La Révision des comptes Smackdown Live Édition du 31 juillet 2020

Par Benny is Money

Au menu de Smackdown ce soir :

  • AJ Styles défend son titre Intercontinental contre Gran Metalik
  • Bayley défend son titre contre Nikki Cross
  • Naomi affronte Lacey Evans
  • Otis et Mandy reviennent pour poursuivre leur histoire d’amour

Est-ce qu’il y a aura un changement de ceinture ce soir? Un cash-in? Ou est-ce que la WWE continuera simplement de faire des profits record et de se servir de ses économies pour racheter des actions?

Bienvenue à la Révision des Comptes!

Bayley nous dit qu’elle va faire pleurer encore plus Nikki Cross que pour un petit mal de côtes après le match de ce soir. Nikki est chanceuse d’être témoin de la domination de Bayley et Sasha.  Tout ça pendant que Sasha rit fort et porte des lunettes Nouveau Look…

Nikki nous dit qu’elle avait la confiance au plus bas après leur match à Extreme Rules, mais elle a battu une lutteuse bien meilleure que Sasha et Bayley la semaine dernière. Elle est donc convaincue d’être la nouvelle championne ce soir.

Big E n’aura pas Kofi et Xavier à ses côtés, mais ils seront dans sa tête, son cœur et son… Juste sa tête et son cœur… Mais Miz, ce soir, va ressentir la puissance!!!

Miz et Morrison trouve ça très drôle d’imaginer une carrière solo pour Big E. Comme Total Divas qui devient Total Bellas ou Wipe out qui devient Cannonball… En tout cas, Big va découvrir qu’il n’est pas comme le Miz, Awesome…

Soyez sans crainte, Lacey Evans va donner à Naomi ce qu’elle mérite…

Naomi pense que Lacey mérite juste qu’elle lui sacre une volée…

El Camponato… (J’ai pas été capable de prendre des notes en espagnol, mais Metalik est probablement confiant pour son match face à AJ…)

AJ Styles affronte ce soir Gran Matalik… On voit tout le respect qu’il a pour lui en entendant qu’il n’est même pas capable de prononcer son nom comme il faut… En tout cas, lui là, il est impressionnant dans ses acrobaties, mais impressionnant ce n’est pas phénoménal. Il va apprendre à la dure ce soir que Smackdown est la maison qu’AJ a construit.

Et on termine avec la Firefly Fun House

Bray a des restes de Swomp sur les épaules, car il cherche Braun, mais il ne l’a pas encore trouvé. Il espère que ce n’est pas les crocodiles qui l’ont trouvé avant lui. Une chose est sûre c’est que The Fiend est réveillé et qu’il veut quelque chose qui appartient à Braun. Et jusqu’à ce qu’il retrouve son dû, personne n’est en sécurité… Bye!

AJ Styles vs Gran Metalik (match pour le titre Intercontinental)

AJ fait son entrée suivi de Gran Metalik accompagné par Dorado. Le match commence et AJ invite Metalik dans une épreuve de force. Metalik accepte, mais se rend compte que c’était un leurre. AJ lui sacre la volée pendant une bonne partie du match, à coups de pied, coups de poing et quelques manœuvres comme une jolie souplesse verticale suspendue. Metalik réussit à appliquer un ciseau de tête à AJ pour l’envoyer en bas du ring. On échange les sauts dans les cordes ratés, quand Metalik effectue un autre ciseau de tête à AJ, mais en bas du ring cette fois; Styles embrasse la bande pour nous emmener à la pause.

Au retour, AJ  empêche Metalik de sauter du coin, mais reçoit quelques coudes au visage, qui permettent à Metalik d’effectuer un Crossbody lateral press; compte de 2. AJ contre ensuite une tentative de Springboard dans le coin et s’attaque à la jambe gauche de Metalik. Celui-ci se tient toujours les côtes et souffre de la jambe. Mais il réussit tout de même un Tornado DDT pour un autre compte de 2. Il réussit ensuite un Missile Dropkick de la 2e corde, mais en tentant de soulever AJ par la suite, son genou le fait trop souffrir. AJ en profite pour faire son Phenomenal Blitz, attaquant Metalik de tous bords tous côtés. AJ va sur le tablier du ring, mais son Phenomenal Forearm rate et Metalik réussit un Enziguri. Mais en tentant une autre manœuvre de la 2e corde, Metalik reçoit un tacle dans le genou. Il n’a aucune chance de se sortir du Calf Crusher.

Victoire d’AJ Styles par soumission. Note de ce match 3,25$/5

L’intention du match était de faire en sorte que le rythme soit lent pendant qu’AJ a le dessus, probablement pour faire bien paraître Metalik durant son retour. Malheureusement, AJ a eu le dessus pendant la presque entièreté du match et Metalik n’a pratiquement eu que quelques manœuvres pour se faire valoir. Finalement, ce match n’aura servi qu’à Styles pour montrer à quel point il est supérieur. On va dire que c’était Actif, juste parce que je suis tanné des Passifs…

Après le match, Dorado vient réconforter son ami dans le ring et AJ décide de lui faire le Styles Clash qu’il n’a pas pu faire à Metalik. Voilà, sa liste de tâches est remplie.

Shorty G regarde tout ça en coulisses sur un téléviseur et on dirait bien que ça le choque. King Corbin vient à sa rencontre pour lui que ça fait mal de voir ça; le fait que Shorty G pourrait se battre pour le titre Intercontinental s’il avait les bons amis. Shorty G se demande où Corbin veut en venir, mais Corbin rasure Chad qu’ils ont toujours été des amis et lui dit que la WWE a  toujours regardé au-dessus de sa tête. La preuve c’est que les petits nouveaux, va-nu-pieds, passent en avant de lui. Shorty G comprend où Corbin veut en venir, mais le Roi lui rappelle qu’il y a une belle rançon en jeu. Penses-y mon Shorty…

On nous présente ensuite les faits saillants du Bar fight de la semaine dernière et Jeff Hardy est en coulisses et il reçoit les félicitations de D-Von, des gars qu’on connaît pas, Heavy Machinery et Charles Robinson… C’est assez bizarre, mais j’imagine que la WWE fait avec les moyens du bord…

Au retour de la pause, Jeff fait son entrée dans le ring, sans maquillage, mais avec la face de ce qu’il est devenu sur son chandail. Il ne s’est pas aussi bien senti que maintenant depuis très longtemps. Les derniers mois ont été difficiles contre Sheamus, mais il a réalisé qu’il était plus fort que ses démons et qu’il a réussi à le vaincre. Une femme dans la foule lui crie : « And he sucks… ». « Yes, he sucks… » répond Jeff. Hardy nous rassure qu’il est sur la bonne voie de la sobriété. Il est plus qu’un alcoolique; il est un bon père, un mari et une Superstar de la WWE. Il est content d’être à Smackdown et en vie.

King Corbin fait son entrée, car il est bien tanné d’entendre Jeff. Celui qui est une Énigme Charismatique se plaint que la vie n’est pas facile et qu’il doit vaincre ses démons pour rester sobres… C’est plate… Après Riddle qui cherche ses souliers, Corbin a un match ce soir contre l’idiot à Drew Gulak; c’est pas mêlant, on dirait que Smackdown est devenu un asile. Hardy lui fait remarquer que quand on pense que tout le monde autour de soi est un problème, c’est probablement parce que c’est nous le problème… Corbin est déçu des propos de Jeff. Il lui aurait suggéré de prendre la rançon contre Riddle, mais Hardy doit sûrement être trop occupé à suivre les 12 étapes et collectionner les jetons… Drew Gulak aussi est tanné et attaque Corbin par-derrière. Le match suivra à l’instant.

Détective comme je suis, je remarque que Smackdown utilise la technique : « Faisons une thématique secrète pour chaque épisode ». Ce soir, la thématique est : « deuxième apparition dans un contexte où ne comprend pas trop pourquoi. » Corbin est le premier à s’exécuter et on ne comprend pas trop pourquoi. Ils se sont affrontés en juin et Hardy a gagné. Pourquoi Corbin est venu interrompre Jeff? Aucune idée.  Pas un succès… Passif…

Drew Gulak vs King Corbin

Le match est déjà commencé au retour. Gulak a le dessus sur Corbin en étant méthodique avec ses coups de poings, ses coups de pieds et ses prises de soumissions. King Corbin se avec un tacle au corps, suivi des coups de poings, de coups de pieds, et de prises de soumissions; c’est brillant… Corbin sert un Spinebuster à Gulak suivi d’un Half-Crab. Les gens tapent fort dans la vitre pour encourager Gulak. Mais, comme durant sa promo avec Jeff, les sons rajoutés sont beaucoup trop forts et la tentative de rendre Corbin vraiment heel et détesté passe carrément dans le beurre, parce que trop exagérée. Gulak est énergisé et exécute un Cross-face. Corbin rejoint les câbles avec sa jambe. Gulak exécute ensuite une série de Dropkicks avant un tacle de la 3e corde. Il s’élance ensuite dans les cordes, mais il est intercepté par un Deep 6 de Corbin. Bro!… La musique de Matt Riddle se fait entendre et ce dernier arrive sur la rampe. Corbin est distrait. Gulak en profite pour exécuter un Roll-up…

Victo…

Oups, non… compte de 2. Corbin renverse avec un End of Days.

Victoire de King Corbin par tombé. Note de ce match 3$/5.

Match un peu terne entre les deux, bien exécuté, mais qui sera vite oublié. Gulak est un drôle de faire-valoir qui n’a pas vraiment de crédibilité, mais qui est supposé être excellent parce qu’il est le mentor de Daniel Bryan; on n’y croit toujours pas. Et Corbin, c’est Corbin. Passif…

Matt Riddle attaque immédiatement Corbin après le match. Mais par-derrière arrive Shorty G qui sert un Rolling German Suplex à Matt Riddle. Et ensuite, il… Euh… Non il regarde Corbin… Et les deux quittent le ring en se faisant des signes de piastres avec leurs index et leurs pouces… Est-ce que Shorty G est allié avec Corbin? Est-ce que Corbin va payer pour cette attaque? Est-ce que Shorty G est juste cave? Toutes ces questions seront répondues, plus tard, on espère…

BIg E vs The Miz

Big E fait son entrée dans le ring et ce n’est pas parce qu’il est tout seul, qu’il ne roulera pas comme un billot sur la rampe. Il lance aussi son manteau à Corey Graves, mais manque de visou et frappe seulement la table. Dommage.

Miz fait son entrée avec Morrison et le match commence. Épreuve de force dès le départs avec quelques Lock-ups. C’est Miz qui prend le dessus avec des coups de pied, mais Big E renverse avec un Abdominal Stretch qu’il ornemente de claques sur les fesses sur l’air de « New Day Rocks ». Miz est furieux et gifle Big E. La gifle enrage Big E qui lance Miz en bas du ring et le garroche partout. Le poteau, la table des commentateurs, la barricade, tout y passe. Big E relance Miz dans le ring et l’arbitre, qui lui porte son attention, ne voit pas Morrison appliquer un coup de pied renversé à Big E à partir des escaliers. Morrison est un amateur de parcours. Miz reprend le dessus, mais pas pour longtemps. Big E est trop puissant. Il effectue un coup de la corde à linge et place Miz sur le tablier du ring. Il vient pour exécuter un Big Splash, mais Miz se tasse. On s’en va à une pause.

Au retour, Miz tente d’endormir Big E, mais il se fait écraser dans le coin. Big E poursuit avec trois Belly-to-Belly suplex et vient pour servir un Big ending, mais Miz lui met les doigts dans les yeux. Miz sert les Hey Hey kicks pendant que Morrison chante à l’extérieur avant de servir un Dropkick aux genoux et deux Running Knees dans le coin.  Big E a le dessus un instant grâce à un beau Urinagi, mais après un Spear raté, il est frappé au visage par un coup de pied de Morrison, encore une fois quand l’arbitre avait le dos tourné. Miz en profite pour exécuter son Skull Crushing Finale. Mais Big E s’en sort parce que Miz prend trop de temps et est trop arrogant dans sa tentative de tombé. Après un Figure Four où Big E rejoint les cordes, Morrison tente un Kick dans le visage de Big E dans les cordes, mais l’arbitre le surprend cette fois et le chasse des abords du ring. Miz est furieux et se fait surprendre par un Roll-up…

Victo…

Non, The Miz s’en sort… Big E le reprend par la jambe avec son cou et il exécute un Stretch Muffler.

Victoire de Big E par soumission. Note de ce match 3,25$/5

J’imagine que le vestiaire plutôt restreint de Smackdown ne donnait pas beaucoup d’options pour débuter la carrière en simple de Big E. C’est presque un trop gros match pour un premier test, mais en bout de ligne, on a probablement réussit à faire ce qu’on voulait. Ça risque d’être difficile de le soustraire du chemin d’AJ Styles très longtemps, mais malheureusement, leur confrontation risque d’arriver un peu trop tôt. Actif.

Cesaro et Nakamura sont en coulisses dans un local où ils célèbrent leur victoire avec du champagne. Cesaro fait remarquer à Nakamura qu’il gagne toujours une nouvelle ceinture à Extreme Rules; toute une coïncidence… Dorado et Metalik, oui, oui, ceux qu’on a vu se faire planter en début d’émission, viennent faire le party avec eux; probablement, parce que leur nom c’est Lucha House Party…  Mais Cesaro leur dit que c’est un party réservé aux champions et souffle dans une flûte pour dire que Metalik « Blew it »… Dorado est très choqué. Mais si vous pensiez qu’Aj manquait de respect à Metalik en prononçant son nom tout croche, Cesaro n’a aucune idée du nom de Dorado et l’appelle « Le Partenaire Mystère »… Et c’est ça…

J’ai déjà hâte de voir les faits saillants de la rivalité qui a mené au match de championnat par équipe… Des fois, il y a des rivalités qui partent sur pas grand-chose et c’en est un bon exemple. Et n’oubliez pas la thématique du jour : Pourquoi les Luchas House Party sont réapparus? Aucune idée…

Sheamus nous fait une promo à la Randy Orton avec son petit chapeau. Il dit que l’erreur qu’il a fait est d’avoir voulu affronter Jeff Hardy dans un bar. Il avait l’avantage de jouer à domicile. Jeff Hardy était motivé simplement par l’odeur de l’alcool et chaque fois qu’il essayait d’en finir, c’est l’alcool qui le rendait plus fort. Sheamus a donc perdu dans un match handicap, ce n’est pas si grave. Il a été brave et courageux. Il ne cherchera pas d’excuse et il en a terminé avec Jeff. Il va laisser la nature ramener Jeff dans ses problèmes. C’est donc une très mauvaise nouvelle pour le vestiaire de Smackdown, car il n’a rien à faire. Le problème pour Sheamus, c’est que le vestiaire de Smackdown est tellement petit, qu’il n’a plus personne à affronter…

On nous annonce que les matchs féminins suivront après la pause. Assez parlé des problèmes d’alcool, c’est le temps de s’ouvrir une bière et d’apprécier la lutte!

Lacey Evans vs Naomi

Lacey fait son entrée dans le ring et elle nous dit que puisqu’on a tellement pitié de Naomi avec nos hashtags, elle va s’assurer qu’on ait vraiment pitié d’elle après le match.

Naomi fait son entrée et elle a encore les cheveux en Dreads. C’est un mauvais choix capillaire compte tenu des évènements. Le match commence et rapidement, Lacey s’attaque aux cheveux de Naomi. Elle tente de les attacher dans le coin, mais ça ne fonctionne pas. Noami tente ensuite un ciseau de tête, mais Lacey contre avec une Powerbomb.

Lacey exécute ensuite un Faceplant qui avait l’air d’un DDT ou d’un Pedigree raté. Lacey emmène ensuite Naomi à l’extérieur du ring et lui coince les cheveux dans les escaliers espérant un décompte à l’extérieur, mais Naomi revient dans le ring, in extremis. Lacey se retrouve ensuite sur le tablier du ring et elle reçoit un coup de pied de Naomi dans le dos avant de tomber en bas. Naomi s’élance dans les câbles et glisse sous la 1ère  corde pour exécuter un genre de Sunset Flip modifié qui avait l’air d’un Canadian Destroyer complètement raté. Michael Cole a envie de faire une grosse réaction, mais ne sait absolument pas quoi faire avec ça. « What the Hell was that?! » De retour dans le ring, Lacey tente d’attacher les cheveux de Naomi dans le coin, mais le nœud ne tient pas. Naomi esquive le Women’s Right avant d’effectuer un Backslide Roll-up.

Victo.. Non… euh.. Oui, oui…

Victoire de Naomi par tombé. Note de ce match 2,5$/5

Après le match, Lacey demande à Corey Graves de faire un hashtag #LaceyDeservesBetter.

On demande à des lutteuses de faire un match élaboré où on se tire par les cheveux. Même si elles essaient de faire des manœuvres qu’elles maîtrisent peut-être encore mal, c’est tout ce dont on se souvient du match. Naomi mérite mieux, mais ce n’est pas ça…

Otis et Mandy marchent en coulisses.

Ah oui, c’est vrai, on les avait presque oublié ces deux-là. On se souviendra qu’Otis a déjà fait une apparition plus tôt où il félicitait Jeff Hardy. Pourquoi? Aucune idée… Mais c’est thématique… Mandy dit à Otis qu’elle a réservé une salle dans son restaurant de BBQ favori et comme c’est une salle privée, ils vont pouvoir manger comme des porcs en paix. Otis salive à l’idée de manger du steak et des Ribs, mais est-ce que Mandy a prévu le dessert? Mandy lui dit que oui et qu’elle a pensé à un Sundae à la pêche, avec de la crème fouettée, du sirop de chocolat et une cerise sur le top. Elle dit à Otis d’aller se préparer pendant qu’elle fait de même et de se retrouver au même endroit dans quelques minutes. Mais Sonya Deville a tout entendu de leur conversation.

Au retour de la pause, Mandy est en train de se mettre du rouge-à-lèvres quand, devinez quoi? Sonya Deville attaque violemment Mandy. Elle lui applique du rouge-à-lèvres partout dans le visage et dans les cheveux avant de sortir les ciseaux. Elle agrippe Mandy par les cheveux avant de les couper. Elle sort ensuite le rasoir, mais les arbitres interviennent pour arrêter Sonya. Le grand chauve chasse Sonya et demande à un médecin de venir. Kayla Braxton est appelée à aller voir ce qui se passe. Heavy Machinery viennent retrouver Mandy pendant que Miz et Morrison retire le micro des mains de Kayla pour nous faire un paquet de blagues de cheveux. Pourquoi ils sont là? Aucune… Ah oui, la thématique! Tucker ne les trouve pas drôle et leur dit de s’en aller. J’ai déjà aux faits saillants de leur rivalité, bin oui…

Je n’ai pas le goût de juger de ce segment, parce que si Sonya, Mandy et Otis n’avaient pas décidé de partir en bateau avec Liv Morgan… C’est-tu vrai cette histoire-là? En tout cas, on est un mois en retard et on avait passé à autres choses… C’est un peu platte de revenir au même point, mais ça a l’air que Mandy avait besoin d’une nouvelle coupe de cheveux…

Nikki Cross vs Bayley (Match pour le titre de Smackdown)

Nikki fonce sur Bayley dès le début du match, mais Bayley est alerte tel un toréador et prend rapidement le dessus. Mais Nikki est coriace et poursuit Bayley jusqu’en bas du ring pour l’attaquer. En voulant remonter dans le ring, Nikki reçoit deux coups de pieds ratés de Bayley mais vend malheureusement comme si elle était KO. Ce n’est pas grave, Nikki reprend le dessus et envoie Bayley dans le coin avec les côtes en premier ce qui la fait tomber en bas. Après un Crossbody à l’extérieur du ring, Nikki monte sur la table des commentateurs pour se frapper dans le thorax. On prend une pause.

Au retour, Bayley a le dessus et y va d’une Snap Suplex pour démontrer sa superiorité. Mais Nikki décide de jouer le même jeu que Bayley et continue de frapper dans les côtes. Bayley roule sur le tablier du ring et Nikki lui sert un DDT renversé. Sasha vient au chevet de Bayley, l’air de rien. Nikki tente d’agripper Bayley, mais cette dernière revient rapidement dans le ring. Bayley tente de servir un coup de poing à Nikki, mais elle esquive et lui sert un Drive-By avant de faire le tombé; compte de 2. Mais Nikki sent quelque chose. Elle enlève le sigle de « Boss » que Bayley avait dans les mains avant de le lancer à Sasha. Bayley roule en bas du ring et décide de monter sur la table des commentateurs pour se moquer de Nikki. Cross la fait trébucher avant d’aller l’écraser dans la bande. Banks tente d’intervenir, mais Alexa la fait tomber en bas du tablier du ring, avant que Nikki lui serve un Dropkick. Cross monte ensuite sur la 3e corde et exécute un Crossbody. Le tombé est immédiatement renversé et on s’échange quelques tentatives. Bayley soulève finalement Nikki après un Backslide Roll-up pour lui faire son Rose plant.

Victoire de Bayley par tombé. Note de ce match 3,25$/5

D’entrée de jeu, on a vu aujourd’hui que le Finisher de Bayley n’est pas à la hauteur. La fin a semblé sortir de nulle part et il manque carrément quelque chose. On dirait un Faceplant ordinaire sans saveur particulière. Le match était bon, largement dominé par Nikki et elle a contré les effets de la diversion de Banks, mais il manquait quelque chose pour qu’on soit plus investi. Actif tout de même.

Il reste 5 minutes à Smackdown, quand on nous montre le petit logo pour nous dire que c’est fini. Étonnant n’est-ce pas… Eh bien, il n’en est rien. Nikki et Bliss sont dans le ring et Nikki est déboussolée. Alexa tente de la réconforter, mais Cross ne veut rien savoir. Nikki répète à Bliss « Pas maintenant, pas maintenant », avant de la pousser parterre et de quitter le ring. Alexa est laissée assis tout seule dans le ring. Décevant, je m’attendais à un heel turn d’une des deux, un peu plus signi… voyons… un peu plus signifi… voyons… Qu’est-ce qui se passe?… Uh-oh…! Non!… Tout est rouge… Alexa! Non! Derrière toi!!! Alexa est gelée comme un chevreuil dans la nuit sombre devant les lumières d’un gros pick up… The Fiend s’approche d’elle et lui montre ses gros doigts gantés… N’ouvre pas la bouche, n’ouvre pas la bouch…!!! Ahhhhhh….

Actifs

  • AJ Styles vs Gran Metalik
  • Big E vs The Miz
  • Nikki Cross vs Bayley
  • The Fiend qui attaque Alexa Bliss

Passifs

  • Promo Jeff Hardy et King Corbin
  • Drew Gulak vs King Corbin
  • Party champagne Cesaro et Nakamura
  • Lacey Evans vs Naomi

Smackdown qui finit avec un segment qui nous donne envie de regarder l’émission la semaine prochaine… Je ne me souviens pas d’avoir déjà écrit ça… Ce n’était pas un show parfait, mais je suis content de pouvoir dire que c’est le premier segment intéressant entre Braun et The Fiend. Je n’en reviens quasiment pas…

AWARDS

  • #LeSuperbe : Nikki Cross vs Bayley
  • #ClapDeGolf: Morrison qui kick Big E avec un move de Parcours
  • #NiaiseMoi : King Corbin et sa fausse heat…
  • #JeanAiroldi : Les lunettes de Sasha
  • #PausePisse : Lacey vs Naomi
  • #BeaucoupBien : The Fiend

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.