applique ensuite son pied dans les cordes sur Kofi, ce qui lui vaut un avertissement de Jessica l’arbitre. Mais pendant qu’elle a le dos tourné, Cesaro sert une droit à Kofi. Big E n’est pas content et s’en prend à Cesaro, qu’il envoit même dans le ring. Toute cette dispute choque énormément Jessica, si bien qu’elle expulse Big E. Mais Cesaro qui applaudit la décision est lui aussi expulsé. Une arbitre qui chasse des lutteurs-accompagnateurs… Je me demande c’est quand la dernière fois que j’ai vu ça… Vive la gué-guerre…

Au retour, Nakamura effectue toujours sa superbe Slide après avoir préalablement assis son adversaire dans les cordes avant de le projeter au sol. C’est si difficile à décrire, mais si beau à la fois. On s’échange les coups, et Kofi monte pour effectuer un splash et encore une fois, son atterrissage sur les genoux de Nakamura est un peu raté et on ne comprend pas ce qui se passe. Finalement, Kofi tente un Trouble in Paradise, mais c’est contré par Shinsuke qui tente une prise du sommeil, avant de planter un doigt dans les yeux de Kofi pour l’aveugler, à l’insu de l’arbitre. Nakamura en profite pour appliquer son Kinshasa.

Victoire de Shinsuke Nakamura par tombé. Note de ce match 3,25$/5

Après le match, Cesaro revient célébrer la victoire et les deux attaquent Kofi. Cesaro va sous le ring et emmène une table dans le ring, mais Big E revient à la rescousse et chassent les pas fins du ring.

Encore un bon match correct, qui ne passera pas à l’histoire, mais qui continue de raconter l’histoire qu’il devait faire pour établir Nakamura et Cesaro comme des aspirants potentiel aux titres. On repassera pour l’expulsion des acolytes, mais c’était un peu ordinaire et je ne comprends pas pourquoi la WWE tombe là-dedans. L’introduction de la table nous annonce probablement que les deux équipes s’affronteront dans un Table Match à Extreme Rules… Ou pas… Mais pour l’instant, actif.

Le ring est ensuite rempli de boissons et un barman nous attend pour le Toast de Sheamus!

Au retour de la pause, on nous promet tout un épisode de Smackdown la semaine prochaine! Tout d’abord, on reverra le match entre Bray Wyatt et Braun Strowman à Money In the Bank… Euh… Woopi? Ok… Ensuite, Nikki Cross et Alexa Bliss affronteront Sasha Banks et Bayley. Côté originalité, on est encore servi. Qu’est-ce que je disais sur le fait de trop voir Bayley et Sasha lutter? Et New Day mettra son titre en jeu face à Shinsuke Nakamura et Cesaro! Donc, ce match ne sera pas à Extreme Rules ou bien, ça va se terminer en double disqualification et on va refaire le match deux jours plus tard. Je soupire… Et je ne leur donne aucun passe-droit pour la Covid!

Le Barman est prêt, Jeff Hardy fait son entrée dans le ring. Il est tout content comme d’habitude, fait la même entrée et tape des mains. Déjà la logique de ce segment commence à s’échapper… Jeff prend le micro et demande à Sheamus d’en finir au plus vite. Sheamus apparait dans son bar personnel, chez lui, et il veut célébrer avec Jeff. En gros Sheamus explique que Jeff au fond, il a un problème qu’il ne veut pas s’admettre : il est incapable de voir la réalité. Après avoir perdu contre Sheamus, Jeff Hardy avait besoin, la semaine dernière, de se mêler de ce qui ne le regardait pas, juste pour avoir un petit buzz et un beau moment dans le ring; ce qui Sheamus qualifie de Quick Fix. Il lui dit de laisser tomber et que la solution aux problèmes de Jeff se trouve à l’intérieur de chacune des bouteilles devant lui. À quoi bon essayer de combattre quelque chose dans lequel il va toujours retomber. Jeff ne le trouve pas drôle et ne le trouve pas correct de se moquer de son addiction et de tous ceux et celles qui sont pris avec le même problème que lui. Sheamus lui fait un beau poème avant de lever son verre pour lui porter un toast. Le Barman verse à Jeff un beau verre de mousseux. Jeff dit alors à Sheamus qu’un verre ne peut pas lui faire de tort, mais au lieu de le boire, il le verse sur la tête du Barman. Il prend ensuite une bouteille et la fracasse dans le dos du Barman. Il le couche au sol et il lui fait un Swanton Bomb pour terminer l’émission…

 S’il y a quelqu’un qui voudrait m’expliquer ce segment et pourquoi il était en fin d’émission, ne vous gênez pas. Je n’ai absolument rien compris. Il y a des gens qui ont écrit ça sur papier et qui se sont dit que c’était une assez bonne idée pour qu’elle soit tournée et diffusée? Plus que passif…

Actifs

  • L’entrevue de Michael Cole et Matt Riddle
  • John Morrison vs Matt Riddle
  • AJ Styles vs Drew Gulak
  • Vidéo Hommage à Sasha et Bayley
  • Kofi Kingston vs Shinsuke Nakamura

Passifs

  • Promo de King Corbin
  • Promo d’Alexa et Nikki
  • Toast de Sheamus et Jeff Hardy

Ça allait quand même bien Smackdown, mais peut-être que la bonne lutte a complètement gâché le pacing de ce show. Trop bon, trop tôt, mais un punch out beaucoup trop mauvais et à plat. C’est dommage parce que j’avais envie d’être positif, mais la finale laisse tellement un goût amer, que ça donne envie de vider le bar pour l’oublier…

AWARDS

  • #LeSuperbe : AJ Styles vs Drew Gulak
  • #ClapDeGolf: Le Double Spanish Fly consécutif de John Morrison
  • #NiaiseMoi : Le toast sur Zoom
  • #JeanAiroldi : Drew Gulak patriotique
  • #PausePisse : L’avant-goût de la bataille du Marais
  • #BeaucoupBien : Bayley

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.