La Révision des comptes Smackdown Live Édition du 7 août 2020

Par Benny is Money

Au menu de Smackdown ce soir :

  • Bray Wyatt est de retour dans la Firefly Fun House
  • Matt Riddle vs Sheamus
  • Jeff Hardy vs King Corbin
  • Miz et Morrison reçoivent Sonya Deville dans un nouvel épisode de Dirt Sheet

Nouveau record : Smackdown est présenté pour une 22e fois au Performance Center, battant le record de 21 présentations au Wells Fargo Arena à Philadelphie. Gardez ça en tête pour un quiz en 2032… Maudite Covid…

Bienvenue à la Révision des Comptes!

Smackdown débute ce soir avec les faits saillants de la Bataille du Marais entre Strowman et Bray Wyatt suivi de la défaite de Nikki Cross face à Bayley et du Fiend qui attaque Alexa Bliss seule dans le ring. Le thème de la Firefly Fun house joue ensuite.

Bray est heureux de nous retrouver, mais il doit régler quelque chose de sérieux. Il a reçu plein de messages directs sur Twitter pour dénoncer ce que The Fiend a fait à Alexa Bliss. Et Dieu sait que les fans d’Alexa Bliss sont virulents sur Twitter… Mais le véritable coupable est Braun Strowman, qui n’est pas intervenu et qui a laissé tout ça arriver à celle qui chérit tant… Braun n’a qu’à donner à The Fiend ce qu’il veut. Parce que plus tard ce soir, The Fiend reviendra avec cette personne très spéciale et elle va vraiment découvrir ce dont The Fiend est capable s’il ne reçoit pas ce qu’il veut… Bray se met à rire… On se voit plus tard!

Matt Riddle vs Sheamus

Sheamus a beau avoir son petit chapeau et ses bretelles sur l’image du combat, c’est dans sa tenue de combattant celtique habituelle qu’il fait son entrée dans le match. La cloche sonne et le début du match est très technique au départ. On s’échange les prises de soumissions et Riddle utilise le livre de jeu de son bon ami Pete Dunn en tentant de faire craquer les doigts de Sheamus durant une clé de bras. Sheamus s’en sort et sert une puissante Powerbomb suivie d’un Beats Of The Bodhran, ses 10 coups d’avant-bas dans le Chest. Sheamus vient pour monter sur la 3e corde, mais un seul coup de poing de Riddle le fait tomber en bas du ring. Il a besoin d’une pause.

Au retour, Sheamus a le dessus et exécute une série de 3 Irish Curse backbreakers. Mais Riddle réplique avec un coup de pied au visage de Sheamus. Après une série de coups d’avant-bras dans le coin, Riddle enchaîne avec un Running kick et un Broton; compte de 2. Matt monte ensuite dans le coin pour un Floating Bro, mais Sheamus esquive et réplique avec un White Noise; compte de 2. Sheamus se prépare pour un Brogue Kick, mais Riddle évite et renverse avec un German Suplex. Sheamus se relève et tente un Spear sur Riddle dans le coin, mais il rate et se retrouve l’épaule dans le poteau et en bas du ring. Riddle tente de reprendre le dessus, mais Sheamus s’en sort avec un coup de genou au visage. Riddle est sonné aux abords du ring, quand Shorty G arrive en courant à pleine vitesse et frappe Riddle par derrière.

Victoire de Matt Riddle par disqualification. Note de ce match 3$/5

Mais Shorty G, comme la semaine dernière, ne frappe que Riddle une seule fois, si bien que Riddle décide d’attaquer Shorty G et de lui sacrer une volée. Il le massacre aux abords du ring et l’assis dos contre les marches avant de lui sacrer le coup de pied final. L’annonceur déclare Matt Riddle gagnant et il fait une face à Sheamus pour lui dire : « Bro, qu’est-ce que tu veux que je te dise, c’est ce twit-là qui m’a frappé » Sheamus décide donc de se venger et de sacrer deux Brogue Kicks à Shorty G pour lui faire comprendre que c’est un cave…

Un bon match entre les deux… Je dirais donc Actif… Mais encore une fois, ça se termine en queue de poisson, parce que le roster de Smackdown est tellement petit, qu’on fait s’affronter des lutteurs sans raisons, alors que ceux-ci ne peuvent pas vraiment perdre. Mais en bout de ligne, pauvre Shorty G, qui a eu l’air d’un malheureux imbécile. Est-il redevenu un Baby-face? Pour l’instant, on n’en sait rien, mais je ne peux pas dire que je suis très optimiste… Passif.

Pour être certain qu’on reste à l’écoute, on nous rappelle que The Fiend sera là ce soir… Pour une fois qu’un segment fonctionne et donne du Feedback positif, on va s’en servir ad nauseam, inquiétez-vous pas!

King Corbin est en coulisses avec une femme inconnue, un peu comme Angel Garza à RAW. Mais cette fois, on ne nous expliquera jamais qui est cette Sarah, parce que Sheamus interrompt leur conversation. Il est fâché que son Minion soit venu lui coûter la victoire, ce que Corbin trouve très drôle. Sheamus lui dit ensuite qu’il ne rit pas et qu’il pourrait lui rentrer sa couronne dans le cul, ce à quoi Corbin réponde que s’il n’était pas occupé avec Jeff Hardy, il lui ouvrirait le crâne…

Bon, eh bien, on s’attendait à un heel turn de Shorty G renversé en baby-face turn, mais c’est peut-être Sheamus qui va faire un turn? On est sur le bout de notre siège… presque…

The Dirt Sheet

Morrison et Miz animent le Dirt Sheet et ils viennent pour présenter leur premier invité, mais ils ont des problèmes de micro. On se croirait à RAW… Morrison nous dit qu’il n’y a pas plus Underground que lui… Leur première invitée a été une victime la semaine passée; il s’agit bien sûr des cheveux de Mandy Rose.

Il y a une perruque avec des yeux qui parlent à l’écran géant. C’est Miz et Morrison qui font sa voix. On rit, ça se peut pu… « Ah non, Mandy ne me parle plus depuis la semaine passée. Mais là, il faut que je pense à moi. J’étais assez tannée qu’Otis me mettent ses grosses mains graisseuses dessus. Faut que je me rebâtisse de la racine. Mais je suis chanceuse, j’ai un nouvel agent et il m’a trouvé un contrat de développement avec NetFlix… » Vous avez sûrement besoin d’une pause pipi tellement c’est drôle… Finalement, Sonya Deville arrive, car elle aussi doit dire son côté de l’histoire et elle fait son entrée vêtue de son complet noir. Et c’est à ce moment que je me suis souvenue qu’on avait vu Sonya dans le même complet au même show avec Miz et Morrison, mais au mois de juin. C’est beau de voir qu’on a recommencé l’histoire exactement au même point qu’il y a 6 semaines… Bref, Sonya ne comprend pas que les gens soient choqués. Elle a dit qu’elle allait rendre Mandy aussi laide à l’extérieur que ce qu’elle est à l’intérieur et c’est ce qu’elle a fait. Mais Sonya remarque que Mandy a un talent puisqu’elle a gagné un Bumby award pour avoir frencher Otis. Ça doit être à l’émission The Bump sur une platforme quelconque de la WWE, mais on ne l’a pas expliqué. Et là, Heavy Machinery en a assez d’entendre Sonya parler et attaquent Miz et Morrison…

Beaucoup de paroles simplement pour nous remémorer des choses qu’on savait et qu’on avait comprises la semaine dernière. C’est établi que Sonya veut démolir Mandy, très bien établi même. On peut passer à la prochaine étape, mais on dirait qu’on veut encore ramener des hommes autour de cette histoire pour aucune raison. La rivalité entre Miz et Morrison et Heavy Machinery est très mince. Passif…

Cesaro vs Lince Dorado

Pendant l’entrée des Lucha House Party, Dorado nous explique que Cesaro et Nakamura savent pas faire le party et que dans le ring, il va montrer à Cesaro comment lui aime faire le party… Du gros niveau de promo…

Le match commence et Dorado est malmené par la puissance de Cesaro, mais il réussit à envoyer Cesaro avec un ciseau de tête que Cesaro vend difficilement. Une fois en bas, Cesaro tente un genre de Powerbomb, mais Dorado s’agrippe après la baie vitrée et fait un second ciseau de tête, mais en bas du ring cette fois. Il y a encore des problème d’éclairage. Dorado rate ensuite un Splash à la manière phénoménale, que Cesaro contre en Backbreaker. Mais Dorado reprend le dessus grâce à un joli Springboard Stunner. Il se dirige dans le coin pour une série de Moonsault. Le premier… réussi… Le deuxième… réussit… Le troisième… Eh non, distraction de Nakamura qui donne le temps à Cesaro de frapper Dorado dans le dos. On y croyait… Cesaro place Dorado en position de Razor’s Edge, mais Dorado contre avec un Roll-up; compte de 2. Un Uppercut européen plus tard, Cesaro applique son Gotch-Style Neutraliser…

Victoire de Cesaro par tombé. Note de ce match 2,75$/5

Pas un très bon match de la part de Cesaro, qui a mal paru en tentant de vendre le peu de manœuvre offensive que Dorado a pu avoir. Il a eu l’air lent et un peu chancelant ce qui n’est pas dans ses habitudes. Et que dire du booking où on ne comprend aucunement à quoi a servi ce match en bout de ligne… Passif

Otis est fâché en coulisses. Kayla Braxton vient les interviewer et elle est certainement de leur bord disant que The Dirt Sheet es allé beaucoup trop loin en se moquant de Mandy. Mais on a confirmé qu’il y aurait un match ce soir entre Heavy Machinery et Miz et Morrison. « Va-tu pouvoir catalyser toute ta haine pour vaincre Miz et Morrison ce soir? » Tout est une farce pour Miz et Morrison. Même si Otis est un Funny Guy, là ça va trop loin. Ils ne vont pas laisser passer ça. Otis peut prendre des farces sur lui, mais sur sa pêche, ça, il n’en est pas question. Miz et Morrison vont se rendre compte que personne ne rit quand Otis est fâché!! Il ne faut pas oublier que c’est lui qui a la valise Money In the Bank… Ma parole…

La musique de la Firefly Fun House retentit… Mais elle se transforme en celle de The Fiend… Car il fait son entrée dans le ring… Mais on aura droit à son segment après la pause… Parce qu’on veut être sûr que vous restiez et que ça soit bon pour nos cotes d’écoute…

Au retour de la pause, Alexa Bliss est dans le ring avec The Fiend. On n’a aucune idée si on regarde en direct ou si c’est une reprise de la semaine passée… The Fiend s’approche d’Alexa pour lui sacrer les doigts dans la bouche, mais Alexa met sa main sur lui et elle lui caresse la joue… The Fiend recule parce qu’il a peur de vivre des émotions? On ne sait pas trop, mais ce qui suit pourrait vous choquer… (Nous préférons vous en avertir…)…

Braun Stroman apparaît sur l’écran géant comme s’il se filmait en selfie de beaucoup trop proche sur un cellulaire bas de gamme. La première chose qu’il dit c’est que les petits jeux Mind Games, ça ne fonctionne plus avec lui et qu’il s’en sacre d’Alexa Bliss. Il savait qu’il allait sortir de la swomp comme ayant combattu le diable ou comme étant un être complètement diabolique et puisque The Fiend est là, Braun va accepter pleinement d’être le monstre qu’il est et être diabolique. Donc, Fiend, à SummerSlam, tu peux avoir ce que tu veux, mais tu devras faire face à la peur… Faire face au monstre…

Et on est allé à la pause… Et on venait probablement de scrapper la plus belle histoire qui se passait à Smackdown. Tu crées un segment, une histoire, où l’attrait est de savoir qu’est-ce qui va se passer quand l’intérêt amoureux u héros est prise aux mains du méchant et la première chose que le héros dit c’est : « Ah elle!? Je m’en sacre… »… Écriture 101 : Quand le héros s’en crisse, je m’en crisse aussi… Le mot déception est beaucoup trop synonyme de WWE ces temps-ci…

Et on est de retour, comme si de rien n’était, après la pause, avec Jeff Hardy!

Jeff Hardy vs King Corbin

Jeff Hardy est de retour avec du maquillage dans le visage. Le match commence et il est tout feu tout flamme, nous servant du vintage Hardy, des Atomic Drops et un Big Splash, mais ça ne mène qu’à un compte de 2. Corbin réplique avec un coup à la gorge pour prendre le dessus. Il renverse ensuite une tentative de Twist of Fate avec une solide corde-à-linge. Corbin jette ensuite Hardy en bas du ring avant de le placer dos contre la table des commentateurs et lui sacrer des coups de poing dans le visage; ça fait plus mal! On remarque que Jeff a le fond de la tête rouge à cause de sa nouvelle teinture, mais c’est un beau clin d’œil au fond de la tête rouge que son frère avait mercredi… De retour dans le ring, Corbin tente sa super glissade en étant projeté dans le coin, mais il n’a pas le temps de remonter dans le ring, que Jeff lui sert une Baseball slide. Corbin est dans la baie vitrée. On s’attend à tout moment à ce que le match nous soit coupé d’une belle pause commerciale, mais non, on poursuit. On remonte dans le ring et Corbin intercepte Hardy avec un Deep 6. Il a maintenant plein de couleurs de maquillage sur la tête pour nous rappeler tout le maquillage que Pat Buck avait sur le chest après le coup de tête de Nia Jax lundi dernier. J’avais pas remarqué sur le coup, mais c’était mon devoir de vous en faire part. Un coup de genou dans le chest du Roi et Hardy roule en bas du ring. Et sortit de nulle part, Sheamus sert un Brogue Kick à Hardy, probablement pour le faire retomber dans l’enfer de l’alcool…

Victoire de Jeff Hardy par disqualification. Note de ce match 3$/5

Eh oui, le voilà, vous l’aviez deviné, c’est le moment d’annoncer le thème caché de Smackdown de ce soir. La réponse qu’on cherchait : les matchs qui finissent tout croche en disqualification! C’est amusant et ça donne le goût de rester accrocher à sa télévision quand un match qu’on a vu il y a un mois, se termine cette fois avec le gars qui dit qu’il en a fini sa rivalité avec lui, mais le Kick pour disqualifier son adversaire. Plus de Sheamus, plus de King Corbin ça égale beaucoup de ratings…

Non, c’était une blague… Non, c’est pas ce que j’ai voulu… Non, je voulais dire… Non, écoutez…

Sheamus vs King Corbin

Eh là, là… Bon.. Il faut ce qu’il faut, Sheamus attaque Corbin dès le départ. Il vient pour lui faire son Beats Of The Bodhran, tel que mentionné plus tôt, mais Corbin évite et sort en bas du ring. Sheamus roule de l’autre côté et Corbin lui sert une corde-à-linge à la volée en sautant des marches. Corbin frappe Sheamus dans la barricade, ensuite sa tête contre la table des commentateurs. Sheamus est remonté dans le ring et il part dans les cordes et sert une corde-à-linge à Corbin qui passe par-dessus bord. Sheamus refait la même chose; coups dans la barricade, tête sur la table des commentateurs. On revient dans le ring. Sheamus rate une corde-à-linge de la 3e corde et Corbin réplique en le lançant dans le poteau. Vient ensuite une interminable soumission de Corbin. Sheamus essaie de se relever 3 ou 4 fois; ça ne finit plus. Mais il y parvient finalement et tente de faire un White Noise, mais Corbin s’échappe et sert à Sheamus… une corde-à-linge, voilà, bien deviné… Là c’était tellement long que les monteurs ont décidé de couper la partie finale du match tout croche. Matt Riddle apparait de nulle part et saute dans le ring à partir du 3e câble, mais il saute par-dessus Corbin. La distraction permet à Sheamus d’exécuter son Brogue ick.

Victoire de Sheamus par tombé. Note de ce match 2,5$/5

Ce n’était pas un mauvais match parce qu’il ne se passait rien. C’était mauvais parce que c’était redondance, par-dessus redondance, avec une soumission interminable et un travail de montage absolument pourri. Et c’est encore Sheamus contre Corbin, deux gars qu’on adore voir et revoir… Et j’oubliais… Le match entre un heel et un autre heel est ponctué par un Babyface qui fait une distraction pour permettre au heel qui a perdu contre lui de gagner contre celui qui est le cerveau de la distraction de départ… Il a fallu que je me relise et je ne suis même pas certain… Passif

Bayley est en coulisses quand Sasha Banks vient la retrouver. Sasha lui demande si ça va et si c’est parce qu’elle doit affronter Asuka qu’elle est anxieuse. Bayley aurait aimé que Banks lui en parle avant, parce qu’Asuka veut surement se venger de ce qu’elle a fait à Kairi Sane, mais Banks lui rappelle que l’important n’est pas ce qu’Asuka veut, mais bien ce qu’elles veulent. Elles ont tout l’or et sont des modèles. Banks rappelle à Bayley que Bayley est son modèle. Il y a un technicien, qui visiblement était très crampé de faire une apparition à Smackdown, qui les avertit qu’elles doivent aller dans le ring pour une vidéo-conférence avec Stephanie McMahon.

Au retour de la pause, nous sommes dans le ring avec… Oups, non, nous sommes avec Kayla Braxton qui interview Big E. Ce doit être important. Maintenant que Big E est seul sans les membres de New Day, quelle est la prochaine étape? Eh bien, Big E a beau être rigolo et rouler en bas de la rampe jusqu’au ring et son GIF de lui qui mange du popcorn a beau être utilisé partout dans le monde, il a beau être un entertainer, un partenaire, un ami, mais il va répondre à la question : « Qu’est-ce qui arriverait si on donnait le ballon à Big E? » Tout ce support de ses amis et de l’Univers WWE pourrait être perçu comme de la pression, mais non, au contraire, c’est ce qui le propulse… Parce que… Allez Kayla!… New Day Rocks? C’est ça! Encore! New Day Rocks! New Day Rocks! On rit de bon coeur avec Kayla… C’est tout? C’était ça?…

On est finalement de retour avec Bayley et Sasha qui attendent impatiemment que leur segment vidéo commence avec Stephanie. Bon, la voilà. Stephanie… lit… son… texte… écrit… devant elle… comme si… elle n’avait jamais… lu… une promo dans sa vie… Elle les félicite d’avoir remporté tous les titres sauf celui de NXT. Sasha et Bayley la remercie, car ils ont droit à un fort lot de négativité et de jalousie et elles veulent simplement être des modèles pour les jeunes filles, comme celles de Stephanie et c’est pour ça qu’elles travaillent fort à perpétuer la Révolution Féminine débutée par Stephanie. Mais Steph leur dit qu’elles se sont moquées d’elle avec la manière dont elles se sont servies de la stipulation et qu’elles ne sont pas des modèles après ce qu’elles ont fait à Extreme Rules. Mais Bayley et Sasha sont des grandes fans de Steph et Triple H, veulent tout ce qu’il y a de mieux pour l’industrie et adorent le WWE network pour 9,99$! Mais Steph ne veut rien savoir et leur annonce que Sasha devra défendre son titre contre Asuka à SummerSlam et que comme Bayley s’est fait des ennemies dans les trois branches de la WWE, il y aura une bataille royale, la semaine prochaine, entre des membres des 3 branches, pour déterminer qui elle affrontera à SummerSlam.

Le segment, en tant que tel, a été très mal produit visuellement et le jeu d’acteur de Stephanie est probablement l’un des pires de toute sa carrière. Pour ce qui est du contenu, on enlève la stipulation voulant qu’Asuka doive battre Bayley pour affronter Sasha, rendant le match quasi inutile. On souligne ensuite à quel point la division féminine de Smackdown est faible en donnant une chance à n’importe qui d’affronter Bayley. Je ne vois pas beaucoup de positif à retirer de tout ça… Passif.

Miz et Morrison discutent avec Sonya Deville en coulisses quand Kayla Braxton leur demande une entrevue. Sonya veut être interviewé, mais Kayla lui dit qu’elle veut juste parler à Miz et Morrison, si bien que le caméraman la retire du cadre. Kayla veut savoir s’ils regrettent ce qu’ils ont dit puisque maintenant ils ont un match face à Heavy Machinery? Naturellement, ce sont des pros; ils savent que leur humour peut choquer. Mais si tu ne peux endurer la chaleur, tu devrais sortir de la cuisine. C’est quelque chose que personne n’a visiblement dit à Otis. Kayla leur dit qu’elle n’a jamais vu Otis aussi fâché. Mais Miz réplique qu’il devrait avoir peur de quoi? Qu’Otis veuille le manger? Ils ont un match à préparer…

Miz and Morrison vs Heavy Machinery

Après avoir joué un rôle primordial dans l’entrevue précédente, Sonya Deville accompagne Miz et Morrison pour leur match. Pourquoi? Aucune idée, mais oh surprise, elle n’a plus son habit 3 pièces, mais bien son costume de combattante. Aucune logique, mais… si vous avez bien suivi le thème caché de Smackdown… vous allez savoir pourquoi! Youppi!

Le match commence, les lumières font encore des siennes. On nous dit : « Est-ce encore Retribution? » Vous savez la nouvelle faction qu’on a supposément introduite à RAW lundi, mais qu’on vous a annoncé le nom seulement sur les réseaux sociaux le lendemain. Après les premiers échangent entre Tucker et Morrison, Miz et Otis entre en scène et Otis a encore la bedaine d’Hulk Hogan. Il est intraitable et déchire son chandail avant de frapper Miz. Otis donne le tag à Tucker et ils imitent les Bushwackers avant d’écraser leurs bedaines l’une contre l’autre pendant que la tête du Miz se retrouve dans le milieu. Miz est sonné et roule en bas du ring rejoindre Morrison où les deux seront assommés par la boule de canon de Tucker à partir du tablier du ring. On prend une pause.

Au retour de la pause, le match est redevenu un match de tag team normal et Miz et Morrison travaillent pour empêcher Otis d’avoir le Hot Tag. Miz tient Tucker en Sidewalk Slam pendant que Morrison lui sert un genre de Coup de Grâce. Joli. Miz veut faire ensuite un Slingshot à Tucker, mais ce dernier frappe Morrison au rebond et s’asseoit sur Miz à la Yokozuna. Il rejoint enfin son coin pour donner le Hot Tag à Otis. Otis frappe tout ce qui bouge et Morrison tombe à point pour subir le Caterpillar. On tente le tombé, mais the Miz vient interrompre le tombé. Sonya Deville encourage toujours Miz et Morrison, mais elle a physiquement changé de coin. Ça rend la situation un peu ridicule, puisqu’elle est maintenant dans le coin de Heavy Machinery, mais on ne sent pas du tout ce qui risque d’arriver. Restez alerte. Finalement, tout le monde se retrouve à l’extérieur et aboutit soit dans la baie vitrée, soit dans les marches… Tout ça pour que… Mandy! Eh oui, quelle surprise! Mandy Rose attaque Sonya. Elles se battent jusque dans le ring et l’arbitre n’a pas le choix que de faire sonner la cloche.

Match sans fin. Note de ce match 2$/5

On a beau essayé de les arrêter après le match, c’est très difficile de le faire. Même à 4 gars, et un arbitre, les femmes ne veulent pas lâcher le morceau.

Un match redondant où on sait pas mal ce qui va arriver et qui, comme de raison, est purement secondaire à l’histoire qu’on veut regarder entre Mandy et Sonya. Ça ne servait pas à grand-chose et ce n’était pas très bon non plus… Passif

Au retour de la pause, j’avais vraiment peur de voir un match 6 contre 6, mais non, tout le beau monde est en coulisses, encore en train de vouloir s’arracher la tête, mais en compagnie du grand chauve… Pourquoi? On ne le saura jamais, parce que les lumières s’éteignent… Michael Cole se met à capoter au micro, parce qu’il y a 5 Ninjas qui arrivent avec des barres de fer et des bâtons de baseball. Ils entrent dans le ring en tapant partout. Ils menacent ensuite Cole et Graves et ceux-ci quittent en courant. Ils font le tour du ring et se mettent à intimider les caméramans avant de les pourchasser pour que ceux-ci fuient aussi. Ils sautent ensuite les barricades et s’attaquent à la foule du PC. Il y a même une lutteuse qui est encerclée et intimider avant de recevoir un coup de pied, de ce qu’on présume être, la femme du groupe. Ils montent ensuite dans le ring et se mettent à taper tout avec leur bâtons. Ils prennent ensuite des canettes de peinture et barbouillent l’ensemble du décor écrivant des W  et en rayant le logo de Smackdown. Après être remontés dans le ring, un des membres sort une scie mécanique et coupe les cordes pour mettre fin à l’épisode…

Hum… Sur papier, cette idée-là est pas mal, mais on dirait qu’en pratique… Hein?! Woah, qu’est-ce qui se passe… Non, je fais juste une chronique… Arrêtez de niaiser… Vous allez pas… OK, OK, je m’en vais, je m’en vais… 

Actifs

  • Matt Riddle vs Sheamus
  • RETRIBUTION

Passifs

  • L’intervention de Shorty G
  • The Dirt Sheet
  • Cesaro vs Lince Dorado
  • Sheamus vs King Corbin
  • Miz and Morrison vs Heavy Machinery
  • RETRIBUTION

AWARDS

  • #LeSuperbe :
  • #ClapDeGolf:
  • #NiaiseMoi
  • #JeanAiroldi :
  • #PausePisse :
  • #BeaucoupBien : RETRIBUTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.