Quarantaine & Raw – 30 mars 2020 – Par Dave Ferguson

Une troisième semaine de suite, plusieurs vont dire que je suis masochiste, mais j’écoute quand même RAW, même si la foule n’y est plus! On plonge dans ce dernier RAW avant Mini Mania!

Raw ce soir débute sur un solide montage de la saga entre AJ Styles et Undertaker, la force de la WWE a toujours été les packages vidéos, mais avec ce soir, j’ai réellement les frissons.

”AJ Styles, I mean Alan Jones….”WOW! Taker nous offre une version du American Bad Ass en promo, veste de cuir et bandana au menu. Je ne crois pas avoir entendu une promo aussi bonne de la part du Undertaker. La cerise sur le sundae? Michelle McCool peut probablement faire un meilleur Styles Clash que toi! DANS LES DENTS! Nous avons un match Boneyard confirmé, un nom probablement choisi pour éviter des mots évoquant la mort. Si vous avez un moment, allez voir cette promo!

Becky Lynch et son truck arrivent sur place, étrange choix pour une championne de hide and seek. Becky arrive dans le performance center, et nous rappel sa victoire de WrestleMania l’an dernier. Encore une fois…. un match complet de mania durant RAW.

Suite au match, Becky est toujours sur la rampe d’entrée…. j’aime croire encore un peu au kayfabe, mais je ne suis pas convaincu que Becky est resté sur place écouter le match, elle a probablement joué à la cachette avec des membres du roster, mystère!!!!! Elle poursuit sur une promo définissant son identité entant que lutteuse, est-elle rien sans être championne? Pourrait-elle continuer sans être championne? Pourrais-tu voler mon ”spotlight? La tension est…presque là avec Shayna. Point fort? Becky lui fait remarquer qu’elle serait dans l’ombre de Rousey. Kirafud? Kirafuda? Kiru fudu ? En tout cas, Baszler avec un choke par-derrière! Elle agrippe Becky et la frappe sur le côté de la table des annonceurs en lui redonnant sa ceinture. J’ai peu d’espoir pour ce match…. Je prédis même une pause pisse pour MiniMania.

ALEISTER BLACK! VS……… 205 live jobber of the week

Semble-t-il qu’il aurait été sur une des cartes à Janela, Jason Cade affronte mon préféré. Il décide de foncer directement sur Black, qui lui, use de défensive pour éviter les coups et utilise la technique du ” pieds croisés assis dans le ring”. Il évite quelques coups et sort un black mass ”out of nowhere”. Encore une fois, c’est un combat rapide, mais vraiment efficace pour bâtir Black comme étant intimidant dans le ring. Bravo aux plans de caméra post combat, on voit Aleister assis au centre du ring à côté de sa plus récente victime. J’ose croire qu’il aura le dessus sur Bobby Lashley à MiniMania…..

Rappel de la semaine dernière entre Owens et Rollins.
Recap rapide de la semaine dernière pour nous lancer sur un 6-man tag, Owens et les Street Profits vs Rollins, Angel Garza et Andrade (Cien Almas).

HERE WE GO!
Les profits sont dans le ring, KO est dans le ring, Angel Garza arrive avec…Zelina?

Malheureusement, elle est porteuse de mauvaises nouvelles, Andrade est blessé aux côtes, il ne pourra donc pas lutter ce soir. CEPENDANT, elle a su dégoter la sensation de 22 ans, Austin Theory! Bien content de voir Austin Theory sur Quarantined RAW!

Le monday night messiah fait son entrée… la foule me manque vraiment pour le ”BURN IT DOWN” 🙁

Note: plus les semaines passent, plus Rollins ressemble à Jay du Temple.

Solide 6-man tag, heureusement surpris de voir Theory affronter KO en ouverture de match, cependant KO sera remplacé par Montez Ford.

Rollins reprend le contrôle du match contre Dawkins, avant de passer le focus à Austin Theory. Le côté heel du match semble vouloir mettre de la pression en échangeant rapidement de membre actif de l’équipe… HOT TAG vers KO, Rollins se sauve et tag Garza. Pauvre Garza, on voit un Owens très actif qui réussit plusieurs coups consécutifs.

Montez Ford à subit le pire suicide dive/senton par-dessus le troisième câble de l’année! On a entendu l’impact résonner jusqu’à Gaspé, il carrément raté la cible, personne ne l’a attrapé.

Owen réussit un stunner sur Garza, 1….2….3…. CURB STOMP! Dès qu’Owens tente de se relever, il subit la manoeuvre fétiche de Rollins. Bien joué comme fin de match!

The Big Show Show

À surveiller dans les prochaines semaines…un sitcom…avec Big Show…. ouais j’ai hâte…

Owens au centre du ring, visiblement épuisé, ”You knocked some sense into me”, retour sur la semaine dernière, on observe un Owens émotif, vrai, intense! J’aime beaucoup les promos qui croisent la réalité et la fiction. KO en profite justement pour lancer des attaques bien méritées envers le prophète. KO: ”J’ai été champion universel avant toi”, ”Désolé de briser ta bulle, mais aucun des Wrestlemania moment que tu as vécus était grâce à toi seulement”, Owens martèle sur le fait que samedi, leur passé n’a plus aucune importance et que la seule chose qui est importante c’est que KO va lui montrer qu’il n’est pas un prophète, ni un messie, ni un dieu, mais que ce samedi il enlèvera un moment de Wrestlemania à Rollins, et que, je cite en anglais, ”I will be the one to BURN….IT…DOWN”. J’applaudis sur mon sofa!

Retour sur la rivalité Edge vs Orton

En vue du last man standing, on revient avec un package vidéo sur le retour de Edge et d’un match qui à presque eu 10 ans de buildup. J’ai déjà dit que les package vidéo de la WWE sont hot?

Edge est dans un coin sombre backstage, Il revient sur la phrase ”Adam Copeland is a junkie for Edge”, celui-ci répond qu’il adore la connexion avec la foule quand sa musique se fait entendre et que si Orton n’est pas junkie pour la même chose, il ne fait qu’occuper de l’espace dans son chemin. Il accuse Orton d’être ”ok” avec le fait d’être seulement ”ok” dans le ring, dans la lutte. Pour Edge, avoir du ”grit” c’est aller plus loin, refuser d’être sous quelqu’un et forger sa propre place au Hall of fame. Edge affirme qu’Orton est jaloux de sa passion pour le sport et que le seul moment où Randy à de la passion, c’est quand Edge est présent, car il allume le feu d’Orton. La dernière fois que le viper a été aussi intéressant… c’est il y a 9 ans!

Edge avec un micro pendant toute la soirée s.v.p ! J’adore sa façon d’être, sa façon de livrer un message, d’aller plus loin. Merci Edge, j’ai hâte à MiniMania un peu plus !

Asuka est présente ce soir !
La ”troll” par excellence est dans le ring, on nous annonce qu’elle et Kairi Sane vont affronter Alexa Bliss et Nikki Cross pour les titres par équipe.

Ah non…. un autre match contre une inconnue, Kayden Carter de NXT. Désolé je ne la connais pas vraiment.

Asuka parle en japonais, on comprend ”who are you” et ” no one is ready for Asuka”. J’adore quand elle parle en japonais et agît de façon si expressive dans le ring.

Match rapide qui se conclut par un Asuka Lock et une victoire par soumission pour ”the empress of tomorrow”

BUT WAIT THERE’S MORE…. elle retourne crier de façon incohérente au pupitre des annonceurs, c’est du bonbon !

Byron Saxton et Philips nous présentent un court montage pour nous rappeler les évènements de la journée entre Rhea Ripley et Charlotte Flair. The Queen attaque Ripley en la traitant de Rookie; simple mais efficace!

Rediffusion du match de Rey Mystério vs Brock Lesnar

Désolé mais non…juste non ….je passe mon tour pour commenter ce match rediffusé.

Brock est présent !

Lesnar et Heyman au centre du ring. My name is Paul Heyman est moins plaisant sans la foule (OK je vais probablement m’habituer). Heyman mentionne qu’il a une vitrine incroyable en étant dans le dernier segment, du dernier RAW avant le MiniMania ”TOO BIG FOR JUST ONE NIGHT!”, et il mentionne qu’habituellement, ce moment est réservé pour le champion, l’homme à battre sur le plus gros PPV de l’année. Compliments envoyés vers Drew McIntyre, Drew est exceptionnel, comparé aux ”dumbass in the gym that says, I can do that WWE stuff” (bravo Heyman!). Rappel sur les anciens champions et légendes qui ont été au centre du ring contre Brock, aucun d’entres eux étaient spéciaux au final, ils n’étaient que ”Brock Lesnar’s B*tch. Heyman mentionne que Lesnar sait comment contrer le Claymore Kick, et qu’il sait comment y réagir.

Toujours une belle intensité de la part de Heyman, avec sa fameuse phrase un peu modifiée: ”it’s more than a spoiler, its a guarantee” Il promet que Lesnar aura la ceinture l’an prochain avant Mania. Beau build-up pour le combat McIntyre contre Lesnar, je prédis toujours une belle victoire de la part de mon écossais préféré.

Résumé de la soirée?
Je vais garder ça simple, suivez les bandes-annonces sur la page Facebook de la WWE ou CJDLL, les résumés sont fort probablement meilleurs que le contenu en direct en ce moment. Je suis quand même heureux de voir de la lutte à la TÉLÉVISION, mais bon… c’est comme sentir du bacon cuir dans la maison, et arrivé à table, manger une salade. J’ai hâte de revoir la foule en délire et du contenu qui à du sens…

# LaClapDeGolf – Le stomp de Rollins qui semblait venir de nul part

#PausePisse – Segment Becky….la gimmick de THE MAN est épuisée, NEXT

#NiaiseMoé – 2 matchs souvenirs encore….

#JeanAiroldi – Le manque de spectateurs, je n’ai pas vu assez de lutte pour juger de l’habillement

#BeaucoupBien – Le fade to black à la fin du show après la promo de Lesnar/ Heyman. C’est chien mais c’est légal

#LeSuperbe – La prestance d’Aleister Black, OUI je suis un fanboy, deal with it

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.