La Révision des comptes Smackdown Live Édition du 2 octobre 2020

Pour participer au pool TakeOver 31 : https://www.patreon.com/posts/audio-video-nxt-4226650

Par Benny is Money

Au menu de Smackdown ce soir :

  • Roman Reigns célèbre son titre de Chef de tribu
  • Jeff Hardy vs Sami Zayn
  • KO Show reçoit Alexa Bliss

C’est Pineapple Pete qui a perdu au 50m contre Bianca Belair lundi à RAW… Ça enlève de plus en plus de lustre à Chris Jericho tout ça…

Bienvenue à la Révision des Comptes!

Smackdown débute ce soir avec les faits saillants semi-photos, semi-vidéos, de la victoire de Roman Reigns face à Jey Uso à Clash of Champions. Dans la foule du Thunderdome, il y a des parents qui veulent se faire remarquer en brassant leur petit gars qui porte un chandail de Ghostbuster devant leur écran. Eh bien, c’est mission accomplie! Ça fait maintenant 1 an que Smackdown est diffusé sur FOX et il n’y a pas à dire… Les dirigeants de FOX devaient être contents en maudit que Roman Reigns soit de retour… Le voici justement…

Des fois, on se demande à quoi sert un manager ou un valet… Eh bien, la face de Paul Heyman, qui a un peu peur de Roman Reigns, même s’il a passé des années avec Brock Lesnar, veut tout dire. Les deux font leur entrée dans le ring. Paul prend le micro et nous demande de l’excuser d’être un peu nerveux ce soir. Il connaît Roman depuis sa tendre enfance et sait depuis toujours quel est son destin. Ce soir, nous allons officiellement déclarer Roman Reigns le chef de la tribu, mais pas seulement de Smackdown, mais bien de tout l’Univers de la WWE. Alors de Peter Maivia à Afa à Sika, son père…

Mais Roman prend le micro. Il ne veut pas que Paul le reconnaisse comme étant le chef de Tribu. Il veut que ce soit lui. Parce qu’à Clash of Champion, son frère l’a reconnu, mais Jey ne l’a pas fait. Il demande à Jey Uso de venir le rejoindre dans le ring.

Jey fait son entrée et il n’entend pas à rire. Il a un pansement dans le front et quand il va le perdre plus tard, on va se rendre compte qu’on ne lésine pas sur la grosseur des pansements sur les petites mini-coupures dans la WWE. Jey dit à Roman qu’il ne le reconnaît plus. Il n’est plus son cousin, son frère de sang. À Clash of Champions, Roman a démontré sa vraie nature. Et Jey a fait la même chose. Roman lui a peut-être sacré une volée, mais il ne l’a pas brisé. Si son frère n’avait pas jeté a serviette, c’est lui qui serait champion Universel.

Roman lui demande alors si Jey pense que Roman est fier de ce qu’il a fait. Reigns explique que dimanche dernier fût l’une des pires journées de sa vie. Autant professionnellement que personnellement. Il n’avait pas l’intention que tout ça arrive. Il voulait aider Jey et sa famille, mettre son nom dans le Main-Event d’un évènement de la WWE. Il voulait lui faire une faveur pour qu’il puisse ensuite gâter sa femme et ses enfants. Roman dit qu’il aime Jey peut-être même encore plus que son frère ne peut l’aimer. Mais tout ce que Roman voulait, c’était pour Jeu de le reconnaître comme étant le chef de la Tribu. Roman est né pour être chef et c’est son droit, car il a travaillé extrêmement fort pour y arriver.

Et Jey a tout ruiné en manquant totalement de respect envers Roman. Il a fait honte à toute la famille. Et il lui a brisé le cœur. Roman remarque que Jey ne peut pas le regarder dans les yeux et que Jey ne fait que jeter des coups d’œil à sa ceinture. Est-ce tout ce que Jey veut encore? S’il veut une autre chance au titre, elle s’offre à Jey à Hell in the Cell. Sauf que cette fois, l’enjeu du match sera le plus important enjeu de l’histoire de la WWE.

Roman fait ensuite un câlin à Jey en lui chuchotant à l’oreille : « Si j’étais toi, je refuserais ce défi. Cette fois, les conséquences seront bien réelles… » avant de quitter le ring. Pendant que Roman et Paul remontent la rampe, Jey prend le micro et lui répond : « Peu importe la stipulation, j’accepte… ». Roman continue de marcher avec un sourire en coin…

C’est dommage, mais le segment était sans taches, sauf peut-être une petite chose, presque anodine, mais oh combien majeur : On a compris le message… Roman face à Jey, encore une fois? Zéro intérêt. Même si on tente d’ajouter des stipulations, personne ne veut voir Roman perdre son titre face à Jey. C’est comme si la réaction était tellement bonne après Clash of Champion, qu’on veut récréer un deuxième film. Mais c’est vraiment de diluer la sauce… Dommage… Passif…

AJ Styles fait son entrée et demande s’il a raté le couronnement de Roman. Il semble bien que oui. Mais AJ veut aider Jey et lui dit qu’il devrait laisser sa place à quelqu’un d’autre de plus qualifié que lui pour affronter Roman. Même son frère est un meilleur athlète que lui. Il n’en fallait pas plus pour choquer Jey, qui se lance sur AJ. Styles réussit à sortir du ring, mais Jey court en bas du ring et saute à partir de la table des commentateurs pour servir une corde-à-linge à la volée sur AJ.

AJ Styles vs Jey Uso

Naturellement, au retour de la pause, nous avons droit à un match impromptu. AJ continue le Trash talk en disant à Jey que la vérité fait mal à entendre. Jey y va d’une attaque que Styles évite. Styles y va d’une descente du genou; compte de 2. Styles se sert ensuite de la 1ère corde pour étrangler Jey avant de lui faire la catapulte. AJ tente un premier Styles Clash, mais Uso s’en sort et envoie même AJ en bas du ring avec une corde-à-linge. Il tente un Suicide Dive, mais AJ remonte sur le tablier du ring pour lui servir un coup de pied. AJ effectue ensuite une souplesse à Jey sur la table des commentateurs pour nous envoyer à la pause.

Au retour, AJ et Uso s’échangent les comptes de 2. Après quelques échanges, Uso réussit une Pop-up Samoan Drop, suivi d’un Neckbreaker; compte de 2. Uso rate ensuite son Superkick, ce qui permet à AJ d’enchaîner avec son Pelé Kick. AJ tente encore le Styles Clash, mais Jey lui fait souplesse par-dessus la 3e corde. Uso s’élance et effectue un Suicide Dive sur AJ. Jey monte ensuite dans le coin pour son splash, mais AJ lève ses genoux. Styles se place sur le tablier en position pour le Phenomenal Forearm, mais Jey lui donne un coup de pied pour que Styles perde l’équilibre sur la corde. Jey poursuit avec un Superkick avant de conclure avec un Splash.

Victoire de Jey Uso par tombé. Note de ce match 3,5$/5

Très bon match entre les deux, le rythme était très bon et au final, Jey a gagné un match sans enjeu, mais qui servait à lui donner plus de crédibilité comme aspirant. Malheureusement, il part avec aucune crédibilité. Ça sent la fin d’AJ Styles à Smackdown, mais ça, vous le saviez déjà!

Sami Zayn nous fait une promo en coulisses. Il s’attend à ce que tout le monde qu’il veut se vanter d’avoir gagner l’un des meilleurs matchs d’échelles de l’histoire de la WWE ou qu’il a enfin repris le titre qui lui a toujours appartenu. Mais non, il est plutôt fâché contre la WWE de devoir défendre son titre aussi rapidement contre Jeff Hardy, alors que ce dernier s’est sacrifié physiquement pour y arriver.

Mais il en veut surtout aux fans de la WWE de n’avoir rien dit quand on lui a retiré son titre et d’avoir accepté AJ Styles et Jeff Hardy comme étant des champions légitimes. C’est encore à Sami de faire ce qui se doit et il va commencer par jeter aux vidanges le titre Intercontinental frauduleux. J’adore Sami. Il est revenu tel un vent de fraîcheur…

Hell in the Cell sera présenté par Skittles cette année. Ça serait drôle une cage pleine de petits bonbons…

John Morrison fait son entrée seul cette semaine. Tucker et The Miz sont bannis du ring. Espérons qu’ils ne soient pas bannis du ring, pour une autre semaine *clin d’œil*…

Otis vs John Morrison

Pendant son entrée, Otis nous fait une promo en mortaise, pour nous dire qu’il ne laissera pas Miz et Morrison lui enlever son contrat de Money In the Bank. Il a besoin du meilleur avocat col bleu pour affronter les bandits à col blanc engagé par The Miz. C’est pourquoi, il se représentera lui-même en cour, la semaine prochaine. Ça va-tu être des segments ça, en plein repêchage… Oh là, là…

Le match commence et Morrison se moque d’Otis en prenant la pose dans le coin avant de lui donner un coup de pied au visage. Il roule en bas du ring et remonte sur le tablier pour refaire la même chose. Mais c’est tout ce que Morrison sera capable de faire offensivement dans ce match. Otis le ramasse ensuite avec une corde-à-linge. Michael Cole est tellement perdu dans sa conversation qu’il ne se rend pas compte qu’il regarde la reprise et s’exclame comme si Otis venait de refaire le coup à Morrison. Otis sert un Faceplant à Morrison avant de le lancer dans le coin. Big Splash. Caterpillar. Big Splash inversé à partir du coin.

Victoire d’Otis par tombé. Note de ce match 2$/5

Sans saveur, sans enjeu, je suis absolument tanné de voir cette rivalité. Otis et Morrison méritent beaucoup mieux comme booking. Ça sent la fin de Miz et Morrison et espérons que Johnny Drip Drip puisse trouver un second souffle à RAW… Passif

Sasha Banks est en coulisses et elle regarde le mur en se touchant le collet cervical… C’est tout, on va à la pause…

Shorty G vs Sheamus

Avant le match, en mortaise, Big E défie Sheamus de régler leurs comptes dans un Falls count anywhere match la semaine prochaine. Est-ce que Sheamus va accepter? On le sait bien pas…

Après deux tentatives de Roll-up, Shorty G rate son Moonsault et il est accueilli par un Brogue Kick. Il se relève, deuxième Brogue Kick…

Victoire de Sheamus par tombé. Note de ce match 1$/5

Je suis content que le match ait été très court. Ça m’évite de devoir chercher sur Google comment s’appelle son… 10 Beats Of The Bodhran… Eh maudit, ça vient de me prendre plus de temps à chercher que le match n’a duré … Passif.

Kevin Owens, en coulisses, reçoit ses cartons pour le KO show. Mais derrière, sur une télévision, des images de la Firefly Fun House apparaissent… Quosse qui va arriver!!!

KO SHOW

Eh bien, on n’est pas lundi, mais c’est le KO Show! Hourra… Ouin… Peut-être pas tant que ça, quand on va voir ce qui va arriver. Kevin est content d’avoir accepté l’invitation de Smackdown, car il sera probablement échangé la semaine prochaine de toute façon. Il doit être tanné quand même de se faire tapocher par derrière à chaque semaine, d’avoir rien à faire et de revoir Shane McMahon; c’est très choquant.

Il a beaucoup de questions à poser à son invitée : Alexa Bliss. Harley Bliss fait son entrée dans le ring. J’aurais aimé qu’en plus de son look, on commence à graduellement changer sa musique d’entrée, mais ce n’est pas encore le cas…

Kevin remercie Alexa d’être là, mais il ne peut s’empêcher de lui demander ce qui se passe avec elle. Elle n’est plus la même, la femme souriante qu’il a connu à l’époque. Elle lui fait penser à Aleister Black. Alexa répond sèchement qu’elle ne comprend pas ce qu’il veut dire. Owens insiste pour essayer de comprendre, car comprendre Alexa pourrait lui permettre de comprendre Black.

Alexa répond que les gens changent et que ça ferait du bien à KO de changer. Owens acquiesce, disant justement qu’il essaie de changer, car il a fait des choses qu’il regrette dans sa carrière, mais il veut comprendre ce qui se passe avec Alexa et Black. Bliss lui dit que les gens ont peur de ce qu’ils ne connaissent pas. Mais d’être en sa présence vous change. Il est terrifiant et captivant à la fois. Votre corps se raidit, votre épine dorsale se glace et quand il vous regarde dans les yeux, c’est comme s’il regardait au travers de vous…

KO comprend qu’on ne parle pas de Black et qu’il n’aura pas les réponses de Bliss. Il demande alors si The Fiend est ici et Alexa lui répond qu’il est partout et de le laisser rentrer. Owens bondit de sa chaise et la lance derrière lui, mais les lumières s’éteignent. Quand elles se rallument en rouge, The Fiend est en train d’appliquer le Mandible Claw sur Owens qui tente de se débattre. Il abandonne finalement. The Fiend se retourne vers Alexa. Bliss reste de glace. The Fiend lui tend la main et Alexa la saisit avant de faire un gros sourire à la caméra.

Le segment était intéressant, mais écrit du point A au point B, alors qu’on connaissait tous la destination et le chemin pour s’y rendre. Il m’a manqué un petit quelque chose pour que ce segment serve à quelque chose d’autre que de mettre la table pour un match entre Kevin Owens et The Fiend. Passif.

Michael Cole félicite un jeune groupe musical dans le vent : ACDC pour leur nouveau single, qu’on pourra un jour écouter sur un album qu’on ne téléchargera pas, mais qu’on pourra aller voir en spectacle, un jour quand on pourra aller voir des spectacles. Est-ce qu’on va un jour pouvoir aller voir des spectacles? Je sais pas, mais Michael Cole transitionne vers le Thunderdome qui est visuellement très agréable à l’œil. Tu vois que The Fiend, ça ne le traumatise plus beaucoup; il en est déjà blasé.

King Corbin fait son entrée. Eh maudit, on avait oublié qu’il y avait encore des matchs plates à regarder… Corey Graves nous dit qu’il flotte sur un nuage depuis qu’il s’est débarrasser de Matt Riddle. Michael Cole nous ramène sur Terre en moins de deux, nous disant qu’il devra affronter Riddle ce soir dans un 6-man tag team. Cramponnez-vous!

King Corbin, Cesaro et Nakamura vs Matt Riddle et Les LHP Dorado et Gran Metalik

Avant le match, Kayla « œil de lynx » Braxton interview Riddle et les Luchas dans la Gorilla position. Riddle lui dit qu’après sa défaite, il était comme « Bro »… Mais les Luchas sont venus le voir et ils étaient comme « Hey, la WWE, ce n’est pas un sprint, c’est un marathon… » Je me suis dit : « Bro », la semaine prochaine c’est le repêchage. Je n’aurai peut-être jamais la chance de faire équipe avec mes nouveaux bros… Ça fait tellement mal à écrire…

Dorado poursuit en disant qu’il faut passer outres les influences négatives et que les bonnes choses luchas vont arriver. Et quand Kayla lui demande où est Kalisto, Dorado répond simplement qu’il doit encore être aux vestiaires en train d’essayer de mettre son masque, parce qu’il a la tête enflée ces temps-ci… J’ai même pu le goût de vous raconter le match, mais je vais le faire quand même…

Le match commence et on voit le saut des gougounes de Matt Riddle au ralenti. Comme un ralenti de gros Move de lutte. Il faut vraiment qu’ils en reviennent un moment donné. Nakamura attaque rapidement Dorado, mais ce dernier réplique avec un Dropkick. Ah bin!… Qui est-ce qui se pointe le bout du nez? Kalisto entre sur la rampe en disant : « Hey! Vous m’avez oublié! »… On va faire une pause pour régler tout ça.

Au retour, King Corbin donne un coup sournois à Matt Riddle dans le coin avant de ramener Metalik dans son coin pour que les trois le tabassent illégalement dans le dos de l’arbitre. Finalement Metalik se sort d’impasse avec un Tornado DDT et donne le Hot tag à Riddle. Ce dernier se débarrasse de Corbin avec des coups de pieds au visage, des coups d’avant-bras dans le coin et un Bro-Ton; compte de 2, brisé par Nakamura qui doit s’être enfargé en rentrant dans le ring, mais qui a tout de même réussit un genre de coup de pied. Lince Dorado exécute un Springboard Stunner sur Nakamura avant Riddle ne soit victime d’un Uppercut de Cesaro; compte de 2 brisé par Dorado. Cesaro empêche un autre Stunner de Dorado, mais Metalik empêche Corbin d’intervenir et lui sert un Tope Con Giro. Dorado vient pour lancer Cesaro dans les câbles, mais c’est renversé et Kalisto donne un coup de pied à Dorado par erreur. L’arbitre devait être occupé ailleurs, on ne sait trop. La distraction permet quand même à Riddle de faire un Bro-Derek à Cesaro…

Victoire de Matt Riddle et les Luchas par tombé. Note de ce match 3$/5.

Après le match, Kalisto ne sait pas exactement comment réagir, mais va finalement célébrer la victoire avec Matt Riddle. Mais Dorado entre dans le ring et pousse Kalisto. Ce dernier enlève son veston et c’est Matt qui doit les séparer. Il y a une bataille potentielle dans le ring, mais Michael Cole a juste hâte de passer à autre chose : Sasha Banks et Bayley…

C’est sûr qu’on a essayé d’être subtil ici en mélangeant deux redondances pour nous donner l’impression d’un tout nouveau match, mais dans l’ensemble ce n’était pas un mauvais résultat. On se doute fort que les Luchas seront séparés la semaine prochaine. Dommage, on… était… tellement… investit… dans… leur… dispute… Actif…

C’est l’heure du Boss!

Sasha Banks fait son entrée dans le ring. Elle porte le chandail et le pantalon rose, mais malheureusement, elle a récemment eu un accident de jus de raisin en allant dans une montagne russe et ça a fait des ravages sur ses vêtements. Mais Sasha est très sentimentale et ne veut pas les enlever de sa garde-robe. Sasha se trahit un peu en dansant sur sa musique d’entrée, malgré son collet cervical. C’est plus facile une fracture de la mâchoire; tu n’as qu’à te frotter constamment les joues.

Au retour de la pause, Carmella vole le moment de Sasha avec une promo où elle annonce officiellement son retour. Elle s’est un peu perdue en dansant au lieu d’être sérieuse et ça l’a menée nulle part. Carmella est de retour et elle est meilleure que nous. Mais elle est n’est plus une princesse. Peu importe où elle sera repêchée, elle sera intouchable, à moins qu’elle ne décide de ne pas l’être…

Je ne veux pas être prophète de malheur pour Carmella, mais la pire chose qu’on puisse recevoir comme réaction du public, c’est l’indifférence. Et ça ne va pas être une pente facile pour elle pour en sortir… Mais on lui souhaite bonne chance! Passif…

C’est finalement l’heure du Boss!

Sasha Banks est dans le ring et elle est très déçue de Bayley. Pensait-elle vraiment que de ne pas être médicalement apte à lutter allait empêcher Sasha de l’attaquer? Après toutes ces années à l’utiliser, Sasha pensait que Bayley aurait appris à se forger une colonne vertébrale. Bayley n’est rien d’autre qu’une peureuse. Elle n’a fait qu’utiliser Sasha pour conserver son titre de Smackdown. Sasha sait que Bayley n’est pas là ce soir car elle a peur d’elle, mais la semaine prochaine, elle devra l’affronter pour son titre. Et il n’y aura personne pour sauver Bayley. Sasha a un peu de misère, mais elle réussit à enlever son collet cervical. « Tu n’as aucune chance, bitch! »

La promo était correcte sans plus. Je suis peut-être dans la minorité, mais j’ai l’impression que la rivalité a perdu beaucoup d’effervescence depuis la séparation du duo. Peut-être que mes attentes étaient trop élevées. Mais on nous donne le premier affrontement pendant un repêchage? Quelle déception! Même si c’est pour préparer un duel à Survivor Series en les séparant, je trouve que c’est dommage qu’on gaspille un affrontement comme si c’était une rivalité ordinaire comme les autres. Très déçu… Passif…  

On nous confirme avant le Main Event, que Sheamus a accepté le défi de Big E, quelle suprise! Que Bayley affrontera Sasha Banks pour son titre et que Kevin Owens affrontera The Fiend. Je risque d’avoir du pain sur la planche vendredi prochain!

Sami Zayn vs Jeff Hardy (match pour la ceinture Intercontinental)

Sami entre en premier et a un gros bandage sur les côtes. Jeff arrive en deuxième et il est tout sourire jusqu’à ce qu’il se souvienne qu’il doit avoir mal aux côtes lui aussi. Il n’a pas de bandages pour s’en rappeler, malheureusement. Durant la présentation de Sami, Jeff Hardy fait des pouces en bas, pareil comme les gens dans leurs écrans. C’est dont fin! Malheureusement, il essaie d’encourager la foule à taper des mains, ce qui malheureusement ne résultera en rien de la part de la foule en canne, Jeff…

Le match commence et Sami pousse Jeff dans le coin, avant de le marteler de coups de poings et de coups de pied. Mais Jeff revient à la charge et se permet de rentrer son épaule dans les côtes de Sami à répétition. Sami revient à la charge avec une coup au corps et tente d’envoyer Jeff vers son coin. Mais Jeff se retient à la dernière seconde, constatant que le coussin du coin a été retiré. Il envoie Sami en bas du ring avant de demander des explications à l’arbitre, qui est absolument confus et ne comprend pas ce qui est arrivé.

Tel un vrai Sherlock, j’ai reculé la cassette pour aller voir ce qui s’était passé. C’est Sami durant l’entrée de Jeff qui s’est permis d’enlever le coussin. On ne le voit pas faire, mais il tente de cacher le coussin pour que personne ne voit le coin exposé. C’est clairement lui. Hardy fait une Baseball slide à Sami en bas du ring, avant de s’élancer dans les marches pour un coup de genou au visage, mais Sami se tasse et Hardy aboutit contre la rampe. Ouch! Jeff a besoin d’une pause.

Au retour, on nous montre que Sami a bel et bien enlevé le coussin et il n’était pas tellement subtil. Vraiment, l’arbitre a dormi sur celle-là. Hardy revient à la charge avec un Jawbreaker, mais Sami réplique avec une corde-à-linge; compte de 2, deux fois. Sami lance ensuite Jeff en bas du ring, avant de le ramasser dans la bande et le renvoyer dans le ring; compte de 2, deux fois. Cole et Graves ont beaucoup de misère à dissimuler leur fou rire, mais on ne comprend pas trop pourquoi. I

ls doivent surement se chatouiller les pieds pendant les matchs. Zayn rend hommage à Bret Hart avec un coup de coude de la 2e corde; compte de 2. Zayn veut retourner sur la 3e corde, mais Hardy le pousse et il se fracasse la fourche. Hardy le soulève et exécute une Superplex. Les deux sont mourants. Après un échange de coups, Hardy enchaîne l’Inverted Atomic Drop, Vintage Hardy, le Basement Dropkick et le Splash; compte de 2. Hardy rate ensuite un Twist of Fate que Sami transforme en Blue Thunder Bomb; compte de 2. Sami lance ensuite Jeff dans le coin avec un Exploder. Sami regarde ensuite son coin. Il veut lancer Jeff qui se retient contre les câbles. Sami le lance dans le coin, mais Hardy s’arrête et sert un coup de coude à Zayn. Jeff monte sur la 3e corde, mais Sami le fait tomber et il va se fracasser le crâne contre la rondelle de métal qui tient les cordes dans le coin. Jeff est KO…

Victoire de Sami Zayn par tombé. Note de ce match 3,75$/5

Très bon Main Event qui n’a pas grand-chose à se reprocher. Sami et Jeff ont vraiment une bonne chimie et ils ont utilisé leur arsenal à bon escient. Ça arrive peut-être un peu vite, mais compte tenu du repêchage de la semaine prochaine, probablement que ces deux hommes ne se retrouveront plus à la même antenne. Actif.

Actifs

  • AJ Styles vs Jey Uso
  • King Corbin, Cesaro et Nakamura vs Matt Riddle et Les LHP Dorado et Gran Metalik
  • Sami Zayn vs Jeff Hardy

Passifs

  • Promo Intro Roman Reigns et Jey Uso
  • Otis vs John Morrison
  • Shorty G vs Sheamus
  • KO Show
  • Le dévoilement de Carmella
  • Promo Sasha Banks

Sur papier, Smackdown a eu plus de négatif que de positif, mais les matchs ont été majoritairement bons et les promos bien exécutées. C’est clairement le booking qui fait défaut. Ce qui nous fait dire que bien des fois à la WWE, ce ne sont pas les lutteurs le problème…

AWARDS

  • #LeSuperbe : Sami Zayn vs Jeff Hardy
  • #ClapDeGolf: Le Pop-up Samoan Drop de Jey Uso
  • #NiaiseMoi : Sasha vs Bayley à la télé…
  • #JeanAiroldi : Harley Bliss
  • #Contravention : Les taches de jus de raisin de Sasha Banks
  • #PausePisse : Sheamus vs Shorty G
  • #BeaucoupBien : Sami Zayn
  • #GrosseNouille : John Morrison
  • #NostradaNic : Il y aura plusieurs Draft la semaine prochaine et je pense qu’Alexis Lafrenière ne passera pas par NXT et va aller directement au Main Roster…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.