Daniel Bryan, New Day & une signature de contrat – Smackdown Édition du 16 octobre 2020

Par Benny is Money

Au menu de Smackdown ce soir :

  • Roman Reigns vs Braun Strowman pour le titre Universel
  • Street Profit vs Dolph Ziggler et Robert Roode pour les titres par équipe
  • New Day vs The Bar 2.0 et The Bar 1.0
  • Jeff Hardy vs Lars Sullivan
  • Le retour de Daniel Bryan

Goldberg et Keith Lee ont écrit sur Twitter être très intéressés par le match entre Strowman et Reigns ce soir. Ils ne sont que deux et ne seront jamais plus que deux à être intéressés par ce match…

Bienvenue à la Révision des Comptes!

Grosse pétarade pour la première de la saison de Smackdown, parce que Dieu sait qu’une première de saison, quand tu fais des shows non-stop à longueur d’année, c’est spécial. Tous les lutteurs de Smackdown, ou presque, naturellement, sont sur la rampe prêts à écouter l’introduction du couple le plus adoré de la WWE : Triple H et Stephanie McMahon!

Est-ce le retour de l’Autorité? Eh bien non, quel malheur! On les a choisi pour nous faire une belle introduction du tout nouveau Smackdown, celui rempli de jamais vu super excitant comme Braun Strowman qui affrontera Roman Reigns ce soir. Ou The New Day qui feront leurs adieux contre Cesaro, sa copine et son ex. Jeff Hardy qui affrontera le Super Freak, Rick James! Haha! Bin non, Steph, quelle bonne blague! On parle plutôt du Freak Lars Sullivan; le Freak des réseaux sociaux… Et le grand retour de Daniel Bryan. Ah mais, il y a aussi des nouvelles faces que vous n’avez jamais vu! Kevin Owens! Aleister Black! Sami Zayn! Mr Money in the Bank : Otis! Et les nouveaux champions par équipe Street Profits!

Mais toute cette belle introduction est jetée à la poubelle quand Dolph Ziggler et Robert Roode attaquent Street Profit par derrière. Eh la foire pogne entre tous et chacun; c’est le chaos. On se rend jusque dans le ring, car les lutteurs sont magnétiquement attirés vers celui-ci. Montez Ford va finalement exécuter un Tope Con Giro sur Roode et Ziggler à l’extérieur. Mais Lars Sullivan fait son entrée.

Il se débarrasse des Street Profit avec deux corde-à-linge. Dans le ring, on ne sait trop comment et pourquoi, il y a Kalisto, Apollo, Shorty G et Sami Zayn. Kalisto part le premier et saute sur Sullivan mais il est victime d’un Freak Accident. Sami dit aux deux autres de se regrouper avant de quitter le ring en roulant. Shorty G et Apollo jouent les sacrifiés de service… Lars crie en regardant la caméra. C’est sa façon de s’empêcher de dire des insultes racistes ou homophobes. Mais Jeff Hardy, qui semble mieux gérer ses démons, attaque Lars par derrière et le chasse en bas du ring.

Je plains les pauvres enfants qui n’ont qu’un seul poste de télé et la mémoire pas assez développée pour se souvenir de toutes les superstars de RAW qui sont venus à Smackdown durant la dernière année. Déjà que c’est un choc terrible d’apprendre que c’est la première de la saison, c’est plein de nouveaux visages méconnus. Pas facile à suivre tout ça. Bref l’idée que « les fans ne regardent qu’un seul des deux programmes et ne connaissent rien d’autre de la WWE », je jetterais ça aux vidanges à la prochaine réunion de production… Passif.

Jeff Hardy vs Lars Sullivan

Le festival de la célébrité dans les écrans du Thunderdome débute ce soir avec la présence de Jeff Jarrett, qui sera un invité spécial durant le kick off show de Hell In the Cell. Corey Graves ne peut s’empêcher de dire qu’il avec son bébé chez lui ce soir. C’est trop pour Michael Cole qui marmonne un « Oh my lord… »

Le match commence et Jeff veut faire tomber le gros monsieur devant lui en le tapant aux genoux et dans le chest, mais sans trop de succès. Lui donner des conseils de Yoga aurait probablement mieux fonctionné. Sullivan réplique avec une corde-à-linge et une série de gros coups d’avant-bras. Jeff a déjà l’air d’un sac de patate. Sullivan est aussi habile dans le ring que dans les DM pour appliquer une Sliding Clothesline; compte de 2. Mais Lars en veut toujours trop et il monte sur la 3e corde pour un Flying Headbutt qu’il rate.

Hardy revient avec un Sitout Jawbeaker suivi d’un Inverted Atomic Drop. Jeff monte rapidement dans le coin pour un Whisper in the Wing; compte de 1. Jeff tente ensuite son Twist of Fate, mais c’est bloqué et il est expulsé en bas du ring. Sullivan sort du ring, mais il est accueilli par Jeff qui lui saute dessus à partir des escaliers. Mais Lars est si puissant qu’il l’attrape au vol et le laisse tomber sur le tablier du ring. Les deux sont de retour dans le ring, quand soudain… Twist of Fate sorti de nulle part… Ou presque… Jeff monte dans le coin, mais Lars est déjà de retour sur ses pattes. Jeff laisse aller un : « What the hell… » avant de faire saisir par Lars qui l’envoie au plancher avec un Freak Accident…

Victoire de Lars Sullivan par tombé. Note de ce match 3$/5.

Vous imaginez un match entre Lars Sullivan et Jeff Hardy et le résultat que vous imaginez est celui que vous avez vu ce soir. Un match assez simple pour mettre Lars Sullivan over. Et de toute façon, vous saviez que Jeff n’est plus à Smackdown? Bon, ce soir, ce n’était pas clair, mais il pouvait se permettre de jobber. Actif…

La retraite de New Day

New Day fait son entrée dans le ring, pour une dernière fois tel qu’on les connaît. Mais au retour de la pause, on nous présente un vidéo de rap pour nous vanter Bianca Belair. Comme si ça ne faisait pas 1 mois qu’on nous présentait des vidéos de présentation de Bianca Belair à RAW… Je vais le dire une seule fois, on sait c’est qui Bianca Belair! Serait-ce possible de la voir lutter ailleurs qu’à Main Event?

Xavier Woods, Big E et Kofi Kingston sont dans le ring, micros en main. Et en quelques minutes, ils vont nous expliquer pourquoi la WWE est chanceuse et ne comprend pas ce qu’elle a comme qualité d’individus parfois…

Je vous résume en gros ce qu’ils ont dit, mais ça vaut la peine d’aller réécouter le segment, question de vous tirer une larme des yeux en ce mois d’octobre. Depuis 6 ans, ils n’avaient jamais découvert quelque chose de plus fort que le pouvoir du positivisme, avant le repêchage 2020 de la WWE. Malheureusement, ils sont maintenant séparés alors que Kofi et Woods ont été sélectés par RAW. Très émotifs, ils se remémorent les grands moments qu’ils ont vécus ensemble. Lorsqu’ils ont réussi à gagner 2 matchs triple menace le même soir pour devenir les tenants du plus long règne de champions par équipe. Ou les batailles épiques et notamment les coups de bâton de Kendo qu’ils ont reçus dans le Hell in the Cell face aux Usos.

Ou la victoire de Kofi à WrestleMania quand il est devenu champion. Mais ce moment, veut aussi dire beaucoup plus, parce qu’il y a 6 ans, Xavier les a approchés avec une idée folle alors que tout indiquait qu’il n’y avait plus rien pour lui et que les chances étaient bonnes qu’il se fasse congédier. Woods a évidemment beaucoup de mal à retenir ses larmes. Ce fût les 6 plus belles années de sa vie. Kofi leur avoue qu’il ne savait plus s’il avait encore le goût d’être lutteur en 2012, mais qu’en plus d’avoir rencontré deux partenaires, il a rencontré ses deux meilleurs amis, ses frères. Et ils vont ensemble, gagner une dernière fois, parce que New Day rocks!

Que dire de plus? Un superbe segment, tellement sincère. Ça m’a rappelé les derniers moments du Shield sans tout le malaise du départ d’Ambrose. C’est un peu dommage au final qu’on les ait séparé pour que Big E ait une carrière en solo. Si ça avait marché avec Kofi, je ne vois pas pourquoi ça n’aurait pas marché avec Big E. Enfin… Actif…

Entrevue avec Sheamus, Cesaro et Nakamura

Kayla Braxton est avec Sheamus, Nakamura et Cesaro et coulisses et leur demandent leurs commentaires sur le match qui s’en vient. Sheamus lui dit qu’il est heureux d’être celui qui les chasse de Smackdown. Cesaro lui dit que New Day leur a volé leur ceintures la semaine dernière, donc ils vont saboter leur moment. Et Nakamura lui dit que ce ne sera pas un simple au revoir, mais un au revoir, pour toujours! Bref, on aurait pu facilement s’en passer…

New Day vs Sheamus, Cesaro et Nakamura

Pendant la musique d’entrée de Shinsuke, Kofi et Xavier soulèvent Big E en split pour une danse que je ne saurais qualifier sinon de loufoque, prouvant encore une fois que c’est la meilleure toune d’entrée de toute la WWE, mais qu’il n’y a que Vincent qui ne soit pas au courant…

Au retour de la pause, les analystes du football de la NFL à FOX se prononcent sur le match entre Roman Reigns et Braun Strowman. Il y en a 3 qui sont pour Roman et 3 pour Braun. Tu vois qu’il y en a 3 qui ne regardent aucunement la WWE. Mais le fait saillant de ce segment, c’est Michael Vick qui nous dit : « Si vous me connaissez, j’aime les athlètes et Roman est un athlète. Je pense qu’il va battre Braun… » Eh oui, il n’y a que la WWE pour faire dire à Michael Vick qu’il choisit « The Big Dog » dans un combat! Ça faisait longtemps que je n’avais pas ri de même…

Le match commence et c’est Woods et Nakamura qui démarrent les hostilités sans trop de substance. Nakamura empêche Woods de faire le tag en lui donnant des coups de talons aux orteils, mais l’envoie dans les cordes pour un Tag à l’aveuglette. Pas surprenant qu’il soit victime d’un Meteora de Kofi. Mais ce dernier se reprend avec son Spinning Wheel Kick. Il donne le tag à Cesaro et ils font la double projection suivie de l’écartèlement à Kofi. Kofi renverse ensuite un Irish whip dans le coin avec un Drop Kick, avant de donner le tag à Big E pour exécuter un Leg Drop à la saute-mouton par-dessus son partenaire. Xavier reprend le tag et il soulève Big E sur ses épaules pour que ce dernier exécute un Big Splash; compte de 2.

Woods est ensuite emmené dans le coin des pas fins et Sheamus se charge de lui. Mais Xavier revient à la charge avec un Rolling Elbow Strike. Woods donne le tag à Big E. Ce dernier saisit Woods et lui fait un Powerbomb sur Sheamus. Kofi s’élance du ciel pour un Frogsplash sur Sheamus. Kofi s’élance ensuite dans les câbles, mais il tombe en bas du ring suite à l’intervention de Nakamura, qui tenait la 3e corde. Cesaro va chercher Kofi avec Sheamus et pendant qu’ils le tiennent sur leurs épaule, Nakamura sert à Kofi un coup de genou dans les flancs. Les pas fins poursuivent le massacre de Kofi dans leur coin. Kofi tente par tous les moyens de s’en sortir, mais il n’y arrive pas. Cesaro l’asseoit sur le coin et Sheamus le fait tomber en bas en le tirant par les cheveux.

Au retour de la pause, Kofi est toujours dans de beaux draps, mais il s’en sort avec un SOS. Logique… Le hot tag est effectué à Big E, qui se charge de brasser tout le monde. Il y va d’un Belly-to-Belly Suplex à Cesaro avant son Big Splash. Big E est prêt pour son Big Ending, mais Cesaro esquive et réplique avec une Gutwrench Suplex. Pendant que Cesaro a le dessus avec des gros Uppercuts, Woods réussit le tag à l’aveuglette. Ils surprennent Cesaro qui reçoit un Morning Woods, un Uranage de Big E sur Woods qui lève ses genoux au sol. Cesaro réplique encore une fois avec des Uppercuts. Woods et Nakamura sont dans le ring et c’est le début de la séquence finale. Woods envoie Nakamura dans les câbles et lui sert sa glissade. Mais Cesaro lui sert une corde-à-linge à l’extérieur du ring. Kofi s’élance ensuite avec un Tope Con Giro sur Nakamura et Cesaro.

C’est suivi d’un Brogue Kick sorti de nulle part de Sheamus sur Big E, qu’aucune caméra n’a été en mesure de capter. Mais on voit Kofi qui réussit un semblant de Trouble in Paradise sur Sheamus à partir du tablier. Kofi se fait ensuite pincer par un coup de pied de Nakamura en voulant s’élancer de la 3e corde. Cesaro entre et exécute son hélicoptère avant que Shinsuka frappe avec son Kinshasa. Sheamus prend ensuite Kofi et avec Cesaro ils exécutent le White Noise combiné au Diving Neckbreaker; compte de 2 interrompu par Big E. Big E réussit ensuite un Big ending sur Cesaro avant de recevoir un coup de pied de Nakamura. Woods sort Nakamura du ring avec un Drop kick, mais Sheamus envoie Xavier en bas du ring. Sheamus vient ensuite pour narguer Kofi, mais ce dernier lui sert un head butt avant de se tasser et le laisser se fracasser l’épaule dans le poteau. Woods et Big E font ensuite équipe pour un dernier Midnight hour.

Victoire de New Day par tombé. Note de ce match 4$/5

Gros match bonbon, où tous et chacun ont eu le temps de faire leurs gros moves. C’était un beau match d’adieu… Actif

Après le match, les trois membres de New Day se font un caucus et on peut les entendre se dire qu’ils s’aiment… C’est beau. Même Brie Bella et leur petite Birdie sont tout sourire dans leur écran du Thunderdome!

Interview Otis

Kayla interview Otis en coulisses. C’est des grosses semaines qu’il a pauvre lui. Il n’a pas le temps de parler que Sami Zayn interrompt la discussion. Le pauvre Otis a perdu beaucoup ces derniers temps, Mandy Rose, Tucker… C’est presque certain qu’il va perdre sa valise dans la poursuite du Miz. Dans la vie, il y a des gagnants et il y a des Otis. Il n’en fallait pas plus pour qu’Otis pète les plombs et pousse Sami violemment par terre. Zayn est outré!

Grand retour de Daniel Bryan

Ce n’est pas pour rien que Brie et Birdie sont dans le Thunderdome; papa est de retour à Smackdown! Il prouve que le « Yes mouvement » est à peu près la seule chose que tu peux faire dans un écran et que ça fait beau, même en virtuel. Daniel prend le micro et il est si heureux d’être de retour. Mais ce n’est pas parce qu’il n’a pas aimé d’être à la maison… Coucou Brie, coucou Birdie! Mais il avait hâte d’être dans le Thunderdome. Et Daniel reprend presque mot pour mot l’introduction de Triple H et de Stephanie de la première heure. Il est heureux que des lutteuses comme Bianca Belair se joignent à Smackdown, ainsi que certains qu’il aimerait affronter comme KO, Black, Apollo…

La musique de Seth Rollins se fait entendre. Comme sur la passerelle, Seth porte un veston, mais nu torse en dessous et des beaux souliers noirs, mais pas de bas. Ça fait « gars qui a oublié son linge à RAW, sans réaliser qu’ils sont dans le même building… ». Seth est content de voir que Brie a donné congé de job de papa à Daniel pour qu’il revienne ce soir. C’est beau parce que dans deux mois, Seth va être dans la même situation. Ah l’ironie! En début d’émission, Seth s’exprimait avec son non-verbal et semblait offusqué du fait qu’on ne parle pas de lui. Eh bien, il s’exprime maintenant verbalement pour justement reprocher à Bryan de ne pas le mentionner, lui qui est la meilleure acquisition de Smackdown. Il demande alors à Bryan de quel côté de l’histoire il veut se positionner; avec ou contre le Grand bien de Smackdown.

Daniel lui répond alors qu’il veut bien changer le monde et le grand bien, de la planète entre autres, mais la vision des choses de Seth est un peu égocentrique et même niaiseuse. Seth n’est pas certain d’avoir bien entendu, mais Daniel réitère que sa vision est niaiseuse. Rollins s’attaque immédiatement à Bryan. Mais Daniel s’élance dans les câbles et il réplique à Rollins. Il y va même de ses Yes kick. Rollins n’a d’autre choix que de rouler en bas du ring. Mais… Booyaka! Booyaka! Voilà les Mysterio.

Fiston et Papa descendent la rampe. Seth remonte dans le ring et demande l’aide de Bryan. Mais ce dernier roule en bas du ring et le laisse tomber. Mais oh surprise! Murphy revient à vive allure et entre dans le ring. C’est maintenant 2 contre 2. Mais il me semblait que Murphy s’était tourné contre Seth. Ah oui! C’est vrai! Murphy réalise la même chose et il attaque Seth. Ce dernier n’a d’autre choix que de quitter le ring encore une fois. Murphy tend ensuite la main vers les Mysterio, mais ces derniers hésitent beaucoup, mais préfèrent refuser et quitter à leur tour.

Je ne sais pas exactement comment on va faire tout ça, mais il faudra faire vite pour que Rollins puisse affronter Murphy, Mysterio et Daniel Bryan dans des gros matchs avant son départ. C’est rafraîchissant de voir Rollins interagir avec quelqu’un d’autre que Mysterio et dans une nouvelle rivalité potentielle et non pas comme avec Jeff Hardy et AJ lundi dernier. Mais il est grand temps que tout se règle entre lui et Murphy qu’on puisse passer à autre chose. Ceci étant, je pense qu’on va manquer le bateau avec Murphy, car ce devrait être un excellent match avec Seth. Actif.

Jay Glazer, analyste de Football, nous dit que les patrons de Fox sont très heureux du repêchage et que Bianca Belair représente l’avenir de la compagnie. Et il est du côté de Roman, car il ne veut pas que Braun quitte avec la ceinture Universelle pour aller à RAW. Whoopi…

Les Street Profits font leur entrée. En mortaise, ils nous disent qu’ils sont très heureux que ce soit la première de Smackdown et qu’ils veulent de la fumée! Whoopi!

Street Profit vs Roode et Ziggler (Match pour les ceintures par équipe)

Au retour de la pause, vous l’aurez deviné, ceci est un match de championnat, un deuxième cette semaine pour Ziggler et Roode… Mais ils ont reçu le traitement des jobbeurs et sont déjà dans le ring. Même pas de présentation officielle avant le match… Les chances de victoires sont bonnes, messieurs! Mais pas pour vous autre… Ce n’est pas grave, parce que Ric Flair s’est trouvé un ordinateur et il regarde le match. C’est beaucoup plus sécuritaire que d’être physiquement dans le Thunderdome à jouer aux cartes.

Le match commence et Angelo a le dessus sur Dolph, mais il rate son NBA Slam dans le coin. Dolph donne le tag à Roode qui prend le dessus sur Dawkins avec beaucoup de coups de pied, pour ensuite aller servir une droite « cheap shot » à Montez. Il donne le tag à Ziggler et il propulse Dolph par-dessus lui pour qu’il atterrisse en Fame Asser sur Angelo. Compte de 2 interrompu par Montez, qui est furieux et qui s’en prend à Dolph et à Roode. Malheureusement, c’est illégal. La cloche sonne…

Victoire de Robert Roode et Dolph Ziggler par disqualification. Note de ce match 1$/5

Après le match, Roode et Ziggler servent un combo Spinebuster/Fame Asser à Angelo, mais Montez saute de la 3e corde pour son From the Heaven sur Robert et Dolph…

Encore du booking cheap, tout croche de la WWE. Pourquoi nous donner ce match si c’est pour se terminer en quelques secondes et en queue de poisson? Et fait à noter que durant tout le match, Cole ne connaissait pas la moitié du nom des prises. J’espère que ce n’est pas parce qu’ils sont nouveaux à Smackdown et que Cole était juste perdu, parce que ce serait nous prendre pour des vrais épais… Oh wait… Passif…

Signature de contrat entre Sasha et Bayley

C’est le moment de la signature de contrat entre Sasha Banks et Bayley. C’est beau de voir que tout le travail qu’elles ont fait durant les 6 derniers mois est remercié en ne faisant aucune promotion. On nous présente tout de même les faits saillants du match de la semaine passée et c’est pratiquement aussi long que le match en entier.

Sasha Banks est la première à faire son entrée dans le ring et elle a attaché ses cheveux. Au départ, je pensais que c’était Bayley qui voulait se moquer de Sasha. C’aurait été cocasse, n’est-ce pas! Hein! Hein! Peut-être pas, mais que voulez-vous…

Au retour de la pause, on arrive juste à temps pour voir les pyrotechnies s’arrimer au lever de la chaise de métal de Bayley durant son entrée. Les deux s’installent à la table dans le ring et c’est Adam Pearce qui préside la cérémonie. On lui a demandé d’être formel et il ne se force pas trop pour ne pas réciter ses lignes par cœur. On se croirait dans un mariage. Sasha dit « Oui, je le veux », ou plutôt, signe le contrat. Elle prend le micro pour dire qu’elle a attendu ce moment depuis fort longtemps, ce qui surprend un peu Bayley.

Elle a plutôt hâte que tout ça soit terminé et qu’elle puisse continuer son parcours de plus grande championne de l’histoire de Smackdown. Ça fait combien de temps Michael Cole? Ce n’est pas important. Bayley remarque ensuite le regard de Sasha. Elle comprend que Sasha voulait se tourner contre elle, mais que Bayley a été plus rapide qu’elle à le faire. C’est simplement de la jalousie.

Mais Sasha réplique qu’elle a toujours été là pour elle. C’est elle qui l’a fait monter dans le Main Roster, qui l’a épaulé quand elle est devenue championne de RAW, sans parler de leur parcours en équipe. Elle a toujours été là pour elle, même durant ses 377 jours de règne comme championne de Smackdown. Mais à Hell in the Cell, c’est la fin de Bayley. Le nom de Sasha Banks est plus grand que sa ceinture et le crémage sur le cadeau va être de sortir de la cellule avec le titre.

Bayley la regarde et repousse les papiers. Elle n’a pas à signer quoi que ce soit. Bayley quitte le ring. Sasha lui dit qu’elle ne pourra pas courir comme la peureuse qu’elle est à Hell In the Cell et qu’elle va signer ce contrat d’une manière ou d’une autre.

Je pense que c’était un bon segment entre les deux, mais c’est un drôle de chemin pour Bayley de ne pas vouloir signer le contrat. Je comprends l’aspect de jouer à la peureuse, mais je trouve que tout va débouler trop rapidement et qu’on va bouder un certain plaisir. Ç’aurait été intéressant, par exemple, que Bayley refuse systématiquement d’affronter Banks et qu’une victoire de Sasha force le match à WrestleMania. Mais tout ça va à l’encontre du booking à la semaine qu’on est habitué de voir à la WWE malheureusement. Actif.

21h28 et on nous annonce que le Main Event s’en vient, alors que Braun s’entraîne avec des gros élastiques.

Au retour, Ken Jeong félicite la WWE pour sa nouvelle saison à FOX. Joel McHale a très hâte de voir Sami Zayn et George Kittle des 49ers de San Francisco est un gros fan de Seth Rollins et il a un poster géant de Stone Cold Steve Austin dans son bureau. Eh bien!

Roman Reigns vs Braun Strowman (Match pour la ceinture Universelle)

Le train de Braun Strowman arrive à la gare. Et il est suivi par le Big… Non… Le Chef samoan de la Tribu… Tu vois que Michael Cole est déçu et que ça ne sonne pas aussi bien.

Je vous en parle tout de suite, mais d’abord Mark Henry est dans la foule du Thunderdome, tout comme Goldberg et Keith Lee, tel que prévu en début de chronique. Ce n’est qu’après la dernière pause, que Corey Graves va enfin s’en apercevoir… Pour Goldberg. Pas une seule fois, on ne mentionnera le nom de Keith Lee… Et leurs écrans étaient collés. C’est pathétique…

Retour de pause, il est maintenant 21h40. Jey Uso regarde un téléviseur et je pense qu’il trolle les Young Bucks. Ça n’a simplement aucun sens. Il regarde une télé 22 pouces, évaluée à l’œil nu, accroché au plafond, de côté par-dessus son épaule, dans le Gorilla position. De toute beauté… On voit Rob Stone dans les studios de Big Noon, et il parle à Stone Cold au téléphone. Je n’ai pas trop compris, mais Steve aimerait donner un Stunner à un arbre… Écoutez Big Noon, demain à Fox et vous y verrez Stone Cold comme invité spécial. Whoopi…

Le match commence et l’ancien gros chien prend rapidement le dessus en lançant Braun en bas du ring. Strowman veut remonter rapidement, mais il est atteint par un Superman punch sur le tablier du ring. Il part à courir et sert un Drive-by à Braun. Roman ramène Braun paisiblement dans le ring pour le tombé; compte de 1 et Roman est repoussé tellement fort qu’il retombe sur ses deux jambes. Reigns poursuit avec un Headbutt, une droite, un Big Boot; compte de 1 encore. Reigns doit quitter le ring pour se ressaisir.

Strowman court vers Roman, mais Reigns tient la corde pour faire passer Stroman par-dessus bord. Roman frappe la tête de Braun contre les marches et contre la table des commentateurs. Reigns veut ensuite sauter à partir de l’escalier pour un Superman punch, mais Braun le saisit au vol et le lance violemment par-dessus la table des commentateurs. L’arbitre est rendu à un compte de 8. Braun remonte dans le ring. L’arbitre recommence à 1. Grosse faute à son cahier d’arbitrage. Mais ce n’est pas grave, Braun retourne en bas pour son Tour du monde et fait valser Roman par-dessus la barricade. On prend une pause.

Au retour, Braun sert un Splash à Roman dans le coin et un deuxième, mais cette fois c’est bloqué avec une grosse botte de Reigns. Braun revient à la charge et se fracasse l’épaule dans le poteau. Roman tente un Superman punch, mais Braun saisit Roman en Chokeslam et lui fait le Gutwrench Faceplant de Bobby Lashley. C’est bizarre de saisir quelqu’un en Chokeslam et de lui faire une souplesse. Braun le réalise aussi et sert une Chokeslam à Roman. 1… 2… Kick out… Oupelay, tiens donc… Strowman a mal aux bijoux de famille. Sacré Roman, toujours le don de kicker out en low blow… Spear…

Vic…

Non, Strowman kick out à 2. Roman est sous le choc. Il a clairement oublié tous les affrontements précédents qu’il a eu avec cet homme. Mais Roman revient à la charge avec… Une Guillotine? Eh oui… Il a compris que le nouveau Braun était plus fragile contre des moves MMA depuis RAW Underground… Braun soulève Reigns et l’écrase dans le coin, mais ce n’est pas suffisant pour que Reigns laisse tomber. Braun s’écroule au sol et tape avant de perdre connaissance…

Victoire de Roman Reigns par soumission. Note de ce match 3,5$/5

Ce n’était pas un grand match, surtout très prévisible, mais dans le contexte, ils nous ont donné le mieux de ce qu’on pouvait s’attendre. Actif.

Après le match, Jey Uso sort du Gorilla position pour atteindre le haut de la rampe. Reigns sert un autre Spear à Strowman et fait signe à Jey de venir le rejoindre avec son doigt. Roman prend une chaise des mains de Paul Heyman. Il explique à Jey qu’il va devoir montrer l’exemple. Il est le chef du clan pour toute la famille; il permet à tout le monde de bien vivre. Il va lui montrer l’exemple de ce qui l’attend à Hell in the Cell. Et il se met à frapper sur Strowman. « Imagine ce que je vais te faire, si je suis capable de lui faire ça… » Des officiels interviennent pour tenter de calmer Roman, mais il est si menaçant que tout le monde a peur de lui. Jey entre dans le ring.

Il laisse tomber la chaise et il lui dit qu’il l’aime. Il l’invite même à prendre la chaise et à donner un bon coup. Au début, on ne sait pas s’il veut que Jey le frappe ou frappe Strowman; c’est un peu mêlant. Mais finalement, Roman se tourne et place ses bras en croix. Jey saisit la chaise, mais il est incapable de frapper et la relance sur le ring. Roman se tourne avec un grand sourire. Mais Jey le frappe aussitôt et lui sert un Superkick. Il reprend la chaise et se met à le frapper dans le dos tout en criant « Je t’aime! Je t’aime! » On se croirait dans une toune de Lara Fabian. Les officiels interviennent pour arrêter Jey, mais en voulant le restreindre, ils le rendent vulnérable à un Superman punch de Roman. Roman quitte le ring, le regard triste… C’était sa dernière chance…

Et Michael Cole vient gâcher le moment en nous disant « Bonne soirée, c’était la Première de la saison de Smackdown! » On le sait Michael, on le sait…

Un bon segment entre les deux, avec une belle bagarre physique et psychologique pour terminer le show. Je n’étais pas convaincu que de refaire un deuxième match entre Roman et son cousin allait nous apporter quoi que ce soit, mais j’ai vraiment espoir que leur match en cellule soit très bon, parce que leur histoire, pour l’instant, est très bonne. Actif.

Actifs

  • Jeff Hardy vs Lars Sullivan
  • La retraite de New Day
  • New Day vs Sheamus, Cesaro et Nakamura
  • Grand retour de Daniel Bryan
  • Signature de contrat entre Sasha et Bayley
  • Roman Reigns vs Braun Strowman
  • Finale Roman Reigns et Jey Uso

Passifs

  • Intro Stephanie et Triple H
  • Street Profit vs Roode et Ziggler

Presque un sans faute ce soir… Vive le repêchage de FOX! Ça fait du bien au moral! J’ai hâte de voir si on pourra garder le momentum!

AWARDS

  • #LeSuperbe : New Day vs Sheamus, Cesaro et Nakamura
  • #ClapDeGolf: Le dernier Midnight hour de New Day
  • #NiaiseMoi : La disqualification des Street Profit…
  • #JeanAiroldi : Jeff Hardy qui avait l’air du Sphinx
  • #Contravention : Seth, j’ai pu de linge propre, Rollins
  • #PausePisse : Street Profit vs Roode et Ziggler
  • #BeaucoupBien : New Day
  • #GrosseNouille : Roode et Ziggler
  • #NostradaNic : Otis va casher-in sa valise contre Sami Zayn et ça va être triste un peu…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.