Révision des comptes – Smackdown 1er mai 2020

Par Benny is Money

Au menu de Smackdown ce soir :

  • Les deux derniers matchs de qualification pour Money In the Bank : Otis vs Dolph Ziggler, et Mandy vs Carmella
  • Daniel Bryan cherche à venger la défaite de Drew Gulak face à King Corbin
  • The New Day affronte les Forgotten Sons dans un match où les titres ne seront pas en jeu.

Nous sommes le 1er mai, et c’est le moment de saluer nos travailleurs essentiels, comme les lutteurs de la WWE et… les autres là… Bienvenue à la révision des comptes!

Daniel Bryan vs King Corbin

Smackdown débute ce soir avec une promo de Daniel Bryan, qui utilise la technique John Cena pour nous expliquer pour une énième fois le nouveau concept de Money in the Bank… On apprendra plus tard, qu’il a laissé de côté un détail important. À suivre…

Daniel nous rappelle aussi qu’à ce stade-ci de sa carrière, il veut vivre de nouvelles choses et que ses succès à la WWE ont pour point de départ sa victoire à Money in the Bank. Il est vraiment excité de participer au match cette année, mais il est très déçu que son entraîneur Drew Gulak n’y soit pas, en raison de l’attaque sournoise de la semaine dernière et de la victoire de King Corbin. Il lui demande donc de venir sur le ring pour qu’ils en finissent.

Le gars de la musique roule sur son Windows 2000 pour des raisons obscures ce qui fait qu’on attend des secondes interminables que Corbin fasse son apparition. King Corbin sort finalement pour dire à Bryan qu’il est un vieux fini et que tout comme lui, il a déjà gagné Money in the Bank et que donc, il ne l’impressionne pas.

Bryan en profite pour souligner que Corbin fait partie d’un groupe sélect de 4 lutteurs à ne pas être devenu champion après avoir « casher-in » la valise. Il omet de mentionner que c’était en plus contre Jinder Mahal. Bryan a de nouveau de la classe.

Mais Corbin lui rappelle que les temps ont changé depuis qu’ils ont gagné respectivement Money in the Bank et qu’il ne faut plus vivre dans le passé. On va donc pouvoir aller de l’avant avec ce match… Après la pause…

Le match débute et qui l’eût cru, nous avons droit à un match entre la puissance et l’agilité de Corbin face à la vitesse et la technique de Bryan…  Corey Graves nous rappelle que Corbin n’était que Baron à l’époque où il a remporté le MITB. Corbin souffre un peu, mais projette Bryan à l’extérieur, avant de lui rentrer l’épaule dans le poteau. On prend une pause.

Notre bon ami, Scott Stanford est toujours là, mais un doublage audio de qualité Cégep en spectacle s’impose, parce que non, il n’y en aura pas de « house show » à Saskatoon au mois de mai… Les Saskatchewanais vont devoir se rabattre sur le WWE network et les nouvelles céréales aux trous de beignes… J’en suis désolé…

Au retour, Corbin essaie tant bien que mal de martyriser l’épaule gauche de Brian pour éviter que celui-ci puisse utiliser le « yes lock », mais Bryan a le coup de pied pour se sortir d’impasse. Au final, il réussira à sortir Corbin du ring, avant de lui asséner un coup de pied au visage, ce qui projette le roi dans les échelles. Corbin n’est pas content et il lance une échelle directement à Bryan. L’arbitre met donc fin au match.

Victoire de Daniel Bryan par disqualification

Bon match entre les deux, quoique sans enjeu, ce match n’est ni assez technique, ni assez spectaculaire pour nous tenir intrigués. Les deux vont probablement avoir un clash durant le MITB. Note de 3$/5 : Actif

Après le match, Corbin remonte Daniel dans le ring et veut continuer l’assaut avec l’échelle, mais Bryan renverse la manœuvre et applique au roi son « Yes Lock » sur l’échelle. Mais Nakamura et Cesaro sont encore une fois à la rescousse et viennent aider Corbin. Le King ramène Daniel Bryan vers le haut de l’entrée et décide de jouer une partie de quilles-échelles. Il réussit à envoyer Bryan faire tomber seulement 4 des 6 échelles. Meilleure chance la prochaine fois.

Segment pour nous mener à la pause où Braun Strowman, le monstre de sa personne, est en coulisses en compagnie d’Alexa Bliss. Il remarque le nouveau t-shirt qui traine sur l’épaule de Bliss. Il demande à le voir et après l’avoir contemplé, il décide de s’essuyer la face avec. Un vrai gentleman auquel on a le goût de s’attacher… Misère…

Au retour de la pause, Braun fait son entrée dans le ring et réitère que le passé est le passé. Il est rapidement interrompu par le « Firefly Fun House ». Bray Wyatt a une belle histoire à nous raconter : celle du petit mouton noir. Il y avait un berger qui avait plein d’animaux et un petit mouton noir… bla bla bla… le petit mouton noir est parti sans dire au revoir ni laisser de note… bla bla bla… Le berger n’était pas content et le gouvernement fédéral est venu saisir sa maison pendant que… En tout cas, c’est la fin, pis c’est une fin bien triste… Mais Bray va écrire une toute nouvelle fin à Money In the Bank. Et il va envoyer le mouton noir à l’abattoir, et après…

« Non, pas d’après… Si tu veux me dire quelque chose, Bray, vient me le dire ici, face-à-face »…
« OK, bye bye… »

Eh là là que c’était du beau temps de perdu ça. Un segment endormant, où il n’y a aucune animosité entre les deux. On veut ressasser le passé, mais rien ne colle. C’est un match qui semble déjà voué à l’échec. Et c’est Bray et non pas The Fiend contre Braun? Très étrange… Passif…

Sheamus vs Leon Ruff

Retour de pause et Sheamus fait son entrée, maintenant habituelle, de gars qui veut intimider Michael Cole avec sa virilité… Je pense qu’il y a une certaine tension dans l’air. Leon Ruff, un mélange entre Lio Rush et le Big Dog, deux personnes non grata ces jours-ci, nous démontre ses qualité athlétique de chihuaha en encaissant des coups de coude et d’avant-bras comme pas un. Tout ça pour que Michael Cole puisse bien apprécier la puissance de Sheamus…

Victoire de Sheamus par tombé.

Après le match, Sheamus continue d’intimider Cole, qui lui nous envoie au segment sur le retour de Jeff Hardy.

Après nous avoir expliqué les raisons pour lesquelles Jeff Hardy est tombé dans l’enfer de la drogue (alias, ses sauts spectaculaires d’endroits complètement capotés) on nous explique cette semaine pourquoi Jeff n’est pas avec son frère à la AEW. C’est parce qu’il a subi une grave blessure au genou. Mais il est rétabli et veut encore prouver qu’il est capable de se renouveler. Le nouveau Jeff Hardy 2020 s’en vient. Et on nous remontre une séquence de fois où il s’est garroché de très haut pour faire des sauts. Jeff Hardy sera de retour la semaine prochaine!

Après le segment, Sheamus regarde Michael Cole sans respecter le 2 mètres de distance et nous dit qu’il sera là lui aussi! On lui souhaite parce que point de vue habitudes hygiéniques, il a des lacunes…

Disons que cette histoire est très mince. Sheamus est fâché que Michael Cole ait présenté des vidéos de Jeff Hardy au lieu de parler de lui et de ses performances. Je me demande si ce match a le potentiel d’un pré-show? Aucun intérêt pour le moment… Passif

Entrevue en coulisses avec Otis et Mandy. Otis nous dit qu’il a déjà battu Dolph à WrestleMania et qu’il va encore battre Dolph et gagner la valise pas seulement pour lui, mais aussi pour sa pêche… (Ça se dit mieux en anglais ça…) Mandy, de bleu vêtue, est confiante elle aussi de se qualifier et ne laissera pas la trahison de Sonya Deville venir la déranger psychologiquement dans son match. Petit bisou de Mandy… Un changement de vêtement s’impose pour Otis…

Carmella vs Mandy Rose

Dernier match féminin pour obtenir une qualification au match de Money in the Bank et rapidement, on se dit que ça ne sera pas facile pour elles face aux femmes de RAW. Le match est plutôt terne, mais voilà que Sonya Deville fait son entrée sur la rampe, micro en main, mais souligne qu’elle ne veut aucunement déranger Mandy. Elle lui rappelle par contre, qu’il y a un an, elle lui avait laissé volontairement la place au match MITB (quelle erreur!) et qu’elle l’avait même aidé à monter dans l’échelle, mais que Mandy avait tout de même perdu. Elle n’est vraiment pas bonne. Pendant ce temps, Michael Cole et Corey Graves préfèrent continuer comme si de rien n’était et tout ce beau monde parle en même temps, un par-dessus l’autre… Du beau travail auditif…

Au final, Sonya dit à Mandy qu’elle va descendre jusqu’au ring l’affronter, ce qui distrait Mandy. Carmella en profite pour lui appliquer un superkick et se sauver avec la victoire.

Victoire de Carmella par tombé, qui se qualifie pour le match Money in the Bank.

Après le match, Sonya attaque violemment Mandy. Elle la jette en dehors du ring et la projette dans le poteau et ensuite dans les marches. Elle finit avec un « running knee » dans le dos de Mandy qui s’éclate, avec un certain délai, la tête dans les marches.

Pas un très grand match, mais on n’a pas non plus éternisé les choses en envoyant Sonya faire son travail rapidement. Dommage que Cole et Graves ait gâché ce segment. Après le match, l’attaque de Sonya était efficace et bien sentie. La rivalité se construit bien. Note du match : 2,75$/5, mais Actif pour la participation de Sonya.

Au retour de la pause, Otis, qui a tout manqué parce qu’il se changeait de culottes, va voir Mandy qui est chez le soigneur. Puisque l’émission de ce soir est enregistrée et que la maquilleuse floridienne est sur place, Mandy a une belle « cicatrice » sur sa jambe. Otis quitte pour son match. Dolph l’interpelle et lui demande comment va Mandy. Otis répond de la manière que chaque homme répond dans ce genre de situation… En respirant très fort…

New Day vs Forgotten Sons

New Day font leur entrée sur le ring et Big E tente lui d’intimider Corey Graves en lui faisant une dans lascive dans le ring. Pas sûr qu’il ait apprécié. Après l’entrée des Forgotten Sons, Miz et Morrison viennent rejoindre tout ce beau monde et prennent place à la table des commentateurs.

Au départ New Day a le dessus sur Forgotten Sons. Big E renverse Wesley Blake à l’extérieur avant de faire un splash sur Steve Cutler mais sur la partie la plus dure du ring. On prend une pause.

Au retour, Miz et Morrison s’en donne à cœur joie avec des références à Tiger King, à T.O.T.S  etc. Michael Cole se fait même prendre à être trop crampé pour continuer sa description.  Au final, Jaxson Ryker ( J’ai googlé tous les noms, parce que les Forgotten Sons sont facilement oubliables… Merci…) projette Big E dans le poteau, ce qui laisse Kofi tout seul pour se défendre.

« Lost and damned » et victoire des Forgotten Sons qui un jour pourront avoir un match pour la ceinture. Peut-être…  On verra…

Un grand classique de la WWE de faire perdre les champions par équipes pour que les nouveaux adversaires puissent être considérés comme des aspirants potentiels. Bon match, mais booking inutile et peu original : Note  3,25$/5… Passif…

Au retour, on nous annonce que les matchs de Money in the Bank masculin et féminin vont se dérouler en même temps. La bonne nouvelle, c’est qu’il ne manquera pas d’action dans ce match. La mauvaise nouvelle, c’est que Nia Jax a maintenant le potentiel de blesser 6 autres personnes…

Entrevue avec Tamina, qui porte son plus bel habit de confinement, mieux connu sous le nom de « mou »… Elle dit qu’il a fallu quatre personnes pour la vaincre à WrestleMania et qu’elle n’a pas peur de Bayley. Sasha Banks arrive devant elle, et lui dit qu’elle aimerait faire équipe avec elle, comme à la belle époque et ce même si elle affronte son amie à MITB. Elles devraient arrêter les attaques sournoises, mais oh surprise! Bayley tente une attaque par derrière, mais Tamina a vu le coup. Finalement Sasha s’en prend à Tamina, mais l’attaque en surnombre n’est que de courte durée, puisque Lacey Evans vient se replier en défense pour empêcher le 2 contre 1. Les arbitres interviennent, ça crie fort. On aura un match la semaine prochaine. Bayley et Sacha face à Lacey et Tamina.

Segment correct, efficace. Tamina n’est pas top au micro, mais elle n’a rien dit de trop gênant et on continue la rivalité. Actif…

Dolph est en coulisses avec Sonya. Sonya aurait aimé voir le visage d’Otis quand Dolph est allé lui parler. Elle est tellement contente d’avoir fait mal à Mandy et ça ne fait que commencer. Dolph nous dit qu’il va encore gagner ce soir, encore gagner MITB, encore devenir champion et qu’une fois que Sonya aura fini de faire mal à Mandy, Dolph va se glisser sur Mandy en tant que champion du monde et lui faire du bien… Il n’y a pas à dire, le confinement crée beaucoup d’illusions…

Un bon segment en coulisses entre les deux. Je ne sais pas si la WWE veut vraiment aller vers du sadisme et la méchanceté, mais c’est la direction de la folie vers laquelle on pousse Sonya et Dolph. À suivre…

Dolph Ziggler vs Otis

Avant le match, on annonce que la semaine prochaine, Gulak, Bryan et un partenaire mystère affronteront Corbin, Nakamura et Cesaro… On se demande bien qui ça pourrait être…

Le match commence et Otis prend rapidement le dessus, mais Dolph met tous les efforts pour faire tomber Otis. Au retour, les coups pleuvent sur Otis, qui peinent à rester debout. Mais le sexy bulldozer sort un Hulk Hogan de lui-même et « shake » sa bedaine pour regagner de l’énergie. Il place Dolph en position pour son « Caterpillar », mais Dolph roule vers l’extérieur du ring, car il en a vu d’autres. Ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle le Show-off… Disons… Ziggler exécute le zigzag et tente le tombé. 1…2… Mais Otis réussit à s’en sortir… Ziggler tente ensuite le superkick, mais il est le show-off, pas le « Show stopper ». Il est capté au vol par Otis qui le projette et le place pour son Caterpillar. Otis remporte le match par tombé et se qualifie pour MITB!

Match correct dans l’ensemble, pas un grand classique. Ce n’était certainement pas aussi bon que leur match à WrestleMania vu l’enjeu, mais au final, tout est bien qui finit bien pour Otis. Tucky reste toujours un grand absent… Note du match 3$/5… Actif

Et c’est comme ça que se termine Smackdown…

Actif

  • Daniel Bryan vs King Corbin
  • Sonya qui attaque Mandy
  • Segment entre Tamina-Lacey face à Sasha et Bayley
  • Dolph Ziggler vs Otis

Passif

  • Firefly Fun House
  • Le match de Sheamus suivi du retour de Jeff Hardy
  • New Day vs Forgotten Sons

Smackdown fini la semaine en beauté avec un bon départ, une bonne finale et un bon segment au milieu… Mais ne sautez pas trop vite aux conclusions. Ce n’est pas parce qu’on se déconfine tranquillement qu’on ne doit pas rester prudent.  On n’est pas encore rendu…

Les Awards

#LeSuperbe : New Day vs Forgotten Sons

#LaPausePisse : Firefly Fun House

#LaClapdeGolf : Big E qui renverse à l’extérieur et fait un Big splash

#LeNiaiseMoé : Les champions par équipe qui perdent leur premier match…

#LeJeanAiroldi : Mandy Rose se mérite un Jean Airoldi pour son nouveau kit bleu, mais une contravention de style, parce que ça ne va pas du tout avec son entrée jaune flash…

#BeaucoupBien : Sonya Deville

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.