La Révision des comptes Smackdown Live Édition du 30 octobre 2020

Par Benny is Money

Au menu de Smackdown ce soir :

  • Jey Uso fait face aux conséquences de sa défaite contre Roman Reigns
  • Mais il fera face à Daniel Bryan dans un match de qualification pour l’équipe Smackdown
  • Kevin Owens vs Dolph Ziggler aussi dans un match de qualification

Dans des documents officiels, le gouvernement américain a inscrit que Ronda Rousey avait été réellement arrêtée par les policiers durant un épisode de RAW. On peut maintenant comprendre pourquoi ils ont autant de mal à trouver qui est rentré en auto dans Jeff Hardy…

Bienvenue à la Révision des Comptes!

C’est le retour du thème caché ce soir. Si vous le trouvez, vous allez passer un très beau week-end. Sinon, vous allez changer les piles de vos avertisseurs de fumée quand même…

Smackdown débute ce soir avec « Tinu…  Tinu…  Tinu… Tunum tum… » ou ce que ça donne en sons dans ma tête, quand Roman Reigns fait son entrée. Il entre dans le ring suivi par Paul Heyman. La foule en canne fait sa meilleure imitation de la foule de RAW au lendemain de WrestleMania 33. Jey Uso est déjà piteux pitou dans le ring. Paul vient pour parler, mais Jey lui arrache vigoureusement le micro des mains. Jey dit à Roman qu’il n’a pas été battu par Roman. Jey n’aurait jamais dit « I quit » et Reigns le savait. Roman répond à Jey qu’il a beau essayé de chercher des excuses, il a abandonné comme Roman lui avait prédit.

Mais Jey reproche à Roman d’avoir utilisé une technique digne d’un serpent pour arriver à ses fins. Il a utilisé son frère contre lui. Le titre de la WWE lui monte à la tête. Jey n’a aucun respect pour ce que Roman devient. Mais Reigns lui explique qu’il avait tout prévu et que c’est ce genre de gestes que tu dois poser pour être le visage de la WWE, pour faire en sorte qu’on te respecte et qu’on te vénère. Jey ne peut pas comprendre selon Roman. Mais il a pu constater de visu que tous les membres de la famille, du plus ancien au plus jeune, acceptent Roman comme étant le chef de la tribu. Et si Jey ne le fait, il ne fera plus partie de la famille. Et même s’il est en furie contre Roman, que peut-il faire? Jey ne sait pas quoi répondre autre que « Je te déteste ». Roman n’en a aucun doute, mais il sait que d’ici la fin de la soirée, Jey va rentrer dans le rang. Parce que Roman l’aime depuis toujours. Roman lui donne une petite tape sur l’épaule, le flatte les cheveux et quitte le ring.

Attachez vos ceintures, on risque de partir sur un des chemins les plus étranges et mémorables de l’histoire de la WWE. C’est une façon très étrange de démarrer un règne que de voir un champion s’acharner sur un plus faible que lui au départ et que cette courbe dramatique se poursuive aussi longtemps. Chapeau à Jey Uso qui fait un travail remarquable pour rendre le tout très crédible. Actif.

Kevin Owens vs Dolph Ziggler (Match de qualification pour faire partie de l’équipe Smackdown)

Après l’entrée de KO, Dolph Ziggler fait son entrée en compagnie de Robert Roode et de sa maudite casquette laide. Très déçu de voir que Dolph ne lit pas ma chronique. Après quelques échanges, Dolph envoie KO en bas du ring et feint une blessure au genou pour distraire l’arbitre. Robert frappe Owens par derrière, mais en rajoute en voulant remonter KO dans le ring. L’arbitre qui avait manqué le coup par-derrière ne fait pas confiance à Roode et le chasse du match. Au retour de la pause, les deux se font des renversés sublimes. Dolph veut en finir avec un Superkick, mais c’est KO qui exécute le Superkick. KO veut en finir avec une Pop-up Powerbomb, mais Ziggler renverse en Fame Asser. Au final, les deux s’inspirent de leur héros d’enfance en reproduisant la séquence finale de WrestleMania 14. Dolph tente le Superkick, KO bloque et le fait tourner sur lui-même avant d’effectuer un Stunner.

Victoire de Kevin Owens par tombé. Note de ce match 3,25$/5

Pas un très long match entre les deux, mais ils sont clairement prêts pour rejoindre la AEW, eux qui ont kické out de tous les gros moves avant le tombé final. Un bon match dans l’ensemble qui permet à Dolph d’être le jobbeur de service, pendant que KO gagne un match qui veut dire quelque chose pour la première fois depuis des lunes. Actif.

Adam Pearce est en coulisses et il est obligé d’écouter Natalya et Billie Kay le convaincre qu’elles devraient être capitaines de l’équipe de Smackdown. Bianca Belair arrive ensuite et puisqu’elle est EST, elle se dit que c’est elle qui devrait être en charge de l’équipe. Natalya fait comme si elle ne comprenait pas ce que ça voulait dire EST et se proclame la BOAT. Bref, Adam est tanné et leur dit aux trois d’aller régler ça dans le ring et que la gagnante aurait sa place dans l’équipe de Smackdown. Tiens donc, elles ont à se qualifier à Smackdown? Avant les qualifications avaient lieu à RAW. On dirait que c’est ça qui a changé de côté durant le repêchage. <

Corey Graves rencontre Lars Sullivan

Corey Graves a rencontré, plus tôt aujourd’hui, Lars Sullivan et ils se sont assis ensemble pour une entrevue dans le petit ring de service. C’est très malaisant de voir Lars porter un gilet de golfeur du jeudi après-midi. Il a le même problème que Meatloaf dans Fight Club… (Amateur de blagues nichées, vous êtes servis!) Corey lui demande « Tu as battu plein de monde à la WWE, Lars… Est-ce que je peux t’appeler Lars? » Sullivan lui répond d’un ton condescendant « Quoi? Tu veux m’appeler « The Freak? »…

Corey est mal-à-l’aise. Lars revient dans ses souvenirs d’enfance où des enfants ont rit de lui et l’ont traité de Freak. Même les professeurs riaient de lui. Ça a duré 20 minutes. Mais après les rires ont fait place aux cris de douleurs pendant des heures. Il n’a plus jamais eu le droit de remettre les pieds à l’école. Corey veut savoir ce qu’il veut accomplir à la WWE et Lars lui répond qu’il veut faire de Smackdown son terrain de jeu personnel où quiconque voudra se mettre dans son chemin sera humilié.

Peu importe ce qu’ils ont voulu accomplir avec cette entrevue, oh que c’était raté. D’abord, il avait l’air d’un quidam. Ensuite, ils ont essayé de le rendre victime de bullies à l’école pour nous justifier ses actions. Était-ce une carte pour nous le rendre sympathique ou pour démontrer qu’il est un fou furieux? Honnêtement, je n’ai aucune sympathie et aucune envie de le voir détruire quiconque dans le ring. Il a déjà assez fait de mal sur les réseaux sociaux et ce n’est pas le moment d’aborder le sujet avec les Superstars de la WWE. Passif…

On est sur le point d’avoir un match, mais il faut absolument aller voir Murphy et Aalyah qui se jasent en coulisses. Aalyah lui dit qu’elle a parlé à sa mère et qu’elle est très ouverte, mais que Rey et son frère ne veulent rien savoir. Murphy lui dit qu’il comprend et qu’il a absolument besoin d’aller s’excuser dans le ring pour ce qu’il leur a fait. « Es-tu sûr? » Aalyah est très convaincante comme comédienne…

Bianca Belair vs Natalya vs Billie Kay (Match de qualifications pour l’équipe Smackdown)

Dommage, encore une fois, Bianca ne portait pas ses habits corporatifs Smackdown cette semaine, minant ses chances de victoire. Déçu de voir qu’elle ne lit pas mes chroniques. Billie Kay a encore servie de « comic relief » dans un match de 4 minutes, dominé, malheureusement par Natalya. Alors que Billie essayait constamment de voler des tombés et de surprendre ses adversaires, Natalya a réussit à prendre le dessus et faire un Sharpshooter à Bianca.

Billie Kay a elle aussi fait un genre de prise de soumission, proche du Bank Statement, à Bianca en même temps. Corey et Michael Cole ne savaient même pas ce qui arriverait si Bianca avait abandonné; chose qu’elle n’a pas faite. Natalya a plutôt abandonné sa prise et a servi plus tard un Sharpshooter à Billie, qu’elle a dû vendre pendant 30 secondes, comme si elle était capable d’endurer la prise. Bianca est finalement venue la sauver, mais ce n’était que pour lui servir son KOD quelques instants plus tard.

Victoire de Bianca Belair par tombé. Note de ce match 2,5/5.

Dans un remake du match de qualification de RAW cette semaine, on n’a au moins choisi de ne pas faire gagner la lutteuse comique du groupe; c’est déjà ça. Mais tant qu’à faire bien paraître Bianca, pourquoi rendre le booking aussi ridicule. Bianca n’aurait pas dû résister à deux soumissions et Billie Kay n’aurait pas dû résister aussi longtemps au Sharpshooter. En voulant bien faire paraître tout le monde, elles ont toutes eu l’air au même niveau que Billie Kay, malheureusement. Passif.

« Il y a une différence entre ce que les gens veulent que vous soyez et qui vous êtes vraiment. Qui suis-je? Je suis cette femme; celle qui décide, celle qui fait ses propres règles. Je suis prête à tout pour arriver à mes fins et je gagne toujours. La semaine prochaine, vous saurez pourquoi je suis intouchable… » – Carmelina… Euh Carmella… Elle pourrait être un gros flop, mais ses chances de faire pire que Retribution sont pratiquement nulle! Hourra pour Carmella!

La Telenovela « Les Mysterio »

Murphy fait son entrée dans le ring en compagnie d’Aalyah. Il tient absolument à s’excuser au près de Rey et Dominik. Il n’est plus le même homme et en tant qu’homme, il doit le faire face à face. Il demande donc aux deux hommes de venir les rejoindre dans le ring. Mais aucune réponse. Murphy supplie Rey et Dominik de venir le rejoindre. Il a besoin de s’excuser. Mais c’est plutôt Seth Rollins qui fait son entrée. Ce dernier a une mauvaise nouvelle pour lui et il est persuadé que Murphy sait très bien ce qu’il va dire.

Rollins entre dans le ring pour dire à Murphy que Rey et Dominik ne l’accepterons jamais et ne lui pardonneront jamais. La seule personne qui peut l’accepter et accepter sa relation avec Aalyah, c’est Seth. Tout le monde a une place dans le Grand bien de RAW… Pardon Smackdown… Et peu importe le nom de famille, Seth accepte Aalyah. Enfin, on se rend compte que ce n’est pas lui le méchant dans l’histoire. C’est Rey qui lui a forcé la main. Et Aalyah est en train de se rendre compte qu’il n’a pas le comportement d’un père surprotecteur, mais d’un contrôlant qui veut l’empêcher de vivre sa vie et de faire ce qui lui plait. Et que dire de Dominik, jaloux de l’attention que ses parents portent envers sa sœur… Kaboom! Dominik arrive par-derrière et frappe Rollins.

Les deux roulent en se frappant et Murphy intervient pour enlever Rollins et s’en prendre à lui. Seth quitte le ring, mais Dominik est furieux et pousse Murphy. Les deux en viennent aux coups et… « Booyaka! Booyaka! » Papa Rey arrive à la rescousse pour séparer Dom et Murphy. Mais Buddy « Je veux m’excuser à ta famille » Murphy, décide de pousser Rey. Les Mysterio le frappe et le place en guillotine sur la deuxième corde. Rey s’élance pour le 619, mais Aalyah s’interpose. Rey lui dit de se tasser, mais Aalyah ne veut rien savoir. Ça en est assez! « Papa! Je l’aime!! » Tin tun tuuummm!!! Incroyable! Aalyah refuse de quitter avec son père et son frère, préférant aller se refugier dans les bras de son amant. Les deux s’embrassent pendant que Rey et Dominik quittent le ring, dégoutés…

C’est tellement beau une histoire qui ne fait aucun sens quand c’est joué approximativement! On met son esprit en pause et on apprécie tout le farfelue qu’on nous propose sur un plateau. Ça me donne la leçon que si jamais je me fais attaquer par deux malfrats dans une quinzaine d’année, nos deux filles vont se retourner contre moi et tomber en amour avec mes assaillants. J’ai déjà hâte aux anecdotes pendant le party de Noël… Actif…

Daniel Bryan se prépare pour son match en coulisses. Kayla vient lui demander si ce qui s’est passé entre Jey et Roman changeait quoi que ce soit à sa préparation. Daniel lui dit que non. C’est plutôt les performances de Jey dans les dernières semaines. Roman Reigns a fait ressortir le meilleur de Jey Uso et ce soir Daniel se prépare à donner le meilleur de lui-même face au meilleur de Jey; et tout ça, c’est excellent pour l’équipe de Smackdown, car celui qui se qualifiera sera le meilleur…

Ah oui, j’ai oublié de vous dire qu’on a appris que Survivor Series sera « Best of the Best ». Attendez vous à lire souvent le mot « meilleur » dans les prochaines semaines.

Street Profit font leur entrée dans le ring. Ils ont été très touchés par l’imitation des New Day à RAW, car l’imitation est la plus grande forme de flatterie. Mais même si eux ont le Pouvoir de la positivité, c’est l’heure de montrer que Street Profit est la nouvelle équipe qui prend le flambeau. Car ils ne demanderont pas au New Day de signer leurs boites de Booty-O et ne vont pas servir des crêpes. Ils sont les meilleurs et ils veulent la fumée!

Street Profits vs Shinsuke Nakamura et Cesaro

Michael Cole et Corey Graves nous disent, sans rire, avant le match, qu’une victoire de Nakamura et Cesaro leur donnerait probablement une bonne chance d’avoir droit à un match de championnat. C’est parce qu’il y a tellement d’équipes à Smackdown! À part Roode et Ziggler, qui d’autres à une chance aux titres? Ne prenez pas la peine d’y penser, la réponse est : « personne »!

Un match classique entre ces deux équipes. Nakamura et Cesaro se sont retrouvés en bas du ring pendant que Montez faisait son imitation d’Ultimate Warrior. Montez s’élance pour un Tope Con Giro, mais il n’y a que Nakamura qui l’attrape et c’est vite dit. Mais Cesaro saisit Montez après coup et le garroche dans la 8e rangée. Ford passe très prêt de briser quelques écrans. Mais soyez sans crainte, tout ce beau monde est de retour dans le ring, tous comme les fans dans les écrans, après la pause. Angelo obtient finalement le Hot Tag et après avoir fait le ménage, il tombe de fatigue et a besoin de son partenaire. Mais Montez n’y est pas. Nakamura prend le relai et monte dans le coin, mais Angelo se sort de la position de la chaise électrique en poussant Cesaro dans le coin. Nakamura se fracasse les noix sur la 3e corde. Cesaro est chassé en bas pendant qu’Angelo sert une Superplex à Nakamura. Montez Ford s’élance de la 3e corde « From the Heaven » et le tour est joué.

Victoire des Street Profits par tombé. Note de ce match 3$/5.

C’est dommage parce qu’on avait vu la première mouture de ce match, il y a de cela un mois, et c’était meilleur que ce match-ci, encore une fois, sans véritable enjeu. La division Tag team fait vraiment pitié et le repêchage aurait dû servir à cimenter les bases d’une fusion entre les deux titres pour qu’on puisse avoir un seul véritable champion. Mais Vince semble n’avoir toujours aucun intérêt pour la lutte par équipe, et le booking s’en ressent. Passif.

Sami Zayn nous fait une promo, en coulisses, pour son match face à Bobby Lashley. Ça tombe bien que ce soit lui qui représente le titre Intercontinental parce qu’il est le champion libérateur du peuple. Il est un héros partout dans le monde, au Japon, en Irlande, au Botswana, en Bolivie, partout! Bobby est le champion d’un seul pays et regardez dans quel état est le pays en ce moment… Mais Sami s’arrête et ne veut pas aller plus loin. Il va simplement montrer à Survivor Series que le titre Intercontinental est de loin supérieur au titre des États-Unis…

Dommage qu’il n’ait rien mentionné sur les sœurs de Bobby…

Corey Graves est bien d’accord avec Sami et veut en parler, mais Michael Cole le coupe immédiatement parce qu’il est trop excité.

Célébration du titre de Sasha Banks

C’est l’heure du Boss! Michael est si content de pouvoir le redire avec l’enthousiasme d’antan! Déjà qu’il ne peut plus dire « The Big Dog! », il faut lui laisser son moment. Sasha fait son entrée, toujours de blanc vêtue, de la tête au pieds, son titre en main, mais aussi, avec la fameuse chaise que Bayley traînait.

Sasha nous explique qu’il faut que les bottines suivent les babines dans la vie. C’est ce qu’elle a fait à Hell in the Cell en mettant fin au règne de Bayley. Elle veut presque remercier Bayley de l’avoir poignardé dans le dos. Sasha a pu mettre fin à une ère. Elle croyait qu’elle dominerait la WWE avec sa meilleure amie, car elles étaient inarrêtables. Mais elle a réalisé que c’est seulement elle qui l’est. Bayley est maintenant dans le rétroviseur et Sasha doit maintenant tourner son attention vers Asuka. Banks va démontrer qu’elle est la meilleure de l’industrie.

Mais Bayley fait son entrée sur la rampe et invite Sasha à réfléchir à ce qu’elle vient de dire. Surtout parce que tout le monde sait que Sasha ne peut pas battre Asuka sans l’aide de Bayley. Et l’autre chose que tout le monde sait, c’est que Sasha n’est pas capable de défendre une ceinture. Alors Bayley va faire une faveur à tout le monde et défier Sasha pour la ceinture de Smackdown la semaine prochaine. Sasha accepte, parce que les maudites bitches qui poignardent dans le dos ne gagnent jamais…

J’espère que la WWE a des plans à long terme, parce que les matchs entre Bayley et Sasha risquent d’être redondants rapidement si personne ne vient s’interposer. Bon segment, mais déçu du booking pour la semaine prochaine. Actif.

Daniel Bryan vs Jey Uso (Match de qualification pour l’équipe de Smackdown)

Le match commence et Jey n’est visiblement pas dans un bon état d’esprit. Il est très agressif ce qui choque Daniel qui lui lance « Tu veux jouer à ce jeu-là? On va jouer à ce jeu-là ». Après une série de coups de pied, Jey descend en bas du ring pour prendre une pause. « Tinu… Tinu… » Bon, vous avez compris. Roman fait son entrée pour regarder le match de plus près. Au retour de la pause, Jey monte sur la 3e corde, mais son Splash est accueilli par les genoux de Bryan. Ce dernier le soumet alors au LeBell Lock, mais puisque Jey n’a pas abandonné contre Roman, il n’est pas près de le faire ici. Il réussit à agripper la corde. Brian revient à la charge, mais Uso le surprend avec un Superkick. Jey monte sur la 3e corde et s’élance pour un Uso Splash qu’il réussit.

Victoire de Jey Uso par tombé. Note de ce match 3,5/5

Après le match, Roman entre dans le ring. Jey fait les 100 pas et il accepte finalement de dire dans la douleur : « C’est toi le chef. Je t’aime. J’ai compris. C’est toi le chef. » Le chef est heureux de l’entendre, mais il demande à Jey de le faire comprendre à Bryan. Jey sert un autre Superkick à Bryan et un autre Uso Splash de la 3e corde. Il emmène ensuite Bryan en bas du ring, avant de le projeter contre les marches d’escalier. Il fait ensuite le ménage de la table des commentateurs, pour placer Daniel dessus. Il remonte sur la 3e corde et s’élance pour fracasser Bryan et la table en dessous. Roman quitte le ring, tout sourire; mission accomplie…

Grande surprise de voir Jey Uso sortir vainqueur de ce match, surtout qu’on nous avait vendu l’idée que Kevin Owens et Daniel Bryan pourrait faire équipe. Dommage qu’il ne soit pas venu « sauver » son nouveau partenaire cette semaine. Il faut croire que cette idée a été vite oubliée. Très bon match et que dire du segment final. Toute la rage qui bouille en dedans de Jey pourra t’elle propulsée Smackdown vers la victoire? Actif

Actifs

  • Introduction, Roman Reigns et Jey Uso
  • Kevin Owens vs Dolph Ziggler
  • La Telenovela « Les Mysterio »
  • Célébration du titre de Sasha Banks
  • Daniel Bryan vs Jey Uso

Passifs

  • Corey Graves rencontre Lars Sullivan
  • Bianca Belair vs Natalya vs Billie Kay
  • Street Profits vs Shinsuke Nakamura et Cesaro

Bonne prestation de Smackdown, encore une fois cette semaine, grâce à des drames familiaux et des amitiés brisées. Tout le reste était très ordinaires, parce que, parait-il que Vince a beaucoup de mal à se brancher sur tout le reste. Alors, avez-vous trouvé le thème caché? Eh non, ce n’est pas « À l’Halloween, on se fait semblant de se déguiser en lutteur… ». C’est plutôt que « L’amour, c’est mal… » Ça vous fait faire plein de choses pas fines, parce que l’amour c’est plus fort que tout. Combien d’entre vous êtes allés aux pommes, hein?!

AWARDS

  • #LeSuperbe : Daniel Bryan vs Jey Uso
  • #ClapDeGolf: Cesaro qui propulse Montez très loin derrière la clôture
  • #NiaiseMoi : La double soumission sur Bianca Belair
  • #JeanAiroldi : Sasha Banks
  • #Contravention : Lars Sullivan
  • #PausePisse : Corey Graves et Lars Sullivan
  • #BeaucoupBien : Jey Uso
  • #GrosseNouille : Cesaro et Nakamura
  • #NostradaNic : Carmella va ajouter son grain de sel au match entre Bayley et Banks et nous scrappé le rematch…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.