Recap & Review: AEW Dynamite par Jo Gévry – 26 février 2020

Mercredi 26 février, le « go home show » de la All Elite Wrestling avant leur premier PPV de l’année, Revolution, qui aura lieu ce samedi 29 février. Dynamite était présenté au Silverstein Eye Center Arena à Kansas City.

Pour les gens intéressés, je vous conseille de commander Revolution sur l’application FITE. Le PPV est 19.99$ US tandis que sur Bleacher Report il est 49.99$

Voici ce qui avait été annoncé pour ce soir lors de la dernière édition :

  • PAC vs Kenny Omega dans un Ironman Match de 30 Minutes
  • Best Friends vs The Butcher & The Blade.

On débute la soirée extrêmement fort avec le match le plus attendu de la semaine : Pac vs Kenny Omega (accompagné des Young Bucks) 30 minutes Ironman match.

Comme plusieurs, j’avais approché mon petit coussin en prévision du Ironman match. Pour une deuxième semaine consécutive, mes attentes étaient très élevées.

Durant les premières minutes, le combat est très partagé entre les deux lutteurs. Après 5 minutes, Kenny commence à prendre le dessus et malmène Pac. Alors qu’il reste 14:06 au cadran, Pac en a assez et assène un coup de chaise à la tête d’Omega. 1-0 Omega, mais Pac profite du fait qu’Omega est sonné pour lui faire son Black Arrow, le compte est alors 1-1 avec 13 minutes à faire. Pac  a encore le dessus et malmène Kenny pour les prochaines minutes. L’arbitre se fait sonner avec 8 min 45 s à faire. Pac en profite et sort une table de sous le ring. Superbe Shooting star press de Pac sur Omega qui est couché sur la table à l’extérieur du ring. Les deux hommes sont couchés sur le sol. Pac réussit à entrer dans le ring avant le compte de 10. Omega est toujours couché au sol. Les Young Bucks aident finalement Omega qui réussit à battre le compte de 10 aussi. Pac tente à nouveau un Black arrow, les genoux d’Omega se lèvent à temps. Omega réussit à reprendre le dessus avec un V-trigger. Il tente à nouveau le One-Winged Angel  renversé en hurricanrana par Pac. Pac y va alors avec un brutalizer en plein milieu du ring. Pac inflige sont brutalizer durant les 3 dernières minutes du combat. Kenny réussit à résister. Nous avons un match nul. Pac n’est pas content et frappe l’arbitre. L’annonceur nous avise que le match va se prolonger et ce sera une mort subite. L’arbitre Aubrey Edwards vient prendre la relève. Omega attaque rapidement Pac. V-trigger, One-winged angel 1-2-3, victoire d’Omega 2-1 en prolongation.

Petite chose d’entrée de jeu qui me dérange, c’est J.R qui nous dit qu’il ne croit pas qu’Omega peut faire un match de 30 minutes. Ce n’est pas la WWE, J.R, la majorité des fans de l’AEW, selon moi, connaissent l’histoire des têtes d’affiche. En 2 minutes, j’ai pu avoir la confirmation, grâce à mon ami Google, que seulement contre Okada, Kenny avait lutté des matchs de 46 minutes, 1 h et 1 h 09. Et je ne me considère vraiment pas comme le plus grand connaisseur de la NJPW, loin de là. Ça me dérange me faire prendre pour un épais, mais c’est peut-être juste moi.

Pour ce qui est du spectacle, c’était très bien de la part des deux lutteurs. Le match a quand même commencé avec une bonne intensité pour un match de 30 minutes, mais je crois que tout a commencé à prendre un excellent momentum après les 10 premières minutes. Par la suite, le combat a embrayé en deuxième vitesse. Gros moves, assez stiff, un bon storytelling. J’ai vraiment aimé que le combat se rende en prolongation. Je ne crois pas que ça fait paraitre faible Pac ou Omega.  Le match m’a captivé du début à la fin, même que pour les 15 dernières minutes j’ai sorti le petit coussin.

Par la suite, entrevue de Tony avec Pac sur la rampe. Il est interrompu par Orange Cassidy, que Pac attaque. Pour avoir du heat, tu attaques Orange Cassidy c’est sûr que les gens vont te détester.

Deuxième match de la soirée : Inner Circle (Santana, Ortiz et Sammy Guevara) vs Jurassic Express.

Début de combat à l’avantage de Jurassic Express. Cependant, Inner Circle profite de la présence dans le ring de Marko Stunt pour reprendre le dessus. Au retour de la pause, l’Inner Circle est toujours en position dominante en attaquant Stunt jusqu’au Hot Tag à Luchasaurus qui y va d’une séquence spectaculaire comme lui seul sait le faire. Jurassic Express attaque maintenant Sammy Guevara à trois. Sammy tente de tricher aussitôt qu’il réussit à se défaire des attaques de Jungle Boy. Darby Allin vient alors l’empêcher. Jungle Boy en profite pour faire un snap hurricanrana pour la victoire.

J’apprends à découvrir Santana et Ortiz et j’aime vraiment beaucoup ce que je vois, même chose pour Jungle Boy. Pour les autres, j’ai des réserves. J’aime beaucoup le charisme de Sammy, mais son in-ring me laisse de glace. J’ai hâte de voir comment ça va sortir lors de son match de samedi contre Darby. Luchasaurus, je suis un gros fan depuis la première fois que je l’ai vu, mais en moment il est toujours utilisé de la même façon : on lui donne le hot tag, séquence de 2-3 gros moves et c’est terminé. J’en veux plus ! Et pour terminer, Marko Stunt, à chaque présence de Marko je me répète, mais il n’a aucune crédibilité et ça nuit à tout le monde. Ce n’est pas forcément sa grandeur et grosseur, car Darby Allin n’est pas vraiment plus grand et gros, mais seulement de la façon qu’il lutte. S’il pouvait être plus stiff et plus agressif, peut-être que ça serait moins pire. Un match qui m’a laissé sur mon appétit, mais peut-être que de suivre l’Ironman match n’était pas une position facile et, que peu importe le match, j’aurais eu ce sentiment.

Petit montage vidéo de la rivalité entre Cody et MJF et le tout est suivi du troisième match de la soirée : Best Friends accompagné d’Orange Cassidy vs The Butcher & The Blade accompagné de Bunny.

Butcher & Blade commencent en force en faisant passer un mauvais quart d’heure à Trent. On s’échange de partenaire à quelques reprises. Trent passe un gros spear à l’extérieur du ring à Blade. Durant ce temps, nous avons droit à un face à face entre Cassidy et Bunny dans le ring. Elle lui vole ses lunettes fumées, il lui vole ses oreilles de lapin. Bunny tente de frapper à nouveau Orange là où ça fait mal, mais il réussit à bloquer et effectue un dive sur Butcher à l’extérieur du ring. Strong Zero des Best Friends sur Blade pour la victoire.

Après le match, Tony nous annonce qu’un match de plus est annoncé pour Revolution : Pac vs Orange Cassidy. Finalement son premier match en simple à la AEW, comment ne pas être excité ?!

Ce match-là opposait deux équipes que j’aime beaucoup. Deux équipes midcard qui ont de bonnes gimmick et qui offrent des matchs honnêtes. J’aimerais d’ailleurs voir Blade & Butcher monter tranquillement dans la carte, ils se démarquent de toutes les autres équipes au niveau de la gimmick. Et à défaut de me répéter à chaque fois que je le vois, maudit que je l’aime Trent. Le petit face à face entre Orange Cassidy et Bunny aussi j’ai aimé ça. Orange Cassidy fait bien tout ce qu’il à faire.

Quatrième match de la soirée : Yuka Sakazaki vs Big Swole vs Shanna vs Hikaru Shida

Victoire de Hikaru Shida avec un running knee sur Big Swole

Rien à retenir de ce match, sauf que j’ai trouvé Big Swole une coche sous les autres participantes dans le ring. J’aime bien Hikaru Shida et Shanna par exemple. Et, pour une fois, on avait une pause de la présence de Britt Baker, c’est un gros plus.

Ceci était déjà le dernier match de la soirée, les 30 dernières minutes étaient que des promos.

Pour débuter, Dark Order lance un avertissement à SCU et avise que Christopher Daniels sera bientôt obsolete.

J’avoue que si le leader du Dark Order n’est pas Matt Hardy, je vais être déçu. Même si une grosse partie de moi se doute que ce ne sera pas le cas, car c’est trop gros, mon cœur d’enfant continue d’y croire.

Promo pré enregistré de JR en entrevue avec les champions par équipe et les Young Bucks.

JR demande aux Bucks pourquoi ils ne sont pas champions par équipe, car selon lui, ils sont les meilleurs. Matt et Nick expliquent qu’ils sont amis avec Kenny et Adam, mais qu’ils vont se battre pour le titre samedi et vont laisser l’amitié de côté. Omega lui dit que lui et Page sont champions par équipe par accident. Adam, verre d’alcool à la main, interrompt Kenny. Les choses s’enflamment entre les 4 membres de The Elite. Adam Page mentionne ne pas pouvoir quitter The Elite. Les Bucks lui rappellent que sans The Elite, Adam Page n’était qu’un simple jobber à la ROH. Adam Page quitte alors et ceci met fin à l’entrevue.

J’ai vraiment aimé l’entrevue. Il y avait de l’émotion et de l’animosité entre les membres j’ai aimé ça. J’aime aussi le fait que Adam Page avait un verre encore à la main, d’après moi il commence à s’inspirer de Julian de la série Trailer Park Boys.

Segment final, la pesée entre Chris « Le Champion » Jericho et Jon Moxley avec annonceur spécial Gary Michael Cappette. Jon Moxley se présente le premier à la balance et fait osciller le tout à 234 LB. Jericho est le suivant et prend bien son temps. Il enlève lunettes de soleil et bandeau, insulte la foule, enlève sa veste de sport. Moxley en assez et assène à Jericho un coup de tête qui le fait saigner abondamment. S’en suit une bataille générale. Inner Circle attaque Moxley. Dustin Rhodes vient alors attaquer Hagger et leur combat se déplace ailleurs dans l’aréna. Darby Allin vient attaquer Sammy Guevara, mais il résiste à l’attaque d’Allin et lui brise son skate. Santana effectue un low blow à Moxley, Judas effect de Jericho sur Moxley suivi d’un Paradigm shift sur la balance pour mettre fin à l’édition de cette semaine.

D’abord, le segment a commencé et j’étais déjà découragé. Je trouvais l’idée d’une pesée encore plus insignifiante qu’une signature de contrat et ce n’est pas peu dire. Je trouvais aussi ridicule d’avoir deux filles à moitié habillées placées à côté de la balance. On est en 2020. Je sais que c’est régulier dans le UFC et à la boxe, mais ça ne sert absolument à rien et on aurait pu s’en passer. Mais à la fin du segment, j’ai réalisé que je n’avais pas détesté ça et c’est de la faute à Jericho. Il est si bon. L’idée du tracksuit pareil pour l’Inner Circle, c’était parfait. Le temps d’enlever ses lunettes, son foulard, etc. C’était bon d’insulter la foule aussi. Si Jericho a un micro, c’est sûr que j’écoute. Dans ma tête, ce segment-là était voué à l’échec et il l’a sauvé. Good job !

Pour ce qui est du Dynamite en général, sauf le Ironman Match qui était très bien, le reste était assez moyen. Une édition plus faible comparée aux dernières semaines, mais rien n’enlève le fait que j’ai vraiment hâte au PPV de ce samedi.

Voici les awards de la soirée :

#LaClapDeGolf : Le shooting star press de Pac

#PausePisse : Jurassic express vs Inner Circle

#NiaiseMoé : la censure… pour vrai censurer un « holy shit » de la foule et des chants « asshole »… Je pense que l’amateur de lutte est capable d’en prendre

#JeanAirold : Le pantalon de paladins à Yuka Sakazaki

#LeBeaucoupBien : La promo de Kenny, Adam et les Young Bucks

#LeSuperbe : Ironman Match

Voici la carte officielle de Revolution :

  • Dark Order vs SCU
  • Pac vs Orange Cassidy
  • Kris Statlander vs Nyla Rose (Match de championnat)
  • Young Bucks vs Kenny Omega & Adam Page (Match de championnat)
  • Darby Allin vs Sammy Guevara
  • Cody vs MJF
  • Dustin Rhodes vs Jack Hagger
  • Chris Jericho vs Jon Moxley (Match de championnat)

Bon PPV à tous ceux qui vont l’écouter et bonne semaine de lutte univers CJDLL !

About the Author
Famille, lutte et baladodiffusion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.