LA RÉVISION DES COMPTES Smackdown Live Édition du 6 novembre 2020

Par Benny is Money

Au menu de Smackdown ce soir :

  • Sasha Banks défend son titre face à Bayley
  • Deux matchs de qualifications pour l’équipe Smackdown
    • Otis vs Seth Rollins
    • Rey Mysterio vs King Corbin

Si Donald Trump avait fait appel à Bobby Lashley et la Hurt Business, il n’aurait pas eu de problème avec Antifa et aurait conserver son titre…

Bienvenue à la Révision des Comptes!

Smackdown débute ce soir avec le Main Event de la soirée, pour être certain que la baisse d’audience de la deuxième heure soit constante avec la baisse d’audience de la troisième heure de RAW.

Sasha Banks vs Bayley (Match pour la ceinture de Smackdown)

Avant le match, on nous présente un vidéo récapitulatif de l’amitié brisée entre les deux.  La personne qui a choisit de commencer à écouter la lutte aujourd’hui est comblée. Kayla interview Bayley dans la « Gorilla position ». Puisque Bayley et Sasha ont toujours été ensemble depuis leur arrivée à la WWE, de voir ces images doit la rendre émotive? NXT doit probablement faire partie d’une compagnie à part et on n’est pas au courant… Bayley dit ressentir un paquet d’émotion. La joie d’avoir placé la tête de Sasha dans la chaise. La colère d’avoir eu à signer le contrat pour Hell in the Cell, de force. Et la tristesse de voir qu’aucune image ne montrait que, ding dong, Sasha perd tout le temps ses championnats. La rivalité se termine ce soir de la même manière qu’elle a commencé : Sasha en miettes dans le ring à cause de sa propre incompétence.

Le match débute et on échange rapidement les renversements sur les manœuvres techniques. Sasha tente un Bank statement, mais Bayley trouve rapidement les cordes pour quitter le ring. Première pause. Au retour, l’action se déplace sur le tablier du ring. Bayley est couchée et Sasha tente un splash, mais Bayley la repousse avec ses pieds et Sasha revole jusqu’au plancher. Un peu plus tard, Sasha envoie Bayley en bas du ring et elle se jette de la troisième corde en Crossbody. Deuxième pause. Finalement, Sasha réussit un Frog Splash, mais n’obtient que le compte de deux. Bayley sort du ring et veut introduire un kendo stick, mais c’est rapidement contré par l’officiel. Pendant que l’arbitre veut se débarrasser du bâton, Bayley retrouve sa chaise. Elle veut s’en servir contre Banks, mais Sasha bloque avec un coup de pied. Sasha lance ensuite la chaise dans les écrans, mais elle ne brise rien.

La distraction permet à Bayley d’exécuter un Bayley-to-Belly et une descente du coude, mais Banks soulève l’épaule au compte de 2, à chaque fois. Bayley tente un Bank statement, mais Sasha s’en sort en se rendant jusqu’au tablier du ring. Bayley veut l’assommer dans le poteau, mais Banks se tasse et Bayley rentre dans la police. Sasha exécute son Backstabber suivi du Bank Statement pour la victoire.

Victoire de Sasha Banks par soumission. Note de ce match 3,5$/5

Match plutôt mécanique entre les deux filles qui prenaient leur temps pour se placer en parfaite position pour recevoir le prochain coup. Pour le standard auquel on est habitué entre les deux, ce n’était pas un bon match. Mais c’est difficile de les blâmer, elles qui ont eu un des meilleurs matchs de la soirée à Hell in the Cell. C’est évident qu’un match régulier deux semaines plus tard n’avait aucune chance de combler les attentes. Mais le booking a aussi laissé à désirer. Bayley a rapidement tapé pour abandonner ce qui ne fait aucun sens, même si elle est une heel. Elle aurait dû abdiquer, incapable d’aller plus loin, résignée à la manière de Conor McGregor contre Khabib Nurmagomedov. Je ne suis pas heureux de le faire, mais je suis obligé… Passif.

En remontant la rampe, Sasha exhibe fièrement sa ceinture de Smackdown : « One down, many more to go… » Et PATACLOW!… Carmella fait son retour et lui sert un Superkick, suivi d’un X-Factor… Fait à noter que Carmella a volé l’ancien habit de lutte d’Eva Marie… Vive le plastique…

Un petit café avec Jey

Jey Uso est à la machine à café cheapette, celle ronde en métal avec l’embout noir en plastique qu’il y a dans toutes les salles communautaires paroissiales. Tu vois que Vince n’a aucun respect pour ses lutteurs. Kevin Owens vient le voir et lui demande comment il va. Jey dit que les dernières semaines n’ont pas été faciles. Kevin trouve ça drôle que ce soit Jey qui doit apporter le café à Roman; ça ne devrait pas être la job de Paul Heyman, ça? Petit rire… Mais Jey demande à Kevin s’il se trouve comique. Peut-être qu’il trouve sa famille comique aussi. Aïe, aïe, aïe, c’était simplement une blague. KO voulait aller à la rencontre de son partenaire pour Survivor Series, surtout parce qu’il n’a pas eu beaucoup de succès à cet évènement et qu’il aimerait gagner. Mais Owens voit bien que Jey est préoccupé. Il lui suggère de prendre du décaf. Après vérification, Owens est 0 en 3 à Survivor Series. Au moins, il a battu Breezango en compagnie de Sami Zayn sur le kickoff en 2017… Beau chandail de Dusty Rhodes Kevin…

Au retour de la pause, on nous annonce que Survivor Series sera le dernier « Au revoir » de l’Undertaker. On lui souhaite. Sincèrement, après The Last Ride, on espère que le prince d’Arabie ne veuille plus le revoir…

On nous représente les images de l’attaque de Carmella sur Sasha Banks et Michael Cole demande à Corey Graves de commenter. Naturellement, Corey bla bla bli blo bla blu, il sait pas trop quoi répondre, mais il dit qu’elle a fait son point… Ils sont tellement puérile, c’est ce qui les rend malaisant…

Entrevue Jey Uso

Jey fait finalement son entrevue avec Kayla et elle lui présente les images de ce qui s’est passé la semaine dernière. Jey n’a fait que ce qu’on lui a demandé. Il est ami avec Daniel Bryan, mais la famille c’est pour toujours. « C’est pour toujours si tu fais ce que Roman te dis de faire, sinon, tu ne seras plus dans la famille… » Bon! Kayla qui fait sa smatte! Paul Heyman arrive et demande si cette entrevue a été autorisée. Naturellement, c’est rhétorique; bien sûr qu’elle n’est pas autorisée. Heyman demande à Jey de le suivre puisque Roman a d’affaire à lui parler. Kayla trouve que Paul a une meilleure place dans la famille que Jey. Il est choqué d’entendre encore des petites craques de Kayla… Paul demande à Jey de ne pas faire attendre Roman.

Rey au téléphone

Rey Mysterio est au téléphone et tente de rejoindre sa fille, mais elle ne répond pas. Dominik arrive en panique : « Voyons Popa! Quosse tu fas là?! Ton match est dans quelques instants, pis t’es même pas habillé en lutteur! » « Oui, mais as-tu vu ta sœur? Non? Va me chercher mes habits de lutte… » « OK, papa… » Dominik part chercher le linge de son père. PATACLOW!
King Corbin arrive en fou et pousse Rey dans les grosses caisses. Dominik revient rapidement, mais il est trop tard.

Jey au bureau du boss

Ti-Paul fait comprendre à Jey qu’il ne peut pas faire des entrevues comme ça, sans demander l’approbation du boss. Jey n’en revient pas. Il veut parler à Roman, mais Paul lui indique d’attendre devant la porte et qu’il va aller le chercher. Roman revient avec Paul. Il lui demande c’est quoi cette affaire-là de donner des entrevues? « Tu veux parler de ton histoire? » Uso lui répond que c’était juste une petite entrevue, mais Roman lui explique qu’il y a une chaîne de commandement dans la famille. Il faut d’abord demander à Roman, et s’il n’est pas disponible, demander à Paul. Roman rajoute : « Pis c’est quoi l’affaire avec Kevin Owens? » « Euh… Juste des jokes… » Roman ne trouve pas KO très drôle. C’est un manque de respect envers Jey. Et s’il ne respecte pas Jey, il ne respecte pas Roman. Et s’il ne respecte pas Roman, il ne respecte pas toute la lignée. Jey répond à Roman qu’il va s’en occuper et il s’en va. Roman se tourne vers Paul et demande s’il était au courant pour l’entrevue. Paul balbutie qu’il a été au courant quand c’est arrivé. Roman lui rétorque qu’il est payé pour tous savoir et s’occuper de tout pour éviter que Roman n’ait à le faire. Roman lui demande d’aller parler à Adam Pearce.

C’est dommage que tous ces segments soient à Smackdown et prennent toute la place d’une émission de deux heures, mais j’ai bien aimé la dynamique. Roman est un tortionnaire contrôlant et Jey une vraie pâte molle. C’est bien joué et bien raconté… Actif!

King Corbin vs Rey Mysterio (Match de qualification pour Équipe Smackdown)

King Corbin reçoit l’entrée du jobber pour ce match. C’est parce que Rey doit vendre sa blessure et le fait qu’il n’a pas son habit de lutteur. Il entre en compagnie de Dominik. Dès le départ, Corbin plante Rey avec un Spinebuster. Le massacre de Rey commence. Mais Mysterio se sort d’embarras avec un ciseau de tête. Seth Rollins sort sur la rampe pour aller encourager Corbin. On fait une pause. Au retour, Dominik est en bas de la rampe et ne regarde pas le match; il est concentré sur Seth. Malheureusement, Corbin lui assène un coup sournois, qui ne fait qu’enrager Papa Mysterio. Rey va même jusqu’à mordre Corbin, mais Corey et Cole ne font que parler de la relation entre Murphy et Aalyah tellement l’action dans le match est palpitante. L’arbitre laisse passer. Au final, Rollins se dirige tranquillement vers le ring pour attaquer Dominik. Rey fait son 619 sur Corbin, mais il doit aller sauver Dom. Murphy et Aalyah arrivent à la rescousse, mais Rey ne veut pas voir Murphy. Il leurs dit de partir, ce qu’ils refusent. Rey remonte dans le ring et il est victime du End of Days.

Victoire de King Corbin par tombé. Note de ce match 2,5$/5

Je ne sais pas s’il existe vraiment des fans des matchs de King Corbin, mais je n’en suis pas un. C’est comme regarder un match de Randy Orton au ralenti. Passif.

BREAKING NEWS, nous apprenons à l’instant qui a finalement gagné l’élection américaine… Bin non, on nous annonce que Kevin Owens affrontera Jey Uso plus tard ce soir. Michael Cole est choqué de voir que Roman a autant d’influence auprès d’Adam Pearce. Moi si j’étais Michael, je me demanderais plus comment ça se fait qu’Adam Pearce a autant d’influence et sur RAW et sur Smackdown…

Natalya vs Zelina Vega vs Ruby Riott (Match de qualification pour l’équipe Smackdown)

Natalya obtient une deuxième chance de se qualifier pour faire partie de l’équipe Smackdown, elle qui a perdu dans un match triple menace la semaine dernière. Zelina Vega et Ruby Riott, arborant maintenant des petits cheveux, bénéficient, elles aussi, du traitement de jobber. Mais vu les succès de Corbin, il ne faut pas trop s’inquiéter. Natalya a pas mal le dessus sur des deux adversaires et après que Ruby ait été chassée du ring, elle applique son Sharpshooter à Zelina.

Puisque c’est un match triple menace, Cole dit que Vega ne peut pas se libérer de la prise grâce aux cordes. Natalya entend Michael et ne lâche pas la prise, la ramenant au milieu du ring. Mais Vega est coriace et n’abandonne pas. C’est jusqu’à ce que Ruby revienne et applique sa clé de bras à Vega en même temps. Michael Cole se demande encore qui gagnerait s’il fallait que Vega abandonne. Natalya se pose la question et lâche sa prise sans raison pour y penser. Ruby ne lâche rien et Zelina abandonne, permettant à Ruby de se sauver avec la victoire.

Victoire de Ruby Riott par soumission. Note de ce match 2$/5

Je n’aime pas être sévère envers Sasha et Bayley, mais elles sont rendues à un niveau où il faut l’être pour qu’elles puissent progresser. Mais le reste de la division est tellement à la traîne, qu’il va falloir de grand changement pour qu’enfin il y ait une vraie évolution. Passif.

Comment gaspiller ses meilleurs éléments en coulisses

Big E joue à l’argent à « Quelques arpents de piège » assis par terre, sur le béton, en compagnie d’une femme, qui a l’air d’une auteur ou je ne sais trop, et il est tout heureux de lui prendre une assez grosse somme d’argent en répondant correctement « La duchesse de Cornwall… » Découragé, je suis au désespoir… Les Street Profits arrivent en chantant «  Big E rocks! ». Big E est flatté. Les Street Profit demandent à Big E s’il veut venir au Lounge des champions, laissé vacant par Cesaro et Nakamura? Big E accepte. Dawkins lui dit qu’ils pourraient jaser de Lebron James, Guy Fieri ou même de Survivor Series? Oh! Big E comprend. Les Street Profits pensent avoir quelques scoops sur Kofi et Xavier. Alors Big E les prend en caucus de football et leur dit que s’ils se couchent au tapis, Kofi et Xavier ne leur feront pas trop mal… Il y a un petit délai de malaise… Et les trois partent à rire gras… Et encore… Et encore… Et Billie Kay arrive pour rire gras elle aussi… Euh… Hein… Oui, elle a une photo d’elle et derrière, il y a des informations la concernant. On peut lire qu’elle était à RAW avant et donc, elle a des scoops sur l’équipe Rouge. Mais Street Profits lui rappelle qu’ils étaient à RAW aussi, en même temps qu’elle… Malaise…

Si ça c’est pas du beau gaspillage de temps et de talents, qu’est-ce que c’est?!

Otis vs Seth Rollins (Match de qualification pour l’Équipe Smackdown)

Dans la catégorie « Mon thème vient d’être scrappé pour une maudite toune plate » le gagnant est : Otis! Oui, on peut maintenant retrouver sa chanson dans la catégorie « Vieille toune Pop Rock country de col bleu de banlieue rurale ». C’est niché, mais vous aurez l’air cultivé la prochaine fois que vous irez dans un magasin de disques… C’est-à-dire, plus jamais…

Rollins fait son entrée et les Mysterio rendent hommage aux Young Bucks en regardant Seth à la télévision. Rey est en compagnie de Dominik et Aalyah. Il faut croire qu’elle s’est sentie mal de la défaite de son papa contre King Corbin, plus que du fait que Murphy ait arracher son œil. Après un début de match sans grande histoire, voilà tu pas que c’est le futur gendre Mysterio qui fait son entrée. Il va regarder le match de plus près. Rollins est distrait, mais Otis aussi. Ce dernier fait un face à face avec Murphy, ce qui fait dire à Corey Graves que Murphy devait avoir l’impression de se regarder dans un miroir déformant d’une Fun House. Michael Cole se pisse dessus immédiatement, y allant même de petits ronrons de cochon… En pleine télévision!

Au final, Seth a tenté d’attaquer Otis dans le ventre, ce qui est un gros faux pas… Otis a pris le dessus jusqu’à lui faire un Splash dans le coin. Il s’est préparé pour son Caterpillar, mais Murphy a décidé de monter sur le tablier du ring. Otis a finalement couru en sa direction et Murphy a reculé vers le sol. La distraction a permis à Rollins d’y aller d’un Superkick, suivi de son Stomp.

Victoire de Seth Rollins par tombé. Note de ce match 3,25/5

Pas un très grand match de lutte, car il faut limiter au possible ce qu’Otis est capable de faire et de s’assurer qu’il soit un gros comique sans plus. Mais au moins, le match a été efficace et l’intervention de Murphy est venue soulever des questions. Actif.

Au retour de la pause, Rollins court après Murphy en coulisses et vu avoir la confirmation de ce qu’il pense qu’il a vu. Murphy le pointe et lui dit : « Messie », tout en poursuivant en se pointant « Disciple ». Rollins est tout heureux de voir que Murphy a vu la lumière. « Re-bienvenue à la maison! » Rollins quitte et Aalyah arrivent en courant pour retrouver Murphy. Elle est en beau joual vert après Murphy. Mais il lui demande d’être patiente et de lui faire confiance. Il sait ce qu’il fait. Tout ça est pour le Grand-bien.

Michael Cole inteview Lars Sullivan

C’était tellement bon la semaine dernière avec Corey Graves, que c’est au tour de Michael Cole de rencontrer Lars Sullivan, plus tôt dans la journée. Les deux sont dans une pièce toute noire et puisque Lars lit ma chronique, il est torse nu et n’a plus son chandail de golf. Et pourtant je suis tout autant mal-à-l’aise de voir Lars torse nu devant Michael. Comme quoi, il n’y a pas de solution pour Lars. Michael veut revenir sur l’enfance de Sullivan. Lars part dans la même galère que la semaine passée nous expliquant en long et en large qu’il a été victime d’intimidation et qu’il a pris du muscle pour aller intimider les intimidateurs et qu’il a fini par aussi intimider les autres enfants qui riaient du fait qu’il se faisait intimider. Bref, il n’aime pas les intimidateurs, mais il aime maintenant intimider tout le monde. Et il crie fort dans la face de Michael Cole…

Non, ces interventions ne sont pas dégueu… Elles sont exécrables… Passif…

Jey Uso vs Kevin Owens

Avant le match, Kayla Braxton interview KO. Elle lui demande si les choses ont pris une ampleur démesurée? Owens acquiesce immédiatement, lui qui ne croyait pas devoir affronter son partenaire à Survivor Series à cause d’une blague. Mais KO dit tout haut ce qu’il pense et tant pis si ça ne plaît pas à Jey, à Roman ou à sa bit… son conseiller spécial Paul Heyman. Ce que Jey a fait… Ce que Roman a dit à Jey de faire à Daniel Bryan la semaine passée était aussi démesuré. Et même si KO a aussi fait des choses regrettables dans le passé pour sa famille, au moins, c’est lui qui a décidé de les faire. Chose certaine, la raclée que Jey va subir ce soir sera 100% de la part de Kevin Owens. Je ne sais pas si c’est un bon argument en cour de dire que ce que vous avez fait de mal, vous l’avez fait à 100% de votre propre chef. Il me semble que j’aimerais mieux plaider que j’ai été victime d’un tyran qui m’a forcé à commettre des gestes qui dépassent les bornes. Non?

Uso a la mine basse quand Owens fait son entrée. KO porte son chandail rouge, ce qui ne fait pas de lui un employé modèle à son équipe. Paul Heyman et Roman Reigns regardent le début du match, eux aussi debout tout croche, au lieu d’être bien confortables dans la loge de Roman. Owens envoie Jey en bas du ring et lui fait un Frog Splash à partir du tablier. On prend une pause. Au retour, Kevin Owens vient pour monter dans le coin, quand Paul Heyman fait son entrée.

La distraction permet à Jey d’exécuter un Superkick, suivi d’un Suicide Dive à l’extérieur. Mais Jey n’a pas le parfait contrôle et KO revient à la charge avec un Superkick. Après un Cannonball, un Senton bomb, et une Pop-up Powerbomb, Kevin tente le tombé, mais Jey met son pied sur la corde. La musique de Roman retentit et la distraction permet à Jey de donner un coup de tête dans la fourche de Kevin, pendant que l’arbitre était distrait. Uso s’élance ensuite de la troisième corde et Michael Cole ose appeler ça un Frog Splash.

Victoire de Jey Uso par tombé. Note de ce match 3,25$/5

Après le match, la musique de Reigns joue encore et Roman sort enfin sur la rampe. Jey vient le retrouver pour célébrer leur victoire.

C’était un bon match de télévision entre les deux, mais je n’ai pas tout à fait compris quel était le but du match. Si Roman voulait qu’Owens montre du respect à Jey, pourquoi ne pas simplement lui avoir fait subir le même sort que Daniel Bryan et que le match ne se soit pas terminé en double décompte à l’extérieur? Je me demande que ce que Jey a prouvé à Owens en trichant pour gagner. Donc, bon match, mais booking qui laisse plus qu’à désirer. Passif…

Actifs

  • Jey au bureau du boss
  • Otis vs Seth Rollins

Passifs

  • Sasha Banks vs Bayley
  • King Corbin vs Rey Mysterio
  • Natalya vs Zelina Vega vs Ruby Riott
  • Michael Cole inteview Lars Sullivan
  • Jey Uso vs Kevin Owens

L’histoire est là, il ne restait à Smackdown qu’à booker les matchs de lutte en conséquence. Malheureusement, ça n’a pas l’air si facile. On dirait que la WWE ne se rend pas compte du potentiel qu’elle a et préfère ne pas s’en servir. C’est comme dans le pool de C’est juste de la lutte. L’Histoire veut que ce soit moi qui sois champion. Et quand je ne gagne pas, mon absence se fait plus ressentir que ma présence… Bonne chance à Full Gear!

AWARDS

  • #LeSuperbe : Sasha Banks vs Bayley
  • #ClapDeGolf: Bayley qui propulse Sasha dans les airs avec ses pieds
  • #NiaiseMoi : Bayley qui tape en 3 secondes
  • #JeanAiroldi : Kevin Owens et son chandail de Dusty
  • #Contravention : Carmella Eva Marie
  • #PausePisse : Natalya vs Zelina Vega vs Ruby Riott
  • #BeaucoupBien : Roman Reigns
  • #GrosseNouille : Natalya
  • #NostradaNic : Natalya va faire partie de l’équipe Smackdown en réussissant à se qualifier grâce à sa 4e

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.