Recap & Review : RAW par Dr.Fun – 17 février 2020

Résumé de Raw du 18 février 2020

L’action est en direct de la ville d’Everett dans l’État de Washington.

Annoncé pour ce soir :

  • Matt Hardy contre Randy Orton ;
  • Drew McIntyre contre MVP ;
  • Rusev et Humberto Carrillo contre Bobby Lashley et Angel Garza ;
  • Aleister Black contre Erick Rowan ;
  • un sermon du messie de Raw, Seth Rollins.

Randy Orton (et les voix dans sa tête)

Randy Orton fait son entrée sous les huées de la foule. Orton ne peut placer un mot. La foule lui crie « You suck! You suck! ».  De la bonne heat de qualité. On diffuse des images de l’intervention de Matt Hardy de la semaine dernière. Orton nous annonce que puisqu’il a malmené Hardy lors du dernier Raw, le combat no holds barred n’aura pas lieu ce soir. Matt Hardy, qui porte un collier cervical, s’avance vers le ring. Hardy pose la même question à Orton que la semaine dernière :

Hardy dit que même si les médecins de la WWE ne vont pas l’autoriser à se battre, il veut combattre Orton. RKO lui répond qu’il aurait dû quitter la semaine passée, alors qu’il pouvait encore quitter sur ses deux pieds. Orton finit par dire qu’il est désolé et il quitte le ring. En chemin vers le vestiaire, il semble entendre des « voix dans sa tête » qui lui disent d’attaquer Hardy. Hardy s’y attendait et il va chercher une chaise de métal sous le ring. Il met Orton au défi « de le finir » – finish me. Orton utilise le troisième câble comme une guillotine pour s’attaquer au cou de Hardy – on rappelle qu’il porte un collier cervical. Orton passe un RKO à Hardy et il s’acharne sur lui avec la chaise de métal. Orton se parle à lui-même pendant qu’il attaque Hardy. Orton retire le collier cervical du cou de Hardy et il frappe sa tête entre deux chaises – son attaque favorite ces derniers temps. Il traine Hardy sur les escaliers en métal qui mènent au ring. Il installe Hardy sur une marche et il le frappe directement sur la tête avec une chaise de métal.

Orton continue de s’acharner sur Hardy. Il répète sans cesse : « I’m sorry. I’m sorry ». Matt Hardy ne bouge plus, Orton quitte finalement le ring.

On continue de pousser le développement de Randy Orton en heel. Petit #NiaiseMoé à la foule qui ne faisait pas toujours les bonnes réactions! Alors qu’Orton menaçait Hardy avec une chaise, certains spectateurs criaient «Yes! Yes!». Quand il le frappait, on entendait des « One more time! ». Je trouve que ça brisait un peu l’intensité du moment. Au retour de la pause,  j’ai aimé le travail des commentateurs qui semblaient encore sous le choc de l’attaque.

Premier combat

Aleister Black contre Erick Rowan

Black charge Rowan dès le début du combat et l’atteint d’un solide coup de genou. Par la suite, c’est plutôt Rowan qui a le dessus. L’action se déroule à l’extérieur du ring pendant un bon moment. Black reprend le dessus en projetant Rowan sur le poteau de coin de ring. Rowan passe ensuite un powerbomb à Black et il parvient presque à terminer le combat. Black a besoin de deux Black mass pour terminer Rowan.

Victoire d’Aleister Black par compte de trois.

Note : 2.5/5

D’abord, Erick Rowan n’est pas à la hauteur, selon moi, d’Aleister Black. Aucune magie entre les deux. Ils n’avaient affronté que des jobbers dans les dernières semaines, c’était au moins un combat plus partagé.

Charlotte Flair

Charlotte Flair vient sur le ring. Charlotte Flair rappelle que c’est sa cohorte de lutteuses qui a bâti le brand NXT. Elle dit que c’est parce que Ripley n’a pas de reconnaissance qu’elle veut l’affronter à Wrestlemania. Elle affirme qu’elle a l’intention de donner une bonne leçon d’humilité à Ripley lors de leur affrontement.

Deuxième combat

Combat triple menace entre Mojo Rawley, Riddick Moss et R-Truth pour le Championnat 24/7

Dans les premiers instants, Mojo Rawley et R-Truth se battent ensemble. Riddick Moss vient tenter le compte de trois sur R-Truth, sans succès. R-Truth utilise quelques manœuvres de son « idole de jeunesse », John Cena.Moss en profite pour surprendre Rawley en lui passant le compte de trois.

Victoire rapide de Riddick Moss. Un autre combat qui laisse à désirer…

Note : 2/5

On annonce qu’un combat opposant Natalya, Liv Morgan, Shayna Baszler, Asuka, Ruby Riott et Sarah Logan aura lieu à Elimination Chamber. La gagnante aura le droit d’affronter Becky Lynch lors de l’événement Wrestlemania.

Drew McIntyre

On accueille le champion du Royal Rumble, Drew McIntyre. Il porte un nouveau t-shirt, il a abandonné son long manteau noir. Son attitude est beaucoup plus décontractée. Il parle avec beaucoup de confiance de son affrontement contre Brock Lesnar. Paul Heyman sort du vestiaire. Heyman annonce qu’il a un adversaire ce soir pour McIntyre, il s’agit de MVP. MVP dit que McIntyre l’a surpris avec un cheap shot la semaine dernière.

Troisième combat

Drew McIntyre contre  MVP

McIntyre donne un solide coup de botte à MVP dès le son de la cloche. McIntyre domine MVP. Il demande à la foule si elle est prête pour le Claymore Kick. On entend le décompte « 3,2,1! ».

Victoire de Drew McIntyre.

Note : 2.5/5

Becky Lynch

Lynch est sur le ring pour une promo. Elle dépose une grande quantité de billets de 100$ sur le ring. Elle dit à la WWE qu’il s’agit de l’amende qu’elle recevra lorsqu’elle croisera le chemin de Shayna Baszler.

Lynch dit que, dans la nature, les animaux attaquent le cou de leurs proies. Cependant, Becky Lynch n’est pas une proie. Elle trône au sommet du règne alimentaire de la WWE et c’est ce qu’elle a l’intention de prouver à Baszler. Au Titantron, Baszler affirme que le fait que le combat à Elimination Chamber se déroulera dans une cage va l’avantager – en raison de son expérience en AMM. (Je pense qu’on peut gager un petit 2$ sur la victoire de Baszler dans ce combat).

Quatrième combat

Angel Garza et Bobby Lashley contre Rusev et Humberto Carrillo

Zelina Vega et Lana accompagnent Garza et Lashley. Avant le combat, on laisse sous-entendre qu’il y aurait peut-être quelque chose entre Vega et Garza. Leur relation est-elle strictement professionnelle? À suivre.

Lashley et Carrillo débutent le combat. Carrillo est malmené par ses deux adversaires. Garza, fidèle à son habitude, retire ses pantalons pour dévoiler un magnifique maillot jaune … Il sort du ring, reçoit un baiser d’une spectatrice, mais Carrillo en profite pour plonger sur lui.

 Rusev reçoit enfin le tag. Il est déchainé. Alors que Garza est l’homme légal, Rusev s’attaque à Lashley et se fait surprendre avec un compte de trois.

Victoire d’Angel Garza et de Bobby Lashley. Alors que Lashley a déjà quitté le ring, Rusev, frustré, attaque Angel Garza.

Note : 3.25/5

Cinquième combat

Natalya contre Kairi Sane 

Kairi Sane s’amuse avec Natalya en début de combat.

(Kairi Sane nous donne les meilleurs gifs).  Natalya reprend le dessus et passe près de terminer le combat. Sane assomme Natalya avec un spinning back fist. Natalya tente le Sharpshooter sur Sane et Asuka intervient pour la première fois. Sane réussit à projeter Natalya à l’extérieur du ring. Asuka sonne Natalya avec un coup de pied et l’arbitre fait le compte de dix.

Victoire de Kairi Sane par count out. Les Kabuki Warriors sont très contentes de leur victoire.

 Note 3.5/5

Bon combat, Kairi Sane a été divertissante comme toujours.

Le sermon de Seth Rollins

(Buddy) Murphy et AOP sont déjà sur le ring. Murphy fait la présentation de Rollins.

J’aurais tellement aimé que quelqu’un lui fasse comme le spectateur qui a fait semblant de vouloir embrasser la bague de MJF ! Rollins dit qu’il prend son rôle de messie de Raw au sérieux. Il dit que nous entrons dans la deuxième phase de son plan. Il rappelle que tous les lutteurs qui ne se soumettent pas à son «autorité divine» vont souffrir. Les Viking Raiders viennent mettre fin au sermon de Rollins. Alors que les Vikings s’attaquent à AOP, Murphy et Rollins se sauvent en douce. KO les attend près de l’entrée du vestiaire. Owens passe un stunner à Rollins.

C’est ce que toutes les personnes non-croyantes qui doivent assister à des cérémonies religieuses ont toujours souhaité ……. que le sermon se termine par un stunner!

Le retour d’AJ Styles

Première apparition d’AJ Styles depuis la blessure qu’il avait subie au Royal Rumble. Que serait la saison de Wrestlemania sans AJ Styles?

Ricochet vient interrompre AJ Styles. Styles discrédite Ricochet, il dit qu’il ne mérite pas de combat de championnat. Ricochet défie Styles dans un match. C’est plutôt Karl Anderson qui affrontera Ricochet.

Sixième combat

Ricochet contre Karl Anderson

Ricochet domine le début du combat. On sent qu’il pourrait remporter le match rapidement. Anderson évite de justesse un 630. Styles et Gallows sont expulsés des abords du ring. Anderson connait ses seuls bons moments, mais Ricochet renverse la vapeur et remporte le match.

Victoire de Ricochet par compte de trois.

Note : 3/5

Septième combat

Buddy Murphy et AOP contre Kevin Owens et les Viking Raiders

Murphy est malmené successivement par KO, Ivar et Erik en début de combat. On s’assure de garder Murphy hors de portée de ses coéquipiers. (Si Guillaume ne distingue pas les frères Uso, c’est pour ma part les membres d’AOP que je suis incapable de différencier.) Un membre d’AOP échange une solide série de coups de poing avec Erik. KO est dominé par ses adversaires. Owens réussit finalement à donner le tag et Ivar détruit tous ses adversaires. Un peu plus tard, KO passe un stunner à Murphy et pourrait terminer le combat. Seth Rollins intervient et l’arbitre met fin au match.

Victoire de Kevin Owens et des Viking Raiders par disqualification. AOP, Murphy et Rollins s’acharnent sur KO. C’est alors que les Street Profits viennent à sa rescousse.

Victoire Note : 3.5/5

J’ai bien aimé cette édition de Raw. Malgré les longueurs, il y a plusieurs histoires qui m’intéressent. J’ai hâte que l’événement Super Showdown soit passé pour qu’on puisse préparer le PPV Elimination Chamber.

# LaClapDeGolf – Kairi Sane en solo et le retour d’AJ Styles

#PausePisse – Championnat 24/7

#NiaiseMoé – En ce lundi soir, la chose la plus ridicule que j’ai entendue, c’est que DaveTheWave ressemblerait à Marc-André Grondin. Come on! Pas proche!

#JeanAiroldi – Les nouveaux kits de Murphy et Rollins avec les mentions «Messie» et «Disciple». Mouin …. Par contre, Angel Garza était «chic et professionnel à la fois.»

#BeaucoupBien – Les Viking Raiders

#LeSuperbe – Le main event, même si la fin a failli leur coûter le AWARD.

La prescription du Dr Fun

Cette semaine, le Dr Fun prescrit une évaluation psychiatrique à Randy Orton, qui entend des voix dans sa tête, et à Seth Rollins, qui se prend pour le messie! Deux manifestations typiques de la schizophrénie …

About the Author
Famille, lutte et baladodiffusion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.