Opinions & Critique : Smackdown 10/01/2020

Résumé de Smackdown du 10 janvier 2020

Par Dr.Fun

Ce soir, les vedettes de la WWE sont à Rockford en Illinois. Les nombreux retours des dernières semaines permettent aux fans de croire que les prochains épisodes de Smackdown pourraient donner lieu au développement de nouvelles rivalités et à l’ajout de nouveaux acteurs dans les histoires déjà établies. 

Annoncé pour ce soir : 

  • The Usos (Jimmy Uso et Jey Uso) contre Baron Corbin et Dolph Ziggler
  • MizTv reçoit John Morrison ;
  • Sasha Banks contre Lacey Evans. 

MizTV reçoit John Morrison

L’émission de ce soir commence avec l’entrée du Miz. On peut constater qu’il porte son équipement de combat, ce qui laisse présager que son segment au micro va se transformer en performance de lutte. Il reçoit un accueil froid de la foule, sans doute en raison de l’incident de la semaine passée impliquant Kofi Kingston. The Miz explique à la foule qu’il a eu une mauvaise journée lors du dernier Smackdown. John Morrison vient ensuite le rejoindre sur scène.  Le Miz et la foule souhaitent un bon retour à Morrison. Au micro, Morrison prend la défense de son ami et se tourne contre la foule. Il dit être déçu de la foule qui aurait critiqué le Miz trop rapidement (après une seule mauvaise journée), alors que celui-ci s’est toujours donné corps et âme pour la compagnie et les fans. Morrison traite même certains spectateurs de douchebags. Le New Day fait son entrée. Big E et Kofi affirment alors ne pas croire les excuses du Miz. Après quelques insultes, on annonce un combat revanche entre Kofi Kingston et le Miz. 

Premier combat 

Kofi Kingston contre The Miz 

Big E et Morrison se joignent à l’équipe de commentateurs. On se souvient que la semaine passée, c’est Kingston qui avait remporté le duel. 

Début de combat bien partagé. Kofi tente une tentative de compte de trois de laquelle  le Miz se libère facilement. Il y a beaucoup de tension au micro entre Big E et Morrison. Kingston projette le Miz hors du ring, près de la table de commentateurs. Kofi va le rejoindre, et le Miz le pousse sur Big E.  Morrison et Big E quittent leur place à la table des commentateurs et vont voir le match des abords du ring, ce qui pourrait vouloir dire qu’une intervention se prépare. Pour la première fois du match, le Miz connait des bons moments. Une tentative de compte de trois passe près de fonctionner mais Kofi se libère juste à temps. Le Miz concentre ses attaques sur le genou droit de Kingston. Alors que le Miz et Big E argumentent à l’extérieur du ring, Morrison y va d’un  cannonball de nulle part pour assommer Big E. Le Miz en profite pour revenir sur le ring et surprendre Kofi Kingston avec le compte de trois. 

Victoire du Miz. Combat correct. La fin était un peu n’importe quoi. Kofi n’aurait jamais été distrait par l’événement qui s’est produit. 

Note : 2.75/5 

Segment de la Firefly fun house 

Bray Wyatt affirme que The Fiend n’aime vraiment pas Daniel Bryan. Il dit qu’avant, The fiend voulait qu’il se souvienne de son origine (la Wyatt family). Ensuite, il a voulu le changer. Mais, maintenant que Bryan veut aller chercher la ceinture de Wyatt, The fiend veut lui faire mal. Ça promet pour leur affrontement au Royal Rumble. 

Segment en coulisses  

Mandy Rose se prépare en coulisses pour son affrontement contre Alexia Bliss.  Sonya Deville lui demande si elle est prête, elle semble absente. Elle lui dit finalement que oui, mais qu’elle doit s’occuper d’un truc avant le combat. Elle sort un gros cadeau, qui est probablement destiné à Otis. 

Elias vient chanter une chanson intitulée Road to rumble. 

Mandy Rose fait ensuite des sincères excuses à Otis, qui semblait encore vexé par le fait que Rose avait laissé Dolph Ziggler détruire le gâteau aux fruits que sa mère avait préparé. Rose remet ensuite la boite à Otis, qui contient un gâteau sur lequel il est écrit :  I’m sorry. Otis semble avoir tout pardonné à Mandy. (On aurait fait pareil.) 

Deuxième combat

Alexa Bliss contre Mandy Rose 

Nikki Cross et Sonya Deville accompagnent leur coéquipière habituelle.  

Bliss commence en force et a le dessus sur Rose. Après quelques minutes, le thème des Heavy Machinery se fait entendre. Otis et Tucker s’amènent, et  Mandy Rose profite de la distraction pour surprendre Bliss à l’aide d’un petit paquet. 

Mandy Rose signe une de ses rares victoires. Otis déguste son cadeau en dansant pour célébrer la victoire de son amie. Mandy Rose semble sous le charme. 

Note : 1.5/5 

Sasha Banks contre Lacey Evans 

Il s’agit d’un premier affrontement en combat 1 contre 1 depuis l’incident aux abords du ring impliquant Sasha Banks et la fille de Lacey Evans. On se rappellera que Evans et Brooke avait remporté le combat triple menace les opposant à Banks/Bayley et à Bliss/Cross la semaine dernière, combat qui était une reprise du celui auquel les amateurs avaient eu droit, le 29 décembre, à la Place Bell. On avait alors constaté que Banks a toujours un important traumatisme par rapport à la Women’s right de Evans. 

Lacey Evans, la nouvelle face par excellence de la division féminine de Smackdown, fait son entrée. On annonce Sasha Banks, mais elle ne se présente jamais. On voit alors Bayley à l’écran qui annonce que Sasha Banks n’ira pas se battre, qu’elle n’est même pas présente ce soir. Evans défie Bayley pour le Titre féminin, celle-ci refuse. Evans part en courant rejoindre Bayley en coulisses. Bayley réussit à la surprendre par derrière et les deux se battent jusqu’à ce qu’un arbitre intervienne. 

Segment en coulisses 

Daniel Bryan répond au Fiend. Il dit que le Fiend peut peut-être lui faire mal, il ne sera pas capable de le briser ni mentalement, ni physiquement. Il dit aussi qu’il sait que le Fiend peut avoir mal et peut être vaincu. Daniel Bryan dit qu’il est l’homme pour battre le Fiend et qu’il le fera, pour le Titre universel de la WWE. On voit alors le Ramblin Rabbit à l’écran qui affirme être le plus grand fan de Daniel Bryan et qui dit que Bryan a raison : le Fiend est battable. Alors que le lapin s’apprête à dévoiler le point faible du Fiend, son secret, Wyatt saisit  le lapin et lui écrase la tête. Intéressante histoire à suivre. 

Troisième combat

Braun Strowman contre Shinsuke Nakamura acc. de Sami Zayn et Cesaro

On se souvient que Strowman avait vaincu Cesaro la semaine dernière, avant que Nakamura viennent lui fermer les lumières avec un Kinshasa knee. Le Titre intercontinental de Nakamura n’est pas en jeu.

Strowman est dominant en début de combat. Il s’attaque surtout à l’abdomen de Nakamura. Au retour de la pause, Strowman est en difficulté. On ne sait pas trop ce qui s’est passé mais Cesaro n’a plus son chandail ce qui laisse supposer une intervention. Strowman saigne du nez, il a l’air furieux. Nakamura, qui passe un mauvais moment, parvient à se libérer d’un compte de trois au dernier moment.  Sami Zayn tente de distraire l’arbitre, mais ce dernier aperçoit Cesaro monter sur le ring avec une chaise de métal. Zayn en profite pour remettre la ceinture à Nakamura, pour qu’il s’en serve comme arme. Strowman évite le coup et fait un powerslam à Nakamura avant de lui passer le compte de trois. Sami Zayn est hors de lui. 

Victoire de Braun Strowman. Il faut s’attendre à voir Strowman pourchasser le Titre intercontinental de Nakamura dans les semaines à venir. 

Note : 2.5/5

Segment en coulisses 

On voit Daniel Bryan recevoir une boite. Il l’ouvre et découvre la carcasse défigurée du Ramblin Rabbit.

Roman Reigns fait son entrée sur le ring. On projette des images des Usos qui sont venus à la rescousse de Reigns la semaine dernière. Reigns remercie les Usos et dit que 2020 sera son année. Il dit qu’il remportera le royal rumble et qu’il retournera à Wrestlemania.

Quatrième combat

The Usos (Jimmy Uso et Jey Uso) contre Baron Corbin et Dolph Ziggler

Les Usos font leur entrée. Baron Corbin s’avancent et prend le micro. Lui et Reigns s’entendent pour combattre 1 contre 1 au PPV Royal Rumble, en plus de s’affronter à l’intérieur du combat royal. 

 Les deux équipes connaissent des bons moments en début de combat. On entend tout à coup la chanson des Revivals. Corbin et Ziggler profite de la distraction. Roman Reigns revient des coulisses et assomme Dawson et Wilder d’un seul Superman punch. L’arrivée de Reigns donne des ailes à Jimmy et Jey Uso qui dominent leurs adversaires. Corbin reprend alors le contrôle mais Roman Reigns le ramasse avec un spear. L’arbitre ordonne la fin du match. 

Alors que Reigns continue de s’acharner sur Corbin, Robert Roode (qui a visiblement terminé sa suspension … et qui a visiblement perdu quelques livres de muscle) vient l’arrêter. Ziggler, Roode et Corbin fracasse la table en sautant sur Reigns. Fin de l’épisode.

Note : 2.75/5

En conclusion 

Grosse déception par rapport à cette soirée. Trop peu de moments de lutte de qualité. Ensuite, même si j’avais parlé de possibilités de nouvelles choses (entre autres avec les retours de Morrison, des Usos, de Sheamus, etc.) on termine encore avec une fin de l’épisode où les mêmes gars s’acharnent sur Roman Reigns et là quelqu’un arrive, ou pas, pour le sauver …. On a, encore une fois, raté une belle chance de faire mieux selon moi. 

La semaine prochaine : 

  • Big E contre John Morrison

AWARDS  

# LaClapDeGolf – L’évolution du personnage du Fiend et la possibilité que le personnage ait une faiblesse, que Bryan va tenter de connaitre dans les prochaines semaines. 

#PausePisse – Mandy Rose contre Alexa Bliss

#NiaiseMoé – Les Usos qui reviennent et on les utilise dans un combat bidon, sans résultat, où leur présence est totalement accessoire. Niaisemoé aux auteurs. 

#JeanAiroldi – (je dois aller dans Main Event) Chelsea Green, pas tant pour ses vêtements, que pour son style en général. Je trouvais qu’elle look bien, qu’elle vend bien le personnage qu’elle veut être et je crois qu’avec son physique elle peut être une lutteuse, je parle qu’elle a l’air de pouvoir être dangereuse si c’était  un vrai combat, genre. Et elle est canadienne et je l’aime bien … 

#LeSuperbe – The Miz contre Kofi, par élimination, pas parce que c’était bon. 

La prescription du Dr Fun 

Cette semaine, le Dr Fun devra effectuer une opération à crâne ouvert au pauvre Ramblin Rabbit, qui a été la victime de Bray Wyatt. 

About the Author
Famille, lutte et baladodiffusion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.