Un nouveau leader pour Retribution – RAW édition du 5 octobre 2020

Par Benny is Money

Au menu à RAW :

  • Drew McIntyre et Street Profits vs Randy Orton, Dolph Ziggler et Bobby Roode
  • Nia Jax et Shayna Baszler vs Riott Squad
  • Kevin Owens invite Bray Wyatt au KO Show

RAW Underground et Retribution ont été rayé de RAW la semaine dernière en raison de la COVID. Voyez-vous que quand on est patient, on finit par trouver du positif à cette pandémie…

Bienvenue à la révision des comptes!

RAW débute ce soir avec un gros plan sur des bras tatoués. Mais qui ça pourrait bien être? Mace, Slap Jack ou T-Bar? Bien non, c’est Randy Orton. Il a déniché une équipe de tournage pour faire un segment bien sombre dans la pièce où les Légendes jouaient au poker la semaine passée. Randy en a long à dire. Il se souvient de tout ce qui s’est passé à Clash of Champion. Le Chokeslam du Big Show, l’attaque de Christian, le Superkick de Shawn Michaels. Et finalement le Punt kick qui l’a emmené dans l’ambulance conduite par Ric Flair.

À ce moment, il n’a vu que de la noirceur et n’a ressenti que de la douleur. Mais le lendemain, les Légendes célébraient dans le ring, riaient et jouaient au poker. Randy devait se venger de la même manière. Il a fait ressentir aux Légendes la même noirceur et la même douleur qu’il avait ressenti. Il aurait aimé voir la réaction de Drew quand il a vu tout le carnage qu’il avait fait. Car la vengeance de Randy ne sera complète que quand ce dernier sera à nouveau champion de la WWE. Drew parle souvent qu’il veut entrer dans la légende et cimenter son héritage. Eh bien, il aura la chance de le faire en affrontant encore une fois Randy, mais cette fois, à l’intérieur de Hell In the Cell.

Ça cogne à la porte. C’est Drew qui entre. Randy tente de l’attaquer avec une chaise, mais Drew lui enlève et se met à le tabasser. Il n’a pas besoin d’être dans le noir pour le faire. Drew demande à Randy s’il sait vraiment ce qu’est l’enfer. Les officiels interviennent menés par Pat Buck. Orton en profite pour se sauver.

Segment traditionnel de Randy, bien livré, un peu longuet et qui commence RAW de manière un peu endormante malheureusement. J’aurais préféré qu’on le place un peu plus tard, mais il fallait probablement partir l’arc principal du show tout de suite. Actif, mais par très peu.­

Au retour de la pause, Zelina Vega est déjà dans le ring. Elle a encore une fois le traitement de la jobbeuse. Sa carrière solo est un vif succès.

Zelina Vega, Lana et Natalya vs Mandy Rose, Dana Brooke et Asuka

On a dit à Asuka que la WWE, c’était comme faire partie des ligues majeures… En tout cas, pas ce soir. Le match commence et Dana et Natalya nous démontre qu’une bonne idée sur papier n’est pas nécessairement génial dans le ring. Dana sert un ciseau de tête hélicoptère à Natalya qui doit tout faire elle-même pour essayer de nous le vendre. C’est raté. Mandy fait son entrée dans le ring. Pendant ce temps, Zelina fait tomber Asuka du tablier du ring. La distraction permet à Natalya de reprendre le dessus. Elle vient pour faire du travail d’équipe avec Lana, mais Zelina vole le tag. Vega prend une pause de Mandy pour aller donner un coup sournois à Asuka sur le tablier. Natalya reprend le tag pour faire du travail d’équipe avec Lana. Cette dernière exécute un Sliding kick. Natalya en profite pour donner un coup de coude sournois à Dana Brooks. Mais Mandy réussit le hot tag à Asuka. Elle passe au travers Lana avant que Vega et Natalya tentent de lui donner un coup de main, sans succès. Mais Natalya réussit tout de même à empêcher le tombé. Mandy reprend la tag à l’aveugle et Asuka sert un coup de coude renversé à Lana qui tombe dans le Pump knee Strike de Mandy.

Victoire de Mandy Rose, Dana Brooke et Asuka par tombé. Note de ce match 2$/5

Je suis désolé pour Asuka, ce n’était même pas proche d’être du niveau en dessous de son niveau. Une chance que le draft s’en vient, car Asuka manque cruellement d’adversaire. Mais peut-on vraiment penser que quelqu’un mettra Asuka en péril avant Charlotte? En plus, Lana n’est même pas passée à travers d’une table cette semaine. Quelle perte de… Eh maudit…

Shayna Baszler et Nia Jax font leur entrée et ils se dirigent vers Lana et Natalya qui tentaient de fuir en allant vers la table des commentateurs… Nia donne un coup de tête à Natalya avant de la placer sur ses épaules pendant que Baszler fait le ménage. Mais Lana, qui connaît bien son rôle, sauve Natalya et se retrouve ensuite sur les épaules de Nia, avant de passer au travers de la table. Ce qui est beau, c’est qu’il n’y aura jamais de vengeance pour Lana…

R-Truth est en train de préparer son Mock Draft. Durant le combat précédent, Samoa Joe et Tom Philips avaient une conversation sur le repêchage, disant que les GM de RAW et Smackdown en auront plein les bras et Tom a glissé subtilement qu’il ne pouvait s’imaginer Adam Pearce se casser la tête dans son bureau. C’est donc confirmé qu’Adam Pearce est un GM… Mais de quelle émission? On n’en sait pas plus.

Bref, R-Truth est en train d’annoncer à son ami Jimmy imaginaire que ce dernier serait repêché au 3e rang à Smackdown, quand un concierge arrive derrière Truth. Jimmy le lui fait remarquer, mais Truth n’en fait pas de cas. Mais tout à coup, un arbitre arrive et Truth comprend la manœuvre. Il pense que c’est Randy Orton qui veut l’attaquer. Il évite un coup de moppe et vient pour se sauver, mais il s’enfarge dans le sceau d’eau. Le concierge effectue le tombé et c’est Drew Gulak, déguisé, le nouveau champion 24/7…

On nous présente les faits saillants de la semaine dernière du match entre la Hurt Business contre Ali, Ricochet et Apollo. Ç’aurait pu être n’importe quel faits saillants des 6 derniers mois que personne n’aurait remarqué. MVP vient à la rencontre d’Ali, Apollo et Ricochet qui se jasent en coulisses. Vendredi, les GM de RAW devront prendre des décisions, mais ce soir, ce sont eux qui devront prendre une décision. Il y a une place de disponible dans la Hurt Business. Regardez ce qui s’est passé avec Cedric Alexander et comment ça a été une bonne décision pour lui. Apollo leur dit de laisser faire, car c’est un classique de MVP d’essayer de les diviser, mais Ricochet reste tout de même songeur…

Seth Rollins et Murphy font leur entrée dans le ring.

Seth demande le micro des mains de Murphy, mais ce dernier reste stoïque. Seth lui répète qu’ils ont jasé de tout ça cette semaine et qu’ils avaient convenu de ne pas traîner ça sur la place publique. Mais Murphy refuse encore de céder le micro et demande à Seth de s’excuser s’il veut que ce dernier continue d’être son disciple. Rollins est étonné que Murphy lui demande des excuses, mais en fait, Murphy demande à Seth de s’excuser auprès d’Aalyah. Seth est furieux. Il arrache le micro des mains et dit qu’il n’a aucune excuse à offrir, car il a été très gentil avec elle. Il n’a même pas exposé les autres messages, où Aalyah disait qu’elle trouvait que ses parents ne la remarquaient jamais et que Dominik était leur chouchou. Rollins fait comprendre à Murphy que dans leur relation, Murphy est le disciple et Rollins est le Messie. La musique de Dominik met fin à l’engueulade.

Dominik et Carillo sont tout sourire, heureux de monter dans le ring et du même souffle, ils se ruent sur Rollins et Murphy avant le match. Seth et son disciple sont chassés en bas du ring et Dominik et Humberto en profitent pour s’élancer avec un Splash et un plongeon simultanément.

Seth Rollins et Murphy vs Humberto Carillo et Dominik Mysterio

Au retour de la pause, le match débute pour vrai. Seth prend le contrôle rapidement sur Mysterio en lui assénant des coups d’épaule dans le ventre. Murphy en profite pour prendre le tag, ce qui ne plait pas à Rollins. Après quelques coups de pied de Murphy, Seth reprend le tag et invective Murphy, lui disant d’attendre. Mysterio réussit un Jawbreaker qui repousse Rollins dans son coin, si bien que Murphy reprend le tag. Mais Rollins revient à la charge avec un Slingblade. Rollins est furieux et il engueule Murphy. Mysterio profite de la distraction pour donner le tag à Humberto qui s’élance de la 3e corde pour un Splash sur ses deux adversaires dans le ring. Humberto fait le ménage de tous les côtés.

Il est aidé par Mysterio qui envoie Seth en bas du ring et contre la bande. Mais Murphy vient à la rescousse de son Messie et envoie Dominik par-dessus la rampe. Rollins est furieux, une fois de plus, et dit à Murphy qu’il n’a pas besoin de lui. Humberto s’élance pour un Tope Con Giro sur ses deux adversaires, mais en bas du ring. Carillo donne un autre coup de pied à Seth avant de s’élancer de la 3e corde pour un Splash sur Murphy, remonté dans le ring, mais ce dernier l’attend avec un vicieux coup de genou au visage.

Victoire de Murphy et Seth Rollins par tombé. Note de ce match 3,5$/5

Après le match, Murphy a quitté rapidement par la rampe, laissant Seth tout seul.

Bon match, classique, mais avec une bonne histoire entre Seth et Murphy. J’aime bien vers où ça s’en va, car la fin du Messie est proche. C’est dommage, parce que Seth va être bon quand il va arrêter sa rivalité avec les Mysterio…

Adam Pearce, le nouveau GM, est au téléphone. Braun Strowman vient à sa rencontre et lui dit que malgré que RAW Underground soit annulé cette semaine, il veut se battre. Mais Pearce lui dit qu’il est une Superstar de Smackdown et qu’en aucun cas, une Superstar de Smackdown ne peut se battre à RAW. Tu vois que Pearce ne regarde clairement pas l’émission, trop occupé à gérer la sécurité déficiente. Mais il propose à Braun un match non-sanctionné, s’il arrive à lui trouver un adversaire. Braun accepte et quitte. Et qui est-ce qui écoutait la conversation? Keith Lee… Il accepte sans même que Pearce n’ait à lui demander quoi que ce soit. Si la foule en canne avait eu ma réaction, elle aurait fait un soupir de déception…

Mais qu’à cela ne tienne, c’est l’heure du KO Show! Peut-être pour une dernière fois à RAW? Fort probablement!

Mais au retour de la pause, Murphy est en coulisses et enlève ses bandages furieusement. Seth vient le retrouver pour avoir des explications, mais c’est lui qui ne fait que parler. Il est le Messie et tout ce qu’il fait est pour le Grand Bien de RAW. Il ne peut pas en dire autant de Murphy depuis deux semaines. Rollins décide que si Murphy veut rester son disciple, il doit s’excuser avant 22h.

On nous annonce qu’il y aura une grande entrevue avec Drew McIntyre. Je suis sur le bout de mon siège…

KO Show

Le KO show peut enfin commencer, mais KO met fin rapidement à l’introduction, car ce soir, ce ne sera pas un show comme les autres. Il comprend maintenant tous ceux qui disent qu’on ne sort pas indemne d’une rencontre avec The Fiend et qu’on change. Il se sent différent depuis quelques jours. Il ressent encore la douleur, l’agonie de s’être senti paralysé par lui. Il nous dit qu’il n’aura pas besoin de chaises, qu’il lance à l’extérieur du ring. Le KO Show sera à propos de ce qui est arrivé vendredi. On nous présente les faits saillants du KO Show de Smackdown. Kevin en a assez d’être la cible des âmes sombres de la WWE. Ce sera qui après? The Brood? The Ministry of Darkness? Il veut que Bray vienne régler ses comptes immédiatement.

Mais c’est le Firefly Fun House!

FIrefly Fun House

Bray accueille les téléspectateurs de RAW a une édition toute spéciale de la Firefly Fun House. Bray a un nouvel ami en Kevin Owens. Bonjour, mon ami! C’est si bon d’avoir des nouveaux amis pour se lancer la balle, faire de la peinture ou enterrer un mort dans les bois. Les marionnettes de Bray sont inquiètes de se faire repêcher vendredi prochain, mais Bray les rassure qu’ils resteront soudés, peu importe où ils aboutiront. Bray a même composé une chanson sur l’amitié. L’amitié c’est spécial, qu’est-ce qu’on ferait sans amis? L’amitié, jusqu’à ce que la mort nous sépare! Et le Rambling Rabbit se fait dévorer par Mercy the Buzzard.

Mais Kevin Owens lui dit qu’ils ne sont pas amis. Ils auraient pu l’être, mais pas après ce qu’il lui a fait vendredi. Il n’est pas comme Alexa Bliss et ne se fera pas brainwasher par Bray. Il invite Bray à le rejoindre immédiatement dans le ring. Mais Bray refuse et lui sert plutôt un avertissement pour vendredi. Kevin ne sait pas dans quoi il s’est embarqué. Au revoir Kevin!

KO est découragé. Si Bray ne veut pas venir à lui, c’est lui qui ira le voir. Kevin quitte le ring et monte la rampe, quand PATACLOW! Aleister Black arrive par derrière. KO se relève et reçoit un Black Mass…

C’était un bon segment, mais ça soulève effectivement la question : « Pourquoi veulent-ils tous s’en prendre à Kevin Owens? » Je ne suis pas sûr de réellement comprendre pourquoi, mais c’est divertissant. On a hâte que Kevin se batte un jour pour un titre, non!?… Fight Kevin, Fight! Actif.

Charly Caruso est en coulisses dans le petit ring de service pour sa grande entrevue avec Drew McIntyre. Elle veut lui poser une question sur Randy Orton, mais Drew la coupe immédiatement. Il sait ce que sera la question et il va répondre au défi de Randy. Si Orton veut l’affronter dans la cellule, il doit savoir que ce match change les carrières et que si c’est son héritage qui est en jeu, c’est Randy Orton qui sera pris avec Drew dans la cellule et non l’inverse. Drew ne va pas envoyer Orton au purgatoire; il va l’envoyer directement en enfer… Eh bien…

On nous présente ensuite des faits saillants de Braun Strowman dans le RAW Underground, mieux connu sous le nom de « segment pour remplir du temps ». Strowman et Keith Lee font respectivement leurs entrées.

Braun Strowman vs Keith Lee (Match d’exhibition)

Par deux fois, avant le match, Tom Philips nous rappelle que ce match ne comptera pas sur la fiche des victoires-défaites de chacun puisque Braun est une superstar de Smackdown. La liste des choses qui ne fonctionnent pas dans cette phrase à la WWE est quasiment trop longue à énumérer. Lee arbore des culottes vertes ce soir pour tente de dissimuler son look, mais c’est encore un Work in Progress. Braun a toujours son nouveau look de soldat qui prend une pause. L’épreuve de force entre les deux ne mène à rien. De s’envoyer dans les cordes et de se plaquer non plus. Braun s’écœure et fait un Dropkick dans les genoux de Keith Lee, qui roule en bas du ring. Braun s’élance pour un tour du monde, mais Lee le freine sec dans son élan et lui donne un coup de pied dans l’estomac.

Keith veut ensuite lancer Braun dans les marches, mais ce dernier renverse et c’est Lee qui se fracasse le dos. L’arbitre mieux connu comme étant le papa du petit Nicolas, disqualifie les deux hommes, parce que pour une raison qu’on ignore, il a décidé de compter jusqu’à 10, aussi vite que possible. Braun traite le père de son ancien partenaire, d’esti de moron, avant de plaquer Keith dans la bande. Toute la bande paie le prix. Les officiels interviennent et chassent Braun des abords du ring. Une fois rendue sur la rampe, Braun se retourne et s’aperçoit que Keith est de retour sur ses pieds. Braun redescend la rampe, mais Lee part en courant et fait un Jeff Hardy de lui-même en sautant sur Braun à partir des marches de l’escalier du ring. La bataille se poursuit jusqu’en haut de la rampe, où Lee envoie Braun dans les panneaux LED avant de le plaquer. Les deux aboutissent dans un tas de je ne saurais trop dire quoi… Mais ils sont pognés là…

Double disqualification. Note de ce match 1$/5

Un classique de la WWE! Quand on ne sait pas comment faire pour booker un gagnant et un perdant, on fait une double disqualification qui dure 30 secondes. Ce fût la même chose entre Nia Jax et Shayna Baszler et regardez maintenant ce qu’elles… Ah non… Je n’ai rien dit… Mauvais exemple… Non, s’il-vous-plaît, nooooonnnn!!! Si ça arrive, je vous prie d’agréer mes excuses les plus sincères… Passif…

Bianca Belair a invité trois amies à jouer à un jeu de quiz. Et puis c’est elle qui répond toujours la première aux questions, parce qu’elle est la plus brillante de toute la WWE. Moi, un champion à Ti-Jos Connaissant, je n’ai pas trop apprécié ce segment… Hé! Oh! Un moment donné…

On revoit la reprise de Braun qui rentre Keith Lee dans la bande et une question me vient à l’esprit : « Pourquoi il y a des bandes au juste? » Vous y aviez surement pensé depuis 1 mois, mais pas moi…

Drew Gulak court en coulisses avec sa ceinture. Le premier chapitre de son livre « Ma carrière s’est terminée un soir de Septembre quand Vince m’a dit de courir après une ceinture verte » s’intitulera « Je suis toujours prêt ». Eh bien, R-Truth était caché dans un conteneur à déchet. Gulak le voit et tente de fuir, mais il entre en contact avec une grosse poubelle de recyclage dans laquelle Tozawa était cachée. Les deux se regardent et finalement tout le monde se retrouvent à se battre dans le contenerur à déchet. On ne voit absolument rien, mais R-Truth effectue un tombé pour la victoire. Il est le nouveau, 42 fois champion de la ceinture 24/7. Je ne sais même plus en quoi c’est censé être divertissant.

La musique de la Hurt Business joue, mais personne ne sort. Finalement, Shelton Benjamin sort, mais la caméra cherche à fuir. Finalement, Bobby Lashley sort. Mais rien n’est convaincant. Leur match face à Apollo et Ricochet est après la pause.

Au retour, MVP est dans le ring. Coudon, est-ce que MVP était pris dans la toilette VIP? On ne le saura jamais. MVP nous refait le même laïus que lorsqu’il a rencontré Apollo et ses acolytes en coulisses. Tellement que Ricochet, Ali et Apollo sortent et Ali redit encore les mêmes choses. Vous pouvez aller relire, si le cœur vous en dit. Mais Ricochet coupe tout le monde et dit que MVP leur a offert le reste de la soirée pour réfléchir, mais il ne veut pas les faire attendre plus longtemps… Il… passe! Haha! Quel rigolo ce Ricochet! Il passe! Pareil comme Lebron James, il passe! C’est tellement malaisant pour Ricochet quand il passe… pour un enfant de 8 ans…

Dans son allocution, MVP a tout de même rajouté une partie sur Retribution, disant à leur leader, T-bag, que s’ils veulent porter des masques d’Halloween, la Hurt Business va leur montrer qu’ils sont la définition même de cauchemar… Aucune idée si c’était intentionnel ou pas, mais c’est la beauté de la chose!

Ricochet et Apollo vs Shelton Benjamin et Bobby Lashley

Puisque Ricochet a fait le smatte, MVP demande à Bobby et Shelton d’en rajouter davantage contre Rico. Shelton débute le match et applique quelques savates avant d’appliquer une clé de bras sur Ricochet. Un décompte apparaît dans le bas de l’écran pour nous annoncer qu’il reste à Murphy 22 minutes pour s’excuser auprès de Seth. Je pense qu’on est en train d’abuser des décomptes. Bobby prend le tag, mais Ricochet réussit à faire un Dropkick à Bobby dans les genoux avant de donner le tag à Apollo. Ensemble, ils font une double corde-à-linge à Bobby par-dessus le 3e câble. La Hurt Business a besoin d’une pause.

Au retour, Lashley a le dessus sur Ricochet avec un Spear dans le coin. Il le martèle et l’emmène en guillotine dans les cordes, pour que MVP continue le trash-talk. Mais Ricochet gifle MVP, ce qui ne plait pas à Bobby, qui lui effectue un Flatliner. Shelton poursuit le travail, mais Ricochet se sort d’impasse avec un Mule Kick et donne le tag à Apollo. Crews attaque Shelton avant de servir un coup de poing à Bobby. Il monte sur la 3e corde pour un Frog Crossbody sur Shelton. L’attaque se poursuit avec un Spinebuster suivi d’un Standing Moonsault. Compte de 2 interrompu par Bobby. Ricochet effectue 2 Superkicks sur Bobby, mais ce dernier réussit tout de même un Gutwrench suplex sur Rico. Apollo tente ensuite son Powerbomb, mais Shelton renverse avec une German Suplex. Lashley tag ensuite et il veut exécuter son Spear. Apollo esquive à la dernière seconde et sautant par-dessus. Mais Crews se fait prendre dans un gros Chokeslam/Spinebuster. Le HurtLock est une formalité.

Victoire de la Hurt Business par soumission. Note de ce match 3$/5…

Ce n’est aucunement un jugement sur les lutteurs, mais je suis simplement tanné de les voir lutter un contre l’autre… Passif…

Il ne reste que 12 minutes à Murphy pour s’excuser. Il marche en coulisses quand il aperçoit Aalyah. Elle voulait lui parler. Murphy s’excuse pour ce que lui a fait vivre Seth. Mais Aalyah lui dit de ne pas s’en faire pour elle, mais bien pour Seth, car il est dangereux. Elle lui demande : « Tu ne vas quand même pas t’excuser à Seth?! » Mais Murphy n’est pas certain… Mama Mia!!

Au retour de la pause, la Hurt Business marche en coulisse, fière de sa victoire. Toujours aucune trace de Cedric Alexander probablement pogné au bootcamp. Ça va très bien pour lui sa défection vers le côté sombre. Ali les interpelle et dit à MVP d’emmener ses deux goons au ring quand il l’affrontera, car il va s’occuper de la Hurt Business tout seul. Bobby vient pour sauter dans la face d’Ali, mais MVP lui dit de laisser tomber, parce qu’il trouve ça très drôle.

Seth Rollins entre dans le ring, ce qui me fait dire que RAW n’est pas seulement redondant d’un épisode à l’autre; il l’est aussi à l’intérieur même de l’épisode.

Seth demande à Murphy de sortir rapidement pour dire ses excuses. Murphy arrive, mais il est songeur tout le long de son entrée. Seth se fait rassurant et veut passer rapidement à autre chose. Il demande simplement à Murphy de s’excuser. Murphy hésite et ne dit rien. Seth lui rappelle que Murphy n’était rien avant lui et qu’il l’a sauvé. Des excuses et c’est vite terminé. Mais Murphy ne dit toujours rien. Rollins s’énerve et demande des excuses à Murphy à quelques centimètres de son visage. Pas tellement respectueux des mesures COVID. Murphy, sanitairement parlant irritable, saute sur Rollins et la bataille éclate. Les deux roulent jusqu’en bas du ring et par-dessus la table des commentateurs. Je réalise qu’ils ont refait la table brisée par Lana. Rollins et Murphy se retrouvent jusqu’à la bande, qui elle aussi a été refaite.

Rollins prend un Kendo Stick en dessous du ring. Il vient pour frapper Murphy, mais ce dernier esquive et c’est lui qui prend le contrôle du bâton. Il martèle Rollins de coups avant que Seth ne remonte dans le ring. Murphy demande à Rollins de s’excuser à Aalyah. Seth essaie de raisonner Murphy, sans succès. Ce dernier le martèle de coups encore et toujours. Rollins finit donc par s’excuser à Aalyah. Murphy arrête. Rollins demande pardon… Mais tel un traite, il saute dans la face de Murphy pour l’aveugler. Seth prend ensuite le bâton et martèle Murphy. Une fois le bâton Kendo pas mal amoché, Seth sort du ring pour aller chercher une chaise. Quand il remonte, Aalyah est par-dessus Murphy et elle demande à Seth d’arrêter. Seth hésite. Finalement, Dominik retrouve sa sœur dans le ring, pendant que Rey et Maman Mysterio font de même. Rollins quitte par la rampe. On le verra quelques instants plus tard, tout sourire dans la Gorilla position en train de regarder ce qui arrive aux Mysterio. Dominik tente de faire comprendre à sa sœur que Murphy est cruel comme Seth et qu’Aalyah est irresponsable.

Ce soir l’amour est dans tes yeux… C’est si bon la télénovela pas tellement bien joué; on en raffole! C’est dommage pour Seth de le voir perdre son seul disciple, mais c’était divertissant. Actif.

Nia Jax et Shayna Baszler vs Riott Squad (Match pour les ceintures par équipe féminines)

La cloche sonne et le massacre peut commencer. Mais pas tout à fait, parce que Liv et Ruby utilisent la technique de se donner le tag rapidement pour surprendre Nia. Ruby soulève même Liv sur son dos pour faire un Backdrop sur Nia. Mais Jax ramène tout le monde à l’ordre rapidement en garrochant Liv par-dessus bord et Ruby à l’envers dans le coin. Un Splash plus tard, Riott est mal en point. Surtout que Shayna Baszler demande le tag. Shayna pile sur la main de Ruby avant de lui faire un Stomp sur le coude. Ruby vient de perdre un membre. Liv regarde la scène horrifiée. Shayna poursuit le démembrage avec des clés de bras et des luxations de l’épaule. Encore incroyable que Ruby soit en vie. Jax reçoit le tag et s’occupe de Ruby en bas du ring en l’envoyant deux fois contre le tablier. Le Riott Squad a besoin d’une pause.

Au retour, la situation n’a pas tellement changé. Shayna y va maintenant à coups de pied sur Ruby qui est maintenant au seuil où elle redemande de la douleur pour sentir quelque chose. Ruby se sort du martyr et tag miraculeusement Liv qui part à l’attaque sur ses deux adversaires en les envoyant dans des coins opposés. Hurricanerana, Splash, coups d’avant-bras, Liv est en feu. Mais une bonne corde-à-linge lui refroidit les esprits. Baszler tente un coup de genou dans le coin, mais Liv esquive. Avec Ruby, elles tentent ensuite le Riott kick, mais Nia attaque Liv dans le coin. Ruby sert un Superkick à Nia, mais Shayna réplique et Riott tombe dans le Karidafudadahhhgépudair clutch. Liv tente de sauter pour aider Ruby, mais Nia l’attrape à la volée. Ruby n’a pas le choix…

Victoire de Shayna Baszler et Nia Jax par soumission. Note de ce match 3,25$/5

Pour relativiser les choses, c’était un bon match de RAW, mais qui aurait été très ordinaire durant Clash of Champions. Aucune surprise dans le résultat, mais ce qui me désole, c’est que la division féminine est tellement petite, que de faire aussi mal paraître une équipe perdante n’aide en rien. Qui pourra détrôner Shayna et Nia maintenant? Il n’y a aucune équipe crédible. Tout comme pour Asuka, on imagine mal qui pourrait être des aspirantes… Passif.

Street Profits nous font une promo en coulisses. Ça va beaucoup trop vite pour que je puisse prendre des notes et je n’ai pas la moitié de leurs références. Ils encensent les légendes avant de dire qu’ils n’ont pas besoin de lunettes spéciales pour voir Randy Orton. Ils veulent la fumée! Drew les rejoint et leur dit qu’ils peuvent avoir la fumée tant qu’ils veulent, Drew va planter Orton.

Mustafa Ali vs MVP

Fort de la défaite de ses amis il y a une heure, Ali est tout confiant d’affronter MVP. Mais au son de la cloche, c’est plutôt ce dernier qui a l’avantage. MVP démolit Ali en puissance. Aucune chance pour Mustafa d’utiliser sa vitesse. Mais Ali réussit à s’esquiver et servir un Dropkick à MVP qui part à courir pour tomber en bas du ring. Presque subtil dans la réussite. MVP est furieux en se relevant près de ses comparses et il en a assez de ce maudit match plate qui dure depuis une minute. Il demande à Bobby et Shelton de monter avec lui dans le ring. Les trois ceinturent Ali vers le coin. L’arbitre ne réagit pas tout de suite, car il ne sait pas si la Hurt Business veut vraiment intervenir… Mais tout à coup, les lumières flashent… Les écrans s’éteignent et c’est Retribution.

La Hurt Business se rassemble au milieu du ring et Ali doit prendre une décision. Il s’allie donc avec la Hurt Business et les 4 se font dos au milieu du ring pour couvrir tous les côtés. Mace et T-Bar sont du côté de la rampe. Ali, n’écoutant que son courage, décide d’aller les confronter. La Hurt Business est bien contente de voir ça. Mais Ali ne fait qu’un face-à-face… Mustafa se retourne vers la Hurt Business et ordonne à T-Bar et Mace d’attaquer… La Hurt Business est malmenée par Retribution. Ils n’avaient pas emmené d’armes cette semaine, donc ils ont préféré se servir des escaliers du ring. Une fois le travail terminé, Ali monte dans le ring et les membres de Retribution font de même l’encerclant. Le leader Ali lève sa main au ciel avant de fermer le poing…

Je ne pensais jamais écrire une telle chose, mais 2020, que voulez-vous, Mustafa Ali a peut-être sauvé Retribution et Retribution a peut-être sauvé Mustafa Ali. J’étais vraiment content pour lui de voir qu’on avait décidé de lui faire confiance. On verra comment l’histoire se développera, mais au moins Ali pourrait être reconnu à sa juste valeur. Et du même souffle, il a peut-être sauvé une gimmick qui était partie pour être une vraie farce. Actif.

C’est l’heure du Main Event et Randy Orton fait son entrée dans le ring. On apprend qu’il entrera pour une 8e fois dans la cellule à Hell in the Cell. Pour une structure qui est supposée changer les carrières, on ne peut pas dire qu’elle a affecté Randy trop, trop. Quoi qu’il a joué dans les oreilles de Jeff Hardy avec un tournevis la dernière fois…

Randy Orton, Dolph Ziggler et Robert Roode vs Drew McIntyre et Street Profits

Je me suis dit, en voyant ce match, coudon, il me semble que j’ai déjà vu ce match-là auparavant. Étais-ce lors du match entre Randy et Andrade/Garza face à Big Show et les Vikings… Peut-être, mais ça me chicotait plus que ça. Grâce aux internets, je me suis aperçu que le 4 octobre 2019 à Smackdown, Randy avait fait équipe avec Dolph et Roode. C’est le début d’une belle tradition annuelle, non!?

Le match commence entre Drew et Robert, mais Randy tente de faire de la distraction, ce qui ouvre la porte à Robert. Il maitrise Drew en compagnie de son partenaire, jusqu’à ce que Dolph rate son Splash dans le coin. Drew sert ensuite une corde-à-linge à Roode, mais la vipère tente un RKO sorti de nulle part. Drew ne tombe pas et repousse Randy qui roule en bas du ring. Roode et Ziggler se retrouvent de l’autre côté du ring et Montez en profite pour s’élancer dans les câbles et leur servir un Tope Con Giro. Je pense que même si Robert et Dolph n’avaient pas été là, Montez serait retombé sur ses pieds aisément. On fait quand même une pause.

Au retour, c’est Angelo qui est mal pris, mais il réussit à donner rapidement le tag à Ford. Un Dropkick sur Roode, un Standing Moonsault sur Dolph; tout va très bien, mais Orton intervient sournoisement en agrippant Montez et ça ouvre la porte pour que Ziggler reprenne le dessus. Roode entre ensuite pour un Spinebuster; compte de 2. Randy poursuit le travail et va soulever Montez pour le laisser tomber dos contre la table des commentateurs. Randy remonte dans le ring et donne un coup sournois à Dawkins dans son coin, pour narguer Drew un peu plus.

Mais Montez s’en sort avec un DDT sur Orton pour ensuite donner le hot tag à Drew, qui fait le ménage. C’est le chaos. Drew envoie Dolph valser avant de sacrer un coup de poing sournois à Rodde. Roode et Ziggler remontent dans le ring pour attaquer Drew ensemble, mais Angelo prend le tag à l’aveuglette. L’arbitre ne sert plus à rien sinon que de tenter de suivre qui est légal. Drew sert un Glasgow kiss à Roode avant de recevoir un Superkick de Ziggler. Angelo tente ensuite un Roll-up surprise sur Dolph, mais ce dernier s’en sort avant de servir à Dawkins un DDT. Orton reprend le tag, mais Angelo renverse avec un Spinebuster et Montez réussit From the Heavens. Ç’aurait été un beau moment pour un RKO sorti du nulle part, mais non. 1, 2… Dolph et Robert interrompent le tombé. Dolph sert un Fame Asser sur Montez, mais Drew avait pris le tag à l’aveuglette. McIntyre sert un Claymore à Ziggler. Il est en position pour terminer Randy. Robert Roode fonce vers Drew et lui aussi reçoit un Claymore. Drew fait un Kip-Up et est prêt pour Orton, mais Randy est plus rapide et exécute un RKO sorti de nulle part…

Victoire de Randy Orton, Dolph Ziggler et Bobby Roode par tombé. Note de ce match 3,25$/5

C’est le chaos dans un match qui ne veut rien dire, sinon que Roode et Ziggler auront droit à un match de championnat dans les prochaines semaines, si ce n’est à Hell in the Cell. C’était un match intéressant, mais encore une fois, un peu trop prévisible. On voit de plus en plus les RKO sortis de nulle des miles à l’avance. C’est un match divertissant, mais qui ne fait pas en sorte qu’on soit emballé par la finale de RAW. J’étais plus énervé de voir Ali avec Retribution. Passif.

Actifs

  • Introduction Randy Orton et Drew McIntyre
  • Seth Rollins et Murphy vs Humberto Carillo et Dominik Mysterio
  • KO Show + FIrefly Fun House
  • Seth et les excuses de Murphy
  • Mustafa Ali vs MVP (Retribution)

Passif

  • Zelina Vega, Lana et Natalya vs Mandy Rose, Dana Brooke et Asuka
  • Braun Strowman vs Keith Lee
  • Ricochet et Apollo vs Shelton Benjamin et Bobby Lashley
  • Nia Jax et Shayna Baszler vs Riott Squad
  • Randy Orton, Dolph Ziggler et Robert Roode vs Drew McIntyre et Street Profits

Peut-on maintenant dire que la saison de RAW est terminée? Avec le Draft de vendredi prochain, espérons qu’on sera en mesure de brasser la soupe pour faire ressortir les saveurs. Au moins, ce soir, RAW a été en mesure de produire 3 heures de contenu sans trop qu’on s’endorme et ce même si la lutte a été très ordinaire; c’est déjà ça. Mais après aucun match vendredi dernier à Smackdown, la division féminine est en train de sombrer en chute libre après avoir été la seule chose intéressante à la WWE tout l’été… Sommes-nous dû pour un retour de Charlotte? Avec Paul Heyman peut-être?

AWARDS

  • #LeSuperbe : Seth Rollins et Murphy vs Humberto Carillo et Dominik Mysterio
  • #ClapDeGolf: Murphy qui reçoit le Splash d’Humberto avec un Pump knee
  • #NiaiseMoi : Asuka qui pourrait affronter les 5 autres femmes dans le ring avec elle dans un match handicap et encore gagner.
  • #JeanAiroldi : Robert Roode
  • #Contravention : Keith Lee et ses culottes vertes
  • #PausePisse : Zelina Vega, Lana et Natalya vs Mandy Rose, Dana Brooke et Asuka
  • #BeaucoupBien : Mustafa Ali
  • #GrosseNouille : Lana et Nastalya
  • #NostradaNic : Rey Mysterio va devoir choisir entre encourager son fils ou le nouveau chum de sa fille.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.