Opinions & Critique : Smackdown 17/01/2020

Par Dr. Fun

Après un dernier épisode décevant, les fans espéraient que Smackdown allait améliorer son produit, un peu à l’image de ce que Raw avait fait depuis quelques semaines. On déplorait particulièrement la présentation de combats déjà vus. Les annonces pour ce soir permettaient d’espérer quelques nouveautés.

Annoncé pour ce soir :

  • Sasha Banks et Lacey Evans devraient finalement s’affronter ;
  • Big E contre John Morrison;
  • Roman Reigns contre Robert Roode dans un Tables match ;
  • Une apparition spéciale de Kane. Sera-t-il du royal rumble? Sa présence est-elle liée à The Fiend?

Kane, le royal rumble et The Fiend

Kane fait son entrée dès l’ouverture. Michael Cole rappelle qu’il détient le record d’éliminations en Royal Rumble avec 43. Kane dit qu’il a éprouvé beaucoup de plaisir, au cours de sa carrière, à briser le rêve de 43 lutteurs d’aller à Wrestlemania.

Bray Wyatt fait ensuite son apparition à l’écran. Il dit à Kane que ce n’est pas bien de se réjouir du malheur des autres. Il rappelle à Kane qu’une victoire au Royal Rumble pourrait signifier un combat contre The Fiend. Il lui dit que The Fiend n’a rien oublié. Les lumières se ferment, on entend la musique du Fiend. Le démon sort du ring, tente de s’approcher de Kane, mais Kane ne se montre nullement intimidé. Daniel Bryan attaque The Fiend  avec un running knee.  Daniel Bryan a le dessus sur The Fiend. Pour une première fois, on voit The Fiend être en difficulté et battre en retraite. Il retourne se cacher dans le ring, Bryan le pourchasse et lui arrache même quelques dreads.   Bryan et Kane font des « Yes! » avec la foule.

Au retour de la pause, Bryan, en entrevue, propose que le match du Royal Rumble  l’opposant à Bray Wyatt soit un strap match, où les deux lutteurs sont attachés l’un à l’autre à l’aide d’une strap. Il dit être tanné que The Fiend se sauve quand il a le dessus. Bryan est en feu en prévision de son affrontement. Avec The Fiend qui s’est montré pour une première fois vulnérable, ça promet (prédiction dans la conclusion de l’article).

Premier combat

Big E contre John Morrison

Kofi Kingston, maintenant blond, accompagne Big E. De son côté, Morrison peut compter sur la présence de The Miz.

Big E commence le combat en force, mais Morrison démontre rapidement ses habilités en striking. Morrison n’est pas victime du ring rust, il est solide en début de combat. Tentative de compte de trois et Big E démontre sa puissance en se redressant simplement en gardant Morrison dans ses bras. Alors que The Miz monte sur le ring, Kofi intervient. Morrison grimpe sur le troisième câble et saute sur Kofi. Big E s’approche, mais Morrison le frappe d’un solide coup de pied. Morrison lui fait ensuite un starship pain avant d’enchainer avec un compte de trois.

Victoire de John Morrison. Pour ma part, c’était mon premier combat de John Morrison. J’ai le goût d’en voir d’autres. Je pense que c’est bon signe.

Note : 3/5

Deuxième combat

The Usos contre The Revival

On se souvient que The Revival était venu distraire The Usos lors de leur match la semaine dernière.

Jimmy Uso commence contre Scott Dawson. The Revival malmènent leurs adversaires. Ils travaillent bien en équipe pour isoler leur adversaire. La majorité du combat est dominée par The Revival. The Usos enchainent ensuite deux superkicks avant de terminer avec un Uso splash sur Dash Wilder. Le match se termine par un compte de trois.

Victoire pour The Usos, une première depuis leur retour. The Revival continue leur descente aux enfers. Combat ordinaire.

Note : 2.75/5

Segment en coulisses

Au retour de la pause, The Revival demande du changement aux dirigeants de la WWE, notamment plus de considération pour la division par équipe. On entend une bagarre éclater au loin. On voit Lacey Evans et Bayley se battre furieusement. Sasha Banks est au sol, elle semble blessée, elle se tient la cheville.

Sonya Deville se prépare, avec Mandy Rose, pour son match contre Alexa Bliss. Elle dit vouloir la présence d’Otis dans son coin! Elle demande à Mandy Rose d’aller voir Otis, pour lui demander cette faveur. Deville croit qu’Otis ne refusera pas si c’est Mandy Rose qui lui fait la demande.

On voit Sasha Banks et Bayley à l’infirmerie. Le Boss applique de la glace sur sa cheville. Bayley dit qu’elle aimerait bien malmener Evans. Un dirigeant de la WWE vient annoncer à Banks qu’elle ne pourra pas compétitionner  pendant deux semaines.  On annonce alors que c’est Bayley qui affrontera Lacey Evans. Elle semble soudain beaucoup moins confiante. Bayley affirme qu’elle ne veut pas mettre son titre en jeu, demande qui lui est accordée.

Troisième combat

Bayley contre Lacey Evans

Pour une deuxième semaine, le combat entre Sasha Banks et Lacey Evans n’aura pas lieu. Est-ce qu’on nous garde cet affrontement pour le Royal Rumble?

Bayley ne semble pas être contente de devoir être sur le ring. Bayley sort du ring dès le son de la cloche. Evans connait davantage de bons moments en début de combat. Bayley réussit à reprendre le dessus en utilisant plusieurs techniques déloyales. En général, c’est Lacey Evans qui semble être la plus forte lors de ce combat. L’expérience de Bayley, la championne, lui permet d’avoir une très bonne séquence. Toutefois, Lacey Evans, alors en difficulté, accueille Bayley avec une women’s right qui ferme les lumières de Bayley. Evans fait ensuite le compte de trois.

Victoire de Lacey Evans contre la championne Bayley. On rappelle que le Titre n’était pas en jeu. La women’s right est encore une fois dévastatrice.

Note : 2.75/5

Segment en coulisses

Chad Gable est en entrevue. Il parle de l’attaque de Sheamus dont il a été victime. Sheamus arrive et fait semblant de ne pas voir Shorty G (parce qu’il est petit … bonne blague). Sheamus commence à menacer Gable. Une bagarre éclate entre les deux. Chad Gable a le meilleur.

Braun Strowman annonce sa participation au Royal Rumble. Il défie ensuite Shinsuke Nakamura pour le Titre intercontinental. 

Elias y va de son segment musical. Il est interrompu par Sami Zayn, Shinsuke Nakamura et Cesaro. Zayn refuse l’offre de Strowman. Elias dit à Zayn qu’il a composé une nouvelle chanson, pour le ridiculiser. Zayn envoie Cesaro et Nakamura sur Elias. Braun Strowman fait son entrée. Strowman fait le ménage, personne ne lui résiste.

La WWE souligne la mort de Rocky Johnson, le père de Dwayne «The Rock» Johnson. On diffuse une vidéo des plus grands moments de sa brillante carrière.   

Quatrième combat

Sonya Deville contre Alexa Bliss

Mandy Rose et Sonya Deville sont déjà sur le ring au début de la séquence. Alexa Bliss et Nikki Cross font leur entrée. On entend ensuite le thème des Heavy Machinery. Otis et Tucker s’amènent vers le ring. 

Deville a le dessus en début de combat. On entend Otis réagir aux frappes des deux combattantes, c’est plutôt drôle. Alors que Mandy Rose monte sur les câbles pour intervenir dans le combat, Nikki Cross s’interpose et fait tomber Rose. Otis, tel un héros, attrape Mandy Rose. Otis a Mandy Rose dans ses bras et ils semblent tous les deux apprécier le moment. Bliss surprend Deville avec un petit paquet et remporte le combat.

Victoire d’Alexa Bliss. L’histoire d’amour entre Otis et Mandy Rose donne des bons moments divertissants à mon avis. On n’a pas le choix d’être content pour Otis, qu’on apprécie tous.

Note : 2.5/5

On fait ensuite plusieurs annonces importantes pour le Royal Rumble :

  • le combat entre Daniel Bryan et The Fiend sera, effectivement, un strap match ;
  • Chad Gable affrontera Sheamus ;
  • Lacey Evans s’est mérité un combat pour le Championnat Smackdown féminin contre Bayley.

Cinquième combat

Tables match – Roman Reigns contre Robert Roode

On assiste à un autre chapitre de la rivalité entre Baron Corbin (et sa bande) et Roman Reigns. Cette fois-ci, Reigns affronte Robert Roode dans un combat de table. Le gagnant pourra choisir une stipulation pour le combat entre Baron Corbin et Roman Reigns au Royal Rumble.

En coulisses, Baron Corbin dit que s’il peut choisir la stipulation, il s’assurera de pouvoir humilier Roman Reigns.

Robert Roode attaque Roman Reigns par derrière lors de son entrée. Reigns reprend rapidement le dessus. Les deux combattants sont près de la table des commentateurs. Roode esquive habilement Reigns, qui tentait un spear.  Reigns se heurte à la rampe. Baron Corbin fait alors son entrée. 

Au retour de la pause, Roode est en position de faire un superplex à Reigns sur une table. Reigns s’en sort. Les deux lutteurs tentent de mettre fin au combat. Le Big Dog installe une table dans le coin du ring, c’est de cette manière qu’il a gagné ses combats de tables dernièrement, notamment celui à la Place Bell. Il place Roode pour en finir, mais Corbin intervient. Reigns est distrait et Dolph Ziggler arrive de nulle part pour le frapper. Les trois installent Reigns sur la table des commentateurs et sont sur le point de terminer le match. The Usos arrivent à la rescousse de Reigns. Ils parviennent à reprendre le contrôle, à installer Dolph Ziggler sur la table des commentateurs et ils font un double Usos splash sur Ziggler et fracassent la table.  Roman Reigns fait alors un spear à Robert Roode et il le passe à travers la table qu’il avait installée dans le coin – exactement comme la fin de combat à Laval, pour ceux qui étaient présents. 

Victoire de Roman Reigns. Il demeure sur le ring avec The Usos. Il prend un micro et annonce à Baron Corbin que leur match sera un match falls count everywhere. C’est ainsi que se termine l’épisode de cette semaine.

Note : 3/5

En conclusion

En  général, un Smackdown qui m’a diverti et que j’ai apprécié. Par contre, les bons moments de lutte étaient quand même rares, selon moi. J’ai dû me creuser la tête pour certains awards. La progression du personnage de The Fiend, entre autres,m’a plu.

À ce sujet, le Dr Fun -pour ceux qui lisent ses chroniques jusqu’à la fin et qui participent au Pool CJDLL- voudrait s’assurer que vous avez vu passer une information, afin de voter de manière éclairée. Un panneau publicitaire installé sur le bord d’une autoroute en Arabie Saoudite ferait la promotion d’un combat entre The Fiend et Kane, pour le prochain gala prévu à cet endroit, en février prochain. The Fiend a sa ceinture sur l’affiche. Même si on l’a vu pour une première fois démontrer de la faiblesse, il ne faudrait pas s’attendre à voir Daniel Bryan battre The Fiend dès le Royal Rumble. La WWE tarderait à faire des annonces en raison de la situation actuelle précaire au Moyen-Orient.  À suivre. 

# AWARDS

# LaClapDeGolf – La vulnérabilité de The Fiend et la curiosité que ça vient susciter chez les fans.

#PausePisse – Bayley contre Lacey Evans

#NiaiseMoé – Les segments de Roman Reigns et Baron Corbin sont, à mon avis, les pires de tous

#JeanAiroldi – Les petits changements aux costumes du New Day

#BeaucoupBien – John Morrison

#LeSuperbe – Big E contre John Morrison

La prescription du Dr Fun

Le Dr Fun recommande à Sasha Banks d’enlever sa botte si elle doit appliquer de la glace sur sa cheville. Ce sera sans doute plus efficace que ce qu’elle faisait dans l’infirmerie.

About the Author
Famille, lutte et baladodiffusion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.