Recap & Review : WWE Friday Night SmackDown – 6 mars 2020 – Par Dr.Fun

Résumé de Smackdown du 6 mars 2020

Il s’agit de la dernière édition de Smackdown avant le PPV Elimination Chamber. On vous rappelle de participer au pool CJDLL, qui sera publié aujourd’hui au www.cestjustedelalutte.com/le-pool-cjdll/

Annoncé pour ce soir : 

  •  trois membres de la NWO seront présents pour parler de leur intronisation au Temple de la renommée ;
  • Sasha Banks et Bayley contre Lacey Evans et Naomi ;
  • Heavy Machinery, The Usos, The New Day, Lucha House Party, Miz/Morrison et Ziggler/Roode dans un gauntlet match pour le droit d’entrer en dernier dans le combat Elimination Chamber. 

A moment of Bliss 

Alexa Bliss envoie d’abord une pointe aux Kabuki Warriors. Elle les accuse de se cacher à RAW. (WHAT?  Avec la division des brands, ce n’est pas vraiment leur choix!) Ensuite, Bliss et Cross reçoivent Diesel, Razor Ramon et le 1-2-3 Kid pour souligner leur nomination au Temple de la renommée. Razor Ramon/Scott Hall se déplace très difficilement. Il s’agit d’un bon rappel que les workers se donnent corps et âme, au péril de leur santé, pour notre divertissement – il faut au moins être reconnaissant et garder cela en tête quand on critique le travail des lutteurs. Nikki Cross insiste pour prendre un selfie avec ses trois idoles. Sami Zayn, Cesaro et Shinsuke Nakamura viennent interrompre la promo. Zayn mentionne que Hall et Nash ont été deux grands champions Intercontinentaux. Il dit au 1-2-3 Kid que lui aussi connait le sentiment de soulever la ceinture IC … parce qu’il  a porté les sacs de Nash et de Hall pendant plusieurs années! La tension monte. Zain mentionne aux membres de la NWO que lui et ses acolytes peuvent les coucher en quelques secondes seulement. Braun Strowman fait alors son entrée. Cesaro tente de l’attaquer, mais Strowman le projette dans le décor. Zayn se retrouve seul, isolé entre Strowman et les membres de la NWO. Il utilise alors lâchement Alexa Bliss comme bouclier humain. Strowman lance tout le mobilier disponible en direction de ses futurs adversaires de dimanche.  

Promo ordinaire. Je me demande à quel point une entrevue hors kayfabe n’aurait pas été plus appropriée. On aurait pu aborder certains grands moments de leur carrière et je crois que ça aurait été plus intéressant. Là, on a essayé de faire une promo qui inclut certaines feuds actuelles et, on va se le dire, le résultat n’était pas vraiment réussi. Par contre, je trouve que ça serait une bonne idée d’apporter le Titre féminin par équipe à Smackdown. À part les Kabuki Warriors, il n’y a aucune autre bonne équipe féminine à RAW. 

Premier combat 

Bayley et Sasha Banks contre Lacey Evans et Naomi

Lacey Evans commence le combat contre Sasha Banks. Evans est malmenée en début de combat. Bayley et Banks réussissent à l’isoler et elle est incapable de donner le relais à Naomi. On assiste à un changement de momentum lorsque Naomi réussit enfin à entrer sur le ring. Elle passe même près de terminer le combat, mais une intervention de Bayley permet à Sasha Banks de la surprendre avec un compte de trois

Victoire de Banks et de Bayley dans un combat qui ne passera pas à l’histoire. 

Note : 2.5/ 5

Combat très moyen. Trop court, pas d’histoire, pas spectaculaire. Bref, difficile de trouver des points positifs à ce combat. 

Deuxième combat

Sheamus contre Apollo Crews 

En coulisses, Chad Gable propose à Crews de l’aider à vaincre leur ennemi commun, Sheamus. Crews refuse la proposition de Gable. 

Crews surprend Sheamus en début de combat. Le reste du match est tout à l’avantage de Sheamus. Brogue kick de Sheamus qui met rapidement un terme à ce match. 

Victoire à sens unique de Sheamus. 

Note : 1.5 / 5 

Malheureusement, ce match est un excellent exemple de ce qui ne fonctionne pas avec Smackdown, c’est-à-dire un mauvais booking et des histoires qui manquent de substance. Sheamus avait battu Gable et Crews dans un combat 2 contre 1 il y a deux semaines. On ne croyait pas vraiment que Crews avait des chances de l’emporter. 

En coulisses, on annonce un nouveau combat pour le PPV Elimination Chamber : Daniel Bryan contre Drew Gulak. 

Troisième combat

Carmella et Dana Brooke contre Fire and Desire

Après la présentation de Mandy Rose et Sonya Deville, Dolph Ziggler fait son entrée pour venir supporter Fire and Desire. Même si Mandy Rose parait surprise, elle semble contente de sa présence. 

En début de combat, la foule scande des « Otis! Otis! ». Le duo Rose-Deville est beaucoup trop fort pour leurs adversaires. 

Victoire de Mandy Rose et de Sonya Deville. J’ai passé bien près de donner le #PausePisse à ce combat. La présence de Ziggler a rendu le combat juste un peu plus intéressant que Sheamus/Crews. 

Note : 1.5 / 5 

Firefly Fun House

La Firefly Fun House est tapissée de photos de John Cena. Le Rambling Rabbit nous rappelle que, il y a 6 ans, Cena avait battu Bray Wyatt à Wrestlemania. Wyatt remercie John Cena pour cette défaite parce que, selon lui, c’est cet événement qui est à la source de la création de la Firefly Fun House. Cependant, contrairement à Wyatt, The Fiend n’a pas pardonné à Cena. On rappelle que les deux s’affronteront au prochain Wrestlemania. 

En coulisses, Baron Corbin nous confirme que sa rivalité avec Roman Reigns est terminée! Il veut nous annoncer ses plans pour Wrestlemania, mais il est interrompu par Elias. 

Otis et Tucker rencontre Mandy Rose. Otis s’excuse pour l’incident de la St-Valentin. Mandy Rose n’accepte pas les excuses d’Otis et lui mentionne qu’une femme n’apprécie pas être laissée en plan … Otis a le cœur brisé. 

Quatrième combat 

Gauntlet match  entre Heavy Machinery, The Usos, The New Day, Lucha House Party, Miz/Morrison et Ziggler/Roode

On rappelle que l’équipe gagnante va remporter le droit d’entrer en dernier dans le match Elimination Chamber. 

Heavy Machinery et The New Day s’affrontent en début de combat. On assiste à quelques bons moments, notamment la confrontation Otis-Big E. Heavy Machinery passe le Trash Compactor à Big E. The New Day est rapidement éliminé. 

L’équipe suivante est Lucha House Party. Même en s’unissant, Gran Metalik et Lince Dorado ne sont pas de taille avec Otis. 

Heavy Machinery élimine une deuxième équipe lorsqu’Otis fait un Caterpillar et enchaine avec le compte de trois. 

The Usos sont la quatrième équipe à faire leur entrée. Tucker et Otis commencent à ressentir la fatigue de leurs combats précédents. Tucker survit miraculeusement à un Superkick et retourne une tentative de compte de trois pour surprendre l’un des frères Uso. Heavy Machinery est toujours en vie. 

Miz et Morrison sont l’avant-dernière équipe dans ce gauntlet match. Malgré la fatigue, Tucker réussit à surprendre Morrison avec un petit paquet. Après le combat, Miz et Morrison attaquent les membres de Heavy Machinery. 

Pendant le début du combat final, Otis demeure au sol, encore ébranlé de l’attaque de Miz et Morrison. Tucker est malmené par Ziggler et Roode. Otis retrouve ses esprits, il revient dans le ring et connait de bons moments. Dolph Ziggler donne le tag à Roode sans qu’Otis s’en aperçoive. Otis tente de mettre fin au combat en attaquant Roode, mais Ziggler, qui est l’homme légal, vient le surprendre. 

Victoire de Dolph Ziggler et de Robert Roode, qui remportent le privilège d’entrer en dernier dans le combat Elimination Chamber. 

Note : 2.75 / 5 

Match satisfaisant. Selon moi, Heavy Machinery, surtout Otis, est un des rares points positifs de Smackdown. Je lève mon chapeau aux deux lutteurs qui ont donné une bonne performance de près de 40 minutes. 

Épisode décevant. Quelques promos réussissent à m’intéresser, la FFH par exemple. Par contre, trois combats sur quatre étaient carrément mauvais – pas en raison du travail des lutteurs, mais à cause du peu de temps qu’on a laissé aux workers et du manque de construction de rivalités intéressantes. 

# LaClapDeGolf – La confirmation que la rivalité Reigns-Corbin est terminée !! 

#PausePisse – Sheamus contre Apollo Crews 

#NiaiseMoé – L’utilisation de Sheamus

#JeanAiroldi – Contravention de style – le veston de Scott Hall 

#BeaucoupBien – Heavy Machinery 

#LeSuperbe – Gauntlet match 

La prescription du Dr Fun 

Une journée de congé aux membres de Heavy Machinery, qui ont eu une grosse soirée et qui devraient en avoir une autre demain, à Elimination Chamber. 

About the Author
Famille, lutte et baladodiffusion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.